Connexion  •  M’enregistrer

Crécy sur Serre, forces allemandes

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Timimoun  Nouveau message 29 Nov 2019, 15:52

.

Bonjour, après de longues recherches en français, anglais et allemand... ainsi que toute une matinée sur votre intéressant forum, je n'arrive point à trouver de renseignements détaillés sur l'unité ou les unités allemandes se trouvant à Crécy le 19 mai.

Il semblerait qu'il s'y trouvait une panzerjäger-lehr abteilung, mais là aussi je bute sur sa composition et sur sa dotation.

De manière générale, on trouve beaucoup de détail sur les forces françaises, mais étrangement peu sur leur adversaire.

Si quelqu'un pouvait m'aider...

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 29 Nov 2019, 08:56
Région: Texas
Pays: Etats Unis

Voir le Blog de Timimoun : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 29 Nov 2019, 22:50

Bonsoir,

Pour la Panzerjäger Lehr Abteilung, il faut regarder l'organisation de la 10.Panzer Division
puisque cette unité en faisait partie intégrante

Image
3 compagnies à 12x 3,7 cm Pak

A la question si c'est la Panzerjäger Lehr Abteilung qui se trouvait le 19.05.40 à Crécy :
Possible, mais d'après le KTB de la 10.Panzer Division, ce secteur le long de la Serre
se trouvait sous le commandement de la Panzer Brigade 4 de la 10. Panzer Division :
or le 19.05., ce n'est pas la Panzerjäger Lehr Abteilung qui se trouvait avec la Brigade,
mais la Panzerjäger Abteilung 521 (3 compagnies de 6x4,7 cm Pak(t) Sfl)
Image
Image
source Camo 500
"La Brigade rapporte, que l'attaque ennemie à Crécy a été repoussée" 14h30 le 19.05.40
Composition du groupe Panzerbrigade :
Panzer Brigade sans les régiments blindés
II./Schützen Regiment 69, 3./Pionier Bataillon 49
3./Fla Abteilung 55, Panzerjäger Abteilung 521
1 battérie leichte Flak Abteilung 71

Mais vu le peu de documents que je possède concernant la 10.Panzer Division en 1940
et l'état à moitié brûlé du KTB, je suis loin d'être 100% sûr de ce que j'avance .

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 1187
Inscription: 13 Avr 2013, 11:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 29 Nov 2019, 23:19

Bonsoir Jacques
Le 19 mai 1940 ??
De quel Crécy désires-tu parler ?? Créçy en Ponthieu (Picardie), Crécy sur Serre (dept de l’Aisne), Crécy la Chapelle (Seine et Marne)??
Si ta question concerne le 19 mai 1940, cela devrait être des troupes appartenant à la 10. PanzerDivision
Cependant je suis loin d’être un expert en la matière, d’autres membres seront plus amènes que moi pour te fournir des informations
Bien amicalement
Prosper ;)
P.S. ah mais au moment de te répondre, je constate que Roco t’a déjà fourni des informations qui devraient pouvoir t’intéresser.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80692
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de le laonnois  Nouveau message 30 Nov 2019, 19:25

La compagnie est passée à la 8e demi-brigade (lieutenant-colonel Simonin).
Le 19 mai, la compagnie est réservée. Position de départ, bois au nord de la Cité des Cheminots. Ellel se déplace une première fois, puis doit se porter pour attaquer les lisières sud de Crécy sur Serre, afin de permettre l'entrée dans ce village d'une compagnie de R 35. Arrivée sur place, la compagnie voit les R 35 qui se replient. Elle part à l'attaque mais n'est pas suivie. Les D2 vont chercher les R 35 et les lancent dans Crécy, mais les R 35 ne peuvent passer les ponts à l'intérieur du pays qui sont minés et battus de part et d'autre par des canons antichars. Les D2 se précipitent dans le barrage. Un D2 passe 2 barrages, l'Alma du lieutenant Boudard, mais saute sur le troisième où il est pris à partie par des armes antichars et un Pz III. Le char du lieutenant Goddalis saute sur le deuxième barrage, le char du capitaine reçoit trois obus, derrière d'autres D2 tirent à la mitrailleuse et permettent aux équipages des deux premiers chars d'évacuer leurs engins en flammes et de retourner dans les lignes amies
Parmi eux, le lieutenant Boudard a reçu un coup au front, le sous-lieutenant Goddalis est blessé de deux éclats dans les épaules, le chasseur Martineau a le pied cassé.
Le passage est impossible, le pont a sauté.
La compagnie se met en bataille derrière la ligne de chemin de fer, elle y reste jusqu'à sept heures du soir en attendant l'infanterie qui n'arrivera pas.


