Connexion  •  M’enregistrer

Prisonnier des Japonais en 1941

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 09 Mai 2016, 02:51

Le Journal de Montréal

8 mai 2016

Pierre-Paul Biron
Le Journal de Québec

Ce vétéran honoré hier nous raconte l'histoire oublié de la bataille de Hong Kong

Québec-« Philip Doddridge avait 18 ans lorsqu'il a rejoint les rangs des Royal Rifles of Canada, un régiment anglophone basé à Québec. Mettant le cap sur Hong Kong un an plus tard, le natif de New Richmond, en Gaspésie, n'avait aucune idée de ce qui l'attendait là-bas. Il s'apprêtait pourtant à participer au premier combat impliquant le Canada dans la deuxième Guerre mondiale.

Capturés le jour de Noël

« J'avais 19 ans. On ne savait pas où on allait et on ne savait pas non plus pourquoi on y allait», raconte le vétéran.
En décembre 1941, les Canadiens ont pour la toute première fois de la guerre affronté les tirs ennemis à Hong Kong. Le jour de Noël, ce fut déjà la fin pour les Rifles.

« Nous étions 125 à entrer dans un village. Seulement 45 s'en sont sortis», se souvient M. Doddridge, échappant un sanglot en pensant à ses frères d'armes tombés au combat.

Soixante-quinze ans après ce jour noir, Philip Doddridge a toujours le même sentiment lorsqu'il pense à l'affrontement. « Nous nous sentions sacrifiés. Nous étions réellement condamnés». Chanceux de s'en sortir vivant, le soldat a vécu l'enfer durant les 44 mois suivants la bataille. Fait prisonnier par les Japonais, le Gaspésien n'a toutefois jamais douté de sa survie. «Je n'ai jamais perdu espoir. J'ai essayé de garder un peu d'humour, et c'est probablement ce qui m'a sauvé. Ceux que j'ai vu abandonner, et il y a en a eu, ne sont jamais revenus», affirme l'homme toujours aussi lucide malgré ses 94 ans.

Aucun regret

Philip Doddridge a finalement vécu la libération et il est revenu au pays, quittant les forces armées sans aucun regret après ce qu'il avait vécu. « Si je n'étais pas allé dans l'armée, j'aurais probablement fini par enchaîner les petits emplois. Mes quatre années là-bas m'ont fait réaliser ce que je voulais faire de ma vie», se souvient le vétéran qui a travaillé toute sa vie dans le milieu de l'éducation.

La présence de M. Doddridge aux célébrations d'hier représentait un honneur pour les Voltigeurs de Québec. «La bataille de Hong Kong est souvent oubliée. C'est important pour notre régiment de garder ces moments bien vivants», a confié le responsable des affaires publiques Iohann Leclerc.»

Le Journal de Montréal. 8 mai 2016. Actualités. p.20.


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2125
Inscription: 15 Fév 2009, 13:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Mai 2016, 12:21

Bonjour et merci pour l'info Carcajou
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 56597
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 14 Mai 2016, 22:00

Il a du connaitre l'enfer des camps de prisonniers, c'est un double survivant, à la bataille de Hong-Kong et aux camps.
Mr. Doddridge vous avez droit à notre respect.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de GI-Joe  Nouveau message 15 Mai 2016, 21:07

44 mois de captivité ? c'est énorme ! J'aimerais en savoir plus. Quasiment 4 ans... c'est assez rare, non ? Sur le front pacifique j'entends. Parce que les Japonais étaient réputés très durs...

Après quelques recherches, voici les leçons de comment survivre de Philip :

"Never make eye contact, never do anything that would attract attention. I learned that very soon and I never got the severe beating that a lot of our fellows did"

"Ne jamais établir de contact visuel (baisser les yeux) , ne jamais faire quoique ce soit qui attire l'attention (raser les murs). J'ai appris ça très tôt et je n'ai jamais reçu la raclée que beaucoup des nôtres ont reçu"

Je vais traduire un peu de son témoignage audio :

"En 1940, je ne faisais rien, l'école ne m'intéressait pas, le travail était rare, alors j'ai rejoint l'armée.

J'ai rejoint Hong Kong, les Japonais n'avaient pas encore déclaré la guerre, c'était cool, il y avait plein de trucs à faire, beaucoup de divertissements, on s'est bien amusé pendant 3 semaines, et puis... le désastre est arrivé...

