Connexion  •  M’enregistrer

SS or not SS

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 15 Juin 2010, 18:23

Bonjour,
Je recherche toutes informations sur la 11ème Panzer division en juin/juillet 44 en Dordogne, avec une première interrogation: SS ou Wehrmacht?
Quels rapports avec les formations Kopp et Bode.
A+,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Judex  Nouveau message 15 Juin 2010, 21:11

Il s'agit de la 11. Panzer-Division de la Heer qui a été reconstituée dans la région de Bordeaux.

PS : Il ne faudrait pas dire "SS ou Wehrmacht" car les divisions de la Waffen-SS étaient intégrées au sein de la Wehrmacht (armée allemande) mais "SS ou Heer (armée de terre)".
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 15 Juin 2010, 22:42

Division Fantome si je ne m'abuse?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4614
Inscription: 16 Mai 2009, 18:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Werner  Nouveau message 15 Juin 2010, 23:45

Bonsoir,

Voici quelques informations.
Cette division a été assez bien malmenée.

http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gli ... derung.htm

http://pagesperso-orange.fr/did.panzer/11pzd.html

:)

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 121
Inscription: 06 Juin 2010, 14:57
Localisation: Chez moi
Région: Chez moi
Pays: Canada

Voir le Blog de Werner : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de 3e RCA  Nouveau message 16 Juin 2010, 08:18

Bonjour Pierre,

Si tu souhaites avoir des informations fiables et concrètes sur la 11. Panzer - Division, je te conseille vivement de lire l'article d'Alain Verwicht dans le n°9 de Batailles et Blindés. Autrement, sur tu recherches des renseignements plus techniques et pointus (gliederungen, meldung, Kriegsstärkenachweisungen (KStN) )... tu devrais te procurer le n° 6 de la remarquable revue "Panzer Voran !" d'Alain Verwicht ! La revue est disponible auprès de l'auteur.

L'auteur est pour moi, le spécialiste européen des unités allemandes durant le second conflit mondial ! Il m'a aidé lors de mes recherches sur la 11. Panzer - Division, lorsque celle-ci a eu pour mission de ralentir la progression des forces françaises et US engagées dans le Sud de la France.

Voici un lien intéressant concernant "Panzer Voran!" :

http://panzer-voran.blogspot.com/


@Werner : Concernant ton second lien, je connais Didier... il prépare un livre sur la "Sturmartillerie" qui devrait sortir d'ici quelques mois aux éditions Heimdal !

Amicalement

David


 

Voir le Blog de 3e RCA : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de 3e RCA  Nouveau message 16 Juin 2010, 08:30

Richelieu a écrit:Division Fantome si je ne m'abuse?


Effectivement, il s'agit de la Panzer - Division " Die Gespenter "....

Voici une photographie de ma collection où l'on distingue bien le "fantôme" et l'insigne divisionnaire ainsi que le Taktische Zeichen !

Image

5. Kompanie / Kradschützen - Bataillon 61 / 11. Panzer - Division

A+

David


 

Voir le Blog de 3e RCA : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 19 Juin 2010, 01:39

Bonjour,

Merci pour vos réponses mais la question portait sur la courte période de juin-juillet 44 en Dordogne où cette division a combattu les Maquisards.

Dans divers documents, j'ai trouvé mention des groupes Kopp et Bode mais je ne parviens pas à definir précisément ce que sont ces groupes.

A bientôt,

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de 3e RCA  Nouveau message 24 Juin 2010, 09:46

Bonjour Pierre,

Voici une petite synthèse afférente au Kampfgruppe Bode, commandant de la Panzer - Aufklärungs-Abteilung 11 :

