Connexion  •  M’enregistrer

En savoir plus sur les radiotélégraphistes

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: En savoir plus sur les radiotélégraphistes

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de crudeau  Nouveau message 02 Déc 2015, 10:24

Image
Les transmissions étaient-elles codées comme cela ou en clair ? ou en morse ?

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 30 Nov 2015, 11:09
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de crudeau : cliquez ici


Re: En savoir plus sur les radiotélégraphistes

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 02 Déc 2015, 13:16

Les messages étaient envoyés en morse et codés. Disons simplement que l'émetteur et le récepteur possédaient le même livre de décodage. Par exemple qu'une lettre en était une autre. On ne peut bien sûr envoyer un message codé que si le récepteur possède la clef pour décoder. Et bien sûr il fallait aussi changer régulièrement de table de codage.
Le morse n'est évidemment pas un codage mais uniquement un système binaire (point/trait) de nomination des lettres.
A l'armée en Suisse dans les années 70 nous avions pour transmettre un émetteur à onde courte couplé à un téléscripteur. Le téléscripteur seul envoyait si je ne me trompe pas des signaux ASCII (https://fr.wikipedia.org/wiki/American_ ... nterchange) et donc en clair. Il fallait donc y ajouter un système de codage électromécanique pareil à enigma. Nous établissions la liaison en clair donc avec un formel rigoureux, puis à un moment donné les 2 stations devaient enclencher le krypto. Si c'était ok alors on pouvait transmettre tout ce que l'on voulait...et on ne se gênait pas...c'était carrément comme un forum sur internet. Mais les messages dits sérieux pouvaient donc être directement tapés à la machine.
Ce qui est amusant c'est qu'au début de mes cours de répétitions il fallait avoir la liaison à tout prix et l'on pouvait alors resté connecté tant qu'on voulait. Mais on a bien fini par comprendre le danger et dans les derniers cours ce système n'était plus du tout considéré comme sûr. Évidemment toute émission est immédiatement repérée...
Que je vous dise aussi que dans la compagnie il y avait une section de pigeons tenue par...des filles. Bien entendu c'était les pigeonnes. je crois que ça été abandonné.
Mais ce qui était considéré comme le plus sûr, à part les pigeons, c'était les faisceaux dirigés, donc des liaisons horizontales avec des antennes paraboliques.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 494
Inscription: 19 Aoû 2009, 17:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Re: En savoir plus sur les radiotélégraphistes

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 02 Déc 2015, 13:19

Les messages étaient envoyés en morse et codés. Disons simplement que l'émetteur et le récepteur possédaient le même livre de décodage. Par exemple qu'une lettre en était une autre. On ne peut bien sûr envoyer un message codé que si le récepteur possède la clef pour décoder. Et bien sûr il fallait aussi changer régulièrement de table de codage.
Le morse n'est évidemment pas un codage mais uniquement un système binaire (point/trait) de nomination des lettres.
A l'armée en Suisse dans les années 70 nous avions pour transmettre un émetteur à onde courte couplé à un téléscripteur. Le téléscripteur seul envoyait si je ne me trompe pas des signaux ASCII (https://fr.wikipedia.org/wiki/American_ ... nterchange) et donc en clair. Il fallait donc y ajouter un système de codage électromécanique pareil à enigma. Nous établissions la liaison en clair donc avec un formel rigoureux, puis à un moment donné les 2 stations devaient enclencher le krypto (synchronisation). Si c'était ok alors on pouvait transmettre tout ce que l'on voulait...et on ne se gênait pas...c'était carrément comme un forum sur internet. Mais les messages dits sérieux pouvaient donc être directement tapés à la machine.
Ce qui est amusant c'est qu'au début de mes cours de répétitions il fallait avoir la liaison à tout prix et l'on pouvait alors resté connecté tant qu'on voulait. Mais on a bien fini par comprendre le danger et dans les derniers cours ce système n'était plus du tout considéré comme sûr. Évidemment toute émission est immédiatement repérée...
Que je vous dise aussi que dans la compagnie il y avait une section de pigeons tenue par...des filles. Bien entendu c'était les pigeonnes. je crois que ça été abandonné.
Mais ce qui était considéré comme le plus sûr, à part les pigeons, c'était les faisceaux dirigés, donc des liaisons horizontales avec des antennes paraboliques.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 494
Inscription: 19 Aoû 2009, 17:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Re: En savoir plus sur les radiotélégraphistes

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de crudeau  Nouveau message 03 Déc 2015, 12:09

Image
bonjour
merci beaucoup je comprends mieux maintenant
cordialement
Claudine ::applause2::

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 30 Nov 2015, 11:09
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de crudeau : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Covid-19 (suite) 
il y a 14 minutes
par: Gaston 
    dans:  2 livres sur la Déportation qui m'ont vraiment touché 
il y a 15 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 29 minutes
par: iffig 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
il y a 36 minutes
par: pascal GUERIN 
    dans:  un messin à la Festung La Rochelle 
il y a 45 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un blush baptisé «Anne Frank» suscite l'indignation 
il y a 55 minutes
par: alfa1965 
    dans:  la politique de la France entre 1930 et 1939 
Hier, 23:20
par: Alfred 
    dans:  La neutralité turque pendant la Seconde Guerre mondiale 
Hier, 23:20
par: pierma 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 22:34
par: iffig 
    dans:  TROIS LIVRES SUR LE DEBARQUEMENT 
Hier, 21:19
par: Croisée des Livres 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: digi, Joldan et 173 invités


Scroll