Page 10 sur 13

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 14 Nov 2018, 14:50
de Alcide NITRYK
foxbat a écrit:
Alcide NITRYK a écrit:Je me trompe peut-être, mais il me semble qu'il était catalogué dreyfusard.

Il était "républicain" à l'époque. Epstein le classe "vraisemblablement" dreyfusard, sans avancer donc de document l'établissant. Au regard de ce qu'il a fait par la suite, ça me paraît peu vraisemblable. Je croirai plutôt qu'il a vu d'où le vent soufflait et qu'il a bien caché son jeu...

En plus de quarante ans, ils s'en est passé des choses, mais son action future ne peut justifier ou obérer son passé. Un tel Machiavel, se laissant refiler la patate chaude en 1940, devait souffrir de sinusite ou avait oublié son manomètre.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 14 Nov 2018, 15:08
de Dog Red
Alcide NITRYK a écrit:Un tel Machiavel, se laissant refiler la patate chaude en 1940, devait souffrir de sinusite ou avait oublié son manomètre.


Je maîtrise mal cette période de l'histoire de France mais il a surtout sentit l'occasion de "remettre de l'ordre" dans une France des années '30 qui ne devait guère coller avec ses convictions.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 14 Nov 2018, 15:43
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

Une polémique sur l'évocation de Pétain, à voir. Choqué ou pas, Macron est resté dans la même ligne que certains de ses prédécesseurs ou presque. Ce qui me choque, c'est d'avoir passé sous silence les autres victimes de cette horrible boucherie: les fusillés pour l'exemple. Eux qui ont oser dire non aux attaques inutiles et meurtrières, aux ordres démentiels donnés par des officiers généraux bien à l'arrière du front qui n'avait comme vision de celui-ci que des cartes et des petits drapeaux... "...je les grignotte..." disait Joffre. Il a surtout dévoré une génération de soldats par des offensives d'un autre temps. Voilà, j'arrête ici mon coup de gueule, à la limite du sujet, mais tout de même, Pétain fut jugé, condamné et gracié par...De Gaulle. Joffre perd le commandement suprême fin 1916 seulement pour être nommé Maréchal de France...
Patrick

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 14 Nov 2018, 18:04
de Alcide NITRYK
Dog Red a écrit:
Alcide NITRYK a écrit:Un tel Machiavel, se laissant refiler la patate chaude en 1940, devait souffrir de sinusite ou avait oublié son manomètre.

Je maîtrise mal cette période de l'histoire de France mais il a surtout sentit l'occasion de "remettre de l'ordre" dans une France des années '30 qui ne devait guère coller avec ses convictions.

Après le 6 février 1934, le Front Popu et le désastre de 1940, il a présumé de ses forces. Trop de divisions, depuis l'instauration de la IIIème République avaient changé le pays.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 10:27
de foxbat
Dog Red a écrit:
Alcide NITRYK a écrit:Un tel Machiavel, se laissant refiler la patate chaude en 1940, devait souffrir de sinusite ou avait oublié son manomètre.


Je maîtrise mal cette période de l'histoire de France mais il a surtout sentit l'occasion de "remettre de l'ordre" dans une France des années '30 qui ne devait guère coller avec ses convictions.


Ce qui ne manque de faire planer un doute sur la sincérité de ses convictions républicaines. Sa "Révolution Nationale" reprend bien des thèmes en vogue alors à l'extrême-droite.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 11:20
de Alcide NITRYK
Les "convictions" républicaines seraient exclusives des autres ? La liberté de penser autrement, ce serait de la foutaise aux yeux des "autorités morales" ?
En 1904 éclate « l’affaire des fiches » : le Grand Orient de France aide le gouvernement à classer les officiers de l’armée en fonction de leurs opinions politiques et religieuses.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 11:39
de foxbat
Alcide NITRYK a écrit:Les "convictions" républicaines seraient exclusives des autres ? La liberté de penser autrement, ce serait de la foutaise aux yeux des "autorités morales" ?
En 1904 éclate « l’affaire des fiches » : le Grand Orient de France aide le gouvernement à classer les officiers de l’armée en fonction de leurs opinions politiques et religieuses.


Si je peux demander, quel est le rapport? Je comprends mal votre post.
En tout cas, comparaison n'est pas raison. Les incontestables errements de la IIIe République ne justifient, ni même n'atténuent, en rien les crimes de Pétain.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 11:45
de iffig
Je pense qu'Alcide a raison de rappeler l'affaire des fiches, mais pas pour les mêmes raisons que lui.
Comme l'affaire Dreyfus, il s'agit d'un des deux grands "marqueurs" permettant aux historiens de repérer les positions des uns et des autres par rapport à la République.
Il me semble que dans les deux cas -mais c'est à voir avec des spécialistes de la III e République - Pétain observe la plus grande prudence : il n'est pas dreyfusard, mais il n'est pas non plus antidreyfusard ; il n'est pas anti-républicain, mais il n'affiche pas non plus des opinions républicaines flamboyantes.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 11:54
de Alcide NITRYK
foxbat a écrit:
Alcide NITRYK a écrit:Les "convictions" républicaines seraient exclusives des autres ? La liberté de penser autrement, ce serait de la foutaise aux yeux des "autorités morales" ?
En 1904 éclate « l’affaire des fiches » : le Grand Orient de France aide le gouvernement à classer les officiers de l’armée en fonction de leurs opinions politiques et religieuses.

Si je peux demander, quel est le rapport? Je comprends mal votre post.
En tout cas, comparaison n'est pas raison. Les incontestables errements de la IIIe République ne justifient, ni même n'atténuent, en rien les crimes de Pétain.

Il est bon de rappeler certains faits qui servirent de toile de fond et influencèrent la suite des événements. C'est tombé dans l'oubli, d'autant plus qu'on évite d'en parler.

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau messagePosté: 15 Nov 2018, 12:20
de foxbat
Dans ce cas je comprends mieux. Certes, les libertés que prend la démocratie avec ses principes sont souvent le lit d'où sortent les régimes les plus monstrueux, comme celui de Pétain. Ce qui d'ailleurs n'excuse en rien ce dernier, qui est allé bien plus loin en ce domaine, avec ses sections spéciales.