Page 3 sur 5

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 13 Jan 2015, 12:06
de Dog Red
Merci à Margon, Nico et Roger qui apportent déjà une jolie base de recherche !

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 13 Jan 2015, 17:39
de norodom
@ Dog Red

Bonsoir Daniel,

Malgré "la jolie base de recherche" (pour reprendre ton expression) nous en sommes au point mort.
Dans l'état actuel de ce que nous avons sous la main nous sommes bloqués et je crois que la solution qui puisse satisfaire Gérard ne peut venir que par les descendances dans les différentes branches des frères et soeurs de José Martin ESTEVAN oncle de Gérard.

J'ai reconstitué l'arbre de la famille à partir des recherches faites par l'épouse de Gérard et j'ai même complété à partir d'autres sources y compris les actes de naturalisation et aussi les listes d'inhumés figurant sur des sépultures telle celle d'Alberto ESTEVAN (1904-1989) située au Cimetière Communal de Corbas 69960
Cet Alberto qui est le frère de José Martin ESTEVAN a eu un fils nommé Albert qui n'est pas celui que nous recherchons.

Un élément absent nous manque... c'est le patronyme de Mercédès, épouse de José Martin ESTEVAN, qui aurait connu le même sort tragique que son fils Albert.
La personne qui porte ce patronyme absent (Mercédès ?) a peut-être fait l'objet de recherches par ses proches ?

En conclusion, pour ce qui me concerne, je vais attendre que Gérard intervienne.
Je lui proposerai, s'il y consent, de contribuer par ailleurs à développer son arbre généalogique... cette opération n'ayant pas sa place ici.

Amicalement,

Roger

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 13 Jan 2015, 17:44
de tavana45
Un grand bonjour à vous tous,
Un grand merci pour votre aide,
En effet j'ai lancé avec mon épouse quelques recherches sur nos familles Le Breton Estevan et il s'y glisse des erreurs de dates tant il m'a été difficile de regrouper les données sur sites généalogiques.
C'est un travail rudimentaire et j'attends d'autres informations précises avant d'actualiser l'ensemble.
J'ai eu ma soeur, elle confirme que Mercédes et son fils était âgé non pas de 5 mais de 7 ans et qu'ils ont été victimes des nazis région du Vercors. Elle ne se souvient pas du lieu.
J'ai fait une demande officielle auprès du SGa où il est possible d'obtenir quelques archives militaire, peut-être le lieu de décès de mon oncle, peut s'avérer une piste pour Mercédes et Albert
Les actes civils concernant cet oncle me font défaut et je vous remercie pour votre proposition.
Sachez Margon, Prosper, Norodom,Nico,Roger toute ma reconnaissance.
Cordialement. G Estevan

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 13 Jan 2015, 18:52
de Dog Red
Bonsoir Roger,

Certes la recherche est au point mort dès lors qu'elle n'a pas répondu aux questions de Gérard mais:
- les ascendences me semblent posées;
- le parcours militaire de l'oncle précisé;
- une piste d'identification du massacre lancée.

Un point mort, ou plutôt de départ, que Gérard peut (espérons le) préciser afin d'alimenter la recherche.

Belle démonstration des capacités de recherche des intervenants de ce fil (je ne fais que tenter de l'animer n'étant pas compétent en la matière).

Amicalement et au plaisir de te lire.

Daniel

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 18 Jan 2015, 11:54
de tavana45
Bonjour à vous tous,
j'ai suivi vos conseils et effectué des recherches auprès des quelques témoins de cette époque.
Ils se comptent sur une poignée de main.
Il est à retenir que je suis le plus jeune des descendants de nos GP et oncles qui ont vécu 14/18, que ceux ci ne parlaient jamais de cette tragédie, donc un trou mémorial béant à combler.
Donc il ressort de cette recherche que j'ai un nom de jeune fille en ce qui concerne ma tante Mercedes Estevan qui serait SAEZ, mais est ce crédible?
Que ma tante et mon oncle José Martin Estevan auraient quitté l'Algérie (année 34/35) pour la région lyonnaise et qu'il auraient résidé à Villard de Lans où s'éteignait mon oncle en 1937.
Mon oncle était invalide et bénéficiait d'une pension militaire de 60%.
J'ai pensé qu'il serait bon de questionner le livre d'or des pensionnés 14/18 pour le localiser, mais je n'arrive pas à visionner ce document. Quelle est la procédure à suivre?
Seriez vous intéressés par des extraits de l'éditorial La Charte organe Fédération Nationale André Maginot, je reçois ce bi-mensuel et si vous le désirez je pourrais vous transmettre les articles relatifs à 39/45 par PJ aux courriels.
Bonne journée.
Cordialement.
GE

