Connexion  •  M’enregistrer

Service civique/national/militaire

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 15 Fév 2018, 17:19

Un point important à prendre en compte au départ: miltairement parlant, ce service n'a strictement aucun intérêt. 3 à 6 mois sont tout juste suffisants pour apprendre par quel bout se prend le fusil. Dans une armée moderne, cette durée ne permet pas de former des soldats.

Sauf à ce que les "appelés" soient utilisés à des tâches subalternes (nettoyage des locaux, du matériel, gardes, un peu les corvées que l'on se tapait à mon époque). Des grouillots pour un prix défiant toute concurence donc, mais sans but didactique.

Reste un service "national" ou "civique", mais là, je ne vois pas trop l'implication de l'Armée, qui a d'autres chats à fouetter que ces jeunes :) et d'autres missions pour lesquelles elle est (ou devrait être) structurée.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 15 Fév 2018, 18:18

Même si Alain ne veut pas revenir dessus, euh...quand même, maintenant qu'on a bradé le parc immobilier militaire et dissous à tour de bras des unités pendant des années, ils vont aller où les conscrits et les conscrites de l'an 2020? Dans les brigades de Gendarmerie et les casernes de Sapeurs-Pompiers?? Ils vont être serrés, quoi qu'avec des tentes et en en mettant deux ou trois dans chaque famille de gendarme on pourra arriver à 30 ou 50 par brigade, avec la mixité on pourra au moins faire remonter la natalité
j'ai de sérieux doutes quant à la concrétisation du projet assez nébuleux qui me paraît de l'enfumage...

là ils sont déjà en train de développer le "Service Militaire Volontaire" qui est en phase de montée en puissance, c'est le Service Militaire Adapté des DOM-TOM qui a été transposé à la Métropole pour les jeunes en difficulté
pour l'Armée de Terre 3 Régiments créés (Montigny-les-Metz, Brétigny-sur-Orge, La Rochelle) avec des "compagnies de formation professionnelle" plus un centre à Brest (Marine) et le dernier né à Ambérieu-en-Bugey (Armée de l'Air)
il y' aura à terme un régiment ou centre par région, il ne s'agit pas de former des soldats sinon des gens à la vie professionnelle, en plus du Sahel et de Sentinelle maintenant l'Armée on lui demande de faire de l'apprentissage et de la formation professionnelle
A Moi Auvergne

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 285
Inscription: 18 Oct 2015, 00:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 15 Fév 2018, 19:49

Bonsoir ,
Je pense que tout le monde fait l'amalgame entre service national ( pour ne retenir qu'un mot ) et la certitude que cela passe par l'armée .
Je crois ne pas me tromper en pensant que l'idée du gouvernement est plus de développer la citoyenneté que de fournir des contingents de bleus pour une courte période , non engageables aussi bien sur les conflits que dans la sécurité intérieure .
C'est la raison pour laquelle je ne vois pas un brassage tel que certains ici l'ont connu ( dont moi ) , avec de grandes casernes , mais plutôt des petites structures disséminées sur tout le territoire , avec des missions tout a fait différentes , et sans etre forcément rattaché a l'armée , sauf pour une toute petite partie , qui elle , rejoindra une caserne bien determinée .
Et si l'on évoque la formation , rien n'empêche de puiser dans les ressources de la formation professionnelle pour financer une part de ce service , mais aussi et peut etre profiter des structures de l'éducation nationale . Je pense en fait que tous les ministères devraient être concernés .
Mais tout cela ne fonctionnera pas , bien entendu , si on recrée simplement le service national tel qu'il existait dans les années 90 , car de toutes façons , et certains l'ont clairement rappelé , nous n'avons plus les structures , ni le personnel pour s'en charger .
On voit qu'il y a des couacs dans diverses zones de la fonction publique . Manque de moyens, de personnel , de structures , trop de paperasse et j'en passe . Si l'on prends l'exemple de l'informatisation du service des finances avec aujourd'hui le tout informatique pour les impôts , avouons bien que c'est un réel succès , et que cela a dégagé beaucoup d'économies . Cette experience n'est elle pas applicable a d'autres domaines ?
Evidemment , on ne va pas mettre nos petits jeunes au contact de population incarcérée dans les prisons , mais peut etre qu'ils peuvent réaliser des taches administratives dans les bureaux ?
Evidemment , on ne va pas demander a nos tetes blondes de devenir chirurgiens , mais peut etre qu'il peuvent participer a l'accueil dans les hopitaux , rassurer les patients , aider a gerer des files d'attente , participer au nettoyage/décontamination pour diminuer le nombre de maladies nosocomiales , et ainsi indirectement rehausser l'estime que nous avons de nos hôpitaux tout en augmentant leur efficacité .

Je pense qu'en se creusant un peu la tete , chacun a notre niveau , il doit etre possible de retenir certaines populations des "contingents" pour certaines taches dans la fonction publique , tout en leur offrant une découverte d'un milieu , voir l'envers du décor , rencontrer les gens et comprendre leurs problemes quotidiens , afin de ( je suis peut etre optimiste ) changer de regard sur certains milieux , peut etre trouver une vocation , ou simplement apporter des idées ; et au global se situer plus au niveau de la nation que de la cellule familiale ou qu'a l'école .
Il y aura bien entendu des refractaires etc , mais plutot que jeter l'éponge devant les premieres difficultés, ne devons nous pas imaginer quelque chose qui puisse interesser nos gamins , donner un petit coup d'accelerateur a leur maturité , leur faire mettre un pied dans le monde du travail plus qu'une petite semaine ...
Il y aura forcément des adultes qui trouveront cela totalement stupide de recreer un service, mais si le gouvernement ne recule pas , est il raisonnable de ne pas suggerer des idées et de continuer a raler , plutot que d'en proposer , en ayant une optique aussi bénéfique a la jeune personne , qu'a la communauté , et donc a la nation ?

Il y a des taches toute betes , qui permettent d'avancer et de s'améliorer .
Je prends un simple exemple dans mon domaine : Quel que soit le niveau de compétence et le nombre d'équipes dédiées, on se retrouve tout le temps avec des produits ayant disparu des entrepots ( que l'on retrouvera parfois des années plus tard ) et un inventaire physique toujours déconnecté d'un inventaire informatique .
Avec une petite équipe ayant pour unique tache d'inventorier constamment ( et a l'aveugle - i.e. en n'ayant pas les informations sur le produit et la quantité a l'avance ) , on réduit de façon drastique ce genre de probleme . Cela ne demande pas une grande formation et ces jeunes pourraient tres bien effectuer ce genre de tache . Cela réduirait les destructions , les gachis , les ruptures , les incapacités a faire telle ou telle tache etc .
Bien entendu , je ne pensais pas a utiliser les jeunes dans les sociétés privées , mais toute organisation de la fonction publique gere des stocks a un moment donné .

Autre domaine , qui se rapproche plus de notre passion : et si on formait des petites equipes pour aller numériser les archives de la commune dans laquelle ils habitent ? : inutile de mettre en caserne les jeunes, ils rentreraient tout simplement chez eux a la fin de la journée . Ca rendrait un énorme service a tout un chacun , particulierement si ces archives étaient ensuite disponible sur internet . Par ailleurs, cela permettrait d'organiser un classement , d'identifier des pieces n'ayant rien a voir , etc .

Prenons ensuite des jeunes aimant la nature et la marche : on les envoie nettoyer , consolider le marquage , dégager des zones inaccessibles , des sentiers de randonnée ou de nos domaines forestiers . Ce gamin est un dévoreur de livres ? Ne serait il pas ravi de donner un coup de main dans une bibliotheque municipale pour améliorer la qualité du stock et du rangement des ouvrages ? ( il en profiterait probablement pour découvrir des livres qu'il ne connaissait pas ... )
Il pourrait y avoir aussi tout simplement des "arpenteurs de la ville" , devant repertorier les dégradations du réseau routier , les réparations a effectuer etc .

