Connexion  •  M’enregistrer

Retour du service militaire?

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Etes-vous favorable au retour du service militaire?

OUI
23
64%
NON
12
33%
NSPP
1
3%
 
Nombre total de votes : 36

Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Déc 2016, 15:48

Pour le moment, depuis la Guerre de Corée, les batailles en ligne n'ont plus cours ; dans ce contexte, l'armée de conscription, fondée sur le principe de la "masse" (d'infanterie) n'est plus d'actualité.
Au fil du temps, l'instruction de la "piétaille" ou "chair à canon" a, également, évolué. Après la monumentale tôle qu'avait subie l'armée française en 1870-71, la durée du service militaire, devenu obligatoire, avait, finalement été portée à 3 ans, de manière à disposer, à l'horizon 1913, d'une force de manoeuvre, quasi-immédiate, de 800 000 hommes; en gros, à l'époque, l'instruction d'un pioupiou prenait un gros mois,celle d'un cavalier ou d'un artilleur, un trimestre, les 35-33 mois restants correspondaient à la nécessité de disposer (en permanence) d'une masse conséquente. Il ne faut pas rêver, hormis les EOR et ceux qui bénéficiaient du peloton de sous-officiers, l'appelé de base avait à peu près autant d'engouement pour la chose militaire, en 1910, qu'en 1970! ...autrement dit, pas du tout, car, pour l'essentiel, elle était considérée comme une corvée et une perte de temps.
On est bien d'accord qu'il s'agit, là, d'une perception dans un contexte de temps de paix.
En France, après 1962 et la fin des "opérations de maintien de l'ordre" en Algérie, désormais requalifiées en "Guerre d'Algérie", une armée de terre d'un million d'hommes n'avait plus de raison d'être - la Royale & l'Armée de l'Air étant beaucoup moins tributaires de la conscription -. Le dégraissage débutera progressivement, à dater de 1962, en réduisant la durée du service militaire, à 2 ans, 18 mois, 15 mois, puis, plus tard, 12 mois et en augmentant le pourcentage de dispenses définitives, mais jusqu'au début des années 90, nous avions, encore, dans le cadre de la Guerre Froide, une importante force d'occupation en Allemagne à entretenir.

L'URSS se casse la gueule, l'Allemagne se réunifie, l'armée de masse ne se justifie plus (en réalité, çà faisait plus de 30 ans, au bas mot, qu'elle n'avait plus de raison d'être!), d'autant que la nécessaire spécialisation des troupes exige des temps d'instruction qui flirtouillent avec les 9-12 mois pour un troufion de base; il ne sert à rien de former un appelé qui va se casser avant même de pouvoir rentabiliser le coût de son instruction! Entretenir de nombreuses troupes peu ou non spécialisées coûtent cher, entretenir des casernements vieux d'un siècle (ou beaucoup plus), également, etc... la professionnalisation de l'armée était dans la logique du temps. En théorie, elle devait permettre de consacrer le budget "appelés" au matériel et à la réactualisation de la grille des primes & salaires des engagés, la réduction des effectifs ayant pour conséquence directe de ralentir le rythme des promotions, sauf que le budget de l'état, entre temps, est passé dans le "rouge" et celui des armées a servi de soupape d'équilibrage, en étant régulièrement rogné jusqu'à mettre en péril le simple règlement des soldes mensuelles! Apparemment, Le Drian, sous le règne de Flamby Ier, grâce aux opérations subsahariennes, aurait, enfin, réussi à ralentir l'hémorragie ou, au moins, une partie de ses causes. .. sauf que nos "Gars", au Mali, font la gueule, à juste titre, en constatant l'état de leurs matériels et tenues. En plus, en guise de "repos & sac", à peine rentrés en France, on les expédie, désormais, jouer les plantons"inutiles" dans les gares - à l'exception de la gendarmerie, un militaire n'est pas autorisé à utiliser son arme dans un contexte civil! -

Alors, tout d'un coup, certains politiciens nous dégainent, maintenant, le "service militaire", sensé répondre à différents problèmes - mais sans trop les préciser! -, avec des durées ridicules, genre six mois, voire moins, sans tenir compte des infrastructures nécessaires, du coût de l'instruction, etc.