On a été repoussé dans un coin de l'île et à noël des 140 qu'on était 45 s'en sont sortis. Le 31 décembre ils nous ont amené à Fort Stanley. On espérait juste que ça irait mieux demain. On espérait que Chang Hai Chek nous libérerait... il fallait bien espérer quelque chose ! la faim, les maladies nous frappaient, la nourriture, les médicaments, étaient le gros problème.

Ma mère m'écrivait souvent m'a-t-elle dit après la guerre, mais je n'ai jamais rien reçu. A chaque fois que j'ai été autorisé à lui écrire, je l'ai fait ; mais à la fin de la guerre j'ai pu constaté que seules 2 lettres lui étaient parvenues.

En captivité vous rencontrez toute sorte de gens, leur caractère se révèle sous un mauvais jour, certains étaient très durs, et pas vraiment raisonnables. Moi je restais prudent : ne jamais lever les yeux, toujours rester discret, ne jamais se faire remarquer, c'est pour ça que contrairement à d'autres je ne me suis jamais fait tabasser.

Je peux vous parler d'un gars qui ne pouvait pas parler anglais, mais qui pouvait le lire et l'écrire ; il utilisait un bâton pour écrire en anglais dans la terre ; alors, un jour, on a établi une conversation avec lui comme ça. Il était diplômé de l'université de Tokyo.

En prison j'ai eu le temps de réfléchir à ce que je devais faire dans la vie, et j'ai décidé de retourner à l'école et de devenir professeur. Ce que j'ai fait à mon retour.

Longtemps après la guerre, j'ai pas eu l'impression qu'on avait reçu le respect qu'on méritait. Mais ça change... ça a changé beaucoup depuis. "

Je m'excuse pour les erreurs, la qualité imparfaite, mais bon grosso modo, c'est ça. Si y a de grosses erreurs dîtes-le ^^

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 145
Inscription: 15 Mai 2016, 13:37
Région: Guyenne
Pays: France

Voir le Blog de GI-Joe : cliquez ici


Re: Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Léon Juno  Nouveau message 16 Mai 2016, 04:26

Un texte que j'avais enregistré il y a quelques années, je ne sais pas s'il s'agit du même homme, probablement pas, (Québécois pure laine).

«Moi, c'est plutôt des hommes comme mon grand-père que je me souviens. Québécois pure laine, il est entré volontairement dans l'armé dès le début de la guerre à l'âge de 19 ans et il a été déployés à Hong-Kong en 1941 après l'entré dans la guerre du Japon. Des 1975 soldats canadiens déployés à Hong Kong, 290 trouvèrent la mort contre l'armée impérial, forte de plus de 50000 hommes et les 1685 autres, dont mon grand-père, furent capturés par les japonais et ils furent déportés dans des camps de prisonniers. Et disons que les japonais ont fait des tests horrible sur certain de ces prisonniers, les pires causé par le unit 731, qui sont autant sinon pire que les atrocités allemande, mais trop souvent ignoré.

On estime à environ 20% les morts dans les camps de prisonniers japonais durant les 3 ans et 8 mois qu'a duré leur emprisonnement. Environ 1348 canadiens sont survécu à leur emprisonnement, mon grand-père faisait partit des plus chanceux. »

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 203
Inscription: 02 Déc 2010, 07:56
Région: Charlevoix Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de Léon Juno : cliquez ici


Re: Prisonnier des Japonais en 1941

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de GI-Joe  Nouveau message 16 Mai 2016, 12:03

20% ? je pensais que c'était le taux de survie ::ok je sors:: J'ai trop regardé Le pont de la rivière Kwaï je crois ::fouet::

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 145
Inscription: 15 Mai 2016, 13:37
Région: Guyenne
Pays: France

Voir le Blog de GI-Joe : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le Haltbefehl 
il y a 19 minutes
par: Nicolas Bernard 
    dans:  27 personnes reçoivent en Belgique une rente de l'Allemagne après avoir collaboré pendant la guerre 
il y a 21 minutes
par: Fisher 
    dans:  Identification photographe américain 
il y a 33 minutes
par: MLQ 
    dans:  Le quiz histoire - suite - 15 
Aujourd’hui, 15:03
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 11 
Aujourd’hui, 12:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 12 
Aujourd’hui, 11:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  recherche un correspondant 
Aujourd’hui, 11:51
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE VENDREDI 21 AVRIL 
Aujourd’hui, 11:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  uniforme de parade d'officier allemand 
Aujourd’hui, 09:52
par: abcde 
    dans:  Traduction texte allemand/francais 
Aujourd’hui, 08:49
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alsa.se, Gerard LAIB et 46 invités


Scroll