Connexion  •  M’enregistrer

Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 23 Juin 2017, 09:10

Loïc Charpentier a écrit:Je présume qu'il est, actuellement, enterré dans un cimetière militaire à l'Est (il y a, également, de nombreuses "fosses communes"). Il est prévu, depuis quelques années, d'en construire un nouveau dans le secteur de Koursk

https://www.volksbund.de/fr/presse/volksbund.html


Le corps d'Emil Geisser n'a pas pu être retrouvé, mais son nom figure dans le livre
commémoratif du cimetière militaire allemand de Charkov .
Image

vétéran
vétéran

 
Messages: 930
Inscription: 13 Avr 2013, 11:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Juin 2017, 09:35

Oberhornhaupt... il s'agit, probablement, de Burnhaupt-le-Haut, à l'O-S-O de Mulhouse (Haut-Rhin).

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Juin 2017, 09:47

geiss a écrit:Grand merci pour vos informations. Je ne pensais pas avoir tout cela aussi vite, c'est vraiment super. Cela m'évite de passer par les traductions ésotériques de google :)


Notre forum a l'honneur de compter dans ses rangs quelques redoutables pisteurs dont RoCo n'est pas des moindres. ::super::

J'ai parfois l'impression qu'il a dans ses tiroirs le dossier individuel du moindre Landser et du moindre Panzer de Brest à Stalingrad de 1940 à 1945. :mrgreen:
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8210
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de brehon  Nouveau message 23 Juin 2017, 10:59

Bonjour,
geiss a écrit:J'ai appris que les malgré-nous morts aux combat ont pu bénéficier de la mention "Mort pour la France", pour Emile je ne sais pas où trouver cette information. J'ai fait une demande à la mairie de son lieu de naissance, j'attends la réponse.

Il faut consulter son acte de décès, à l'état-civil de son dernier lieu de domicile. C'est le document qui fait foi pour la mention MPF. Dans le cas d'un disparu il s'agit d'un jugement déclaratif.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7273
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de geiss  Nouveau message 23 Juin 2017, 16:21

Encore plein d'autres infos, là vous me laissez sans voix. Un vrai centre de documentation vivant.
Je confirme que mon oncle Emile est bien originaire de Burnhaupt le Haut. Il était l'aîné de 9 enfants et soutien de famille car son père était décédé de maladie en 1940.

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 21 Juin 2017, 08:37
Région: Aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de geiss : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 23 Juin 2017, 16:52

Je suppose que c'est de lui qu'il s'agit?
Image
Emile Geisser (1923-1943) Cultivateur à Burnhaupt-le-Haut, mort sur le front de l’Est le 2 septembre 1943
http://www.nosmilitaires.com/
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66093
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de geiss  Nouveau message 23 Juin 2017, 17:21

Bravo Prosper vous avez gagné c'est bien lui.
Je n'ai pas mis le lien de mon site car le but n'était pas de faire de la pub.
Je n'ai pas encore commencé à faire sa biographie avec ses extraits de lettres.
Faut juste que je digère toutes les infos et que je lise le livre de Mengus et Hugel sur les Malgré nous.
Dommage que mon père ne soit plus là, il aurait été heureux de retrouver les traces de son grand frère.

Cordialement
Mireille

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 21 Juin 2017, 08:37
Région: Aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de geiss : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Juin 2017, 18:48

brehon a écrit:Bonjour,
geiss a écrit:J'ai appris que les malgré-nous morts aux combat ont pu bénéficier de la mention "Mort pour la France", pour Emile je ne sais pas où trouver cette information. J'ai fait une demande à la mairie de son lieu de naissance, j'attends la réponse.

Il faut consulter son acte de décès, à l'état-civil de son dernier lieu de domicile. C'est le document qui fait foi pour la mention MPF. Dans le cas d'un disparu il s'agit d'un jugement déclaratif.