Dans les années miterrandiennes, on nous avait inventé le concept de"l'Armée-ONG"; c'était beau, bourré d'humanité à pleurer d'émotion, le soldat devenant, désormais, brancardier, premier secours !... finie l'image réactionnaire du vulgaire combattant armé! Nos aimables brancardiers se sont, ainsi, fait tirer dessus en Bosnie, jusqu'à ce que "Chichi", devenu Président de la République, en ait eu marre et donné l'ordre de répliquer "militairement", à l'occasion d'un pont que voulaient reprendre les "locaux". Tiens, finalement, le soldat français n'est pas, seulement, un gentil "ONG"!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 08 Déc 2016, 21:09

Loïc Charpentier a écrit:Pour le moment, depuis la Guerre de Corée, les batailles en ligne n'ont plus cours ; dans ce contexte, l'armée de conscription, fondée sur le principe de la "masse" (d'infanterie) n'est plus d'actualité.
Au fil du temps, l'instruction de la "piétaille" ou "chair à canon" a, également, évolué. Après la monumentale tôle qu'avait subie l'armée française en 1870-71, la durée du service militaire, devenu obligatoire, avait, finalement été portée à 3 ans, de manière à disposer, à l'horizon 1913, d'une force de manoeuvre, quasi-immédiate, de 800 000 hommes; en gros, à l'époque, l'instruction d'un pioupiou prenait un gros mois,celle d'un cavalier ou d'un artilleur, un trimestre, les 35-33 mois restants correspondaient à la nécessité de disposer (en permanence) d'une masse conséquente. Il ne faut pas rêver, hormis les EOR et ceux qui bénéficiaient du peloton de sous-officiers, l'appelé de base avait à peu près autant d'engouement pour la chose militaire, en 1910, qu'en 1970! ...autrement dit, pas du tout, car, pour l'essentiel, elle était considérée comme une corvée et une perte de temps.
On est bien d'accord qu'il s'agit, là, d'une perception dans un contexte de temps de paix.
En France, après 1962 et la fin des "opérations de maintien de l'ordre" en Algérie, désormais requalifiées en "Guerre d'Algérie", une armée de terre d'un million d'hommes n'avait plus de raison d'être - la Royale & l'Armée de l'Air étant beaucoup moins tributaires de la conscription -. Le dégraissage débutera progressivement, à dater de 1962, en réduisant la durée du service militaire, à 2 ans, 18 mois, 15 mois, puis, plus tard, 12 mois et en augmentant le pourcentage de dispenses définitives, mais jusqu'au début des années 90, nous avions, encore, dans le cadre de la Guerre Froide, une importante force d'occupation en Allemagne à entretenir.

L'URSS se casse la gueule, l'Allemagne se réunifie, l'armée de masse ne se justifie plus (en réalité, çà faisait plus de 30 ans, au bas mot, qu'elle n'avait plus de raison d'être!), d'autant que la nécessaire spécialisation des troupes exige des temps d'instruction qui flirtouillent avec les 9-12 mois pour un troufion de base; il ne sert à rien de former un appelé qui va se casser avant même de pouvoir rentabiliser le coût de son instruction! Entretenir de nombreuses troupes peu ou non spécialisées coûtent cher, entretenir des casernements vieux d'un siècle (ou beaucoup plus), également, etc... la professionnalisation de l'armée était dans la logique du temps. En théorie, elle devait permettre de consacrer le budget "appelés" au matériel et à la réactualisation de la grille des primes & salaires des engagés, la réduction des effectifs ayant pour conséquence directe de ralentir le rythme des promotions, sauf que le budget de l'état, entre temps, est passé dans le "rouge" et celui des armées a servi de soupape d'équilibrage, en étant régulièrement rogné jusqu'à mettre en péril le simple règlement des soldes mensuelles! Apparemment, Le Drian, sous le règne de Flamby Ier, grâce aux opérations subsahariennes, aurait, enfin, réussi à ralentir l'hémorragie ou, au moins, une partie de ses causes. .. sauf que nos "Gars", au Mali, font la gueule, à juste titre, en constatant l'état de leurs matériels et tenues. En plus, en guise de "repos & sac", à peine rentrés en France, on les expédie, désormais, jouer les plantons"inutiles" dans les gares - à l'exception de la gendarmerie, un militaire n'est pas autorisé à utiliser son arme dans un contexte civil! -

