Connexion  •  M’enregistrer

Moyens de chauffer la nourriture.

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 05 Oct 2018, 22:01

Dog Red a écrit:Bonjour et bienvenue Amanda.

Je vais te donner pour exemple mon arrière-grand-mère vivant dans le village rural d'Havré, au sud de Mons.
Village rural mais dont les forces vives étaient employées dans l'industrie, principalement les charbonnages du Centre ou du Borinage.
Le charbon coulait à flots.

Le centre névralgique de la maison était la cuisine et son arrière-cuisine (les autres pièces n'étaient jamais chauffées et utilisées uniquement aux grandes occasions ; je ne mettrai les pieds dans la "place de d'vant" qu'une unique fois, à la mort de mon arrière-grand père !).

Le cœur de la cuisine était son énorme poêle/cuisinière qui servait absolument à tout ! A feu continu, jour et nuit, été comme hiver !
Pourvu de nombreux compartiments petits ou grands munis d'autant de portes individuelles, il servait bien sûr à se chauffer, à cuisiner, à maintenir les plats au chaud (et le café!), à chauffer l'eau du bain (on ne se lavait quotidiennement qu'à l'eau froide, mon grand-père m'expliquait qu'en hiver on "cassait" la glace à la surface de l'eau du broc avant de faire sa toilette).

Ce poêle était encore le centre de la vie de mon arrière-grand-mère dans les années '70 quand j'étais enfant. Elle avait bien une cuisinière au gaz (apparu après la guerre) mais elle avait surtout ses habitudes et la corvée charbon restait encore quotidienne.

Pour cuisiner, il s'agissait de prélever les braises brûlantes du foyer principal pour les disposer dans un logement ad hoc, adapté à la taille de la poêle ou de la casserole. Quand on avait fini, on retransvasait vers le foyer principal. Pour réchauffer le café, idem. Il y avait un tout petit compartiment exprès pour ça. Et des logements aussi, où ce qui devait être tenu chaud était disposé à proximité du foyer. La conduction de la fonte faisait le reste.

Il y avait très peu de pertes de chaleur et jamais de gaspillage ! Le charbon, c'était l'or noir !
Mon arrière-grand-mère serait certainement atterrée par le gaspillage de notre société du XXIe siècle.



Bonsoir, ::chapeau - salut::

Mes arrières grands parents avaient exactement ce type de poêle, acheté en 1938 par mon arrière grand père en prévision d'une possible guerre. Il habitait dans une banlieue ouvrière d'une grande ville, qui avait le gaz; mais il ne faisait pas confiance. Il disait souvent qu'en 14-18, le premier truc qui avait été coupé à Lille, c'était le gaz (ma famille est originaire du Nord).
Derrière la maison, en bout du jardin, passait une ligne de chemin de fer; tout les jours mon arrière grand père remontait les voies pour ramasser des morceaux de lignite qui tombait des wagons. Cette voie desservait en lignite la centrale électrique situé à quelques km de là. Il s'est chauffé pendant toute la guerre comme cela.
Une fois, il fut inquiété par une patrouille; mais coup de chance, parmi les soldats de la patrouille se trouvait le jeune allemand qui était logé dans une chambre réquisitionné chez eux; et qui en profitait directement ! Il posait aussi des collets le long des voies; et ramenait des lapins... des rats... et des hérissons - ainsi que beaucoup de champignons, pissenlits et d'orties. Et des mûres et du sureau, par dizaines de kilo... et pas de sucre pour faire des confitures ! Ils faisaient sécher les mûres imbibé de jus de pomme sur des espèces de 'claies' posé sur une partie du tuyau du poêle qui courait verticalement sur une partie de la cuisine.
J'ai toujours connu ce poêle, tout le temps allumé dans leur cuisine, seul pièce vraiment chauffé de la maison, jusqu'à leur décès fin 80.

La maison ouvrière possédait un tout petit jardin, et une petite cours devant. Ils ont arraché les rosiers de la cours et mis des haricots verts, des petits pois. Dans le jardin, du rutabaga, des navets et des patates. Par manques de pot en verre; ils faisaient des conserves de haricots verts et petit pois dans des bouteilles de vin; quand ils ouvraient 'une bouteille', ils allaient rechercher les haricots un à un avec un crochet ! Pour ne pas se faire 'filouter' leur maigre réserve, ils cachaient et enterraient leur provision dans la cave; à leur morts, on en a retrouvé caché un peu partout datant de cette époque !

