Connexion  •  M’enregistrer

O C M

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

O C M

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de mortreux  Nouveau message 26 Juin 2010, 21:33

Bonjour,

je viens de retrouver les papiers militaires de mon père qui a appartenu à l' O C M du pas de calais pendant la guerre
et dont je n'ai aucune information, car mon père est décédé jeune...
j'aimerai avoir quelques informations sur cette organisation, le role, et ses participants ainsi que leurs actions durant la résistance.

je ne suis pas "PRO" de l'informatique mais j'espère trouver des réponses à mes questions grâce à vous tous.
merci d'avance


 

Voir le Blog de mortreux : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 26 Juin 2010, 22:34

Bonsoir,

Du "basique" pour dégrossir le sujet:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisati ... _militaire

Bonnes recherches qui s'annoncent passionnantes.

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de mortreux  Nouveau message 26 Juin 2010, 22:54

Merci pour ton lien, bien entendu c'est la première chose que j'avais faite en retrouvant ses papiers.
Merci beaucoup
à plus


 

Voir le Blog de mortreux : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 26 Juin 2010, 23:04

Bonsoir,

Alors l'OCM dans le Pas de Calais devait sans doute être réparti en différents secteurs (donc assez implanté) car dans les cotes sur les réseaux de résistance à Vincennes il y a 5 dossiers sur les réseaux OCM du département : Secteurs de Saint-Omer et de Calais, Secteur de Montreuil-sur-Mer, Secteur de Boulogne-sur-Mer, Secteurs d'Arras, Saint-Pol-sur-Ternoise, Frevent, Secteur de Béthune.

Sur ce blog (cliquer sur le lien) qui a l'air documenté on y décrit l'OCM Pas-de-Calais comme ayant de nombreux réseaux très implantés dans les zones rurales et aidant les évadés.

Amicalement

;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de mortreux  Nouveau message 26 Juin 2010, 23:13

Merci pour ce blog qui m'apprend plein de choses sur ce que l'organisation a fait.
Mon père a du faire partie du groupe OCM jeune d'Arras.
Si tu as d'autres liens sur ce sujet, n'hésite pas.
Merci encore


 

Voir le Blog de mortreux : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 27 Juin 2010, 07:46

As tu demandé à consulter le dossier individuel de ton père à Vincennes ?
C'est très intéressant et de plus le personnel est sympa.

