Connexion  •  M’enregistrer

Un survol étrange


Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours dans le respect et la courtoisie, c'est dans le bar !

Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 07 Fév 2019, 18:42

alfa1965 a écrit:Un brin de nostalgie avec les T6 de l'ALAT durant ton service militaire ?


Oui les T6, j'ai failli être embarqué car j'avais un pote à l'ALAT. Manque de chance, sauf dans le cas de grosses opés, ils ne pouvaient plus atterrir dans notre bled. Un bourricot s'était auparavant mis en travers de la piste au moment de l’atterrissage et ça a fait du grabuge. En dehors des opés la piste n' était pas surveillée. Néanmoins pas de problème pour les Siko et autres ventilateurs.
C'était parfois rassurant de les avoir au dessus de la tête. Les T6 venaient de Khenchela 30km et les Corsairs je pense qu'ils venaient de Telergma un peu plus éloigné.

Les gars de l'ALAT sont vraiment sympas. Du haut de leur perchoir, ils mesuraient la difficulté des bidasses qui crapahutaient dans le djebel. Ils se mettaient parfois en danger pour les tirer d'embarras, raser l'adversaire c'était aussi prendre le risque d'être touché, un certain nombre de ces engins ont craché.
Les spécialistes pourront nous informer des performances du T6 qui, à les voir évoluer, n'étaient pas du niveau du Corsair. Mais on les aimait tous :D
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4210
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Fév 2019, 19:56

Aldebert a écrit:Les spécialistes pourront nous informer des performances du T6 qui, à les voir évoluer, n'étaient pas du niveau du Corsair. Mais on les aimait tous :D


Ce n'était pas le même travail! ;) Le Corsair était, avant tout, un chasseur-intercepteur (selon le langage moderne), le T-6... un avion d'instruction, converti en attaque au sol "légère", faute d'équivalent existant dans l'armée française, l'adversaire n'ayant pas de DCA sérieuse.
A l'inverse, en Indochine, quelques années plus tôt, le Viet-Minh disposait, déjà, de mitrailleuses lourdes de 14 mm et de canons antiaériens, tous russes, beaucoup plus redoutables, qui auraient expédié le moindre T6 - exempt de tout blindage - au tapis, à la première rafale.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4700
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de pierma  Nouveau message 07 Fév 2019, 20:42

Je pense que le choix du T6 en Algérie, donc sans risque de DCA, était tout simplement un choix d'économie. Ses performances en vol n'avaient pour ainsi dire aucune importance, on a simplement choisi la plateforme la moins chère, à l'achat comme à l'usage.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1576
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Fév 2019, 20:52

pierma a écrit:Je pense que le choix du T6 en Algérie, donc sans risque de DCA, était tout simplement un choix d'économie. Ses performances en vol n'avaient pour ainsi dire aucune importance, on a simplement choisi la plateforme la moins chère, à l'achat comme à l'usage.


A l'origine, l'intervention militaire en Algérie était considérée comme une opération de "maintien de l'ordre" - il y a des termes "administratifs" qui ont des conséquences directes sur les dotations militaires! :D -.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4700
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 07 Fév 2019, 21:28

Dans le livre que j'ai traduit sur l'histoire d'un légionnaire italien durant la guerre d'Algérie, il fut le témoin de l'atterrissage de deux T6 touchés oar de simples tirs. Il parvint à sauver les pilotes et à signaler leur position.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7885
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 08 Fév 2019, 13:15

pierma a écrit:Je pense que le choix du T6 en Algérie, donc sans risque de DCA, était tout simplement un choix d'économie. Ses performances en vol n'avaient pour ainsi dire aucune importance, on a simplement choisi la plateforme la moins chère, à l'achat comme à l'usage.

Bonjour,
Effectivement je me souviens que dans certains cercles on médisait pour la forme. Il parait qu'ils étaient livrés à profusion en kit prêts à monter, surplus américains.
Comme le signale Alex un certain nombre de ces appareils ont été touchés et ont crashé. Il faut savoir que les fells disposaient parfois de mitrailleuses et souvent de FM. A mon avis lorsque le T6 remontait après avoir plongé et tiré sur sa cible, c'est à ce moment là qu'il était vulnérable devant un tir d'arme automatique.
Y a t'il un ex pilote de T6 dans la salle !!! ??? :D
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4210
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Fév 2019, 16:09