Gamin, la famille souvent au complet (2 filles, 5 petits enfants, 12 arrières petits enfants) se réunissait tout les dimanches dans 'la grande place d'vant' chez le pépé (pas si grande que cela, on était serré comme des harengs); et comme balade après le repas; on remontait cette voie qui fut désaffecté dans les années 70.
Avant guerre, mon arrière grand père était ... chanteur d'opéra; il quitta la scène car il refusa de chanter en présence des officiers allemands. Ils n'avaient plus grand chose pour survivre. Il avait coutume de dire que sans ce poêle et cette voie ferrée, ils auraient 'crevé de faim et de froids' - que cela avait été des dons du ciel.

Voila ! :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9008
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 05 Oct 2018, 23:03

Salut Frank c'est un peu comme si tu avais décrit mes grands parents.
Maison ouvrière, un petit lopin de terre attenant pour quelques cultures et des champs.
Maintenant tous les champs et garrigues sont couverts de cités.
Mon grand père et d'autres piégeaient.

vétéran
vétéran

 
Messages: 914
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Oct 2018, 19:42

Bonsoir Amanda,
Les familles ressortent ce contenant hérité de la Première Guerre mondiale qu’est la marmite norvégienne, servant à enfermer un plat pré-cuit pour qu’il continue à chauffer sans gaz, sans charbon, sans électricité.
La marmite norvégienne:
http://www.marmite-norvegienne.com/2014/05/1940-41.html
http://www.habitat-eco-responsable.fr/w ... Claire.pdf
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67399
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 06 Oct 2018, 20:37

thucydide a écrit:Salut Frank c'est un peu comme si tu avais décrit mes grands parents.
Maison ouvrière, un petit lopin de terre attenant pour quelques cultures et des champs.
Maintenant tous les champs et garrigues sont couverts de cités.
Mon grand père et d'autres piégeaient.


Bonjour ! ::chapeau - salut::

Cette maison a été détruire, avec d'autre; et à la place un quartier pavillonnaire a vu le jour; béton et macadams à tout recouvert. Adieu mûriers, jardin, voie ferrée, tilleul avec la balançoire de mon enfance.... :( :( :(

A + :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9008
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 07 Oct 2018, 11:13

Personnellement,j'ai retrouvé sur Google earth les deux endroits où j'ai vécu de septembre 1939 à juin 1945.l'un en bordure de Dinard et très proche de la mer a été totalement dénaturé par un bétonnage à bon marché de la côte,les maisonnettes de parpaings ont bouché l'accès à la mer qui existait...La maison de granit de ma tante existe toujours et la conciergerie attenante en blocs de granit où je logeais avec mes parents aussi.......Mais quand on a connu la beauté de jadis et que je vois la médiocrité d'aujourd'hui,je préfère ne plus y retourner....La seconde maison,celle du village près de Dreux au n° 28 de la "Grande Rue "existe toujours......Des lotissements se sont construits mais ailleurs, là où il y avait des vergers et les bois sont toujours à 200 mètres........Il y a un club des anciens dans le village,je leur ai envoyé un mail,précisant qui j'étais,demandant des nouvelles de mes petits copains et copines,remerciant le village pour son hospitalité indifférente(il y avait beaucoup de Pétainistes) pour ma famille de décembre 1941 à juin 1945......je n'ai jamais eu de réponse.........

vétéran
vétéran

 
Messages: 1553
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 07 Oct 2018, 13:38

Coucou ! ::chapeau - salut::

Voici une recette que je tient de ma grand mère, la deuxième fille de mon arrière-grand père cité plus haut; plat du dimanche pendant la SGM:

Il s'agit d'un espèce de parmentier au bouilli de viande et aux légumes.

Bouilli froid de la veille d'une viande disponible (la viande à été utilisée le samedi soir pour un bouillon gras).
Échalote, Ail, Persil provenant du jardin, Graisse, Sel, Muscade, Pommes de terre, Lait, Légumes disponibles du moment

Hachez le bouilli froid avec une échalote, ail, persil. Cuire sur le coin du poêle à la casserole avec un peu de graisse, mouillez avec un reste de bouillon de la veille. Ajoutez sel, muscade; laissez mijoter. Cuire les pommes de terre dans très peu d’eau; passez au tamis, ajoutez graisse, lait bouillant pour obtenir une purée assez épaisse. Dans un plat légèrement beurré, mettre le hachis et versez par dessus la purée; passez dans le four à pain du poêle jusqu’à ce que la purée ait pris couleur; servir très chaud.