Je te redonne le principe des différentes recherches possibles:
Recherche familiale sur un (e) résistant (e)
(Fiche réalisée par la Fondation de la Résistance et l’Association pour des Etudes sur la Résistance Intérieure)
Votre père ou grand-père, votre mère ou grand-mère étaient un (e) résistant (e) et vous
souhaiteriez en savoir plus sur son parcours et ses activités clandestines. Voici quelques pistes de
recherches dans les fonds d’archives publics:
1) Dossiers individuels du Bureau Résistance
Tous les résistants dont les services ont été officiellement homologués par le ministère de la
Défense sont recensés et classés alphabétiquement au Bureau Résistance (château de
Vincennes).
Ainsi se côtoient les membres des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI) qui ont constitué les maquis et les corps francs (260.000
hommes et femmes), les agents des Forces Françaises Combattantes (FFC) qui ont oeuvré dans les réseaux de renseignements,
d'action ou d'évasion (109.000 hommes et femmes), les membres de la Résistance Intérieure Française (RIF) créateurs de divers
mouvements et organisations dont les services ne sont pas militaires mais qui justifient une pension à titre militaire (22.000 personnes
qui ont été internées, déportées, blessées ou tuées), les personnels des Forces Françaises Libres (FFL) éléments constitutifs de l'armée
régulière de la France Libre (52 000 hommes et femmes) et enfin les déportés et Internés résistants (DIR), le plus souvent extraits des
différentes familles précitées (70.000 hommes et femmes).
Comment faire ? Ecrire au :
Bureau Résistance et Deuxième guerre mondiale, Département des archives interarmées,
ministérielles et interministérielles, Service historique de la Défense, BP 166, 00465 Armées.
Demander s’il existe un dossier au nom de votre parent, en précisant ses nom, prénom, et si
possible date de naissance.
Si la réponse est positive, vous recevrez un dossier de demande de consultation à remplir et
renvoyer. Attention : Il faudra vous déplacer au Château de Vincennes (métro : ligne 1) pour
consulter le dossier.
Vous pourrez compléter cette recherche en demandant à consulter ensuite, toujours au Bureau
Résistance, le dossier d’homologation du mouvement ou réseau auquel il a appartenu (car chaque
organisation clandestine reconnue officiellement a également un dossier au Bureau Résistance).
Le dossier individuel du Bureau Résistance est le premier à consulter si vous ne savez rien des
lieux où votre parent a mené ses actions de résistance. Quand vous aurez repéré dans ce dossier
où il a été actif pendant la guerre et, mieux encore, dans quel département, éventuellement, il a
obtenu une carte de Combattant volontaire de la Résistance (CVR), vous pourrez chercher à
accéder à un second dossier :
2) Dossiers de Combattant Volontaire de la Résistance
Depuis la fin de la guerre environ 320 000 cartes officielles (« Combattants Volontaires de la
Résistance », plus rarement « Combattants au titre de la Résistance ») ont été attribuées à des
Résistants ou des membres des Forces Françaises Libres. Les dossiers personnels correspondant
à ces cartes sont, selon les cas, assez fournis en renseignements sur les activités dans la
Résistance et comprennent généralement une ou plusieurs attestations.
Attention : si votre parent a obtenu une carte de CVR, son dossier personnel est conservé dans le
département où la demande de carte a été faite après la guerre, c’est-à-dire soit son lieu de
résidence après guerre, soit (s’il est décédé pendant la guerre) le lieu où il résidait et a résisté
pendant la guerre.
Il faut écrire au Service départemental de l’Office national des Anciens Combattants et
Victime de guerre concerné ; les services départementaux de l’ONAC sont généralement situés
dans les chefs-lieux des départements et leurs coordonnées figurent dans l’annuaire téléphonique.
Sur internet, vous pouvez les trouver sur le site du ministère de la Défense :
http://www.defense.gouv.fr/onac/decouve ... rtementaux
2
3) Dossiers des déportés, morts en déportation, fusillés et massacrés en France
Les dossiers individuels des résistants, internés et déportés ayant obtenus la mention « Mort pour
la France et les dossiers individuels des « personnes déplacées » au cours de la seconde guerre
mondiale, à savoir les déportés, les prisonniers de guerre, les requis au titre du Service du Travail
Obligatoire en Allemagne sont conservés par le Ministère de la Défense à Caen.
Si vous pouvez aller les consulter sur place, écrire au :
Bureau des archives des victimes des conflits contemporains, Département des archives
interarmées, ministérielles et interministérielles, Service Historique de la Défense, Rue
Neuve Bourg l’Abbé – 14000 CAEN
Donner les coordonnées de votre parent (nom, prénom, si possible date de naissance et ce que
vous savez sur son sort : déporté, déporté décédé pendant sa déportation, fusillé pendant
l’occupation ou mort en métropole pendant les combats de la libération)
Cas particuliers :
· votre parent était officier dans l’armée française :
Suivant l’arme dans laquelle il a servi (Terre, Air, Mer, Gendarmerie), adressez-vous au Département
concerné du Service Historique de la Défense, pour obtenir une copie de ses états de service ou consulter
son dossier individuel d’officier. (pour l’armée de Terre, par exemple, écrire à : Le conservateur du
département Terre, Service Historique de la Défense, BP 166, 00465 Armées) ;
· S’il était sous-officier ou homme de troupe, deux solutions :
o s’il est né avant 1908, son registre matricule se trouve aux archives départementales de son
lieu de recensement à l’âge de 20 ans (ex : le dossier d’une personne née en 1904, résidant
à Versailles en 1924 est conservé par les archives départementales des Yvelines).
o Si sa date de naissance est postérieure à 1908, le dossier est encore conservé au Bureau
central d’archives administratives militaires (BCAAM), caserne Bernadotte, à Pau. Pour
effectuer cette recherche, le minimum qui vous sera demandé est : nom, prénom, date et lieu
de naissance. Le BCAAM conserve également le fichier des décorations militaires
notamment pour la Croix de guerre. L'autorisation d'accès aux dossiers n'est possible qu'à
partir de 120 ans en comptant depuis la date de naissance de l'intéressé, 150 ans si le
dossier comporte des renseignements médicaux. Exception : ils peuvent être communiqués
aux descendants directs qui doivent justifier leur lien de parenté. La plupart des dépôts
d'archives départementales acceptent de répondre aux demandes par correspondance. Il
peut toutefois arriver que l'état des registres en interdise la photocopie, on vous demande
alors de venir le copier.
· Résistants fusillés au Mont-Valérien (commune de Suresnes)
Depuis le 8 mai 2004, le fichier des fusillés du Mont Valérien est accessible en ligne à
l’adresse suivante : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/. Vous trouverez sur
ce site un formulaire de recherche qui donne accès à une fiche synthétique. La fiche
comporte les informations suivantes : nom, prénom, date de naissance, commune et
département de naissance, profession, commune et département de résidence, lieu
d’incarcération, motif, date du procès, lieu et date d’exécution, lieu d’incinération, lieu et date
de première inhumation, date de la restitution du corps, lieu de l’inhumation finale, grade.
· Dossiers de décorations.
Vous connaissez les décorations obtenues par votre parent ?
o S’il est Compagnon de la Libération, adressez-vous au Musée de l’Ordre de la Libération.
Voir aussi les biographies des Compagnons sur internet (http://www.ordredelaliberation.fr);
o S’il a été décoré de la Médaille de la Résistance, contactez l’Association Nationale des
Médaillés de la Résistance Française (51 bis boulevard de Latour-Maubourg, 75007 Paris).
o s’il a obtenu la Légion d’Honneur, l’Ordre national du Mérite ou la Médaille Militaire, vous
pouvez demander à consulter son dossier individuel auprès de la Grande Chancellerie de la
Légion d’Honneur (1 rue de Solferino, 75007 Paris). Vous pouvez aussi vous adresser à la
Société d’entraide des Médaillés Militaires (36 rue de la Bienfaisance, 75008 Paris) et la
Société d’entraide des membres de la Légion d’Honneur (129 rue de Grenelle, 75007 Paris