Alors, tout d'un coup, certains politiciens nous dégainent, maintenant, le "service militaire", sensé répondre à différents problèmes - mais sans trop les préciser! -, avec des durées ridicules, genre six mois, voire moins, sans tenir compte des infrastructures nécessaires, du coût de l'instruction, etc.

Dans les années miterrandiennes, on nous avait inventé le concept de"l'Armée-ONG"; c'était beau, bourré d'humanité à pleurer d'émotion, le soldat devenant, désormais, brancardier, premier secours !... finie l'image réactionnaire du vulgaire combattant armé! Nos aimables brancardiers se sont, ainsi, fait tirer dessus en Bosnie, jusqu'à ce que "Chichi", devenu Président de la République, en ait eu marre et donné l'ordre de répliquer "militairement", à l'occasion d'un pont que voulaient reprendre les "locaux". Tiens, finalement, le soldat français n'est pas, seulement, un gentil "ONG"!


Quelques remarques qui n'entachent pas tes propos mon cher Loïc .
-Quelques années après la premiere guerre mondiale , la durée du SN a été réduite , pour être rehaussée en 1935 de mémoire . Cela explique certains défauts de nombre de certaines classes , en plus du problème démographique Français lorsqu'il a fallut mobiliser .

-Les derniers appelés en France n'ont servi que 10 mois , pour ma part j'ai effectué 12 mois avant la quille , c'était en 91-92 , donc j'imagine que c'est passé a 10 mois vers 93/96 , et ça n'a duré que quelques années , avant l'arrêt total , menant nos chers engagés devant se coltiner les TIG , tache impossible devant la multitude de bâtiments qui ne servaient plus a rien , d'où la séparation obligatoire d'une grande partie de ces structures avant qu'elles ne tombent en ruine .

-En temps normal , la gendarmerie , qui est une arme a part entière au sein de l'armée est la seule autorité militaire ayant usage possible d'armes sur le terrain Français , mais c'est du a son role de police , secondant ainsi la police nationale ( et accessoirement municipale ) dans les territoires . Mais nous sommes sous un regime particulier depuis quelques mois , et je doute donc que les militaires employés a la sécurité civile se baladent avec un fusil d'assaut sans munitions , comme c'était le cas sous simple plan Vigipirate ( sur chaque patrouille , seul le sous-officier disposait des munitions , a distribuer en cas de pépin ) . Pour autant , je pense qu'ils ont toujours les règles d'engagement militaire a suivre ( sommations etc ) avant d'ouvrir le feu . Le maintien de l'ordre civil , au sein de la population ne peut pas être confié a des soldats sans une bonne formation , et idéalement en effet , les meilleurs formés sont ceux qui ont servi au sein des populations dans des zones en guerre , en Afrique , au moyen orient etc , car eux n'ouvriront pas le feu sans une bonne raison , et ont déjà le regard incisif pour identifier les comportements suspects .
Mais du coup , cela grève les potentiels terrestre de l'armée pour des interventions , ainsi que tu l'as dit .
Pour autant , les missions d'assaut ( sur le territoire ) restent au sein des unités spéciales de la police et de la gendarmerie ( GIPN , GIGN , RAID .. ) , les forces militaires classiques n'ont pas vocation a intervenir sauf en cas de légitime défense , et aucun civil ne voudrait voir débarquer dans sa ville une colonne de Leclerc :)

