Page 3 sur 3

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 15 Juil 2019, 10:35
de Dog Red
orpo57 a écrit:Je réalise (avec soulagement) que c'est le bar du Forum et ce sont des "propos de comptoir" .


Nous sommes bien, effectivement, au bar... où l'on peut éventuellement "se laisser aller" sur la forme :D
Je frôle moi-même la politique actuelle sans franchir la ligne rouge mais comment faire autrement lorsque l'extrême droite revient de plus en plus ouvertement au devant de la scène en Europe.
Nous n'en avons pas fini avec nos démons (naïvement cachés sous le tapis durant plus de 7 décennies) :|

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 15 Juil 2019, 21:44
de thucydide
Dog Red a écrit:
Interdire c'est, par une fausse facilité politique, hypoctirement laisser gangréner la société.

Au delà du fait qu'en entreprise un droit propre s'applique, qui peut être appliqué sévèrement ou à discrétion des cadres de direction par exemple sur le comportement vis à vis de la clientèle, comme ici, deux autres points sont à signaler.
D'abord il y a des contrôleurs sur une ligne, ce chauffeur doit avoir des rencontres et entretiens avec des cadres et personnes n'aurait vu son tatouage.
Mon père a été conducteur de tramway à Marseille, (tramways qui étaient belges à l'origine) il voyait assez souvent comme ses collègues monter dans son véhicule des agents qui observer son comportement et pouvaient lui notifier des P.V. au regard de la rigueur de sa tenue vestimentaire par rapport aux règlements.

Ensuite là l'image de l'entreprise, que cet homme fut nazi ou un écervelé amateur de hard rock qui a dépassé les limites, a été écornée largement et il ne pouvait qu'être durement sanctionné.

Mais au delà de ça comme le souligne Daniel la censure sur son principe et contre certains mouvements n'a pas eu de succès il suffit de se rappeler le pitoyable échec des lois gayssot qui n'ont pas empêcher le négationnisme de se répandre, c'est une loi de caste de "gens bien pensants" qui voulaient interdire ce qu'ils pensaient être de mauvaises idées à ne pas mettre dans la tête du peuple.
Parce que effectivement comme on le sous-entendait à l'époque le peuple était naïf ( bravo pour un communiste) et il croirait tout ce qu'on lui dit.
Malheureusement, le peuple ce foutais de ce type d'idée et largement, elle était l'apanage d'une certaine bourgeoisie, caste intellectuelle et universitaire ou de militants gauchistes ou fascistes et de leurs cadres .
Résultat bravo ::super:: ::mortderire:: ::fouet:: ::dehors:: ::fessée::
ce fut tout le contraire, dans ses diverses classes ou groupes le peuple commence à connaître et à s'intéresser ou non à faurisson.....

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 15 Juil 2019, 22:03
de Dog Red
thucydide a écrit:Mais au delà de ça comme le souligne Daniel la censure sur son principe et contre certains mouvements n'a pas eu de succès il suffit de se rappeler le pitoyable échec des lois gayssot qui n'ont pas empêcher le négationnisme de se répandre,...


C'est exactement ça ! :)

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 15 Juil 2019, 22:39
de kfranc01
Salut ! ::chapeau - salut::

Je me demande si vous voyez ce qui se passe dans certaines entreprises ? :shock:

Les extrémistes s'expriment ouvertement et assez librement; imposant leur loi en usant de moyens détestables. Ne vous inquiétez pas; on sait exactement qui et ou ils sont !!! En fait, pour mettre un terme à leur emprise malfaisante; c'est très galère actuellement.... :cool:

Devons nous les laisser tranquillement pourrir la vie à toute une partie du personnel de l'entreprise, et encore je suis gentils; juste pour pouvoir les laisser leur montrer leur 'faiblesse' ? Que faites vous de ces collègues qui se retrouvent face à eux, souvent bien seul, désemparé, en situation de harcèlement souvent aggravé de voie de faits ??? :?:

Allons, il y a des lois dans ce pays; on les appliques. Point barre. 8)

Mon propos n'a pas grand chose à voir avec une certaine bourgeoisie, caste intellectuelle et universitaire ou de militants gauchistes ou fascistes et de leurs cadres... C'est juste de la realpolitik d'un bourlingueur très proche du terrain.... :D

Voila ! :cheers:

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 15 Juil 2019, 23:01
de Richelieu
Bonsoir.
Il aurait du se faire tatouer sur l'autre bras,une faucille et un marteau,ça aurait rétabli l'équilibre !!

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 16 Juil 2019, 00:37
de thucydide
kfranc01 a écrit:Salut ! ::chapeau - salut::

Je me demande si vous voyez ce qui se passe dans certaines entreprises ? :shock:

Les extrémistes s'expriment ouvertement et assez librement; imposant leur loi en usant de moyens détestables. Ne vous inquiétez pas; on sait exactement qui et ou ils sont !!! En fait, pour mettre un terme à leur emprise malfaisante; c'est très galère actuellement.... :cool:

:

Exact et surtout dans les entreprises qui sont le plus en contact avec le public, sic les transports en commun, comme l' affaire qui nous occupe.
Un gars a délibérément écrasé un conducteur de voiture sorti lui parler, un autre a refusé à une jeune fille la monté dans son bus en la repoussant, un autre salafiste a refusé de serrer la main d'une femme, un rapport interne de la ratp sorti il y a deux ou trois ans s'alarmait de la monté de l'intégrisme musulman en son sein.
Au moins deux avaient été mis à pied pour "radicalisation".

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 16 Juil 2019, 07:40
de Dog Red
kfranc01 a écrit:Je me demande si vous voyez ce qui se passe dans certaines entreprises ? :shock:

Les extrémistes s'expriment ouvertement et assez librement; imposant leur loi en usant de moyens détestables. Ne vous inquiétez pas; on sait exactement qui et ou ils sont !!! En fait, pour mettre un terme à leur emprise malfaisante; c'est très galère actuellement.... :cool:


Les entreprises sont le reflet de la société.

Je n'étalerai pas ici des cas concrets que j'ai vécus mais, globalement, mon constat, depuis des années, c'est la passivité de ceux qui se plaignent auprès de leurs collègues, parfois des années durant, mais n'entamment jamais aucune procédure pourtant là pour les défendre. Ce qui revient le plus souvent : "Je ne veux pas lui faire avoir des ennuis" ou "Le chef l'apprécie" et bien évidemment "J'aurai encore plus d'ennuis". Incompréhensible pour moi.

Et pourtant ! Rien qu'une plainte remonte la ligne hiérarchique rapidement et aboutit au minimum à un rappel à l'ordre, voire parfois, quand même, à un licenciement, souvent au plus grand étonnement de la victime.

Nous vivons dans une étrange société (au sens général, pas ma boîte ;) )où l'employé lambda entammera une procédure pour obtenir de la mayo à la cantine mais pas par ce que son collègue le plus proche le dénigre au quotidien.
Et j'eagère à peine. :|

Re: Un chauffeur d'autobus arbore un tatouage "Mein Kampf" : suspension immédiate

Nouveau messagePosté: 16 Juil 2019, 07:53
de Dog Red
kfranc01 a écrit:Devons nous les laisser tranquillement pourrir la vie à toute une partie du personnel de l'entreprise, et encore je suis gentils; juste pour pouvoir les laisser leur montrer leur 'faiblesse' ? Que faites vous de ces collègues qui se retrouvent face à eux, souvent bien seul, désemparé, en situation de harcèlement souvent aggravé de voie de faits ??? :?:


Je parle de politique, pas du cadre privé de la famille ni de l'entreprise.
Dans ce cadre privé c'est (ou ce devrait être) plus simple : faute = sanction.

Au niveau politique, tu ne luttes pas contre des idéologies en les interdisant (preuve de ton impuissance) mais en les laissant s'étaler pour les combattre en convaicant le plus grand nombre.
La force des partis nationalistes, populistes, anti-tout, c'est justement leur capacité à critiquer (le plus souvent à coups de simplismes, c'est la règle) les partis démocratiques. Il faut faire jouer la réciprocité !
Si tu interdis, l'électeur lambda interprétera l'interdit comme une faiblesse voire une légitimation de ce qui est interdit. Et de toute façon, les idées malsaines poursuivront leur travail de sape via les réseaux sociaux (les cafards dans la cave).

Pour en revenir au monde de l'entreprise, il n'est pas une démocratie ! Au mieux, un despotisme éclairé. La comparaison entre l'espace entreprenarial et l'espace public a ses limites.
C'est de ce second espace dont je parle ; je m'écarte dès lors du fil, je m'en rends compte, désolé :oops: