Connexion  •  M’enregistrer

Travaux forcés pendant la SGM


Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours dans le respect et la courtoisie, c'est dans le bar !

Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 30 Aoû 2019, 21:54

Bonsoir à toutes et à tous,

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, la mobilisation de millions d'ouvriers sur le front prive les pays belligérants d'une grande partie de leur main d’œuvre. Afin de combler ce manque, les pays alliés optent pour une augmentation de la durée du travail et pour l'emploi des femmes, tandis que l'Allemagne nazie et l'Empire japonais recourent au travail forcé. À l'intérieur du IIIe Reich, les ouvriers allemands sont privés de leurs droits et soumis au travail obligatoire dès 1933. Plusieurs mesures répressives permettent également au régime nazi d’exclure les Juifs et les « asociaux » du marché du travail.
Puis pendant la guerre, l'Allemagne force des millions de prisonniers de guerre au travail, dont les trois plus grands groupes sont les Français qui partent en captivité dès 1940, les Soviétiques à partir de 1941 (dont trois millions meurent dans les Stalags où les conditions de vie sont effroyables), et les Italiens refusant de combattre dans la Wehrmacht à partir de 1942. Mais les autres nationalités de l'Europe occupée sont représentées, et le droit international pour les prisonniers de guerre est appliqué selon l'idéologie raciale du régime nazi : la convention de Genève n'est respectée que pour les Anglo-américains. Les Belges (néerlandophones), les Hollandais et les Scandinaves, considérés comme « peuples germaniques », sont rapidement libérés. Les Wallons (c.a.d. des Belges), les Français et les Italiens, qualifiés de « peuples auxiliaires », sont mis au travail. Les ressortissants polonais et serbe demeurent sans protection. Ils sont transformés en travailleurs civils, forcés de travailler dans l’industrie du Reich, et peuvent être punis par une déportation dans un camp de concentration. Tout en bas de l’échelle, les prisonniers de guerre soviétiques sont considérés par les nazis comme des « sous-hommes ». Selon les sources, le nombre de prisonniers de guerre européens mis au travail par l'Allemagne nazie est estimé à quatre millions et demi (sur dix millions de prisonniers de guerre au total).
Outre les prisonniers, le régime nazi réquisitionne dans l’Europe occupée des millions de travailleurs. La politique de travail forcé des étrangers est dominée d'une part par l’idéologie raciale nazie et d'autre part par les nécessités économiques. La moitié de l'emploi agricole et le tiers de l'emploi industriel du III° Reich sont assumés par des travailleurs étrangers en 1944.

Source : Thèse de Peter Gaida, via :
https://www.worldwar2heritage.com/fr/tr ... orc%C3%A9s

Et selon vous?????
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 05 Sep 2019, 18:25

Pas d'avis à formuler???
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pierma  Nouveau message 05 Sep 2019, 19:19

Je ne sais pas si tu as mentionné le STO, pour la France.

Il faut ajouter à toute cette main d'oeuvre forcée le fait que la rapacité d'Himmler l'a amené à louer aux industriels des détenus des camps de concentration. Même si ils crevaient de faim, cela les soustrayait un peu à la violence du camp et leur permettait de travailler à l'abri du froid.

(C'est le père d'un copain, ancien résistant et déporté, qui a attiré mon attention sur ce phénomène, qui a sans doute sauvé, tant bien que mal, des milliers de vies. "Je travaillais dans une usine qui fabriquait des lampes à pétrole. - Je pense qu'il s'agit des fameuses lampes chaufferettes de la Wehrmacht, qui fonctionnaient avec n'importe quel combustible et permettaient également de chauffer un abri - On était fous ! On sautait à pieds joints dans les caisses avant de les refermer. Si on s'était fait prendre, ils nous auraient abattus. Bon sang, ce qu'on a pu en fracasser...")

Ce qu'il disait de ses sabotages vaut à mon avis pour une partie non négligeable de ces millions de travailleurs forcés. Le moyen de surveiller de près des effectifs pareils... J'imagine que des ouvriers allemands contrôlaient chaque suite d'opérations, mais la pression pour les envoyer au front était telle qu'on peut avoir un doute.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1576
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 05 Sep 2019, 20:05

Quelque soit le régime autoritaire auquel elle avait été soumise, la main d’œuvre allemande "salariée" touchait un salaire régulier; il en était de même, sauf erreur de ma part, des travailleurs du STO, qui, de leur côté, percevaient une rémunération.

