Page 1 sur 1

La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 15:09
de François
Bonjour

Le 22 septembre 1943 le résistant Alphonse Denis fait paraître une feuille de choux "Valmy" qui allait devenir "l'Écho du centre "à 8000 exemplaires, qui appelle directement à la résistance de masse. La Gestapo et la police de Vichy ne parviennent pas à trouver l'imprimerie qui a réalisé ce travail. Le n°2 est tiré à 16000 exemplaires et est diffusé dans toutes la "Région 5"(ou R5).
Entre le 6 juin 1944 et fin août 44 "Valmy publie 19 numéros. Le 25 octobre 1944 paraît au grand jour et devient "L'écho du centre quotidien d'information du Front national "le nom "Valmy" figure encore grisé sous le titre principal,le dît nom disparaîtra en 1946,et le dît journal disparaît le 06 novembre 2019

Source France bleu Limousin et Wikipedia

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 15:43
de dominord
C'est le lot de beaucoup de presse écrite, la fin d'un monde

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 17:10
de pierma
dominord a écrit:C'est le lot de beaucoup de presse écrite, la fin d'un monde

Oui, d'ailleurs tous les grands quotidiens nationaux sont déjà subventionnés par l'état.

La vitalité de la presse de la Résistance m'a toujours impressionné : on pourrait penser que rien n'est plus facile que de surveiller les imprimeries...(sans parler de la logistique, autant pour le papier que pour la distribution)

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 17:56
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour François,
Oui, bon nombre de journaux disparaissent petit à petit
C'était donc celui-ci:
Une édition datant de 1944 mais qui s'appelait déjà l'Echo du Centre

Image
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89cho_du_Centre

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 18:43
de François
Carrément ça Prosper
Et pour répondre à Pierma se journal à été très vite aidé (subventionné)par différents partis politiques de gauche et notamment le parti communiste dès les années 60

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 20:14
de pierma
François a écrit:Carrément ça Prosper
Et pour répondre à Pierma se journal à été très vite aidé (subventionné)par différents partis politiques de gauche et notamment le parti communiste dès les années 60

J'ai bien noté la mention "Front National" (Une organisation communiste, pendant la guerre.)

Quand je parlais d'une vitalité surprenante de la presse de la Résistance, je parlais de la période de l'occupation. C'est un phénomène très étonnant qu'une activité aussi visible à priori - les imprimeurs n'étaient pas des milliers, le papier difficile à trouver, et la distribution pas facile - ait connu si peu de désastres, et avec autant de titres, dont certains à la parution parfois très régulière.

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 07 Nov 2019, 22:33
de Alcide NITRYK
Processus classique. Les lecteurs s'éteignent et le journal les suit, la génération suivante ne comprenant pas l'univers de ses aînés.

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 08 Nov 2019, 08:31
de frontovik 14
RIP.
C'est le lot de pas mal de titres, issus de la Résistance, ou créés bien plus tard. Vieillissement et disparition du lectorat, concurrence des supports numériques, pour le meilleur et souvent pour le pire. Paradoxalement la presse subventionnée survit et garantit encore un certain pluralisme. Jusqu'à quand?

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 08 Nov 2019, 21:54
de Alcide NITRYK
frontovik 14 a écrit:RIP.
C'est le lot de pas mal de titres, issus de la Résistance, ou créés bien plus tard. Vieillissement et disparition du lectorat, concurrence des supports numériques, pour le meilleur et souvent pour le pire. Paradoxalement la presse subventionnée survit et garantit encore un certain pluralisme. Jusqu'à quand?

On pourrait discuter de la survie de certains titres, voire de la façon partisane dont furent allouées les "subventions aux périodiques à recettes publicitaires réduites".
Je ne suis pas doué pour les oraisons funèbres ; j'en resterai là.

Re: La fin d'un journal issu de la résistance

Nouveau messagePosté: 10 Nov 2019, 10:50
de Gerard LAIB
Bonjour,
L'Echo était diffuser que sur le net, il y avait plus de papier depuis longtemps.
il est mort au tribunal de limoges le 6 novembre 2019.
Gérard