Les restes sert pour faire des boulettes pour le lendemain: faire des boulettes avec le reste du hachis, les rouler dans une assiette de farine, et ensuite passage en friture.

Bon appétit ! :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9008
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Oct 2018, 14:10

Ma grand-mère servait une variante de cette recette (pas le dimanche dans les années '70 ;) ).
Elle appelait ça "Le bouilli du soldat".

J'aimais beaucoup l'hiver car ça sortait de l'ordinaire et, comme tu l'as rappelé, la viande en cuisant avait amélioré le bouillon ::super::
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8437
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 07 Oct 2018, 15:44

Je ne peux résister à vous citer un extrait de l'Almanach Hachette de 1941 :"Comment se préserver du froid en hiver.........
Il serait sans doute amèrement ironique,par un temps de grand froid,de dire à celui qui manque de combustible que c'est une superfluité dont il peut se passer.Mais la vérité c'est que la nécessité du chauffage artificiel est,dans une large mesure la conséquence de la vie casanière et physiquement peu active de l'homme des villes .Le rustique supporte plus ou moins allégrement les hivers les plus rigoureux dans une maison mal close,destinée surtout à l'abriter de la pluie,de la neige et du vent:il se contente du feu de fagots qui cuit ses aliments,employé le jour à des travaux extérieurs et demande à des couvertures suffisamment épaisses de le protéger durant le sommeil qui réduit au minimum l'activité calorique de son organisme........Un homme bien portant devrait s ' accommoder à une ambiance de 14°........Apprenons à nous chauffer autant que possible au moyen de notre calorique intérieur ."
Moralité politique : ne vous plaignez pas de la dureté des temps, elle est humainement supportable ....C'est cela la" Propagande"

vétéran
vétéran

 
Messages: 1553
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de pierma  Nouveau message 07 Oct 2018, 17:26

De fait, à la campagne, et même dans mon Haut-Doubs voisin, on chauffait rarement les chambres.

Une amie au dessus de Pontarlier m'a raconté qu'enfant, dans les années 60, la Sainte Vierge dans sa boule à neige, sur une étagère de sa chambre, avait éclaté pendant la nuit à cause du gel !

Sa mère le soir lui passait la bassinoire (remplie de braises) un coup dans son lit, et roule !

Pendant la guerre, le problème n'était pas tant la température des appartements en ville, que le manque de résistance au froid de gens sédentaires et sous alimentés.

vétéran
vétéran

 
Messages: 921
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Moyens de chauffer la nourriture.

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de betacam  Nouveau message 08 Oct 2018, 11:36

Pâté Bourbonnais ( allier )

Préchauffez votre four à 210° (thermostat 7)
Coupez les pommes de terre en rondelles. Assaisonnez les avec du sel et du poivre
Beurrez le fond de votre plat à tarte et farinez légèrement
Étendre la moitié de la pâte brisée dans le fond du plat. Disposez les rondelles de pommes de terre en rosace en couches superposées + une couche d'oignons en rondelles. Recouvrir les pommes de terre de l’autre moitié de la pâte brisée jusqu’en butée du bord du plat
Reliez les deux pâtes en formant un joint. Effectuez au centre du pâté un trou de 5 cm de diamètre (dit « La Cheminée »). Passez le jaune d’œuf au un pinceau sur le pâté
Mettre au four pendant 1 heure
A la sortie du four, mettre la crème par la cheminée à l’aide d’une cuillère à café et faite tourner votre plat pour que la crème pénètre bien dans les pommes de terre (ou décalottez le pâté et versez la totalité de la crème sur les pommes de terre)

à l'origine pâte à pain

recette du XIXè siècle , crée pour amener un air de fête le dimanche, l'Auvergne étant une région assez pauvre


hqdefault (1).jpg
hqdefault (1).jpg (34.47 Kio) Vu 23 fois

vétéran
vétéran

 
Messages: 2774
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Operation Chastise 
Aujourd’hui, 01:23
par: alain adam 
    dans:  Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron 
Aujourd’hui, 01:19
par: iffig 
    dans:  LE MÉTRO DE PRAGUE 
Aujourd’hui, 01:14
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 20:45
par: kfranc01 
    dans:  et le canal alors? 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 18:14
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  bonjour à tous 
Hier, 16:09
par: betacam 
    dans:  Uniformes Armée de Terre française 1939-1940 
Hier, 15:49
par: iffig 
    dans:  Mistel avec un 262 Vrai ou pas ? 
Hier, 15:18
par: coyote 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll