Connexion  •  M’enregistrer

Recherche 81° R.I.

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de norodom  Nouveau message 06 Jan 2016, 18:16

Bonjour,

Fernand Georges François PREDAL est bien répertorié Mort Pour la France, sur le site "Mémoire des Hommes"
D'après la fiche, il a été tué au combat le 27-07-1944 à Somme-sur-Hers, Aude -11, mais en réalité il s'agit de Sonnac-sur-l'Hers qui comme vous le savez est situé à une cinquantaine de km de Carcassonne.
Il est né le 28-10-1914 à Carcassonne.
Etant donné que les corps ont été rendus à leur famille et que si ce n'était pas le cas pour Fernand, il serait inhumé à Sonnac... et aussi qu'il est né à Carcassonne, ce qui devrait limiter les recherches, je crois qu'il est possible de retrouver des descendants.
Sur l'annuaire on trouve le patronyme Prédal à Narbonne. Ca vaut peut-être le coup de tenter une recherche ?

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 2174
Inscription: 04 Mar 2009, 18:07
Localisation: Midi_Pyrénées
Région: Midi-Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Cassus  Nouveau message 06 Jan 2016, 19:42

Bonsoir,
Merci pour l'info je vais continuer a chercher.
Marc

Private
Private

 
Messages: 11
Inscription: 27 Nov 2015, 13:07
Région: Aude
Pays: France

Voir le Blog de Cassus : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Cassus  Nouveau message 06 Jan 2016, 20:42

Bonsoir Roger,
Par l’intermédiaire d'un allemand qui fait des recherches sur son grand père stationné a Carcassonne pendant la guerre je suis tombé sur un forum concernant le combat de Limoux.
Je me suis intéressé de prés a cet épisode car il concernait le maquis dont je suis le président de l'association des anciens. (Maquis FTP j.Robert et Faïta)
Authenticité du combat (bref) ne fait pas de doute, les faits m'ayant été confirmés par le témoignage de vétérans du commando américain. J'ai également le témoignage (vidéo) d'un FTP qui était passé avec son groupe par un chemin pour prendre a revers les allemands qui selon lui ont opposés peu de résistance suite au premiers coups de feu.
Toujours selon lui, des camions se seraient arrêtés avant le virage et un soldat serait descendu et aurait été abattu par un gars du maquis sans somation car il voulais tuer du "boche", ce serait le seul mort du combat les autres se serait rendu sans combats.
Concernant le matériel les brownings en question sont des .30 donc plus légères que les .50! Armes parachutées avec les américains, ainsi qu'à Picaussel et à Gaja la Selve. Je possède une photo du maquis défilant à Carcassonne avec ces armes là.
J'ai également une photo de l'épouse du commandant de la gendarmerie de Limoux qui, et c'est pas glorieux a été tondue et exhibée dans les rues.
Pour les canadiens je pense qu'ils étaient dans la région de Chalabre, j'ai une photo de maquisard de Picaussel avec je crois un ou deux canadiens.
Si vous le souhaitez nous pouvons en discuter encore.

Private
Private

 
Messages: 11
Inscription: 27 Nov 2015, 13:07
Région: Aude
Pays: France

Voir le Blog de Cassus : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de norodom  Nouveau message 07 Jan 2016, 01:25

Bonsoir Marc

Cassus a écrit:Par l’intermédiaire d'un allemand qui fait des recherches sur son grand père stationné a Carcassonne pendant la guerre je suis tombé sur un forum concernant le combat de Limoux.

S'il était stationné à Carcassonne, il a très probablement quitté cette ville dans la soirée du 19 août, et pris la direction de Narbonne et pas de Limoux.

Vous évoquez donc les péripéties du combat de Limoux ?...
Bien sûr que nous pouvons en discuter

Tout d'abord, il faudrait se mettre d'accord sur la date de ce fameux combat ?
Car peut-être l'ignorez-vous mais une version toute différente de la vôtre m'a été présentée sur ce forum en indiquant la date du matin du 22 août 1944. Dans cette version, les maquisards auraient fait 54 prisonniers dont deux officiers et se seraient emparés d'un matériel important...

