Connexion  •  M’enregistrer

"André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 461  Nouveau message de Beogles  Nouveau message 18 Aoû 2018, 09:27

Evidemment je vais améliorer la présentation.

First Lieutenant
First Lieutenant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 170
Inscription: 20 Juin 2017, 10:11
Région: Bruxelles
Pays: Belgique

Voir le Blog de Beogles : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 462  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 18 Aoû 2018, 14:44

Bonjour

Corps d'Armée au singulier mais Groupe d'Armées au pluriel , le premier inventé par Napoléon n'est que la fraction d'une armée tandis que l'autre est un groupement de plusieurs armées

Georges est le commandant en chef du «Théâtre d'Opérations Nord Est» TONE qui résulte d'une scission et dilution du commandement Français, cette réorganisation du Grand Quartier Général conduite en janvier 1940 a toujours été très critiquée dans la littérature sur 1940, Gamelin restant commandant en chef des Forces Terrestres

Salutations
Loïc Lilian
A Moi Auvergne

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 282
Inscription: 18 Oct 2015, 00:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 463  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 18 Aoû 2018, 22:47

Loïc Charpentier a écrit:-. En ce qui concerne le régiment d'artillerie dans lequel servait ton père, il s'agissait d'une unité d'artillerie lourde tractée (155 m), qui n'était pas endivisionnée mais appartenait à la Réserve Générale;. Si çà se trouve, les différents groupements d'artillerie qui composaient ce régiment et regroupaient, chacun, plusieurs batteries, avaient été "ventilés" sur le front du Corps d'armée ou de l'Armée, en fonction des besoins de l'état-major du corps ou de l'armée.


On avait parlé dans les premières pages du sujet et c'est peut être toi d'ailleurs!

Le groupement où était son père était réservé à une division, mais quel désordre de commandement, il y avait le général d'artillerie du corps d'armée qui pouvait donner des ordres, le colonel en charge du régiment aussi et ainsi que l'état major de la division ou du régiment d'artillerie divisionnaire au quel il était mis sous les ordres.

vétéran
vétéran

 
Messages: 914
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 464  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 19 Aoû 2018, 10:49

thucydide a écrit:... mais quel désordre de commandement, il y avait le général d'artillerie du corps d'armée qui pouvait donner des ordres, le colonel en charge du régiment aussi et ainsi que l'état major de la division ou du régiment d'artillerie divisionnaire au quel il était mis sous les ordres.


On retrouvait une organisation assez similaire dans l'armée allemande, mais, de ce que j'en sais, la chaine décisionnaire semblait plus "claire".

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2732
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 465  Nouveau message de Eric Denis  Nouveau message 19 Aoû 2018, 14:02

Bonjour à tous, bonjour Loïc,

Je propose quelques précisions au sujet de ton message n° 451 :

Loïc Charpentier a écrit:Général de Division (3 étoiles), la division regroupant, elle, trois, quatre régiments (dont un d'artillerie), plus tout le tintouin qui va avec.


L'immense majorité des DI françaises de 1940 possède 2 RA et pas 1, un RAD (léger) et 1 RALD (lourd). Seules quelques unes d'entre elles on un RA dit "mixte" regroupant des pièces légères et lourdes, mais les TEG (tableaux d'effectifs de guerre) sont très clairs à ce sujet, toutes les DI doivent être dotées organiquement de 2 RA. En revanche, les grandes unités de cavalerie et les DCr ne possèdent qu'un RA mixte en dotation organique.

Loïc Charpentier a écrit:il suffit de se référer au sort du Généralissime Weygand, après la percée allemande de mai 1940

C'est Gamelin qui est destitué et remplacé par Weygand.

Loïc Charpentier a écrit:Colonel (5 galons or), en principe, le "patron" d'un régiment ou d'une unité de dimension comparable. Lieutenant-colonel ( 5 galons panachés, trois or et deux argent), il est sensé commander une unité dont les effectifs sont inférieurs à ceux d'un régiment (ex : plusieurs bataillons, un groupement d'artillerie (regroupement de plusieurs batterie), etc.


Le grade de lieutenant-colonel est suffisant pour commander un régiment et ce sera le cas de très nombreux régiments mobilisés. Par exemple, les noyaux actifs détachés des régiments du temps de paix comportent un lieutenant-colonel devant prendre le commandement du RI mobilisé dérivé du RI actif. Le commandement d'un groupe d'escadrons ou d'un groupe d'artillerie relève d'un commandant.

Loïc Charpentier a écrit:Commandant (4 galons or), premier grade des officiers supérieurs, c'est une peu la "bonne à tout faire" des décisionnaires de base. Au sein de l'Infanterie, il commande un bataillon (Chef de bataillon), de la cavalerie, un escadron (chef d'escadron), de l'artillerie, un groupe de plusieurs batteries (soit panachées, soit de la même classe de calibres).


Dans la cavalerie le commandant est un chef d'escadronS. Comme son appellation l'indique il commande un groupe d'escadrons. Chaque escadron est commandé par un capitaine.

Loïc Charpentier a écrit:Les sergents & sergents-chefs sont responsables d'une section, d'une pièce (dans l'artillerie), les adjudants étant, eux, le plus souvent, subordonnés et rattachés à l'état-major de l'unité (compagnie, batterie, etc.) ou affectés au "commandement au quotidien" de petites unités ou services, sous l'autorité direct de l'officier en place;


Les grades d'adjudant, adjudant-chef, aspirant, sous-lieutenant et lieutenant correspondent bien souvent aux mêmes responsabilités. Ils sont par exemple chef de compagnie ou d'escadron ou de batterie dans les unités combattantes.

