Connexion  •  M’enregistrer

Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de geiss  Nouveau message 22 Juin 2017, 06:23

Bonjour,

J'essaie de retracer le parcours de mon oncle Emile Geisser enrôlé de force et décédé le 2 septembre 1943.
Je travaille à partir d'extraits de lettres fournies par mes cousines mais je n'ai pas encore accès aux originaux.
Le sujet reste très sensible en Alsace, il me semble pourtant qu'il faut en parler et surtout essayer de comprendre pour transmettre aux prochaines générations.
Sans ce travail Emile Geisser mort sans femme et sans enfants risque de tomber dans l'oubli, une 2° mort tout aussi injuste.

Voilà quelques traces de son parcours :
octobre 42 -février 1943 : RAD à Weissenbach .
Mars-avril 1943 : Osten : Emile précise qu'il est désormais dans la Wehrmacht

Juin 1943 Camp de rassemblement à Stablak

15 juillet : sud d'Orel
A cette époque, Emile faisait partie de la 7e Division. Feldpost 03737b (notes des cousines)

1er août 1943 : Kromski à 36 kilomètres au sud d’Orel. Emile précise que chaque jour son régiment recule de 20 à 30 kms.
A cette époque, Emile appartient au 62e régiment du 1er bataillon (note des cousines).
Comme il parle beaucoup d'un ami dont j'ai retrouvé la trace sur http://www.malgre-nous.eu qui est porté disparu au sein du Grenadier Régiment 62, j'en déduis qu'Emile était aussi dans ce régiment.

Sur son acte de naissance il est noté qu' Emile est décédé le 2 septembre 1943 à Putivl.
Plus tard un ami camarade du régiment est venu témoigner de son décès auprès de la famille. Il est décédé d'une blessure aux poumons due à une explosion d'un pont déclenché par les allemands (notes des cousines) ou balles (témoignage de mon père). Son agonie aurait duré deux heures ...

Voilà tout ce que je sais. En attendant les informations plus précises du Wast, peut-être que quelqu'un sur ce forum peut me dire si son parcours correspond bien à celui du 62° régiment de Grenadier ou me donner d'autres informations précieuses comme le lieu exact de son décès.

Merci par avance
Mireille

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 21 Juin 2017, 07:37
Région: Aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de geiss : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Juin 2017, 10:35

Le 62.Infanterie-Regiment était bien le troisième régiment de la 7. Infanterie-Division. De juin à août 1943, la division est, successivement, subordonnée au XXXXVII Korps/ 2. Panzer-Amee, puis XXXXVI Korps/ 9. Armee, au Heeresgruppe Mitte, secteur d'Orel.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Juin 2017, 11:00

Le 62. IR a reçu le titre "honorifique" de Grenadier-Regiment, le 15 octobre 1942.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 22 Juin 2017, 14:13