Pensez a votre quotidien , je suis sur qu'il ne se passe pas un jour sans que vous ne vous disiez dans votre tete " mais pourquoi la mairie/departement/région/nation ne fait rien pour corriger ça "... Et bien entendu , comme la plupart d'entre nous , vous ne faites pas systématiquement remonter le probleme a qui de droit , d'autant plus que nous sommes en France dans une mentalité ou l'etat est le "papa poule" et qu'il doit agir de lui meme .

On peut aussi envisager des positionnements selon les qualifications de nos tetes blondes : Celui ci a fait un BEP mécanique et il aime avoir du camboui sur les mains ? Est ce que l'envoyer au parc de véhicules de la mairie ne serait pas une bonne idée ? Celui ci est un champion en natation ? Est ce qu'il ne pourrait pas aider a surveiller les plages durant l'été , ou les piscines durant l'hiver ?

Oui , oui , je sais , vous allez dire "tres utopique tout ça et Alain est un doux rêveur" , mais j'ai envie de répondre encore une fois : et si on a pas le choix et que le service national est remis en fonction , vous ne souhaiteriez pas que votre gamin s'y plaise plutot qu'y aller a recullons ?
(J'ai aussi une autre réponse toute faite : je n'ai pas d'enfants pour ma part -et je n'en veux pas - , donc ce n'est pas vraiment mon probleme ... mais plutot celui de ceux qui en ont , si le SN est remis en place )

amicalement,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2351
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 15 Fév 2018, 22:21

Salut Alain !

Moi j'en ai 4, de 20 ans à 13 ans. Les voir casser leur rythme d'études pour aller faire les couillons dans une bibliothèque, une ONG, ou tout autre truc du genre, histoire de leur donner une 'valeur citoyenne', est un non sens.
C'est le vivre ensemble qui crée l'esprit de corps, pas la dispersion dans des structures forcément associatives ou administratives - imagine un gosse qui se retrouve pendant 6 mois à glander dans une mairie; je doute qu'il devienne meilleur 'citoyen' !
Le problème actuel, c'est le laxisme, le laisser faire à tous niveaux - certains rêvent d'utiliser l'armée pour en faire des hommes et des femmes. Ridicule, c'est trop tard. Le remède risque d'être pire: de ma génération, l'armée en a cassé plus d'un, faudrait pas oublier. Et en sortie de l'armée, pour certains, ce n'était pas beau à voir !

Donc fausse solution à vrai problème.

Pour faire simple: a chacun ses missions.

Amicalement
Bernard
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9339
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 16 Fév 2018, 09:12

Pour faire court :
1/ On a pas les moyens financiers.
2/ On a plus les structures
3/ C'est pas à l'armée de faire ce que l'éducation nationale n'a pas été capable de faire en 15 ans (de la maternelle à la terminale) c'est à dire : respect, politesse, civisme, etc...
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6042
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 16 Fév 2018, 12:34

Je ne suis pas contre, à priori, pour un service "civil". On peut imaginer que former des jeunes pour aider à certaines tâches d'utilité publique peut être utile également pour eux, en leur montrant un autre aspect de notre société qu'ils ne cotoieraient jamais "naturellement". Aide aux personnes âgées, aux malades, aux sans-abris, aux personnes isolées, aux voyageurs dans les gares, on a plein de besoins que nos impôts ne peuvent financer avec du peronnel rémunéré,

Mais l'Armée n'a rien à voir dans l'affaire, si ce n'est faire sa promo pour le recrutement. On est plus sur les ministères de la Santé, des Transports, de 'lEcologie ou de l'Education Nationale.

Ensuite, il y a un risque de voir dériver le système: profiter de cette main d'oeuvre au rabais pour les affecter à des tâches sans intérêt. Interrompre la formation d'un étudiant pour le faire compter des cartons dans un entrepôt ou ramasser des papiers gras, pour reprendre l'exemple d'Alain, me parait, personnellement, totalement improductif. Typiquement de quoi dégoûter un jeune à vie et susciter des manifestations pour demander l'abrogation de l'esclavage. :)

Ce service "civil", pour être intéressant, doit comporter une partie de formation à un métier (on ne parle pas de faire des ingénieurs ici, mais de formation à des tâches): savoir s'occuper d'une personna âgée, apprendre les premiers secours, à communiquer, pourquoi pas passer son permis, etc...) suivie d'une mise dans le bain. Sachant que les jeunes ne seront vraiment "au top" et expérimentés qu'à la fin de leur service... Ce qui peut limiter un peu l'intérêt pour les employeurs qui en espéraient une main d'oeuvre gratuite et corvéable à merci, ce qui n'est pas plus mal.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 16 Fév 2018, 13:50

ah ben là, que dire parce que +1 avec presque tous

Wait and see

Mais il est fort a parier en ce qui concerne les futurs concernés qu'aprés une periode de glandage non structuré, ils freineront des 4 fers !

vétéran
vétéran

 
Messages: 4362
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 16 Fév 2018, 16:24

Je crains également que cela ne finisse en eau de boudin:
- certains "appelés" vont se retrouver affectés à des organismes peu préparés à les recevoir: glandage assuré.
- d'autres vont se voir confié des tâches rebutantes et sans intérêt. Comme ils seront impossibles à motiver financièrement ou à virer, glandage assuré.
- idem si leur affectation ne leur plait pas: s'occuper de gamins dans une école, ou accueillir des malades , n'est pas forcément un rève pour tous

On pourra faire des "bataillons disciplinaires" pour les réfractaires ou les difficiles, mais quel en serait l'intérêt? Les dégoûter encore plus?

Sans compter les coûts induits: la formation de tous ces jeunes va demander des sommes importantes, des formateurs, des centres, du matériel. Un investissement pour une formation pour quelques mois de travail qui ne leur servira probablement jamais plus. il faudra les nourrir, les transporter voire les loger si les affectations sont lointaines. Sans compter le risque de concurence avec des emplois existants,
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 16 Fév 2018, 18:49

Après deux pages d'avis explicites, je n'ai plus grand-chose à rajouter, sauf que cette aimable proposition présidentielle n'est d'aucune utilité militaire! En ce qui concerne son possible rôle civil, je n'ai pas les compétences nécessaires pour juger de son bien-fondé.

Sans me considérer comme un vrai "militaire de carrière", j'ai été, néanmoins, très éloigné du statut d'appelé, car, du temps ou le service militaire "obligatoire" était de 15 mois, (18 mois, au début) j''ai passé l'équivalent de plis de 7 services militaires d'affilé, dans la Royale, au fil de mes engagements et réengagements volontaires successifs; ces derniers étaient exigés en sortie de cours de promotion de la spécialité , pour garantir, au minimum, deux ans de service après la formation (ne serait-ce que pour en couvrir les frais!)-.

A l'époque - Put..., çà ne me me rajeunit pas! - le "conscrit appelé" était largement minoritaire dans l'équipage (matelots & quartiers-maitres), quasi- inexistant chez les officiers-mariniers ( moins de 1%), et rares chez les officiers (EOR). De fait, le gros du contingent appelé était constitué des "inscrits maritimes" , notamment, ceux issus des populations iliennes d'Outre-Mer (Antilles, Réunion, Tahiti). A l'époque, l'intention première, parfaitement méritoire, était de les intégrer dans la structure nationale française, en effaçant toute intention de discrimination "raciale" ou particularisme territorial. En réalité, dans la Marine, en raison de la longueur des cours de spécialisation, adaptés à une population d'engagés de trois ans ou plus, qui fluctuait entre 6 mois et près de deux ans, et le niveau moyen d'instruction scolaire de ces "braves garçons", ils finissaient, quasiment, tous, comme aides aux cuisines ou à l’hôtellerie du carré des officiers, pour le temps de leur service militaire. Ils étaient, tous, d'aimables compagnons de chambrée, qui partageaient, sans problème, les (nombreux) envois familiaux de rhum avec les copains, même s'il fallait juste se méfier du tahitien, qui virait vite agressif, après deux malheureuses bières, et devenait, souvent, dangereux, de par sa conformité physique... 100 kilo ou plus, avec élan, çà peut faire très bobo! :D . Ce particularisme tahitien mis à part, c'était des compagnons exemplaires, sauf que, pour la plupart, ils s'étiolaient - c'est un aimable euphémisme! - loin de leur terre natale! Quand ils avaient la chance d'être plusieurs, dans la même affectation, ils parvenaient à se soutenir moralement, mais isolés, çà pouvait vite virer à la neurasthénie aggravée. L'intention législative était fondée, ses résultats, beaucoup moins.

Ayant appartenu à une arme professionnelle, par excellence, je n'ai jamais cru aux "'bienfaits" du service de l'appelé, qui, quelque soient ses compétences, n'avait qu'une chose en tête... se casser vite fait de l'Armée!

A noter, néanmoins, une attitude différente, en fonction de l'époque. De mon temps, on expédiait au trou, un engagé, désormais, on le vire! Mais quand on est amené, de nos jours, à devoir renouveler, chaque année, 15 % de ses effectifs, çà s'explique. Quand je m'étais engagé dans la Royale, il suffisait de se pencher pour récupérer un job sympa, bien mieux rémunéré, dans le "civil". De nos jours, c'est l'inverse, car beaucoup n'y voient, souvent, qu'une opportunité pour acquérir un métier et une "assurance" salaire, durant la formation; l'armée, tous corps confondus, s'est, ainsi, découverte une nouvelle activité, celle d'un cabinet de recrutement en CDD et d'employeur avec "périodes d'essais". prolongées

Je vais prendre un exemple. De mon temps, les "postulants" pour la spécialité de pilote (officiers navalais, mis à part) - qui, de toute manière, avaient signé pour cinq ans "minimum", soit effectuaient la totalité de leur cours de deux ans, avec succès - pour sortir, au final, officier-marinier pilote -, suivi des spécialisations complémentaires (hélico, certificat appontage, etc.), soit, durant ledit cours, selon leurs résultats, étaient "orientés", d'office, sur d'autres spécialités de personnel naviguant "aéro" ou, parfois, autres. Désormais, on leur laisse le choix, après quelques semaines, entre un reclassement de spé, rarement aérienne, ou la porte! Il n'y a plus besoin de s'enquiquiner, car il y a plus de postulants que de postes disponibles!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2791
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Service civique/national/militaire

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 16 Fév 2018, 19:48

Ce que tu décrit ami Loic pour l'armée se produit aussi désormais dans l'industrie. On trouve en pagaille des jeunes sur diplômés que l'on emploi largement sous leur niveau, et sans grande perspective d'évolutions, en CDD. C'est déprimant de voir que l armée fait pareil.

Amicalement.
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9339
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
il y a 34 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a 39 minutes
par: nox 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 45 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Metz ville ouverte juin 1940 
Aujourd’hui, 15:55
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 14:51
par: iffig 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 14:19
par: François Delpla 
    dans:  presse internationale 
Aujourd’hui, 13:58
par: gernika 
    dans:  Service secret allemand avant 1940 
Aujourd’hui, 13:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  luger mauser 1940 police 
Aujourd’hui, 13:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Aujourd’hui, 13:37
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alcide NITRYK, dynamo, frontovik 14, Loïc Charpentier, Prosper Vandenbroucke, recherche_59, Semantic Visions et 28 invités


Scroll