Or il se trouve que le 22 août 1944 j'étais à Bram en compagnie de gars du maquis de Picaussel et que la veille, nous étions à Limoux libéré, si ce n'est qu'au matin du 21 vers 7 ou 8 h, quatre allemands égarés dans une cabane de vigneron, ont été faits prisonniers par un groupe de l'AS conduit par deux Canadiens.
Je suis bien certain qu'il s'agissait bien de Canadiens, pour avoir conversé avec l'un d'entre-eux originaire de l'Ontario

Je suis absolument formel sur les dates dont je rappelle la chronologie :

Après m'être évadé vers 22 H (ou plus) le 19 août...
Le 20 août, peu après 11 heures, à bord d'une moto conduite par un résistant, j'ai quitté Carcassonne pour rejoindre la ville de Limoux, dans laquelle le Maquis qui venait de Quillan est arrivé en début d'après-midi de ce même 20 août. Limoux était à ce moment là, "apparemment" vidée de tout occupant.
Je précise "apparemment" car dès le lendemain matin, a eu lieu l'événement que j'ai rappelé ci-dessus.

Il n'y a donc pas eu de combats aux portes de Limoux ni dans la ville les 21 et 22 août 1944 et sûrement pas plus tard !

Il y eut le 17 août, des embuscades tendues par les maquisards dans les Gorges d'Alet qui ont donné lieu à des combats sévères... mais là je ne m'y trouvais pas.

Dans le récit de mon parcours j'ai évoqué la présence le 22 août d'un groupe d'Allemands stationnés en bordure de route à quelques kilomètres de Bram, en direction de Castelnaudary

Le 23 août 1944 le bataillon de l'Armagnac, sous les ordres du commandant Parisot, s'était lancé à la poursuite des Allemands qui avaient traversé le Lauraguais dans la journée du 22. La poursuite se prolongea jusqu'au delà de Narbonne, mais l'ennemi avait disparu. Il sera arrêté plus loin par des troupes alliées remontant de Toulon.

Je puis vous assurer que ma mémoire des événements vécus entre le 19 août 1944 où j'ai quitté Toulouse à bord d'un camion de miliciens qui nous avaient gardés en otages et le 22 août au soir où je suis rentré dans mon Toulouse, reste totalement intacte.

J'attends donc vos précisions avec beaucoup de curiosité...

Bonne nuit !
Cordialement,

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 2174
Inscription: 04 Mar 2009, 18:07
Localisation: Midi_Pyrénées
Région: Midi-Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Jan 2016, 11:06

Bonjour,
Juste une demande de précision: dans le post n° 2, il est question des "Forces Françaises Libres de l’Intérieur (FFI), ....", il s'agit d'une citation. Cette appellation est-elle acceptée ou faut-il s'en tenir à "Forces Françaises de l'Intérieure" ??
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3998
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de norodom  Nouveau message 07 Jan 2016, 12:53

Bonjour,

Le terme de F.F.L.I. (abrégé) que l'on trouve dans le texte rapporté par Prosper (Post n° 2) concerne le 81e Régiment d'Infanterie Alpine.
Je ne suis pas un spécialiste dans les désignations des unités mais je pense que ce n'est pas le même régiment que le 81e R.I. créé le 16 décembre 1944 à Carcassonne.
Quoi qu'il en soit il s'agit bien d'unités dont l'ossature est formée par le regroupement d'organismes de la Résistance sous la bannière des Forces Françaises de l'Intérieur (F.F.I.)

S'agissant du 81e R.I créé le 16 décembre 1944 à Carcassonne et qui a quitté cette ville dans les jours qui suivirent, il comprenait des militaires qui ne s'étaient pas encore décidés à poursuivre le combat.

S'agissant du Maquis de Picaussel, une bonne partie de l'ancien maquis entrait dans la composition du 81e R.I. dès sa création, cependant que certains avaient pris les devants en s'engageant dans la 1ère Division Légère de Toulouse (Colonne Schneider) créée en août-septembre 1944, pour ensuite le 20 octobre 1944 rejoindre selon leur volonté la 1ère Armée Française. Ce fut d'ailleurs le cas pour d'autres maquis.

Il est fort probable que suivant la volonté de chacun, certains ont pu par la suite rejoindre les rangs de leurs copains du 81e. Mais dans ce cas, seule la fiche matricule des intéressés peut apporter la réponse.