Voilà l'extrait en question, le livre Souvenirs d'un légionnaire en Algérie de Benito Recrosio Zampa devrait sortir cette année :
Un Piper de reconnaissance tournoyait au-dessus de la zone puis après voir lancé un fumigène rouge sur l'endroit occupé par les fellagha, libéra l'espace aérien.
Deux chasseurs T-6 apparurent immédiatement, qui commencèrent à mitrailler et à toucher avec des roquettes les positions des rebelles. Grande fut notre surprise lorsque nous vîmes un des deux appareils, après une élégante et rapide glissade, ouvrir son train atterrissage et se poser à environ quatre cents mètres de nous avec de la fumée s'échappant du moteur. Il ne prit pas feu mais le pilote sauta rapidement au-dehors et fut récupéré par une patrouille motorisée.
Plus grande fut la surprise quand le second appareil exécuta la même manœuvre quelques minutes plus tard et se posa, fumant, derrière l'autre avion, comme sur un parking !
Deux chasseurs touchés en moins d'un quart d'heure.
Désormais, le combat touchait à sa fin, les tirs s'atténuaient et les rebelles avaient subi une dure défaite, laissant derrière eux une quarantaine de morts. Et nous apprîmes par la radio qu'un troisième chasseur avait été touché et avait atterrit dans un secteur proche du nôtre.
Ces T-6 étaient lents, peu blindés (armés de quatre mitrailleuses de 7,62 mm sous les gondoles alaires, quatre râteliers pour roquettes de chaque côté des ailes) et beaucoup furent abattus : ils étaient dans la pratique des avions d’entraînement utilisés comme chasseur. Par précaution, le commandement les retira du front je crois début 1961 et les remplaça par les T-27, qui étaient aussi des avions d’entraînement mais plus rapides, mieux blindés et armés adéquatement pour les missions qu'on leur confiait.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7885
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Fév 2019, 16:13

Et un autre qui te rappellera des souvenirs :

Cet après-midi, vers 16h, deux chasseurs Skyraider nous survolèrent et commencèrent à voler à l'est de Kef-Lerba en faisant des passages concentriques toujours plus serrés. Évidemment, ils avaient observé quelque chose d'anormal. Je suivais leur évolution. D'un seul coup, ils prirent de l'altitude, puis le premier, d'un glissement d'aile commença à piquer et déclencha ses six mitrailleuses de 12,7 mm, arrosant une zone où il y avait une grotte comme je pus le constater avec les jumelles. Pendant que le premier se cabrait, le second piquait et ouvrait le feu à son tour. Je scrutais pour localiser exactement l'objectif quand je crus apercevoir des éclairs partant d'une arme automatique. J'en avisai immédiatement le commandement de la compagnie et le capitaine m'autorisa à me syntoniser sur le canal 16 pour informer les deux pilotes. Je pris contact avec eux. Ils me demandèrent où était exactement cette arme car ils s'étaient rendu compte qu'ils avaient reçu des coups sur le fuselage. Je leur expliquai que lorsqu'ils se cabraient, l'arme automatique ouvrait le feu derrière eux et donc ils ne pouvaient pas la voir et je leur détaillai la position. Ils firent alors deux-trois tours sur la zone puis le premier chasseur commença à piquer et à ouvrir le feu. Le second avion ne le suivit pas mais demeura en altitude pour vérifier exactement la provenance des tirs. Puis, j'entendis par radio un « Vu ! », il s'élança en piqué par une trajectoire différente, ouvrit le feu et lors de sa remontée vertigineuse je vis clairement de la fumée et ensuite des flammes.
L'avion avait été touché, il remonta jusqu'à décrocher laissant derrière lui la traînée noire et le feu. Je vis distinctement la verrière de l'avion s'ouvrir et le pilote s'élancer. Je suivis la chute de l'avion qui était une torche désormais et qui alla s'écraser à environ trois cents mètres sur le plateau sous le Kef-Lerba. Je cherchai dans le ciel le parachute sans succès quand je le vis s'ouvrir tout d'un coup à une dizaine de mètres du sol. A peine le pilote eut-il touché le sol qu'il ramassa le parachute et disparut de ma vue. Quelques minutes s'écoulèrent et deux sections de ma compagnie à bord de camions quittèrent en trombe le campement pour se diriger vers l'ouverture de la ligne électrifiée pour aller le récupérer.
Peu de temps après, deux bombardiers B-26 apparurent et deux escadrilles de Corsair de la Marine se mirent à marteler avec des missiles la position rebelle. J'appris par la radio que le pilote avait été mis en sécurité et rendu à sa compagnie. Un hélicoptère Alouette se posa près de nos véhicules, prit à bord le pilote et décolla vers sa base.
Le mitraillage et le lancement de missiles terminé, les deux B-26 larguèrent quatre bombes de 250 kg sur la position ennemie qui disparut dans un nuage de fumée.
Ensuite, un groupe de Skyraider arriva, provenant je présume de la même escadrille que celle du pilote abattu. Ils firent deux passages au-dessus de l'avion écrasé puis s'éloignèrent pour revenir aile contre aile à très basse altitude. Arrivés à une centaine de mètres de la carcasse, ils larguèrent simultanément quatre bidons de napalm chacun. Les restes de l'avion disparurent sous une pluie de feu. Ils survolèrent alors notre compagnie et «battirent » des ailes en même temps en signe de salut et de remerciement. Quelques jours plus tard, un petit groupe de pilotes y compris celui dont l'avion avait été abattu, vint nous rendre visite pour nous remercier à leur manière avec des caisses de bière, bouteilles de cognac et champagne. Le pilote abattu voulut faire ma connaissance et me remercier de l'avoir sauvé.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7885
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 08 Fév 2019, 20:19

Bonsoir,

Merci Alex pour ces témoignages.
Dans le premier il est fait état du T-27 qui aurait remplacé le T-6, or je lis sur internet que le T-27 et même le T-25 a été produit par le Brésil postérieurement à 1962 année de notre départ d'Algérie. Il est vrai que sur le terrain nous avions entendu parler d'appareils plus performants qui devaient remplacer les T-6.

Didier ne sera bientôt plus survolé par les Socata TB-3 Epsilon de fabrication française, ils seront bientôt remplacés par 17 turbopropulseurs Pilatus PC-21 fabrication suisse. :evil:
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4210
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Un survol étrange

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Didier  Nouveau message 08 Fév 2019, 20:35

Pour le remplacement du T-6, ce sont des T-28 Trojan, sous le nom de T-28S Fennec

-28S Fennec

T-28A Ex-USAF convertis en 1959 pour être utilisés par l'Armée de l'Air, en remplacement du Morane-Saulnier MS.733A. Ils furent opérés par les Escadrilles d'Aviation Légère d'Appui (EALA) pour la contre insurrection en Afrique du Nord de 1959 à 1962. Équipés d'une verrière électrique, d'un blindage latéral, d'un moteur en étoile compressé Wright R-1820-97 de 1 200 ch (Le modèle utilisé sur le B-17) et de quatre points d'emport sous les ailes. Il est dénommé "S" à cause de son compresseur ("supercharger" en anglais), ou bien T-28F – "F" pour France.

Pour des missions d'appui feu il emportait habituellement deux mitrailleuses double de .50 (avec 100 coups par affut) et deux paniers à roquettes MATRA Type 122 6 x 68 mm. Il pouvait aussi emporter une bombe à fragmentation ou à explosion de 120 kg , un panier à roquettes MATRA Type 361 36 x 37 mm, un panier à roquettes SNEB 7 x 55 mm ; ou bien un lance roquettes lourd MATRA Type 13 simple-rail, MATRA Type 20 ou Type 21 double-rail, MATRA Type 41 quadruple-rail (2 x 2), MATRA Type 61 ou Type 63 sextuple-rail (3 x 3) SERAM T10 . Des bombes au napalm improvisées (appelées "bidons spéciaux") furent aussi créées.

Au total 148 appareils furent achetés à Pacific Airmotive (Pac Aero) et modifiés par Sud-Aviation en France. Après la guerre le gouvernement français les mit en vente de 1964 à 1967. Ils furent en majorité vendus au Maroc et à l'Argentine. Cette dernière en vendit plus tard une partie à l'Uruguay et au Honduras.

https://fr.wikipedia.org/wiki/North_Ame ... -28_Trojan

Pour les PC 21 ils vont être utilisé par l'école de l'aviation de chasse (EAC) et basé à Cognac en effet, mais ils ne remplaceront pas les Epsilon mais une partie des Alpha jet son avionique et son cockpit permettant de passer directement au Dassault Rafale

Les Epsilon sont opérés par École de pilotage de l'Armée de l'air (EPAA) et reste en usage au cotés Grob G 120A allemands


Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 8827
Inscription: 23 Sep 2013, 10:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  von helms un général SA à Angers 
il y a 4 minutes
par: orpo57 
    dans:  [DU 30 sept au 31 octobre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: Le Ghetto de Varsovie 
il y a 6 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
il y a 10 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  SEPTEMBRE 1944 - STRATEGIE DES MONTY, BRADLEY, PATTON ET CIE 
il y a 30 minutes
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Aujourd’hui, 22:06
par: François 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 21:59
par: François 
    dans:  Sault, la Honte !!!! 
Aujourd’hui, 21:49
par: JARDIN DAVID 
    dans:  identification d'avion 
Aujourd’hui, 18:37
par: coyote 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Aujourd’hui, 17:58
par: charlemagne 
    dans:  Témoignages Oradour 
Aujourd’hui, 17:56
par: François Delpla 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: pascal GUERIN, Paul G et 46 invités


Scroll