Loïc Charpentier a écrit:A la base, on retrouve les "pimpins" de service, soldat de 2ème et première classe (un chevron en laine rouge), suivis, hiérarchiquement, par les caporaux (deux chevrons rouge) et caporaux-chefs (deux chevrons rouge et un doré ou argenté), l'ensemble constituant la Troupe, dans l'armée de terre.


Dans l'infanterie, la couleur du ou des galons varie en fonction du corps ou de l'arme. S'ils sont bien rouges dans l'infanterie de ligne, de forteresse ou chez les zouaves et le génie, Ils sont par exemple jonquille chez les chasseurs à pieds, alpins ou d'Afrique, les tirailleurs algériens et tunisiens, vert clair chez les tirailleurs marocains, écarlate dans l'artillerie, garance dans le train, bleu foncé dans la cavalerie et les formations motorisées, verts dans les unités de chars et la Légion étrangère, etc... De plus, sur les tenues de campagne, ils sont verts kakis dans la plupart des cas.

Loïc Charpentier a écrit:Pour être sous-officier, dans l'armée de terre, il fallait, d'abord, passer par le "peloton des caporaux-chefs", où ils étaient préparés pour passer "l'exam" qui leur permettait de décrocher les deux chevrons (argent ou or, selon l'arme), y compris quand le cursus scolaire permettait d'envisager d'être sous-officiers.


Le premier grade de sous-off est le sergent à un seul chevron, il s'obtient en réussissant le peloton des élèves sous-officiers (PESO). Celui qui en possède deux est un sergent de carrière. Une autre filière consistait à suivre les cours de l'ENSOR (école nationale des sous-officiers de réserve) menant au grade de sergent pour les réservistes, qu'ils conservent à la mobilisation. Enfin, pour les soldats d'active, il existait des écoles, dont certaines forment à des spécialisations techniques pouvant amener jusqu'au grade d'adjudant, voire d'officiers dans certains cas.

A ma connaissance, il n'existait pas de "pelotons d'élèves caporaux-chefs". Pour l'obtention du grade de caporal (infanterie) ou brigadier (artillerie, cavalerie), il faut réussir un peloton d'élèves caporaux (ou brigadiers). Le grade de caporal-chef ou brigadier-chef s'obtenait en fonction de différents critères d'ancienneté et d'aptitude.

Avant son incorporation, lorsque le soldat avait suivi une préparation militaire de type BSPP (brevet sportif populaire prémilitaire) il obtenait une admission de droit dans un peloton d'élèves caporaux ou brigadiers dans une certaine proportion et la possibilité d'être nommé caporal-chef ou brigadier-chef au bout de 5 mois de service.

Les hommes titulaires du BSPP pouvaient ensuite suivre une formation de type BPME (brevet de préparation militaire élémentaire) donnant accès à un peloton d'élève sous-officiers de réserve et de passer le concours permettant d'être nommé sergent ou maréchal des logis après 6 mois de service.
Cordialement
Eric Denis

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 308
Inscription: 21 Juin 2014, 14:18
Localisation: Toulon
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Eric Denis : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 466  Nouveau message de Eric Denis  Nouveau message 19 Aoû 2018, 17:08

Eric Denis a écrit:Les grades d'adjudant, adjudant-chef, aspirant, sous-lieutenant et lieutenant correspondent bien souvent aux mêmes responsabilités. Ils sont par exemple chef de compagnie ou d'escadron ou de batterie dans les unités combattantes.


J'ai écrit trop vite, ils peuvent être commandant de section ou de peloton et non pas de compagnie ou d'escadron ou de batterie, ces unités étant commandées par des capitaines comme je le précisais plus haut pour la cavalerie. Il y a aussi des postes d'adjudants qui ne sont pas censés être tenus par des officiers.
Cordialement
Eric Denis

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 308
Inscription: 21 Juin 2014, 14:18
Localisation: Toulon
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Eric Denis : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 467  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Aoû 2018, 17:45

::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete::
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67398
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 468  Nouveau message de Eric Denis  Nouveau message 19 Aoû 2018, 17:53

Bonjour Prosper, je suis bien d'accord, c'est assez complexe, et encore, je n'ai mentionné que le minimum...

Mais il me semble que ce n'était pas plus simple dans l'armée belge.
Cordialement
Eric Denis

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 308
Inscription: 21 Juin 2014, 14:18
Localisation: Toulon
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Eric Denis : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 469  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Aoû 2018, 17:57

Eric a écrit
Mais il me semble que ce n'était pas plus simple dans l'armée belge.


En effet mais j'ai quand même ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete::
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67398
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT"

Nouveau message Post Numéro: 470  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 19 Aoû 2018, 20:49

Merci Eric cela me manquait!

vétéran
vétéran

 
Messages: 914
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron 
Aujourd’hui, 15:09
par: frontovik 14 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 14:45
par: Richelieu 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 14:32
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 12:39
par: kfranc01 
    dans:  lieu de décès 
Aujourd’hui, 12:03
par: Robertbel 
    dans:  Operation Chastise 
Aujourd’hui, 08:36
par: Dog Red 
    dans:  LE MÉTRO DE PRAGUE 
Aujourd’hui, 01:14
par: iffig 
    dans:  et le canal alors? 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  bonjour à tous 
Hier, 16:09
par: betacam 
    dans:  Uniformes Armée de Terre française 1939-1940 
Hier, 15:49
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alsa.se, Signal Corps et 13 invités


Scroll