Connexion  •  M’enregistrer

Et si on retournait à l'école ?


Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte et le thème de ce forum, c.a.d. la SGM, c'est dans le bar !

Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de pili  Nouveau message 07 Mai 2020, 11:51

Je me souviens de ces grandes images cartonnées que le maitre affichait pour la leçon d'Histoire. C'est l'image de l'assassinat d'Henri IV qui m'a fait adorer ce domaine.

Image
"Voilà; le Débarquement a commencé". Charles de Gaulle à Philippe. 5/6/1944

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 917
Inscription: 23 Nov 2013, 16:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 07 Mai 2020, 12:43

Depuis les années 70, l'Histoire est devenue un champs de bataille idéologique.
l'arrivée massive de populations décolonisées, contestant le roman national et remettant en cause le rôle civilisateur de la France dans leurs pays et contrées d'origine a trouvé beaucoup d'échos auprès de politiques ravis d'embrigader ce potentiel d'électeurs et de futurs militants. Et également par les nouveaux intellectuels enchantés de trouver de la matière leur permettant de trouver tribunes dans les messes et salons audiovisuels.
Tout cela n'est pas forcément négatif et permet d'exercer un jugement critique sur quelques pans sombres de l'Histoire de France ( colonies, esclavage, Vichy)
Ce qui me gêne dans tout cela c'est L'incapacité de recréer un roman national tenant compte des apports ultramarins tant la fracture religieuse et sociétale est importante.
Les uns, refusant tout ce qui est "Gaulois" et les autres, l'intégralité de ce que représente les croyances, coutumes et mode de vie de ceux qui ne sont pas "Français" (sauf quand ils sont champions du monde ou médaillés olympiques)
En l'absence de consensus, je ne vois pas d'avenir au passé, l'Histoire nationale sera de moins en moins étudiée pour pacifier les esprits.
A moins qu'elle devienne une arme pour partis politiques puisant dans celle-ci les germes d'un nouvel ordre.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4193
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Mai 2020, 13:09

dynamo a écrit:En l'absence de consensus, je ne vois pas d'avenir au passé, l'Histoire nationale sera de moins en moins étudiée pour pacifier les esprits.
A moins qu'elle devienne une arme pour partis politiques puisant dans celle-ci les germes d'un nouvel ordre.


L'histoire a toujours été un outil du pouvoir.
D'où son importance.

Le fil des générations qui passe devrait logiquement apporter le consensus.
Les cataclysmes sociétaux des guerres, dont deux mondiales, avaient forcé ce consensus.
Depuis tout est plus compliqué dans une société de plus en plus ouverte en recherche de nouveaux repères.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12633
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Mai 2020, 13:24

professeur fromage a écrit:Etant enseignant moi même, je ne regrette pas la fin des images d'Epinal et du roman national. Certes cela fait de belles histoires mais ce n'est pas l'Histoire. Cela véhicule des clichés, des idées fausses, des images d’Épinal souvent trop éloignées de la réalité.


L'image (pas forcément celle d'Epinal devenue complètement dépassée) a un intérêt pédagogique important dès lors qu'elle pique la curiosité et suscite l'intérêt (l'assassinat d'Henri IV pour Pili, le conseil de guerre tenu par Ambiorix dans mon cas [roman national belge avec une scène irréaliste créée de toute pièce]). J'ai fourré de tels imagiers dans les mains de mes enfants dès le plus jeune âge. Ils ont contribué efficacement à leur forger une base de culture générale autant qu'historique sur laquelle vient se déposer le cours d'histoire.

Le roman national a joué son rôle, en Belgique comme en France.
Il faut aujourd'hui enseigner l'histoire avec un but plus large (certaines leçons d'histoire données à mes fils en primaire m'ont bien fait rigoler ! Le secondaire offre un programme objectif, thématique comme en France mais, fort heureusement, rythmé par la chronologie historique. La fameuse "ligne du temps " !).

professeur fromage a écrit:La véritable histoire est, à mon sens, suffisamment riche pour passionner un élève quelque soit son âge, pas besoin de l'enjoliver ou la manipuler. L'Histoire enseignée aux élèves ne doit pas être travestie pour satisfaire telle ou telle idéologie, mais donner la vérité, rien que la vérité, sans occulter les parties plus sombres.


Enjoliver et manipuler certainement pas ! La rendre attrayante sur la forme est cependant nécessaire au risque de la rendre aride et détourner les élèves.
Et non elle ne doit pas être l'outil de l'idéologie (mais servir malgré tout les valeurs humanistes sinon à quoi bon!).

Outre la chronologie des faits, le rôle essentiel du professeurs d'histoire n'est-il pas de développer le sens critique de l'élève ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12633
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 07 Mai 2020, 14:04

Outre la chronologie des faits, le rôle essentiel du professeurs d'histoire n'est-il pas de développer le sens critique de l'élève ?


tout à fait, et pas seulement en histoire. EN géo ou en EMC (enseignement moral et civique) je le fait dès que possible (à condition que les élèves s'y intéressent un minimum :roll: ). Au collège y a pas mal de sujets + ou - polémiques ou sujets à débats, interrogations et reflexions (la colonisation, Vichy, la guerre d'Algérie, la révolution de 1789, la Commune, l'immigration, le développement durable...) bon je vais citer tout le programme mais quand on a des élèves curieux et intéressés c'est des sujets géniaux à aborder.

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 281
Inscription: 27 Jan 2020, 19:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Mai 2020, 14:15

professeur fromage a écrit:... bon je vais citer tout le programme mais quand on a des élèves curieux et intéressés c'est des sujets géniaux à aborder.


Sans blague :D
Un mini forum ;)
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12633
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 07 Mai 2020, 14:42

Depuis 1968, le Roman National a laissé place à la bien-pensance et au fatras idéologiques des profs marxistes ... qui idéologisent au moins autant leur discours prétendument "objectif" et "progressiste". Faut-il croire aux valeurs du foot, de la star academy ou à Jeanne d'Arc et Savorgnan de Brazza ?
Soyons sérieux, il est nécessaire de cimenter toute civilisation, d'en renforcer la cohésion sur des valeurs positives et par contrecoup d'en neutraliser les éléments fauteurs de désordre. Je vois bien qu'il n'est pas simple d'énoncer ces valeurs positives mais cela semble possible. Au choix. J'en rajoute un tout petit peu pour me faire comprendre et vous pouvez en rayer puisque la démocratie, c'est "cause toujours" :
- respect de la personne et des croyances sans prosélytisme, assimilation des nouveaux entrants
- juste exploitation des ressources naturelles sans pénaliser les générations futures
- respect de la propriété privée et des initiatives individuelles
- goût de l'effort
- développement de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale
- valorisation du travail comme source de revenu
- stigmatisation de l'obscurantisme (quoi que, ça ouvre bien des portes vers le Goulag ...)
- engagement envers la Nation, suivant son âge, ses aptitudes, ses moyens, donc défense de la Nation menacée
- promotion de la cellule familiale comme socle indispensable à l'éducation et à la solidarité
- strict respect de la hiérarchie
... cherchez l'intrus.
C'est un sacré challenge que de professer une société multi-éthnique, multi-culturelle, multi-individualiste et de vouloir la faire durer. Pour cela il n'y a plus de tableau ROSSIGNOL ...
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8763
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Mai 2020, 18:19

dynamo a écrit:Tout cela n'est pas forcément négatif et permet d'exercer un jugement critique sur quelques pans sombres de l'Histoire de France ( colonies, esclavage, Vichy)


Ne m'en veux pas - c'est, aussi, très probablement, un effet de l'âge et du passé colonial de mes ascendants et moi-même -, mais "ton" association "pans sombres =colonies-esclavage-Vichy" me déprime! ;)

Déjà, Vichy n'a pas grand-chose à voir dans ce galimatia.

Ensuite, le colonialisme - personnellement, je préfèrerais parler d'expansion coloniale - avait été un commun dénominateur, au XIXème siècle et bien avant, pour les principales nations européennes (Grande-Bretagne, France, Pays-Bas, Allemagne, Belgique), sachant, aussi, que les conquêtes coloniales existent depuis la nuit des temps.

Les exemples ne manquent pas : les phéniciens créent l'entité punique dans l'actuelle Tunisie, les Grecs s'installent à Marseille, les Romains, ont été très loin d'être manchots dans ce domaine, de même que les arabes "arrêtés" à Poitiers en 732, mais qui camperont en Espagne durant plus de cinq siècles, les conquêtes ottomanes, les conquêtes coloniales anglaises et françaises dans les "Indes Orientales", l'expansion impériale russe à l'est de l'Oural, etc., voire les USA, grands prêcheurs de bonne conduite, qui s'installeront à Hawaï, puis aux Philippines, en en virant les Espagnols - là, on touche du doigt le problème de la régression de la présence coloniale de la péninsule ibérique (Espagne, Portugal), notamment, en Amérique Centrale & du Sud.

Concernant l'esclavagisme français, c'est beaucoup plus compliqué, car, par exemple, au Canada, non seulement, il n'avait pas existé, mais quand les Brits s'étaient accaparés nos territoires en même temps que nos possession en Indes Orientales) , en 1763, après notre déconfiture, lors de la Guerre de Sept Ans, la moitié de la population canadienne "française" était, alors, métissée - migrants volontaires ou forcés français, résultat mélangé (sans aucun problème! ) avec les populations autochtones indiennes!. Situation qui avait posé de très sérieux problèmes aux Brits, quand ils avaient mis la main sur le Canada "Français", qui était, alors, largement plus grand que le Quebec actuel, sauf que les frontières n'existaient pas! :D

Le commerce triangulaire a, certes, existé dans notre belle France. Les Brits ont beau jeu de prétendre qu'ils avaient été, en 1833, à l'origine de la fin de l'esclavagisme dans leurs possessions, mais, dans les faits, c'est bien la France, qui, dans la foulée de la Révolution, l'avait décrétée, dès 1789, mais, avec, entre autres, en point d'orgue, la catastrophe "économique" de Saint-Domingue, l'actuelle Haïti (qui ne s'en est, toujours, pas remise!) et la marche arrière de Napo, en 1802, pour tenter de stabiliser la "situation locale" (sachant qu'il vendra, dans la foulée, la Louisiane aux USA, en 1803)... mais, en gros, l'approvisionnement français en esclaves "frais" s'était tari avec la Révolution, tandis que le renouvellement local, dès lors, s'était résumé, jusqu'en 1847, à la seule reproduction "naturelle" - je n'ai jamais dit que c'était bien mais on est, néanmoins, très éloigné des grandes tirades modernes sur notre ancienne politique, accusée "d'esclavagisme".

On ne peut pas, non plus, trop plonger dans les origines de l'esclavage africain, pratiqué, depuis la nuit des temps, à l'Est comme à l'Ouest, par les potentats locaux et (surtout) les Arabes. Je n'ai, strictement, rien contre ces derniers, mais c'est une situation de fait, qui avait, également, correspondu avec la propagation de la religion musulmane, car les tribus ou entités africaines qui avaient "adhéré" aux préceptes du Coran, à l'inverse de leurs homologues animistes, elles, n'étaient pas inquiétées par les razzia, à vocation esclavagistes et (surtout) financières!

Sincèrement, je reste confondu devant l'aisance, avec laquelle les anciens états d'Arabie ont botté "en touche", à propos de l'esclavage africain, alors qu'ils en avaient été les initiateurs. Coup de bol, les rares écrits existants avaient été rédigés en anglais et, parfois, traduits en français.

C'est bien pour çà que le "vieux fou" illuminé sénégalais, qui servait de guide dans l'Ile de Gorée, en face de Dakar, m'avait très sérieusement gonflé, en radotant, récitant sa leçon à propos de l'esclavagisme "français", et m' incité à aller me fumer une clope dans la cour (avant voie de faits très regrettables) ! Déjà, la présence française n'avait pas existé entre 1802 et 1817, because occupation britannique, en plus, sans aucune mauvaise volonté de ma part, vu la taille toute rikiki de l'unique porte, par laquelle (et par très beau temps!) les esclaves étaient sensés embarquer dans les chaloupes, qui les amenaient vers les navires négriers, car, si on réfléchit à minima, on ne peut pas y faire passer ne serait-ce que 1 million d'esclaves (chiffre annoncé!), même en ayant été formé "industriellement" dans un camps d'extermination allemand. Au passage, ma propre mère était née à Gorée

Ma grand-mère et ma mère (dans ses bras!), dans la foulée, fin novembre ou début décembre 1920, à Gorée!

Image

J'ai d'autres clichés, sauf que je ne sais plus où je les ai "rangés" ::elu boulet:: , où des artilleurs sénégalais - il s'agissait d'un régiment d'artillerie, stationné à Gorée! - se "battaient" presque pour prendre, fièrement, dans leurs bras la "crevette blanche" du "Chef"! 14-18 était, déjà, passé par là et on peut, aussi, admettre que ces engagés volontaires sénégalais avaient été "déformés" par une supposée propagande militaire française, mais bon, on était très loin de l'image moderne du "Nègre" exploité à outrance par le "Blanc", vision post-années 60 (voire 1945!), véhiculées par un certain parti politique bien "franchouillard", fondé en 1920 et, aux ordres du Kremlin, en gros jusqu'à la chute du "Rideau de Fer"!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4667
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 07 Mai 2020, 20:09

le problème pour la colonisation (ou l'expansion coloniale), c'est que les politiques s'en mêlent souvent en expliquant aux profs et aux historiens comment l'enseigner.
On a eu (en vrac) :
Fillon qui insistait sur le rôle positif de la colonisation (Marine le pen aussi d'ailleurs)
Macron qui parlait de "crime contre l'humanité (plus pas mal de politiques de gauche)

Ce qui m'énerve au plus au point. D'une part car ce n'est pas leur boulot, ils disent déjà assez de c...... comme ça ils pourraient laisser l'histoire tranquille.
D'autre part car c'est souvent avec des arrières pensées politiques (réconciliation avec l'Algérie, captation de voix pour une élection...). Du positif, y en a eu, du négatif aussi. Quand je fais cours là dessus je cite Ferry et Clemenceau, je parle des avantages et des inconvénients mais il faut bien avouer que les inconvénients sont + nombreux pour certaines populations colonisées (Ferry lui même se plaignait de la mentalité des colons pas assez "civilisateurs"

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 281
Inscription: 27 Jan 2020, 19:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Et si on retournait à l'école ?

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 07 Mai 2020, 21:23

Bonsoir à tous. Terminé mes cours à distance, alors je vais y ajouter ma contribution écologique et citoyenne.
Grand merci à toi JD pour cette mise en ligne de ces tableaux qui fleurent bon les années cinquante-soixante, les trente Glorieuses et le roman national. Mes institutrices nous en montraient également, une version plus moderne il me semble. Elles me font penser aux bonnes vieilles cartes de géographie Vidal De la Blache!
Certes, l'image est très datée, avec des résistants ne déplorant aucune victimes, plein d'Allemands tués... et un pont détruit... mais y avait-il un pont? On a l"impression que les véhicules se jettent dans le vide sur une route sans issue, sauf le ravin. Le truc rectangulaire que j'avais pris pour une grosse pierre n'est en fait qu'un camion. Un peu naïf peut-être, mais qui répond au roman national et au discours résistancialiste dominant de ces années. Ces tableaux étaient fort utiles aux maitres, et aux maitresses pour expliquer l'Histoire de France, étant donné que les moyens de reproduction des documents n'avaient pas grand-chose à voir avec ce qui se fait aujourd'hui: la plupart des photos étaient en noir et blanc, la repro et l'impression en couleurs coûtaient trop cher, ou alors il y avait les diapos. Toujours un grand moment les diapos! aujourd'hui vous trouvez tout ce que vous voulez d'un simple clic, que vous projetez au vidéoprojecteur, et même des films et du son!!! Chose impensable à l'époque, évidemment. C'est d'ailleurs pourquoi on est passé de ces tableaux à l'étude de documents authentiques et pas de reconstitutions.
Quand au roman national, et à l'objectivité (foutaise!) de l'histoire et de l'historien, ça ne date pas d'hier, ni des gauchistes ou des communistes. Déjà Thucydide avait pas mal arrangé ses récits, tout comme Jules César, Grégoire de Tours, Raoul Glaber... et bien d'autres. Au XIX e s, et en particulier après 1870 le gouvernement voulait unifier la France et les Français, et pour cela il a créé, ou plutôt recréé une histoire, afin de donner un sentiment d'unité, et accessoirement des exempla aux petits écoliers, futurs citoyens. En 1945, la priorité pour De Gaulle et les gouvernements suivants fut de réunifier nos concitoyens, passablement divisés durant la guerre. Et quoi de mieux que les valeurs positives de la Résistance, l'héroisme, le sacrifice, le refus... en balayant sous la table ce qui pouvait fâcher, la déportation. Pas celle des résistants, des politiques, des héros, voire aussi celle du STO, mais la déportation des Juifs, en contradiction et en reniant les valeurs de la République et de la France. Tant que De Gaulle était vivant, le résistancialisme a tenu, il a volé en éclat dans les années 70, on connait comment ça s'est passé. Et aujourd'hui? Ben on se trouve plutôt dans une période qui met en valeur la victime, et pas qu'en histoire d'ailleurs (voir la justice), on assiste à une concurrence victimaire parfois malsaine d'ailleurs. Et l'idée première c'est que la guerre ne fait que des victimes, même les vainqueurs... et qu'il faut quand même avouer que c'est une belle saloperie. Et que la leçon a en tirer c'est le plus jamais ça! Pas en versant dans un pacifisme béat, mais en s'efforçant d'atténuer les motifs de la faire cette guerre. Alors les xempla, bof. Par contre tenter de rapprocher les gens, mettre fin à l'égoisme, à la peur de l'autre, aux clichés, c'est ce que tentent de faire les enseignants.

Une dernière. Voici les programmes officiels de l'EN pour les classes de CM1, CM2. Vous voyez que contrairement à ce qu'affirment certaines officines nationalistes, d'extrême-droite voire la fachosphère le roman national n'a pas disparu!!!
https://eduscol.education.fr/cid98981/s ... ramme.html
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3684
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Une très Grande Dame, Juliette Greco, vient de nous quitter 
Hier, 23:37
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 22:50
par: kfranc01 
    dans:  TROIS LIVRES SUR LE DEBARQUEMENT 
Hier, 22:13
par: Croisée des Livres 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 22:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 31 août au 30 septembre 2020] et dans le cadre du 80°anniversaire: Le ‘’ Blitz’’ 
Hier, 22:05
par: pascal GUERIN 
    dans:  poste de commandement refait a l'origine en haute normandie 
Hier, 20:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un blush baptisé «Anne Frank» suscite l'indignation 
Hier, 20:08
par: carcajou 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - L'expédition de Dakar 
Hier, 18:57
par: Richelieu 
    dans:  Etats des pertes française 40-42 (FFL) 
Hier, 16:58
par: Captain_history 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 16:13
par: François 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: frontovik 14, Rob1 et 46 invités


Scroll
cron