L'emploi, sous la contrainte, de prisonniers de guerre ou d'une main d’œuvre promise, à terme, à l'extermination - lire, à ce sujet, le terrifiant "roman" de Jonathan Littell, "Les Bienveillantes" - ne permettait pas de compenser l'absence flagrante d'agents de maitrise ou d'ouvriers spécialisés, dont la plupart des représentants allemands, hongrois ou tchèques avaient, au fil des années, été enrôlés pour participer au casse-pipe collectif. Donc, il avait bien fallu, aux entreprises allemandes, se constituer un nouvel encadrement de fortune et..., ne serait-ce que pour cette raison, devoir le rémunérer! Il y a 9 chances sur 10, qu'un Georges Marchais - bien connu, en France, en tant que patron du PCF , dans les années 1970/1980 - ... Taisez-vous, Elkabbach! - n'avait pas été "embauché", même sous la contrainte, chez Messerschmidt, sans toucher le moindre pfennig! Il n'est pas question, ici, de reprocher quoique soit à qui que soit, durant un conflit... chacun essayant de se démerdaver comme il le pouvait! (!), mais je souhaite juste mettre en avant la complexité qui pouvait, alors, exister, au sein de la main d’œuvre industrielle allemande, où il n'existait plus, en 1944, que de très rares hauts cadres indispensables et une poignée d'agents de maitrise ayant, largement, dépassé l'âge de l'enrôlement !

A la limite le sort du KG , en train de traire les vaches - désolé pour l'assimilation un peu trop rapide à l'image du célèbre film "La Vache et le Prisonnier" ::elu boulet:: - s'est avéré, quand il a été question de le comparer à celui de son camarade du STO, plus "enviable", sous certains aspects, quand il avait s'agit de figures politiques de l'après-guerre français, accusés , à mots (à peine) couverts, d'une supposée "collaboration", sur la seule base d'une convocation officielle à intégrer le STO... comme quoi, les "bruits de chiottes" ne sont pas nés qu'avec l'ère du Oueb! ! En cas de refus, il n'y avait que deux solutions, soit croupir dans un cul-de-basse-fosse français - ce qui pouvait être, éventuellement, le moindre mal -, soit prendre le maquis, quand on avait la chance d'habiter en zone rurale, où la géographie locale (zones "paumées" ou montagneuses ) avait, le plus souvent, permis l'implantation desdits maquis! On ne risquait pas de trouver des maquis en zone urbaine!
Dernière édition par Loïc Charpentier le 05 Sep 2019, 20:30, édité 3 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4700
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 05 Sep 2019, 20:07

Dans sa thèse (enfin un extrait de la thèse), Peter Gaida parle surtout du travail obligatoire des PG. Il ne cite pas, je crois, le STO auquel des milliers de civils ont été astreint
Le STO en France a été largement abordé sur ce forum
Le STO en France fut instauré par la loi le 16 février 1943 je crois.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 12 Sep 2019, 21:20

Je rebondis sur cet excellent sujet, qu'en est il sur l'immense main d'oeuvre esclave souvent féminine enlevé en Russie, Ukraine et Biélorussie.
V. Kageneck en parlait il expliquait le sort terrible des enfants qu'on enlevait à leur mère, sans doute promis à une mort lente, si ils ne trouvaient des parents de substitutions.

Puis tik qui sur sa chaîne a fait une recension de plusieurs livres parlant de Stalingrad, dans une vidéo ayant pour sujet Stalingrad, parle des civils par dizaines de milliers déportés de la ville par les allemands.
La ville devait compter plus de 150000 réfugiés, de tous ces civils un grand nombre ont été envoyé en camps de travail, les autres promis à marche de la mort.
Il y avait eu un documentaire à ce sujet sur Arte , des femmes déportés pour le travail non pas comme KZ, mais dans une situation proche.
Le tout basé sur un journal.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1566
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 12 Sep 2019, 21:31

Oui tout à fait Jean-Marc, seulement dans la thèse de P.Gaida, il n'est question que de P.G. mis au travail.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 12 Sep 2019, 22:46

D'accord Prosper, sinon la thèse n'est pas téléchargeable, en fait ce n'est qu'un résumé auquel on a accès.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1566
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 12 Sep 2019, 23:01

thucydide a écrit:D'accord Prosper, sinon la thèse n'est pas téléchargeable, en fait ce n'est qu'un résumé auquel on a accès.

Oui je ne pense pas que la thèse soit téléchargeable en son entierté. Sincèrement désolé.
A demain
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Travaux forcés pendant la SGM

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 12 Sep 2019, 23:51

Bonsoir.
Ma première épouse était née en Tchécoslovaquie d' une mère ukrainienne déportée du travail,qui,ayant" fauté" avec un PG français,fut ejectée d'Allemagne lorsqu'elle fut enceinte.
Son séducteur s'est évadé,et a la libération,a réussi a retrouver trace de cette femme et de l'enfant,l'a épousé,lui octroyant de ce fait,la nationalité française.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5327
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  SEPTEMBRE 1944 - STRATEGIE DES MONTY, BRADLEY, PATTON ET CIE 
il y a 5 minutes
par: Dog Red 
    dans:  [DU 30 sept au 31 octobre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: Le Ghetto de Varsovie 
il y a 7 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 7 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
il y a 10 minutes
par: François 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 50 minutes
par: François 
    dans:  von helms un général SA à Angers 
Aujourd’hui, 20:30
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sault, la Honte !!!! 
Aujourd’hui, 20:29
par: serge 
    dans:  identification d'avion 
Aujourd’hui, 18:37
par: coyote 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Aujourd’hui, 17:58
par: charlemagne 
    dans:  Témoignages Oradour 
Aujourd’hui, 17:56
par: François Delpla 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 39 invités


Scroll