Tout à fait, d'accord avec ton propos ::super:: ... mais dans le cas de l'Alsace-Moselle, c'est un tout petit peu plus compliqué. Déjà, pour une raison " bêtement" historique, qu'en est-il, dès lors, des autochtones enrôlés durant la Première Guerre Mondiale, dans l'Alte Armee du Kaiser, pour qui la mention" Mort pour la France" est inenvisageable. La réannexion de 40 avait, effectivement, duré dix fois moins longtemps, 4 ans au lieu de plus de quarante-huit, mais la situation était, strictement, la même. Après on peut discuter sur la teneur du régime, politiquement (en restant pudique), le III. Reich n'avait pas grand-chose à voir avec le II.Reich, mais les Alsaciens-Mosellans, en 14-18, étaient, eux-aussi, partir mourir sous les balles russes, à l'Est.
Sur le plan local, on créé, ainsi, artificiellement, deux catégories de combattants, ceux "morts pour la France" et les autres, sachant qu'on trouve, également, des alsaciens-lorrains , dans les FFL, qui avaient débarqués en Normandie ou en Provence, dont leurs morts sont d'office "...pour la France".
A mon avis, mais çà n'engage que moi, il n'y a pas de honte à avoir été tué sous un autre uniforme que le national, quand les circonstances l'ont imposé.
Je vais pousser le bouchon un peu plus loin, une part importante des alsaciens-lorrains de la classe 26 (20 ans en 1946) avait été, par le biais des vagues de mobilisation allemandes, versée d'office, fin 1943-début 44, dans les unités historiques de la Waffen-SS (LSSAH, DR, TK). la mention "Mort pour la France" risquerait de faire très mauvais genre sur les tombes de ceux de la DR tombés en Normandie.
Cette page d'histoire fait partie intégrante de la culture locale; ce n'est pas pour rien que le monument aux morts de Strasbourg représente une mère pleurant ses deux fils. Depuis la fin de la Seconde guerre Mondiale, la RFA, puis l'actuelle Bundesrepublik , a dépensé des petites fortunes pour indemniser, au mieux, les "Malgré-Nous" de toutes nationalités, qui avaient servi dans la Wehrmacht. Son association, chargée de la "mémoire", des cimetières et sites où reposent tous les soldats "allemands", abat un travail considérable - cf. la fiche postée par Roger (Roco) - pour en créer de nouveaux (cf. le projet Kursk) et entretenir ceux existants.
Je ne pense pas, qu'il soit du ressort des descendants de décider qui a été un "bon mort". Dans la famille alsacienne de ma première épouse, entre son père qui avait déposé les armes à Berchtesgaden, le 8 mai 1945, un oncle qui avait disparu sur le Front Est et un autre qui était rentré de Tambov, en 1947, c'était, déjà, assez compliqué! En plus, le meilleur ami de son père - copains comme cochons, avant & après-guerre - , lui, avait réussi à se barrer en Angleterre en 1940, combattu, entre autres, à Bir-Hakeim, en Italie, avant de remonter avec Delattre, vers l'Alsace!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de geiss  Nouveau message 24 Juin 2017, 16:27

Loïc Charpentier a écrit:Je ne pense pas, qu'il soit du ressort des descendants de décider qui a été un "bon mort".

Ce n'est absolument pas ma démarche. Je veux juste comprendre et retracer le parcours de mon oncle sans aucun jugement de valeur et sans tabou.
La génération concernée par ces événements ne pouvait le faire, la charge émotionnelle et le contexte d'après-guerre rendait la chose compliquée.
Quelques temps avant son décès nous avions regardé avec mon père un documentaire sur Oradour qui chargeait particulièrement les alsaciens Malgré nous.
Mon père en était bouleversé, il ne comprenait pas. Et bien sûr, il avait évoqué son frère et m'avait dit qu'il ne savait pas grand chose de son parcours. Trop douloureux à évoquer pour ses frères et soeurs bien plus âgés que lui. Nous avions donc acheté un livre qu'il n'a pas eu le temps de finir.
Il serait vivant aujourd'hui nul doute qu' il participerait aux recherches sur son frère et plus généralement sur les Malgré nous, sans jugement et sans tabou.

Cordialement
Mireille

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 21 Juin 2017, 08:37
Région: Aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de geiss : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 24 Juin 2017, 17:29

geiss a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:Je ne pense pas, qu'il soit du ressort des descendants de décider qui a été un "bon mort".