Voici le réçit de l'assaut de la 345éme compagnie du 19éme BCC:

"Les R35 débouchent sur la place pendant que mes D2 bis les protègent en mitraillant les couverts de la gare. Cela se passe trés bien cette attaque. Trop beau pour être vrai! L'enfer se déchaine d'un coup, se rue sur nous, flambe par toutes les portes, toutes les fenêtres, tous les soupiraux. Crécy est une redoute antichars, une énorme embuscade où d'innombrables tubes de tous les calibres nous assaisonnent à pleine cadence. Sous l'effroyable canonnade, les R35 ont perdu pied et se replient en catastrophe. Plusieurs flambent déjà. Il ne s'agit plus de nettoyer le village mais d'engager un duel au canon à bout portant. Ce n'est pas leur travail, mais le notre. "En avant Accélérez!". Et la Cie bien groupée, se précipite sur le village. "l'Alma" est en tête. Il éparpille un premier barrage, en écrase un second, s'élance sur le pont qui franchit la Serre, saute avec le pont, miné. Des étages, des greniers les antichars allemands tirent à une cadence exaspérée, et pour parachever le tout, les Pz III camouflés derrière les maisons, lancent leurs 40 tonnes et leurs 75 de tourelle à l'assaut. Le ventre ouvert, couché sur le coté droit, "l'Alma" déguste des obus qui le percent, "l'Orléans" qui le suivait à quelque métres, perd ses chenilles sur une autre mine et, immobilisé, se fait traverser par plusieurs antichars. L'un d'eux tiré d'un premier étage, perce le persiennage et blesse le lieutenant. Mon "Rocroi" , en troisième position, stoppe à vingt mètre du pont. Je balaie la place avec ma mitrailleuse de tourelle et j'alterne au 47, obus de rupture et explosifs. j'y vois mal. L'ennemi est bien camouflé, et ce sont les maisons de gauche qui tirent lorsque je poivre celle de droite. Je déguste terriblement, plus de cinquante obus en quelque minutes. Un choc formidable. Ma tourelle dérive, frappée à la base. La boîte de pointage latéral est bloquée. La tourelle n'obéit plus. Je m'acharne furieusement sur elle, frappe la boite et au moment où je vais désespérer la débloquer, la tourelle joue, je tire bing! Un gros calibre s'écrase en oblique sur le haut de ma tourelle, qui rougit et se fend. Un autre enlève le pot d'échappement. Dans le vacarme ahurissant, j'entends mon radio 51 qui m'appelle : "Mon capitaine, y'a le feu dans le bazar. Prends l'extincteur! Il le décroche et arrose la chambre des machines entre mes jambes pendant que je continue à arroser, au canon, la place de Crécy. "Alors ce feu?" "Terminé mon capitaine ouf" ! ça pleut toujours mais non serré. Nous avons quand même fichu pas mal d'antichars en l'air. Tout prés de moi, un allemand décapité par un de mes 47 est resté crispé sur sa piéce, et pendant que la Cie continue à arroser la place de Crécy de toute ces armes, je fais un rapide bilan.

J'ai deux chars en feu, et leurs équipages qui ne sont pas sortis, deux chefs de section d'un coup! Et ailleurs comment cela s'est-il passé? et l'infanterie qui n'arrive pas! je fais replier ma Cie derrière le passage à niveaux. Nous tiraillons sur tous ce qui bouge. L'infanterie n'arrivera pas. Par la fente de tourelleau j'inspecte lentement le terrain, encore une attaque ratée et qui coûte chère a la compagnie. Cinq char détruits en trois jours. Deux équipages disparus, sept manquants déjà...
Qu'est-ce que c'est que ce rampant? Le mécano de "l'Orléans". Je sors par la porte de tourelle, me laisse glisser derriére mon char, appelle le pilote. Que s'est-il passé? Le chasseur Brébat, tout pâle, cherche sa respiration. Il peut enfin me répondre et me montrant du doigt un petit bois à 300 métres à droite, en bordure de la voie ferrée, articule : Ils sont tous là. Mon lieutenant est blessé et le pilote de "l'Alma" a une patte cassé. Les autres n'ont rien. Le coeur bondissant, je dégaine mon pistolet, conduis moi, vite. Je n'aurais jamais cru pouvoir ramper si vite. Le bois, le chef de section de la 2(2éme section) Goddalis, est là couché dans les herbes humide et marécageuses, un éclat dans l'épaule, un autre dans le dos. Il souffre terriblement, pendant que Boudard(chef de la 1) et moi lui taillons sa veste de cuir au couteau pour le soigner, ses yeux chavirent. Il est blême et luisant de sueur, mais il n'a pas pas une plainte.

Après un pansement sommaire, je luis passe ma chemise puis toujours rampant et le plus doucement possible nous regagnons la Cie en portant les blessés. Ce n'est qu’après leur évacuation que j'ai commencé à me demander comment ils avaient bien pu sortir de leurs chars en feu sous une grêle balles et d'obus et regagner nos lignes. Mais ils ne le savaient pas eux-même...19 heures, la Cie tire toujours lorsque je reçois l'ordre de repli..."