Bonjour,

Traduction Google mais traduction quand-même


Grenadier-Regiment 62 - Lexikon der Wehrmacht

Régiment de Grenadiers 62
Situé le 15 Octobre 1942 renommage du régiment d' infanterie 62 et la 7e division d' infanterie pris en charge. Le III. Bataillon a été démantelée il. Le régiment était la position Gshatsk depuis l'hiver 1941-1942. Le 3 Mars 1943, le retrait du mouvement soi-disant « Buffalo » a commencé pour le régiment en position Buffalo. Les nouvelles positions ont été réalisées le 22 Mars. Grâce à la réduction avant qui était 7e division d' infanterie retiré de l'ind avant chargé dans Yelnya sur les trains à Orel. Après la nouvelle Eisatzraum dans la 25e division Panzer était venu à une rupture en russe, les parties entrantes de Reguiments ont été jetés immédiatement après le déchargement à l'avant et à la 12e division Panzer commandée. Après les attaques russes dans ce domaine pourraient être rejetées, ce qui était la 7e division d' infanterie et retirée de l'avant pour une utilisation contre Partisananverbände dans l' espace les forêts Bryansk (entreprises Baron tzigane « ) a fourni au nord de Lokot dans la salle. Au cours des combats violents contre la partisans ont été exhumés du régiment Handle camp forestier multiples. Desna a été réalisée à la fin de la société le 4 Juin, et cela est dépassé le 5 Juin. vergé Division edie suivante dans la salle Kromy pour y arriver (à l'offensive d'été allemand sur Koursk « société préparer la citadelle « ). le 5 Juillet 1943, l'attaque a commencé 7e division d' infanterie du nord à Koursk. Il y avait de graves combat de chiens dans les positions russes bien développées après des combats plus lourds du 11 Juillet, le régiment est allé ici. sur la défense. dans la nuit du 16 et 17 du régiment partit l'avant et se dirigea lentement vers la Ausgangsstellu rester en arrière, qu'il avait occupé avant le début de la société « Citadelle ». Ces positions ont été réalisées le 18 Juillet. Pour la retraite plus, le régiment était loin de la 102 Division d' infanterie a pris. Avec cette division, le Reguiment fait avec le retrait à la position de Hagen. Après avoir atteint la position de Hagen le régiment est revenu à la 7e division d' infanterie . Cela a été pris le 9 Août de l'avant et déplacé au 14 Août dans la salle Lokot ici pour se reposer. Le 22 Août, le régiment a été alerté à nouveau et entra dans la salle Ssewsk derrière le front. Comme le 26 Août brisé la grande offensive russe, le régiment était la 82e Division d' infanterie rédigé. le régiment sur Charkowo et Jablunowka être ramené au 25 Septembre, le Dniepr, qui a été dépassé à Kiev. Le régiment a été à nouveau 7e division d' infanterie a pris et a déménagé à de nouvelles positions défensives. D'Octobre 15 attaques russes à travers le Dniepr à nouveau commencé. Le 22 Octobre, le règlement de commencé 7e division d' infanterie à l'ouest. Le 30 Octobre, la position Potschemka a été atteint où le régiment a été accordé un peu de repos. Après les attaques russes le 10 Novembre ont commencé à nouveau, le régiment du 11 Novembre a dû se contenter de nouveau à l'ouest. À la fin des marais Pripyat ont été réalisés dans le cadre de violents combats. Après un peu de repos, l'Armée rouge ont attaqué dans la deuxième semaine de Janvier les divisions voisines difficile, de sorte que ceux-ci ont dû se retirer. Vulnérables sur les flancs, également fermé 7e division d' infanterie à cette retraite. Après de violents combats dans le centre de la Russie et de la Pologne II. Bataillon a été dissous en Février 1944. En Mars 1944, le régiment avait retiré à des postes à Winwicza. Là encore entré un peu de repos jusqu'au 22 Juin cassé l'attaque russe majeure. Sous forte pression, le régiment est allé à 25 retour Juin à des positions défensives dans Pinsk. Jusqu'au 20 Juillet, le régiment sur Janow et Drohiezyn a refusé de Kobryn. Après avoir combattu au nord de Brest-Litwosk Bug occidental a été dépassé dans Turzyen à propos Wegrow et Chniebewo le 25 Août. Plus en retrait de la Narew a été dépassé à Rozan, puis retourné à la Prusse parallèle de la Vistule. A la fin de l'espace a été atteint à Gnojo. Le 12 Janvier 1945, la dernière offensive russe a commencé. Comme la 7e division d' infanterie le 14 Janvier ont été détectés par une attaque, le régiment a été dispersé en quelques heures et dépassement. Les restes ralliés utilisés dans Zichenau au siège de la division et le 15 Janvier. L'endroit a été perdu le 17 Janvier. Sur un nouveau retrait du golfe de Gdansk, le régiment entre Bohnsack et Stutthoff a pris fin.
Sources et Littérature:
La guerre de l'infanterie. Montré dans la Chronique de régiment d'infanterie 62 (7e division d'infanterie) 1935-1945:
Partie I: De la guerre à la guerre, en 2006, 144S.
Partie II: 1 Septembre, 1939 - le début de la deuxième guerre mondiale avec la campagne contre la Pologne, 1994, 45 p
Partie III: guerre à l'Ouest
Partie IV / V: Opération Barbarossa - La guerre russe, 1985, 344 p
Partie VI / VIIa: La guerre de 1942/1943 La guerre H1, 1989, 321 p
Emanuel Selder, compagnie membre de l'ancien Inf.. 62 (eds.)
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3069
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 22 Juin 2017, 14:45