Ce n'est absolument pas ma démarche. Je veux juste comprendre et retracer le parcours de mon oncle sans aucun jugement de valeur et sans tabou.
La génération concernée par ces événements ne pouvait le faire, la charge émotionnelle et le contexte d'après-guerre rendait la chose compliquée.
Quelques temps avant son décès nous avions regardé avec mon père un documentaire sur Oradour qui chargeait particulièrement les alsaciens Malgré nous.
Mon père en était bouleversé, il ne comprenait pas. Et bien sûr, il avait évoqué son frère et m'avait dit qu'il ne savait pas grand chose de son parcours. Trop douloureux à évoquer pour ses frères et soeurs bien plus âgés que lui. Nous avions donc acheté un livre qu'il n'a pas eu le temps de finir.
Il serait vivant aujourd'hui nul doute qu' il participerait aux recherches sur son frère et plus généralement sur les Malgré nous, sans jugement et sans tabou.

Cordialement
Mireille

Bonjour,
Il n'était pas dans mon intention de "stigmatiser" qui que soit ou une quelconque démarche de votre part. Je voulais , juste, ainsi, rappeler la complexité "exceptionnelle" de la situation, pour tout ce qui concerne les populations frontalières. En Alsace, le sort de votre oncle est une situation "normale", compte tenu du contexte particulier. En raison de mon âge, de ma "localisation" et de ce particularisme régional, je sais , aussi, que cette "complexité" historique n'est, toujours, pas bien comprise par les "Français de l'Intérieur" (sic), pour qui , tout français, y compris les Alsaciens-mosellans, qui avaient servi dans la Wehrmacht, entre 1940 et 1945 , était, nécessairement, un engagé volontaire - ce qui était, très loin d'être le cas -. C'est le travail de mémoire, effectué par les associations de "Malgré-Nous", de moins en moins nombreuses, de nos jours. C'est aussi, la raison qui avait amené les élus alsaciens à rendre leurs écharpes tricolores d'élus municipaux, après la première décision du procès de Bordeaux, jugeant des exactions de la DR à Oradour-sur-Glane, où 14 accusés sur les 21 présentés devant le tribunal de Bordeaux, en 1953, étaient alsaciens ou mosellans! Dans la foulée, le gouvernement en place avait, très rapidement, été contraint de décréter une loi d’amnistie.

http://www.humanite.fr/le-crime-impuni- ... our-611580

J'avais un ami alsacien, mort au début de la décennie, qui, à 18 ans - classe 1926! -, avait d'autorité été versé à la DR ; il était présent à Tulle, mais, coup de bol, son unité n'avait pas été, directement, concernée par Oradour-sur-Glane... Oh, néanmoins, il n'était pas très loin... 3 ou 4 bornes !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_ ... -sur-Glane

Malheureusement, pour un soldat , sous l'uniforme, son premier devoir est d'obéir et fermer sa gu.... - c'est encore pire en temps de conflit -. Les exceptions sont très rares et se sont terminées, très rapidement, par une élimination brutale du "contestataire", y compris dans l'armée française.

En tant qu'ancien militaire, je considère que le statut du soldat, contraint, par les circonstances, de porter un autre uniforme que le "national", n'est en rien dévalorisant. Ce n'était pas, nécessairement, douloureux à évoquer, mais il est "d'usage" que l'ancien combattant, quelque soit sa nationalité et son camp, soit peu porté à partager ses souvenirs avec des civils, même très proches... ils ne peuvent pas comprendre! (sic)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 9 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 14 minutes
par: Lusi 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 47 minutes
par: iffig 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
il y a 48 minutes
par: pierma 
    dans:  La femme au temps du National-Socialisme 
il y a 58 minutes
par: pierma 
    dans:  Hitler 
Aujourd’hui, 21:28
par: frontovik 14 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Aujourd’hui, 19:53
par: pigeon38 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 19:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  266 Infanterie Division 
Aujourd’hui, 18:55
par: yannig du 22 
    dans:  Organisation du Gross-Paris 
Aujourd’hui, 15:46
par: tistou48 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Belchasse, Lusi, pierma, pigeon38, Prosper Vandenbroucke, Rob1, seaux et 27 invités


Scroll