Kampfgruppe Bode.
Ce groupement devant opérer dans le Bergeracois est mené par le Major Karl Bode commandant la Pz.Aufkl.Abt.11. Etablit à Castillon près de Bordeaux avec la 11.Pz.Div, la Kampfgruppe Bode fait mouvement dès le 18 juin en direction de St-Foy la Grande. Elle est constituée d’une compagnie d’état-major Stabskompnie, de trois compagnies de combat Aufklärungskompanien, complété par une compagnie de service Versorgungskompanie, soit un total de 29 le.SPW (Sd.Kfz.250), de 30 m.SPW (Sd.Kfz.251), de 10 le.Pz.Späh-Wagen (4-Rad) 222/223, 3 s.Pz.Späh-Wagen (8-Rad) et un grand nombre de camions, ce qui totalise une puissance de feu de : 7 m.SPW 251/9 avec canon de 7,5 cm, 10 m.SPW 251/2 avec mortier de 8,14 cm, 3 pièces de 3,7 cm Pak 36 tractées, et 8 Pz.Späh-Wagen armés de canon de 2 cm KwK. Chaque véhicule est reconnaissable de par son emblème : un squelette enveloppé d’un suaire arborant une épée, d’où le nom de Gespenster-Division (division fantome). Après avoir atteind St-Foy la Grande, la colonne penètre, dans la soirée, à Bergerac après avoir perdu quelques véhicules, qui ont sauté sur des mines posées par le groupe Loiseau de l’Armée secrète (AS). Avec l’arrivée de la Kampfgruppe Bode, les forces du maquis se rassemblent pour faire front autour de Mouleydier. Il s’agit des FTP de Soleil, et de l’AS (groupes : Alexis, Cerisier, Marsouin, Loiseau, Bertrand, Leduc, Pistolet et Max). Le 21, la Pz.Späh.Kp.AOK 1 commandée par l’Oberleutnant Otto Schulze-Roeder, arrive à Bergerac pour renforcer l’action de la Kampfgruppe Bode. Le lendemain, à 6h00 du matin, après une reconnaissance effectuée par un avion Flieserstorch, le Kampfgruppe Bode s’élance vers les retranchements FFI établis autour de Mouleydier. Le Maquis démuni d’armes antichars doit rompe rapidement le combat en évacuant les positions en catastrophe. Bilan de cet engagement : 170 maisons incendiées sur 180 et 30 morts du coté du Maquis. Dans le Bergeracois, entre le 11 et le 21 juin, seront dénombrés près de 200 soldats allemands tués ou blessés. Le 22 une colonne de la Pz.A.A.11 assistée par des membres du SD et les Nord-Africains de la Hilfspoleizei, opère dans le secteur de Vergt. Bilan 3 morts parmi le maquis et des habitations en flammes.
Le 24, la Pz.A.A.11 ratisse le secteur de Bayac et Monsac (secteur ouest de Beaumont) et le 25, une colonne intervient dans le secteur d’Audrix et une seconde dans le secteur de Bergerac ,sous les ordres directes de l’état-major du Generalleutnant Ottenbacher dépêchée sur place. Le 27, une partie de la Pz.A.A.11 est engagée à St-Cyprien et Castelnaud et le 28 et 30 un sous-groupement de la Pz.A.A.11 patrouille le long de la route Marmande - Bergerac et est engagé dans le secteur d’Issigeac. Bilan 20 morts.
Le 12 juillet, une partie de la Pz.A.A.11 ratisse le secteur de Sarlat. Le 14, la Pz.A.A.11 est de retour à Périgueux et le 16 des éléments de cette unité entrent en action à Villeneuve sur Lot et à Bergerac ; bilan 15 morts.
Comme vous pouvez le constater, il est toutefois très difficile, de part les très nombreuses actions menées dans ce secteur, d’établir une liste des morts ou des blessés et cela aussi bien du coté du maquis, de la population civile ou des Allemands.

Bonne lecture

David


 

Voir le Blog de 3e RCA : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de 3e RCA  Nouveau message 24 Juin 2010, 09:55

Je ne trouve rien concernant un éventuel Kampfgruppe Kopp ! :?

Cependant, il y a trace d'un autre Kampfgruppe de la 11. Panzer - Division et qui a sévi contre les Maquis de Dordogne :

