Connexion  •  M’enregistrer

Quel est donc ce tube bien étrange ?

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de photomemory  Nouveau message 16 Déc 2019, 23:31

Bonjour à tous,

J'ai deux interrogations en regardant cette photographie prise quelque part en France, en 1939 ou 1940 :
- Mais à quoi peut bien servir ce long tube, recouvert d"un tissu à chaque extrémité ?
- Qui est ce général français (deux étoiles) au milieu de soldats britanniques ?

Image

Je ne suis pas un spécialiste de ce genre de matériel. Certains d'entre vous auront peut-être des indices ou des réponses à mes questions. :shock:

D'avance merci ! :)

Stephan

Private
Private

 
Messages: 10
Inscription: 12 Fév 2018, 20:40
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de photomemory : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 16 Déc 2019, 23:40

Bonsoir et bienvenue.
Le "tube" fait penser à un télémètre de réglage de tir pour l'artillerie. Les housses en tissu protègent les optiques situées aux extrémités.
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14244
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 16 Déc 2019, 23:47

Bonsoir.
C'est un télémètre,en en voit plus souvent sur les navires de guerre.
Richelieu,QM 2 électricien d'artillerie,breveté télémètriste !!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5638
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 17 Déc 2019, 00:15

A mon avis également, il s'agit d'un télémètre, quant au général français.......................?????
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 84411
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 17 Déc 2019, 00:48

A Dunkerque ? Ou sur le lieu de débarquement du BEF ?
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8313
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Werner  Nouveau message 17 Déc 2019, 04:03

Bonsoir,

Cela peut également être utilisé par la DCA.
Voici un exemple chez les allemands : http://www.rotilom.com/juin44/Detection.htm

Captain
Captain

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 180
Inscription: 06 Juin 2010, 15:57
Localisation: Chez moi
Région: Chez moi
Pays: Canada

Voir le Blog de Werner : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Didier  Nouveau message 17 Déc 2019, 08:01

Bonjour,

C'est bien un télémètre probablement en effet utilisé pour la DCA, ressemble fortement au télémètre Barr & Stroud de 300 cm britannique ici utilisé par les suisses :
http://www.loutan.net/olivier/archives/ ... ee-suisse/

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 9160
Inscription: 23 Sep 2013, 10:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 17 Déc 2019, 08:23

Richelieu a écrit:C'est un télémètre,en en voit plus souvent sur les navires de guerre.
Richelieu,QM 2 électricien d'artillerie,breveté télémètriste !!


Bonjour Quartier Maître :D

En béotien je vais enfoncer une porte ouverte mais pour utiliser un télémètre, il faut voir la cible…
...donc batterie antinavire ou antiaérienne, non ?

C'est donc du côté de la DCA de la BEF qu'il faut chercher ?
Et j'hasarderais même une batterie lourde contre les cibles à moyenne et haute altitude…
La DCA de campagne contre les attaques à moyenne et basse altitude tire à vue avec des canons à tir rapide.
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14244
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 17 Déc 2019, 10:38

Oui la BEF était équipée d'un excellent canon Vickers de 3,7 pouces soit 94mm et ce télémètre doit appartenir à une telle batterie.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2642
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Quel est donc ce tube bien étrange ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 17 Déc 2019, 16:14

Dog Red a écrit:
En béotien je vais enfoncer une porte ouverte mais pour utiliser un télémètre, il faut voir la cible…
...donc batterie antinavire ou antiaérienne, non ?

C'est donc du côté de la DCA de la BEF qu'il faut chercher ?
Et j'hasarderais même une batterie lourde contre les cibles à moyenne et haute altitude…
La DCA de campagne contre les attaques à moyenne et basse altitude tire à vue avec des canons à tir rapide.


La télémétrie optique ne fonctionne qu'en tir direct, avec vision de la cible ou de l'objectif, à la limite ou au-dessus de l'horizon.

Pour un télémétreur debout, d'une taille de 1,70 m, sur un terrain plat, la limite d'horizon visible est de l'ordre de 4700 m, sans prendre en compte les conditions météo, les obstacles qui peuvent exister ( bosquet, forêt, bâtiment, dépression de terrain, etc.). En mer, par exemple, à bord d'un cuirassé, où le poste principal de télémétrie était, généralement, installé une trentaine de mètres au-dessus de l'eau, la limite de l'horizon visible était, alors, de l'ordre de 18 000 m.

Il existe une formule pour estimer la distance de l'horizon visible au-prorata de "l'altitude" de l'observateur, qui est, également, valable, en terrain vallonné ou en présence d'élévations de terrain importantes - par contre, on risque d'avoir un problème, car il faut, aussi, tenir compte de l'éloignement entre le poste d'observation télémétrique et la (ou les) batterie(s), pour lui annoncer le relèvement de la cible ::mal-a-la-tete:: -.

Les télémètres de grandes dimensions (envergure de 3m, 4 m, 6 m), utilisés dans les batteries de DCA lourdes, étaient, généralement, associés à une "batterie" de théodolites et les différents relevés d'altitude et de distance, centralisés et "triturés" par un calculateur de tir central - il existait le même type de calculateur à bord des cuirassés et croiseurs - puis convertis en signaux électriques transmis par câbles (télé-affichage) sur les récepteurs associés à chaque pièce - en général, regroupée par batterie de 4 pièces - les pointeurs étant sensés régler leur pointage, selon les données transmises.