A cette adresse tu découvriras le parcours de la 7ème division
http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gli ... /7ID-R.htm

Traduction Google

chef de l' artillerie VII
7ème Division d' infanterie

7ID-1.GIF (31167 bytes)

Utilisation et subordination:

Le personnel de la Division était un chef d'artillerie VII le 1er Octobre 1934 à Munich , dans le district militaire VII formé. Le nom est un nom de code pour l'expansion de l'armée. Dans le démasquage des associations de personnel le 15 Octobre 1935 a été rebaptisée la 7e division d' infanterie. Avec la commande du 11 Mars 1938, la Division a été alertée de participer à l'invasion de l'Autriche. La division en était par le VII. Corps d'armée et a été recueilli dans la salle Simbach. La division a adopté le 12 Mars 1938, la frontière à Braunau, puis poussé vers l'avant à Ried, atteint le soir du 12 Mars. Le 13 Mars, la division sur la Hausruck en montagne laborieuse marche Lambach. Le 18 et le 19 Mars, la division a finalement atteint leur zone de rassemblement à l'ouest de Saint-Pölten aux endroits Melk, Ybbs et Pöchlarn. Après l'occupation de l' Autriche, la division est revenu à sa caserne.
Le 1er Août 1939, la Division a été déplacé à la Slovaquie. Le 26 Août 1939, la Division a été mobilisé. A partir du 1er Septembre 1939, la division a pris part à la campagne de Pologne. Elle a poussé contre le passeport Jablunka et à la selle Zwardon. Cela a été suivi par des batailles de suivi plus Dumajec et la conquête de Przemysl. Après la campagne de Pologne, la division a été déplacé à l'ouest. Du 10 mai 1940, elle a participé à la campagne française en partie sur des lions et Tournai a rejoint la division dans la section Schelde-avant et a ensuite pris part à la bataille de l'Escaut. Par la suite, la Division a franchi la Lys et du mal à Lille. Après la France, la division est restée comme une force d'occupation nord de la France. En Avril 1941, la Division a été transféré au Gouvernement général. A partir du 22 Juin 1941, la Division a participé à la campagne de Russie. A propos de Bialystok, la division est venu à Minsk, avant de faire le Mogilev et après Roslavl. Cela a été suivi par la bataille de la défense de Yelnya, puis attaquer les combats sur la Nara et l'attaque de Moscou. Dorochowo - après le début de l'offensive de l' hiver russe, la division dans la salle Schellkowka défendue. Au début de 1942, la division est retourné à Nara, puis dans la position Gshatsk. En 1943, la Division a combattu dans Orelbogen puis déplacé à travers le Dessna et le Dniepr à Gomel retour. 1944 a suivi le retrait des marais Pripyat, sur Pinsk et Bielsk l'arc. Ensuite, la division a pris part aux combats entre le Bug et Narew. Au début de 1945, la division a combattu dans espace Wlosawa - Wegrow. Après des batailles défensives avec les batailles de retraite du château coulé suivie entre Narew et la Vistule inférieure sur Zichenau - Thorn - Grudziadz sur Dantzig. Après le début de l'Oder-offensive Vistula de l'Armée rouge le 12 Janvier 1945, la 7e division d' infanterie a été poussé dans le Grand Werder Gdansk Bay. La Division a subi de lourdes pertes. À la mi-Janvier 1945, la Division a reçu pour construire un dispositif de sécurité sur la Nogat le travail. Le 24 Janvier 1945, la Division a repris la section. Pendant ce temps, la barre de division formé le « groupe de Rappard », également appelé « groupe Corps de Rappard » ci - après. En plus des unités de la 7e division d' infanterie Venaient également des unités de l'Armée de l' Air et de la Marine, qui ont été utilisés dans le combat au sol et des unités de l' armée blasés. Le 26 Janvier 1945 parties importantes de la 2e armée, y compris le « groupe de Rappard » ont été arrondies à l'embouchure de la Vistule par l'Armée rouge. L'objet des troupes encerclées était de défendre les importants ports de la Baltique de Gdansk et Gdynia. Entre 20 et 25 Février 1945, le personnel du concernant « groupe de Rappard » a été construit par des pionniers du camp Bunker dans les dunes Steegen. Dans les jours suivants, les unités du groupe ont subi jusqu'à 50% de pertes. De la mi-Mars 1945, le groupe a été à nouveau désigné comme la 7e division d' infanterie. Le 15 Mars 1945 ont fait sauter les pionniers des digues Division de l' Est à Vistula Rothe Bude. Une grande partie de la vallée en dessous du niveau d'eau de la Vistule ont été inondées. Grâce à ces inondations du nord Marienburger Werder jusqu'à les combats limités pour le moment en raison principalement de logiciels espions et pillant les entreprises du parti. Puis les régiments Grenadiers de la division de se battre pour Dantzig ont été retirées et la division sont restés avec les unités régiment dans les positions précédentes. En supposant que vous étiez également des unités d'alarme et de remplacement et bataillons marins Rifle. Dans la première moitié d'Avril à bataillon rétrécis régiments Grenadier de force retourné à nouveau avec la division. Ils étaient remplis de membres de traînards, membres des Jeunesses hitlériennes et convalescentes. Lorsque la guerre a pris fin, la division a capitulé finalement dans le Stutthof-Steegen.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3069
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Juin 2017, 15:03

Il y a des moments où il est, souvent, plus clair de comprendre, même, à moitié, le texte en allemand que de se cogner une traduction "totomatique"; surtout que le langage militaire et les traducteurs en ligne ne sont pas trop copains. ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Juin 2017, 15:07

L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64155
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 22 Juin 2017, 23:26

Bonsoir,

Je pense que tes cousines ont fait du bon travail .
Entre le 1. janvier 43 et la date de la première lettre, la 7.Infanterie Division ne reçoit qu'un
seul bataillon de remplaçants . Sans risque de me tromper, ton oncle arrive au front le 11.07.43
avec le Marsch-Bataillon 6/5 . A partir de là, il n'est très certainement pas versé directement
dans une unité de combat, mais il passera 2-3 semaines dans ce que les Allemands appellent un
Feld-Ersatz Bataillon dans lequel on regroupe les nouvelles recrues, pour leur donner encore
une dernière instruction à proximité du front . Le Feldpostnummer 03737b correspond à
la 1ière compagnie du Feld-Ersatz Bataillon de la 7.Infanterie Division .
Image
Source :Nara T315 R386 KTB 7.Infanterie Division
Lorsque le 11.07. le commandant de division rend visite aux nouvelles recrues, il fait noter
dans le journal de la division :
Image
"Commandant visite les nouveaux remplaçants, qui ne correspondent pas aux exigences de combats
d'envergure . D'après les rapports reçus, ce sont des Alsaciens et des Lorrains dont l'état d'esprit
reste en dessous des attentes ."
Source :idem
Lorsque ton oncle écrit cette lettre du 15 juillet, la division se trouve dans le secteur de Degtyarnyy, village
à 40 km au sud de Kromy .
Pour la suite, je suppose, qu'il existe une autre numéro postal sur la lettre du 1ier aout, ce qui permet à tes
cousines de dire, qu'à cette date, ton oncle se trouve avec le Grenadier Regiment 62 de la 7.Infanterie Division ??
A cette date, le régiment se trouve en pleine retraite vers une nouvelle ligne de défense permettant de raccourcir
fortement le front Allemand (Hagen-Bewegung)
http://codenames.info/operation/hagen-bewegung/
Le 1ier aout, le Grenadier Regiment 62 se trouve dans le secteur de Krassnikovo, à 20 km au sud de Kromy
Image
Source : Nara T312 R320 Documents attachés au KTB 9.Armee
Le 26 aout 43, la 7.Infanterie Division vient sous le commandement de la 2.Armee Tandis que la masse de la
division sera attaché au 56.Panzer Korps, le Grenadier Regiment 62 sera attaché au 13.Armeekorps et à la 82.
Infanterie Divsion . Le 2 septembre, les divisions du 13. corps d'armée, dont la 82.ID et le Grenadier Regiment 62
vont traverser, lors de leur retraite, la rivière Seym sur un pont dans le village de Putyvl . C'est lors de ces combats, que ton
oncle a perdu sa vie .
Image
"XIII.AK : le corps a réussi à faire traverser le pont de la Seym à Putyvl à toutes ses divisions "
Source Nara T312 R1272 KTB 2.Armee

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 907
Inscription: 13 Avr 2013, 10:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de geiss  Nouveau message 23 Juin 2017, 06:11

Bonjour à tous,

Grand merci pour vos informations. Je ne pensais pas avoir tout cela aussi vite, c'est vraiment super. Cela m'évite de passer par les traductions ésotériques de google :)
Maintenant je comprends mieux ce que raconte mon oncle.
Je vais travailler sur les cartes pour suivre son parcours.
Concernant l'état d'esprit des alsaciens-lorrains dont se plaint le commandant, Emile écrit en avril 43 "Cela fait 6 mois que je suis chez les salauds", puis en juin "Vive la France quand même" (en français dans le texte). Plus tard il expliquera qu'il faut qu'il fasse attention à ce qu'il écrit.

J'ai appris que les malgré-nous morts aux combat ont pu bénéficier de la mention "Mort pour la France", pour Emile je ne sais pas où trouver cette information. J'ai fait une demande à la mairie de son lieu de naissance, j'attends la réponse.

Je vous préviendrais quand j'aurais mis ses lettres en ligne. A ce propos est-ce que je peux reprendre certaines informations que vous m'avez fournies en citant mes sources bien entendu. Je peux mettre l'url du forum ou le nom de la personne. Vous pouvez me le préciser en messagerie privée.

Merci encore
Mireille

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 21 Juin 2017, 07:37
Région: Aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de geiss : cliquez ici


Re: Parcours de mon oncle alsacien au 62° Régiment de grenadier

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Juin 2017, 07:34

geiss a écrit:J'ai appris que les malgré-nous morts aux combat ont pu bénéficier de la mention "Mort pour la France", pour Emile je ne sais pas où trouver cette information. J'ai fait une demande à la mairie de son lieu de naissance, j'attends la réponse.



Bonjour,

Je présume que le nom de votre oncle figure sur le monument aux morts de sa localité alsacienne de naissance, avec sa date de décès connue.
Ici, je parle de l'Alsace, il n'est, volontairement, pas fait de distinction entre les morts "allemands" ou "français" sur ce type d'édifice.
Cà explique, aussi, pourquoi, il n'y est pas, non plus, érigé "un fier poilu" en pied ou un coq gaulois, comme il existe dans le reste du territoire français.
Il n'y a rien de honteux à ne pas être mort du "bon côté" (lequel ?) en 14-18 ou 40-45, c'est l'histoire compliquée de l'Alsace-Moselle, mais aussi de la minorité belge germanophone, du Luxembourg...
Je présume qu'il est, actuellement, enterré dans un cimetière militaire à l'Est (il y a, également, de nombreuses "fosses communes"). Il est prévu, depuis quelques années, d'en construire un nouveau dans le secteur de Koursk

https://www.volksbund.de/fr/presse/volksbund.html

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Arthur Pfannstiel (1901-?) 
il y a 12 minutes
par: orpo57 
    dans:  Opération Cerberus, le passage de la Manche par les cuirassés allemands 
il y a 15 minutes
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:03
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:18
par: kfranc01 
    dans:  L'affaire Frankenheim 
Hier, 21:41
par: orpo57 
    dans:  Identification d'un U-Boot 
Hier, 21:32
par: Orwell 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 21:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Hier, 20:34
par: Dog Red 
    dans:  Forcement du détroit de Gibraltar 
Hier, 20:11
par: alain adam 
    dans:  Renault R40 , immats / BCC ? 
Hier, 19:58
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alain adam, Anthony, Orwell, thucydide et 20 invités


Scroll