-Enfin , il existe une volonté induite par ce cher Vladimir P. de réinstaurer une tension en Europe a coup de bras de fer ( Georgie , Ukraine , Syrie ... ) donc tous les gouvernements européens affiliés a l'OTAN sont en train de réviser leurs positions pour reformer des armées puissantes ( certains plans en France déterminent de reconstituer des divisions ! ) , sans trop alarmer le citoyen lambda en disant qu'il ne s'agit que d'une proposition que de refaire le SN , ou le contribuable lambda en cachant le cout de l'opération . Quoi qu'il en soit , il faudra bien trouver des militaires a un moment ou un autre , si les tensions continuent , et a nous , d'ouvrir le portefeuille encore une fois , que l'ami Flamby a déjà bien aider a vider . Je pense qu'un politicien correct tablerait sur une armée d'engagés , qu'il financerait par un emprunt national auprès des marchés , suite a un référendum ( sans engager sa responsabilité ) . C'est aux Français de décider s'ils veulent une armée forte ou pas , quitte a prendre quelques points de PIB de deficit en plus .

Dans tout ça , réinstaurer la confiance de la population , relancer la machine économique , réduire la pauvreté , améliorer la santé et l'education , ne pas appauvrir les retraités plus que cela n'a été fait ... Je vois les prochaines années assez noires , peut être pire que les suites du crash économique/pétrolier et de la guerre froide , dans les années 78/80 , et la génération X ( dont je fais partie ) ne sera peut être finalement pas la plus sacrifiée ... Il y a un super outil mis en place par le gouvernement qui vous permet d'estimer ce que vous toucherez a la retraite depuis peu , je vous conseille de le regarder ... Moi je sais maintenant qu'il faut que je grimpe des echelons supplémentaires pour ne pas être dans la M***e dans , allez disons 25 ans :) ( vu qu'ils seront passés probablement a 70 ans d'ici la )

Et tout ça pourquoi ... Si tout le monde investissait dans la science autant qu'on le fait dans l'armement , on aurait plus de problèmes de maladies, d'alimentation , d'eau, d'énergie , de produit manufacturés ...
Quand tu as tout, comme le voisin , aucune jalousie , aucune tension , tu cherches simplement a profiter de la vie , tranquillement . C'est une pensée un peu communiste , mais pas si utopique que cela avec les imprimantes 3D , les nanobots , la trans-génétique , certains principes peu connu de Tesla pour la conduction d'énergie . Mais l'homme changerait , et ses principes ataviques risquent de disparaître , d'où une explosion démographique ou le contraire au bout de quelques centaines d'années .
Mais non , on préfère se taper sur la gueule , c'est bien mieux , comme ça on s'evite de partir a la conquête de l'espace et évoluer .

Bon excusez les dérives, j'avais repas de noel de la boite aujourd'hui :)

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2281
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 08 Déc 2016, 23:45

La diversité est je pense dans la nature de l'univers et on n'empêchera jamais certain(e)s d'envier ce qu'il y a dans la maison d'à côté............

vétéran
vétéran

 
Messages: 1509
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 08 Déc 2016, 23:52

Bonjour,

Service militaire tel qu'il était en vigueur à l'époque, je vote NON.
Cette pratique coûterait à l'état la peau de fesses, pour un rendement peu certain. Une bonne armée de métier en suffisance, équipée d'un matériel moderne adapté en suffisance serait à mon sens plus efficient. Ce qui n'est pas le cas pour l'instant faute de crédits. Certains avancent l'établissement d'une garde nationale à l'image des USA, pour ce faire il faudrait de l'argent. La France n'a que des dettes. Nous ne fabriquons même plus nos cartouches. Nos équipement en arme légères sont ou seront achetés à l'étranger. Imaginez ce qu'il faudrait mettre en oeuvre pour rétablir la conscription.

Faut pas rêver, nous ne sommes plus dans la course ou alors il faudrait que la France se retrousse les manches un sacré coup.