Il existait, aussi, plusieurs tailles de petits télémètres - 0,90, 1,20 m - portables, avec support d'épaule ou pouvant être installés sur pied, qui étaient utilisés, par exemple, dans l'artillerie ou avec les pièces de DCA légères & moyennes. En général, chaque télémètre de ce type était associé à une pièce et le télémétreur annonçait vocalement les coordonnée, soit en gueulant comme un putois, à cause du bruit environnant :D , soit via un laryngophone et des écouteurs. Le problème, avec ces télémètres, est le même qu'avec une paire de jumelles, à petite distance et en présence d'une cible au déplacement rapide, par exemple, un appareil volant à 350 km/h, à basse altitude, car il devient très compliqué de le garder, dans les oculaires, suivant l'angle d'observation et sa trajectoire.

A noter que le télémètre avait très rarement été utilisé dans l'artillerie antichar, car, compte-tenu des distances pratique de tir direct qui ne dépassaient guère 1500-2000 m, face à une cible se déplaçant à vitesse modérée ( +/- 45-50 km/h), les viseurs installés sur les canons de chars et les pièces antichars étaient amplement suffisants, même si les russes souffriront, tout au long du conflit, de la mauvaise qualité générale de leurs optiques ; situation qui avait sauvé les fesses à bien des Panzerounets, en 1941 & 1942, avant la mise en service, en 1942, par les allemands, du canon de 7,5 cm de 43 calibres, à bord du Panzer IV et du StuG, ou du 46 calibres (7,5 cm Pak 40), les performances des viseurs optiques des canons de 76,2 mm soviétiques, qui équipaient les T-34 & KV-1, n'excédant pas 800 m, dans le meilleur des cas! Fin 1944, il avait été prévu d'équiper la tourelle du Panther Ausf. F d'un télémètre à coïncidence de 1,32 m d'envergure, mais il n'avait pas, encore, été réceptionné, quand Daimler-Benz, avait débuté l'assemblage des premiers (et derniers!) exemplaires, en avril 1945.

Les télémètres de petites envergures et les modèles de grandes envergures, tels que les Barr & Stroud britanniques, étaient, généralement, du modèle dit "à coïncidence", dont l'emploi était simple, du moment que l'opérateur avait une bonne vue "générale". Les modèles dépassant 1,20 m, chez les allemands, et les grands télémètres adoptés, dans la décennie 1930, par la Marine Nationale française, étaient, eux, du type "stéréoscopique", qui, lui, exigeait des opérateurs entrainés, dotés d'une vision "stéréoscopique", dont les deux yeux avaient strictement les mêmes "performances", mais qui ne courent pas les rues (!), le cerveau générant, alors, naturellement, la coïncidence des deux images ; le télémètre stéréoscopique, associé à cette acuité visuelle particulière, avantage l'estimation de la profondeur, paramètre que les télémètres à coïncidence ont tendance à "écraser", à moyenne et longue distance. De surcroit, les télémètres stéréoscopiques sont, nettement, plus performants en présence de fumée, de brume ou par faible visibilité.

La firme allemande d'optique, Zeiß, avait conçu le télémètre stéréoscopique, durant la décennie 1900-1910, pour ne pas avoir à payer de droits de fabrication au britannique Barr & Stroud, qui, lui, détenait, depuis la fin du XIXème, la licence de son modèle à coïncidence.

A la fin de la Première Guerre Mondiale, la Royal Navy, qui se posait de légitimes questions sur la raison d'être de la redoutable efficacité de l'artillerie navale allemande (Bataille du Jutland et autres engagements), à longue distance, s'était empressé de mettre la main sur des télémètres allemands, afin de les tester. Le rapport d'essais établi par ses services n'avait pas constaté de différence notable entre les appareils Barr & Stroud et Zeiß, mais il y a une raison toute bête qui l'explique, car les britanniques n'avaient pas jugé nécessaire, pour effectuer ces essais, de sélectionner, au préalable, des télémétreurs doués de l'indispensable vision stéréoscopique! :rire:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5395
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ suite 1 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pourquoi ces dogtags ? 
il y a 33 minutes
par: Excalibur 
    dans:  poste de commandement refait a l'origine en haute normandie 
Aujourd’hui, 18:30
par: jobunker 
    dans:  Meilleurs films, documentaires, séries... partageons 
Aujourd’hui, 18:17
par: NIALA 
    dans:  Helmut Oberlander n'obtient pas de huis clos à son audience d'expulsion 
Aujourd’hui, 17:09
par: pierma 
    dans:  Osprey annonce (encore et toujours ...) 
Aujourd’hui, 16:53
par: iffig 
    dans:  Recherche documents sur prisonniers de Guerre Américains en Allemagne. 
Aujourd’hui, 15:31
par: Flamierge1945, 
    dans:  MESSERSCHMITT BF.109 E.1 spécial hobby 1/72 
Aujourd’hui, 15:24
par: carcajou 
    dans:  Tiger en Ardennes - Wacht am Rhein - 
Aujourd’hui, 10:50
par: Königstiger 
    dans:  Lamarque Hervé Jean dit Schumann 
Aujourd’hui, 08:58
par: timo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Boulanger et 122 invités


Scroll