Cordialement,

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 2174
Inscription: 04 Mar 2009, 18:07
Localisation: Midi_Pyrénées
Région: Midi-Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Jan 2016, 14:24

Je ne m'interrogeais que sur les termes "Forces Françaises Libres de l'intérieur", abrégé FFI et non pas FFLI, d'une façon générale et sans rapport avec le 81e RI . Je ne pensais pas que l'ouverture d'un fil ait été indispensable pour cette simple question. C'était une sorte de parenthèse, désolé d'avoir perturbé le fil, je trouverai la réponse par une autre voie.
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3998
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Recherche 81° R.I.

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Cassus  Nouveau message 09 Jan 2016, 01:56

Bonsoir,

Juste pour rappel a l'attention de Tri mortolod:
Le terme FFI regroupait les maquis de différentes origines FTPF (communistes), AS (Gaulistes) ,ORA (Organisation de la Résitance de l'Armée) et guérilleros.
Il y avait ensuite les FFL (Forces Françaises Libres) FAFL (Forces Aériennes Françaises Libres) FNFL (Forces Navales Françaises Libres) qui eux étaient des militaires.

Pour revenir a Limoux, j'ai au cours de mes recherches (toujours en cours) retrouvé la présence à Castelnaudary le 15 et 16 aout 1944, du 189éme groupe de réserve d'infanterie, qui en compagnie de la milice venue de Toulouse et du Sicherungsregiment (SD ou gestapo) on menés des actions contre des maquis dans la région de Castelnaudary.
D'autres unités de ce groupe était le 38 ème Jäger bataillon de réserve (Chasseurs) commandé par l'Hauptmamn Zander avec 116 ème bataillon de grenadiers qui ont fait du ratissage dans la région de Bram.
Donc 3 bataillons était 16 aout 1944 dans la région de Castelnaudary, il est précisé dans les archives qu'à la suite de ces opérations le 116ème est reparti a Villefranche de Lauraguais.
Ces précisions pour dire qu'aux environs du 20/08 des allemands étaient encore présents dans la région.
Pour revenir au combat de Limoux, je pense le 21/08. Le témoignage des Américains n'est pas contestable dans la mesure ou ils ont quittés les maquisards le 24 aout et ne sont plus revenus dans l'Aude.
Ensuite la route de Lauraguel ne vient pas que de Castelnaudary ou de Bram mais aussi de l'Ariège via Fanjeaux et Mirepoix, donc la présence d'unités allemande sur cette route n'a rien d'exceptionnel.
Dernier point Picaussel n'était pas le seul maquis occupant Limoux, il y avait aussi les FTP de J.Robert et Faïta, les FTP de Gaja La Selve, les guerilleros espagnols et les commandos Américains, pour les plus structurés, plus des élément de la region de la Malepère.
A bientôt
Cordialement Marc

Private
Private

 
Messages: 11
Inscription: 27 Nov 2015, 13:07
Région: Aude
Pays: France

Voir le Blog de Cassus : cliquez ici


Re: Recherche

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 09 Jan 2016, 03:07

bonsoir

la 189e n'est pas un bataillon ou un groupe mais le n° de la Division de Réserve d'appartenance des 2 bataillons cités
le Bataillons de Chasseurs de Réserve 38
le Bataillon de Grenadiers de Réserve 116

Salutations
Loïc L.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 222
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: précisions sur les troupes teutonnes (bis)

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 09 Jan 2016, 03:59

bien que non spécialiste de cette engeance j'ai oublié de préciser aussi que le Sicherungsregiment n'est pas le SD-gestapo mais un (des) Régiment(s) de Sécurité de la Wehrmacht qui quadrillaient la France comme le 95 dans le Massif Central ou le 194 dans le Midi etc...

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 222
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le gouvernement fantoche de Flensburg 
il y a 2 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Auvergne : maquis de Giat (63) ou Maquis Marius Pireyre alias "Duranton" 
il y a 20 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Berlin 1945-1989 
il y a 27 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Fascisme, nazisme, autoritarisme. N. éd. 
Aujourd’hui, 19:47
par: alfa1965 
    dans:  Recherche sur munitions emportées par un P-47 
Aujourd’hui, 19:46
par: Richelieu 
    dans:  uniformes des Nationalistes 
Aujourd’hui, 19:44
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:39
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 19:36
par: kfranc01 
    dans:  tombe aviateur français en Pologne 
Aujourd’hui, 18:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 15:41
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred, Delsou, finistere, gilles38, Michel03, seaux, Tbot, tistou48 et 19 invités


Scroll