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 525
Inscription: 14 Jan 2009, 04:33
Localisation: france aisne laon

Voir le Blog de le laonnois : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de pierma  Nouveau message 30 Nov 2019, 23:06

Passionnant ce récit. Les tankistes français y apparaissent très professionnels. L'armée d'Afrique héritera d'une partie de ce savoir-faire, qui ne sera pas totalement perdu.

(En 1943, d'ailleurs, les services secrets français se font une spécialité de faire évader, lorsqu'ils sont prisonniers, les meilleurs spécialistes des chars, réclamés en AFN.)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1563
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 30 Nov 2019, 23:42

Une question concernant les PzIII, ils disposaient à cette époque, mai 1940, de canons de 75 ? Il s'agissait plus probablement de canons de 3,7 ?
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7865
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 01 Déc 2019, 00:30

oui c'était du 3;7cm. En juin 41 ils ont des 5;0cm pour la campagne de Russie

vétéran
vétéran

 
Messages: 2420
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Timimoun  Nouveau message 01 Déc 2019, 00:51

Merci de vos promptes réponses.

Je possède en effet les Soll Gliederung, mais en date du 15 1 1940, et la Lehr y apparait avec une Kie à 12 antichars...
Bien entendu et c'est dans le titre, je parle de Crécy sur Serre.
Je possède et ai lu la quasi totalité des JMO et des récits émanant des unités françaises. Et c'est là où le bât blesse, elle sont emplies d'inexactitudes et d'approximation.
Par exemple on nous parle de tirs de 105, il semblerait que les français aient ignoré l'existence du 88
Relevé par Alfa, effectivement le PzKpfW III ne recevra jamais de 75, il faudra attendre début 41 et l' Ausf.H pour les voir dotés du KwK 38 L/42 de 50 mm.

C'est justement le but de mon interrogation, à Montcornet comme à Crécy on nous parle de "blindés", et comme dans le récit plus haut certains précisent même Panzer III ou IV... Or il semblerait que dans les deux cas aucun char allemand ne soit présent.
Doit on alors entendre par "blindé" un SdKfz 250?

Par ailleurs si l'on trouve moultes photos de blindés français détruits ou endommagés dans ces deux combats, on ne trouve aucune de photo de ces supposés chars allemands détruits...
Pourtant un PZ II, III voire même IV ne pèse pas bien lourd devant un B1bis ou même un R35.

Je reste dubitatif et espère que nous arriverons à faire avancer mes recherches

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 29 Nov 2019, 08:56
Région: Texas
Pays: Etats Unis

Voir le Blog de Timimoun : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Timimoun  Nouveau message 01 Déc 2019, 00:53

oui c'était du 3;7cm. En juin 41 ils ont des 5;0cm pour la campagne de Russie

Nos messages se sont croisés, merci de la confirmation.

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 29 Nov 2019, 08:56
Région: Texas
Pays: Etats Unis

Voir le Blog de Timimoun : cliquez ici


Re: Crécy sur Serre, forces allemandes

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 01 Déc 2019, 01:19

On voit assez peu de blindés allemands détruits ou endommagés sur les photos car ces dernières sont quasi toutes d'origine allemande et il y a un effet de propagande , par ailleurs les Allemands sont pourvus d'un excellent service de récupération et remise en état des matériels qui intervient directement sur la zone de combat. Il faut aussi ajouter l'interdiction absolue de photographier le matériel.Mon père était entouré de canons de 47,de Kégresses de camionettes or j'ai un paquet de photos de sa batterie où on ne voit que les personnels dans toutes les tenues mais toujours sur un arrière plan neutre,non identifiable..........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2420
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - L'expédition de Dakar 
il y a 26 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Aujourd’hui, 15:20
par: François 
    dans:  Une très Grande Dame, Juliette Greco, vient de nous quitter 
Aujourd’hui, 15:13
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Aujourd’hui, 14:23
par: François 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 13:58
par: coyote 
    dans:  De Wagner à Hitler: portrait en miroir d'une histoire allemande 
Aujourd’hui, 11:27
par: carcajou 
    dans:  Demande de l'aide pour localiser l'épave de ce blindé 
Aujourd’hui, 09:26
par: Dog Red 
    dans:  TROIS LIVRES SUR LE DEBARQUEMENT 
Hier, 22:13
par: Croisée des Livres 
    dans:  [DU 31 août au 30 septembre 2020] et dans le cadre du 80°anniversaire: Le ‘’ Blitz’’ 
Hier, 22:05
par: pascal GUERIN 
    dans:  poste de commandement refait a l'origine en haute normandie 
Hier, 20:47
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 117 invités


Scroll