Bon courage dans tes recherches et ... tiens nous au courant !
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: O C M

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de mortreux  Nouveau message 27 Juin 2010, 08:01

Merci beaucoup pour toutes ses précisions!
C'est vrai que je ne connais pas grand chose de ces années que mon père n'a jamais voulu parler ou nous raconter...
j'ai bien en ma possession une carte de O.C.M(en qualité de Membre Combattant), une carte de Combattant des FFI dans l'armée secrète avec grade de Volontaire.
J'ai retrouvé par hasard,certains documents,après tant d'années, je me pose certaines questions quand à savoir que je ne connais absolument rien de son passé, juste qu'il était engagé volontaire et que c'était tabou d'en parler de peur raviver de mauvais souvenirs.
j'ai très envie de connaître qui était mon père, peut-être et certainement qu'il a du vivre qqes années bien pénibles,j'aimerais par son souvenir essayer de comprendre et surtout partager ce vécu atroce!
Mille merci à vous, la semaine prochaine, je vais me plonger ds tout ce que vous m'avez envoyé et mener mon enquête.
Je vous tiens au courant!


 

Voir le Blog de mortreux : cliquez ici



Retourner vers VOS RECHERCHES




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Hier, 18:38
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alain adam, Anthony, JARDIN DAVID, Joldan, P. Vian, pierma, Yandex [BOT] et 28 invités


Scroll