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 18 Jan 2015, 23:15
de Paul G
Des personnes brûlées dans une église, cela évoque plutôt Oradour (mais pas de "Estevan", ni approchant, ds la liste des victimes)
Il n'y a rien eu de tel en Vercors.
Des massacres de civils, des victimes de bombardement...
Il y a eu des personnes brûlées dans des fermes, mais ca reste très "ponctuel".
Est-ce qu'il n'y aurait pas confusion dans les souvenirs ?

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 19 Jan 2015, 07:28
de Dog Red
Bonjour Paul,

Oradour n'est pas dans le Vercors, je doute que la confusion soit à ce point possible.

Le 12 janvier, Margont fait référence à plusieurs villages martyrs dans le Vercors.
C'est par là qu'il faut commencer.

Cordialement.

Daniel

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 19 Jan 2015, 15:35
de Margont
Oui, mais je rejoins Paul G. A ma (modeste) connaissance, il n'y a pas eu de civils brûlés dans une église sur le Vercors en 44 (J'avais un doute pour Vassieux).

Peut-être est-ce justement l'église qui est un élément "erroné" de ces souvenirs… Parce que, comme le dit Paul G, il y a bien eu des massacres de civils et des brûlés vifs dans des fermes ou villages.

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 19 Jan 2015, 16:12
de Dog Red
Margont a écrit:Oui, mais je rejoins Paul G. A ma (modeste) connaissance, il n'y a pas eu de civils brûlés dans une église sur le Vercors en 44 (J'avais un doute pour Vassieux).


Bonjour Margont,

Réflexion faite il y a donc un doute.
Il faudrait donc que Gérard puisse apporter des précisions quant aux contexte de la mort de sa tante et de son cousin.
Sont-ils effectivement morts dans une église incendiée ?

Attendons une éventuelle précision.

Re: recherche parentale

Nouveau messagePosté: 19 Jan 2015, 17:09
de norodom
@ Margont

Margont a écrit:A ma (modeste) connaissance, il n'y a pas eu de civils brûlés dans une église sur le Vercors en 44 (J'avais un doute pour Vassieux)
Peut-être est-ce justement l'église qui est un élément "erroné" de ces souvenirs… Parce que, comme le dit Paul G, il y a bien eu des massacres de civils et des brûlés vifs dans des fermes ou villages


Chacun sait que lors de l'attaque générale du Vercors en 1944, les parachutistes allemands ont livré des combats sans merci dans la commune de Vassieux et du Vercors

Nombre de FFI présents sur les lieux et retranchés dans les édifices, ont été délogés au lance flammes.
Ce fut très probablement le cas dans l'église, dont il convient de noter que son autel est un lieu de mémoire
On n'est pas là dans un cas où les habitants ont été enfermés volontairement dans l'église puis brûlés.
L'église a donc brûlé et beaucoup de victimes qui se trouvaient à l'intérieur n'ont pas été identifiées.
Combien de civils y avait-il ?... Je n'en sais pas plus.

Je tiens ce récit de Jean de Pontevès au cours des années 1950.
Son frère Guy (FFI) a èté tué au combat le 16 août 1944 à Thonon-les-Bains
Je dois cependant préciser que je n'avais à l'époque pas noté le lieu où se situait cette église, mais je sais aujourd'hui qu'il s'agit bien de Vassieux.

@ tavana45

Je ne vous abandonne pas...
Je suis actuellement sur "la piste" de Mercédès Saez... donc à bientôt...
.
Roger