Cordialement
ARG
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3182
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de iffig  Nouveau message 09 Déc 2016, 10:25

Alain Adam a écrit : ( certains plans en France déterminent de reconstituer des divisions ! )


En fait l'organigramme de l'Armée de Terre pour 2016 comporte déjà des divisions.

Regarde le PDF : [PDF] Les formations de l'Armée de terre en 2016 [archive]

sur cette page Wiki :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9 ... %C3%A7aise

Mais elles ne correspondent pas à des créations d'unités. C'est peut-être simplement un moyen d'opérer
des économies d'échelle sur les moyens de commandement.
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16977
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Déc 2016, 10:54

alain adam a écrit:Je pense qu'un politicien correct tablerait sur une armée d'engagés , qu'il financerait par un emprunt national auprès des marchés , suite a un référendum ( sans engager sa responsabilité ) . C'est aux Français de décider s'ils veulent une armée forte ou pas , quitte a prendre quelques points de PIB de deficit en plus .


La défense est trop importante pour être décidée par référendum. Tu ne votes pas d'aller te faire tuer, tu y vas par nécessité.
Au jour d'aujourd'hui, le référendum est utilisé dans l'intention de flatter l'opinion (les récent exemples britannique et italien sont flagrants) et se transforme dirait-on en défouloir contestataire à l'encontre de celui-là même qui pensait flatter.

Il ne nous faut pas (en France comme en Belgique et certainement en Europe) un politicien correct mais des hommes d'état sensés et surtout courageux pour nous promettre du sang, de la sueur et des larmes car l'avenir est sombre (je vois comme toi les prochaines années assez noire. Comme toi je suis de la génération qui croyait affronter le Pacte de Varsovie, a goûté à l'ivresse de la chute du mur et se retrouve aujourd'hui en passe d'être "hors du coup" dans un monde soumis aux plus vives tensions. Les générations Y puis Z auront du pain noir sur la planche !).

alain adam a écrit:Et tout ça pourquoi ... Si tout le monde investissait dans la science autant qu'on le fait dans l'armement , on aurait plus de problèmes de maladies, d'alimentation , d'eau, d'énergie , de produit manufacturés ...


Belle utopie. Elle semble bien dépassée par une logique uniquement basée sur le profit.

alain adam a écrit:Mais non , on préfère se taper sur la gueule , c'est bien mieux , comme ça on s'evite de partir a la conquête de l'espace et évoluer .


Comme je suis d'accord ! Si les sondes sur mars avaient découvert 1 milliard de consommateurs à conquérir, il y aurait déjà des liaisons régulières avec la planète rouge.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8210
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de teddyboy  Nouveau message 09 Déc 2016, 11:08

alain adam a écrit:
et je doute donc que les militaires employés a la sécurité civile se baladent avec un fusil d'assaut sans munitions , comme c'était le cas sous simple plan Vigipirate ( sur chaque patrouille , seul le sous-officier disposait des munitions , a distribuer en cas de pépin ) .



ayant fait plusieurs Vigipirate (en 1998, 2001 et 2002), je peux vous dire que nous avions toujours un chargeur de 25 sur nous (certes, sous film plastique)

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 98
Inscription: 25 Oct 2007, 14:48
Localisation: sarrebourg (57)
Région: rémois de souche et de coeur
Pays: FRANCE

Voir le Blog de teddyboy : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 09 Déc 2016, 11:58

teddyboy a écrit:ayant fait plusieurs Vigipirate (en 1998, 2001 et 2002), je peux vous dire que nous avions toujours un chargeur de 25 sur nous (certes, sous film plastique)


De mon temps, dans la Royale, le chargeur - celui du MAC 50, confié au seul chef de section- était joliment empaqueté dans de la toile huilée (jaune)... il fallait compter une bonne demi-heure - j'exagère à peine! - pour le déballer et, au final, il était tellement huilé qu'il glissait des mains comme une truite vivante! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 09 Déc 2016, 13:18

Loïc Charpentier a écrit:De mon temps, dans la Royale, le chargeur - celui du MAC 50, confié au seul chef de section- était joliment empaqueté dans de la toile huilée (jaune)... il fallait compter une bonne demi-heure - j'exagère à peine! - pour le déballer et, au final, il était tellement huilé qu'il glissait des mains comme une truite vivante!


