Connexion  •  M’enregistrer

"André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 411  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 29 Mar 2018, 19:06

Eric Denis a écrit:Bonjour,
alain adam a écrit:
Prosper Vandenbroucke a écrit:Excusez mon ignorance mais ALCA/10 signifie bien "Artillerie Lourde du 10° Corps d'Armée"????


Oui , c'est en fait une structure de commandement . Celle ci , si elle ne reçoit en dotation théorique qu'un seul régiment d'artillerie lourde ( dont le numéro , en théorie = numéro de corps +100 , mais ce n'est pas toujours vrai ) , a la possibilité d'en commander d'autres lorsque ces unités sont détachées de la réserve générale ou réaffectées en provenant de l'armée ou d'un autre corps .
C'est le commandant de l'ALCA qui dirigera l'ensemble , et en cas de subdivision en plusieurs groupements ( c'est le cas ici ) , le commandement reviendra pour une partie au commandant de l'ALCA , et pour les autres groupements , au commandants des régiments affectés , par ordre de grade et d'ancienneté .


Tout cela fait preuve d'une confusion importante quant à la composition et le fonctionnement d'un CA.

Au sein d'un CA l'organe de commandement de l'artillerie est le "commandement de l'artillerie" (L'équivalent de l'ARKO dans une grande unité allemande, pour répondre à Loïc), rattaché au QG du CA. Il est constitué d'un général commandant l'artillerie et directeur du service. Il est assisté de son état-major, placé sous les ordres d'un officier supérieur prenant le titre de chef d'état-major, celui-ci se composant de 7 officiers et de quelques hommes de troupe.

L'ALCA fait partie des EOCA (éléments organiques de CA). Elle est commandée par un colonel commandant l'artillerie lourde du CA comprenant un état-major et 1 régiment d'artillerie lourde organiquement alloué au CA.

C'est donc le commandement de l'artillerie et en aucun cas l'ALCA qui commande l'intégralité de l'artillerie des unités placées sous le commandement du CA, que ce soit celle du CA, celle des divisions ou des éventuels régiments de réserve générale placés sous le commandement du CA.


Bonsoir Eric ,
Tout a fait vrai , l'artillerie d'un corps d'armée est avant tout dirigée par un général d'artillerie et une petite structure de commandement , et l'ALCA ainsi que le parc d'artillerie du corps va etre sous son commandement .
Mais en cas d'apport d'elements d'artillerie rattachés , et dans la pratique , on ne va pas créer de nouvelles ALCA , mais on va subdiviser l'ALCA en groupements d'ALCA , qui seront eux commandés par des colonels ( c'est de ce commandement la dont je parlais ) , et placés sous le commandement du chef de l'ALCA . Le régiment d'artillerie lourde normalement rattaché a l'ALCA a de forte chances d'être morcelé entre les différents groupements , selon les besoins , l'équilibre des pieces dans les différents groupements etc .
Ainsi , et pour reprendre l'exemple de l'ALCA 10 , au 10 mai , et pour couvrir les opérations des unités de cavalerie , il existe :
- un groupement adapté de l'ALCA 10 , commandé par le Lt-col CROLARD du 145e RA
- un groupement adapté de l'ALCA 10 , commandé par le Lt-col DOURZAL du 110e RA
Les deux sont formés avec des groupes et batteries de régiments disparates .
L'ensemble étant sous la direction du colonel commandant l'ALCA ( col PONCELET ) , mais bien entendu sous la responsabilité du général commandant l'artillerie , et au dessus du général commandant le corps d'armée , puis celui d'armée etc .

Ne nous méprenons pas , je ne dis pas que la chaine de commandement n'était pas respectée , mais que l'ALCA était l'organe de commandement des unités de feu d'artillerie lourde rattachées au corps d'armée , tandis que le commandement de l'artillerie devait non seulement donner des consignes a l'ALCA mais également au parc d'artillerie , tout en coordonnant les actions des pieces lourdes avec les pieces plus legeres rattachées aux divisions ( dans ce cas précis , commandées par le Col BOUDET , de l'AD 55 , pour le secteur de Sedan , AD qui avait , elle aussi , été renforcée ) , qui , elles dépendaient théoriquement du général de division .

Bref, tout ceci donne un peu l'impression d'une armée mexicaine avec des commandements dans tous les sens , mais dans la pratique c'était nécessaire , et l'un dans l'autre Eric a raison en determinant que le général d'artillerie du corps commandait l'ensemble , mais c'est bien l'ALCA qui commande directement les unités d'artillerie lourde et qui donnait des ordres de tir aux groupes d'artillerie , qui eux meme les répercutaient aux batteries , avec un niveau de précision grandissant plus on s'approche de la bouche a feu .
Par analogie , on pourrait aussi dire que le gal GRANSARD ( patron du Xe corps ) commandait le gal DUHAUTOIS ( artillerie du Xe corps ) , et donc l'artillerie du corps ... On peut aller loin comme ça ...