Kampfgruppe Wilde.
Cette Kampfgruppe placé sous les ordres de l’Oberstleutnant Wilde Kommandeur du Pz.Gren.Rgt.111 regroupe pour lutter contre les maquis du I./Pz.Gren.Rgt.111, du II./Pz.Gren.Rgt.111, de la 3./Pz.Jäger.61(armée de 12 pièces de 7,5 cm Pak 40), de la batterie 5./Pz.AR.119 (4 pièces de 10,5 cm le.FH 18/40), de la batterie 6./Pz.AR.119 (4 pièces de 10,5 cm le.FH 18/40) et de la batterie 7./Pz.AR.119 (4 pièces de 10 cm K18). C’est à partir du 11 juin 1944, que la Kampfgruppe Wilde va se faire connaître de la population, par ses nombreuses actions repressives en Perigord. Dès le 11 une colonne issue de ce groupe de combat progresse depuis Libourne en direction de Périgueux. Arrivé à Mussidan le groupe de combat passe à l’attaque, car à la gare un train permettant le transfert d’ouvriers de Périgueux à Montpon, est attaqué par les maquis. Le 15 juin, des unités issues du Pz.Gren.Rgt.111 ratissent le secteur d’Orgnac. Le 20, le Kpf.Gr Wilde est en opération dans le secteur de Donzenac (nord de Brive). Suite à differents combats la 11.Pz-Div totalisera la perte de 67 combattants. Le 23, des unités du Pz.Gren.Rgt.111sécurisent l’axe Périgueux - Brive en occupant les bourgs de Terrasson et Villedieu. Du 24 au 26 les sous-groupements du Kpf.Gr Wilde patrouillent à la fois au sud dans le secteur Brive - Souillac - Cahors et Gourdon et au nord de Brive en direction de Tulle et Uzerche.
Le 27, le II./Pz.Gren.Rgt.111, sous le commandement du Generalleutnant Ottenbacher, est engagé dans la région de Thiviers. Du 24 au 28 juin, le Kpf.Gr Wilde se scinde en trois sous-groupements pour passer au peigne fin la région de Brive, Salignac, Souillac et Sarlat. Le 25, le bourg de Salignac est investi et les exactions commencent ; la Gendarmerie et de nombreuses habitations sont alors incendiés. Lors de cette action la résistance et la population locale laissent au tapis 65 morts. Le 26 juin une colonne du Kampfgruppe tombe dans une embuscade à 8 km de Sarlat, sur la route de Salignac. Après plusieurs heures de combats face aux groupes de l’AS « Alberte et Victor » perdant dans cette action 17 hommes, la colonne force le passage et penêtre dans Sarlat au debut de l’après midi. Le 27, une nouvelle opération de ratissage est engagée en direction de Cénac et Vitrac. Ce parcourt est jalonné de morts civils ou militaires (maquis As du groupe Loiseau) à Cénac, Vitrac, Meyrals, Laroque-Gageac et Castelnaud. Dans ce dernier lieu, le détachement MOI arrête la progression d’une des colonnes, faisant près de 20 morts dans les rangs allemands, qui rebroussent chemin. Ce même jour un autre détachement de la Kampgruppe Wilde met à sac le bourg de Carsac et tire au canon sur les batisses qui s’embrasent aussitôt.
Les 29 et 30 juin, les colonnes mobiles du Kpf.Gr Wilde exporent les secteurs de Cénac, Domme, Corgnac, St-Julien de Lampon, Lanouaille, Excideuil et Peyrac le Moustier et occupent St-Nathalene, au nord de Sarlat. La répression fait alors 25 morts parmis la population locale et les forces du maquis. Le 1er juillet, le Kpf.Gr Wilde décroche et rejoind Cahors et Montauban via Lalbenque. Le 4, le PC du Pz.Gren.Rgt.111 s’installe à 17h00 à Villeneuve sur Lot.
Le 16, des unités détachées du Pz.Gren.Rgt.111, de la Pz.A.A.11 et de la H.Flak-Abt.277 cadrillent la région de Villeneuve sur Lot à la recherche d’un contact avec les FFI.
Le 17, les I.et II./Pz.Gren.Rgt.111 patrouillent sur la RN 127 entre Agen et Tonneins. Le 20 commence le déclanchement des opérations des Kampfgruppen Wilde et Hax. Le 20, le Kampfgruppe Wilde opére en deux sous-groupements dans le secteur de Cancon - Castillones. Le 22, les sous-groupements ratissent la Dordogne avec le sous groupement nord, qui opére à Salignac-Eyvignes et le sous-groupement sud en action à Montfauleon et Gourdon. Le 24, les Kampfgruppen Wilde et Bode terminent leurs opérations en Dordogne et rejoingnent, le 28 juillet, Carcassonne en passant par Gramat et Figeac.

Bonne recherche

David


 

Voir le Blog de 3e RCA : cliquez ici


Re: SS or not SS

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de 3e RCA  Nouveau message 24 Juin 2010, 10:14

Enfin, il y a ce site traitant du Maquis en Dordogne... quelques erreurs sur les dénominations des unités allemandes, mais peut-être intéressant !

http://www.ww2-derniersecret.com/Aquitaine/24-4.html

Amicalement

David


 

Voir le Blog de 3e RCA : cliquez ici


Suivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 21 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Bataille du Garigliano 
il y a 56 minutes
par: Aldebert 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 18:42
par: Lusi 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 18:40
par: Andrée Balagué 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Aujourd’hui, 18:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Andrée Balagué, carlo et 22 invités


Scroll