En fait la manière n'a pas évolué depuis bien longtemps. En 1956, nous gardions les dépôts de carburants contre les risques d'attentats (déjà) du FLN avec un fusil Mauser et cinq cartouches bien enveloppées dans de la toile plastifiée. Nous n'avions même pas envisagé un seconde de nous en servir, remisées au fond d'une poche en prenant soin de ne pas abîmer l'enveloppe. Il fallait rendre le petit paquet de munitions parfaitement intact, sinon gare !!
Les consignes avaient bien changé l'année suivante en Algérie.

Cordialement
ARG
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3182
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Retour du service militaire?

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 09 Déc 2016, 13:40

Comme "de mon temps", en 80: un chargeur de MAS 49/56, empaqueté dans un scotch hors d'âge, gluant à souhait et tellement pris en masse qu'il aurait fallut bien plus que le temps des sommations d'usage pour le déballer.

Maintenant, si je suis d'accord avec Loïc, il faut aussi avoir une vue plus globale: notre pays n'est qu'une puissance moyenne, mais elle entretient encore des forces non négligeables. Nous sommes des rares pays à pouvoir projeter des forces à l'étranger. Pas beaucoup, mais elles sont bien armées et formées.

Seule la GB peut en dire autant. L'Allemagne, si elle possède une force terrestre conséquente, a des capacités de projection limitées.

La chute du Mur a permis une large démilitarisation en Europe de l'Ouest. Du coup, certains se sont contentés du service minimum, d'autant que l'OTAN largement financé par les USA, assurait une protection à moindre coût. Les rodomontades vladimiriennes et le désengagement américain, qui lorgnent plus vers le Pacifique que vers l'Europe, et cela depuis un moment, ont changé la donne. Et Donald n'a rien fait pour rassurer ses alliés européens. Nos amis sont donc en train de se doter d'une défense plus crédible, en augmentant les investissements, mais cela ne concernera pas les "Opex".

Notre pays devra faire des choix: s'intégrer (ou, mieux, favoriser) une défense européenne en adaptant ou remplaçant les structures de l'OTAN, tout en gardant une capacité de projection. Disposer d'une défense européenne pourra probablement se faire assez aisément, mais les "Opex" dépendront d'une hypothétique unification politique de l'Europe. Pas pour demain, je pense. Tout ça risque de nous coûter un bras.

Concernant la nécessité d'acheter "étranger", elle est mondiale. Plus aucun pays, même s'il en a les capacités techniques, ne peut étudier et fabriquer tout le matériel et l'équipement nécessaire. Même les USA achètent des licences de fabrication, des "produits sur étagère". Le problème est simple: de nos jours, concevoir le meilleur matériel possible (et le fabriquer, dans une moindre mesure) est trop coûteux. D'où l'évolution de l'industrie de l'armement. Après des programmes de coopération entre pays, on assiste de plus en plus à la création de groupes transnationaux, implantés dans plusieurs pays, qui fabriqueront la caisse du char dans l'un, son canon dans l'autre et le GMP dans un troisième.

On n'est plus au temps où la France et l'Allemagne pouvaient se fâcher sur un programme et développer et produire en parallèle un AMX30 et un Leopard basés sur les mêmes considérations tactiques et techniques.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 17:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:51
par: kfranc01 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
Hier, 22:36
par: marie-blanche 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:35
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 22:27
par: kfranc01 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
Hier, 22:24
par: pigeon38 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Hier, 22:19
par: pigeon38 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Hier, 22:09
par: pigeon38 
    dans:  Caisse allemande 
Hier, 21:28
par: Didier 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Hier, 20:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll