Page 1 sur 2

800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 12 Fév 2017, 17:03
de Prosper Vandenbroucke
........mais il est vrai que l'on ne connaît pas la teneur de la découverte en Grèce.

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

http://www.leparisien.fr/societe/norman ... 674964.php

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 12 Fév 2017, 17:16
de brehon
Bonjour,
Prosper Vandenbroucke a écrit:........mais il est vrai que l'on ne connaît pas la teneur de la découverte en Grèce.


Une bombe de 500 livres (227kg), britannique ou US.

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 12 Fév 2017, 17:22
de Prosper Vandenbroucke
brehon a écrit:Bonjour,
Prosper Vandenbroucke a écrit:........mais il est vrai que l'on ne connaît pas la teneur de la découverte en Grèce.


Une bombe de 500 livres (227kg), britannique ou US.


Ah mais merci pour la précision Yvonnick, je n'étais pas au courant du calibre de la bombe!!!!

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 12 Fév 2017, 17:26
de alfa1965
Salonique était dans la zone administrée par Le Reich, il y avait une forte communauté juive. Le préfet italien avait sauvé des milliers de Juifs, en donnant des certificats de nationalité italienne,je crois qu'il s'appellait Zamboni.

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 13:05
de alsa.se
Les journaleux me feront toujours rigoler...

L'objectif n'était pas de faire exploser l'engin, mais de le désamorcer.


::chapeau - salut::

Eric

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 15:59
de Loïc Charpentier
L'importance de l'évacuation "humaine", dans le cadre d'un désamorçage de munitions est directement proportionnelle à la densité de population environnante, - zone urbaine dense, semi-dense, zone rurale à faible ou forte occupation -, à la proximité et au type d'infrastructures environnantes (usines, édifice public, habitations collectives (immeubles) ou individuelles), à la "qualité" (munition chimique ou explosive) & puissance identifiées de la "charge" , à sa zone potentielle de risques, en cas d'amorçage intempestif, volontairement surévaluée, en France, en vertu des (récents) principes de précaution - manquerait plus que Mémé Germaine, âgée de 91 balais, vienne à succomber à une attaque cardiaque, à deux bornes de là, du seul fait du bruit consécutif à une explosion éventuelle, les héritiers pourraient se retourner contre l’État, pour améliorer leur héritage! -, à la configuration générale du terrain immédiat... D'où l'habitude de procéder au "déminage", le plus souvent, le dimanche, pour, également, en réduire les répercussions économiques.

Sauf cas extrêmement rares, les munitions sont désamorcées manuellement sur place (opération la plus périlleuse), puis acheminées, désormais, inertes jusqu'au site de destruction, éloigné de tout. Selon leur puissance, les projectiles sont, définitivement, détruits en lots ou séparément. Il faudrait juste que je me renseigne auprès de mon ami, instructeur-démineur de la Protection Civile, qui sévit dans l’Aisne - secteur particulièrement "riche" en vieilleries dangereuses! - sur la procédure de destruction des munitions chimiques (1915-1918).

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 16:12
de brehon
Bonjour Loïc,
Loïc Charpentier a écrit: Il faudrait juste que je me renseigne auprès de mon ami, instructeur-démineur de la Protection Civile, qui sévit dans l’Aisne - secteur particulièrement "riche" en vieilleries dangereuses! - sur la procédure de destruction des munitions chimiques (1915-1918).

Peut-être va-t-il être un peu gêné pour te répondre.
Jusqu'au milieu des années 90 elles étaient balancées en mer. Il y a quelques sites en Manche.
Depuis, il y a le programme SECOIA. Dont l'application active n'a pas encore commencé, à ma connaissance.
Donc, pour l'instant, stockage.

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 17:25
de Loïc Charpentier
brehon a écrit:Bonjour Loïc,
Loïc Charpentier a écrit: Il faudrait juste que je me renseigne auprès de mon ami, instructeur-démineur de la Protection Civile, qui sévit dans l’Aisne - secteur particulièrement "riche" en vieilleries dangereuses! - sur la procédure de destruction des munitions chimiques (1915-1918).

Peut-être va-t-il être un peu gêné pour te répondre.
Jusqu'au milieu des années 90 elles étaient balancées en mer. Il y a quelques sites en Manche.
Depuis, il y a le programme SECOIA. Dont l'application active n'a pas encore commencé, à ma connaissance.
Donc, pour l'instant, stockage.


Vu la quantité quasi- hebdomadaire de "récupérations" de munitions chimiques dans l'Aisne - avec le temps, elles remontent en surface et, au moindre labours...crac, çà coince sous les socs! Mais les paysans ont l'habitude! - , je vais aller m'informer, de ce pas, sur la procédure actuelle, par un p'tit mail. ;) :D

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 20:07
de Loïc Charpentier
J'ai (déjà) la réponse! :D

Tout est bon sauf la partie maritime.

Rien n'a été jeté en mer, tout a été détruit "au sol".

Il n'y avait qu'un seul site, le Crotoy, dans la Somme, en fait les anciens ne faisant pas le distinguo, du coup tout passait ensemble, et sincèrement le pire gaz, même lui, à une certaine température, est pulvérisé!



Et un article journalistique y afférant... :D

http://www.letelegramme.fr/ar/viewartic ... 32&type=ar

Re: 800 évacués à Granville dans la Manche et 70000 à Thessalonique...............

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2017, 20:33
de brehon
Pas de munitions chimiques jetées à la mer? Vraiment?

http://www.ouest-france.fr/la-mer-un-de ... bes-636333