Ce qu'il faut comprendre, c'est que la structure de base d'un corps d'armée contient l'ALCA , qui ne reçoit qu'un seul régiment d'artillerie en dotation . Pourquoi placer une structure de commandement intermédiaire entre le régiment et le commandant de l'artillerie si elle n'a pas de but opérationnel ?
Et son but , il est simple : prendre le commandement des unités d'artillerie lourde qui seront éventuellement ( et parfois très temporairement ) affectées au corps .

Amicalement ,
Alain
Dernière édition par alain adam le 29 Mar 2018, 19:25, édité 1 fois.
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2086
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 412  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 29 Mar 2018, 19:21

C'est certes très intéressant mais j'avais simplement demandé si ALCA/10 signifiait bien Artillerie Lourde de Corps d'Armée et je crois que l'on s'éloigne de l'objet de la question qui est le 185°RALT!!!!!
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64155
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 414  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 29 Mar 2018, 20:39

Ok , Prosper , MP bien reçu , vu que ma dernière réponse a été effacée , j'ai donné l'information en direct a l'intéressée par mail il y a quelques jours , mais également plus haut dans le fil .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2086
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 415  Nouveau message de Beogles  Nouveau message Aujourd’hui, 07:13

NOUS ETIONS HABITUES A L ARTILLERIE[/b]

"Neuvilly, aussi curieux que cela paraisse, sera pour nous la période d’instruction. La batterie se composait en effet de gens ignorant totalement le matériel. Le capitaine avait travaillé dans le 75. Les 2 lieutenants Couraud et Duc(dont je n’ai pas encore parlé ne les connaissant pas assez) l’ignoraient aussi. Parmi les s.off, seul le m.d.l chef, Heydet, venant de Belfort connaissait le 155 de Marine. Pougnard, déjà âgé, avait oublié, Nicolas, Deplagne et moi étions habitués à l’artillerie. Les autres, si ma mémoire est fidèle, faisaient partie de l’infanterie ou de tout autre service fort éloigné des canons. "

Ici il apprend à se servir du canon 155 "de Marine". Il dit "Nicolas, Deplagne et moi étions habitués à l'artillerie". Mais le canon, c'est de l'artillerie. Alors à quoi était-il habitué ? Quelle avait été sa formation en artillerie ?




Bonjour,
Ci-dessus une partie de mes questions (post 228), à laquelle je n'ai pas eu de réponse. Je suis en train de relire et je me suis reposé la question.
Merci

Second Lieutenant
Second Lieutenant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 152
Inscription: 20 Juin 2017, 10:11
Région: Bruxelles
Pays: Belgique

Voir le Blog de Beogles : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 416  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message Aujourd’hui, 08:02

Je pense qu'il parle de l'Arme, c'est à dire la spécialisation.

1) "l'artillerie" doit être pris ici en temps que spécialisation au sein de l'armée de Terre qui se divise en plusieurs spécialisations différentes telles que Infanterie, Cavalerie, Artillerie, Génie, Sanitaire, Transmission, etc..
Or chaque groupe (appartenance) au sein d'une armée à ses propres habitudes, codes, traditions, enseignements, méthodes, formations. C'est ce que votre père signale (les autres venaient de l'Infanterie...)
De plus ces différents corps se concurrencent et se jalousent persuadés d'être chacun les meilleurs.
De fait l'artillerie à toujours était considéré comme supérieure car elle fait appel a des connaissances ballistiques, mathématiques pointues et donc le niveau d'études des officiers y étaient généralement plus élevés que dans les autres armes. l'Artillerie s'est toujours sentie plus noble et supérieure aux autres corps.

Et de plus :

2) un "canon" peut être dans son maniement et dans sa doctrine d'emploi trés trés différents d'un autre canon et certains nécessitent un apprentissage bien spécifique différent du maniement d'autres canons

La formation générale des artilleurs est vite assez différente de la formation d'autres corps. (par exemple le maniement d'explosif lourd, de véhicule, etc... ce que ne pratique pas forcément d'autres corps.)

vétéran
vétéran

 
Messages: 3988
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Précédente

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Identification d'un U-Boot 
il y a 4 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
il y a 21 minutes
par: ClaudeYaacov 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 38 minutes
par: Tarpan 
    dans:  le pire du pire du cinéma de guerre 
il y a 44 minutes
par: fanacyr 
    dans:  Gibraltar : la base secrète de la Xa MAS aux portes du Rocher. 
Aujourd’hui, 08:48
par: Tarpan 
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Aujourd’hui, 08:22
par: Tarpan 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 08:02
par: Tarpan 
    dans:  Comment 75% des Juifs de France ont échappé à la mort. 
Aujourd’hui, 07:47
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Aujourd’hui, 07:46
par: Tarpan 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:46
par: Orwell 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965, Beogles, janne, Semantic Visions, Tarpan, Tri martolod et 13 invités


Scroll