Connexion  •  M’enregistrer

LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 09 Déc 2015, 10:32

frontovik 14 a écrit:En fait les populistes prétendent représenter le peuple, et s'imaginent qu'ils pensent comme eux... C'est de la politique au niveau de la ceinture.
Quand à discuter, il est possible de le faire, mais dans les limites fixées par la loi, laquelle n'est en rien liberticide mais fixe des bornes, des barrières à ne pas franchir, condition du vivre ensemble. Personne n'aurait l'idée saugrenue de remettre en cause l'interdit sur le meurtre, la propagation du racisme, des propos discriminatoires ou diffamatoires non plus. Enfin, je l'espère...

Le problème est la fixation des limites, que l'on abaisse ou élève au gré des circonstances. Le "peuple" est un concept dépassé, car il n'existe pas d'expression homogène de ses composantes, à moins que l'on ne considère que les "quartiers populaires" de la langue de bois politicienne.
Les mots sont pipés, tout débat et miné.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 914
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 09 Déc 2015, 10:39

Alcide, je pense que nous pouvons nous mettre d'accord sur des limites et des valeurs communes, non? Celles de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, par exemple? Après je suis d'accord avec vous, elles doivent être interprétées et appliquées de la même manière pour tous. Idem pour la laïcité.
Quand au peuple, à force de créer des groupes, sous-groupes, communautés, à le fragmenter socialement et géographiquement, je suis d'accord avec vous, on a fini par le désintégrer. :?:

Il faudra que je trouve le temps de répondre à JD, sur le mode tuning et voisin encombrant... :mrgreen:
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3256
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 09 Déc 2015, 11:18

Ces valeurs incantatoires, résidus d'heures tragiques ont été imposées en stigmatisant une partie des citoyens ; la laïcité est l'archétype de la loi élastique.
Idem pour les Droits, eludant les devoirs.
Des slogans creux.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 914
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 09 Déc 2015, 11:51

On a voulu faire du "populisme" un gros mot, mais comme ça ne prend pas, on y accole national ; comme cela, national-populisme, c'est plus commode.

En réalité, il s'agit de stigmatiser la révolte des peuples contre l'oligarchie européenne, qui ne veulent pas voir se dissoudre leurs traditions et leur identité. Pêché mortel aux yeux desdits oligarques qui contrôlent la majorité des media...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de jmh  Nouveau message 09 Déc 2015, 12:05

Depuis toujours, la situation vécue est une situation de crise, et seul le temps qui passe permet de confirmer ou non cette notion de crise.

Avec 50 ans de recul, ce qui ne me donne aucune certitude, je ne me souviens pas d’une période qui n’a pas été affublée du mot crise. Crise économique, politique, sociale, mondiale, boursière, religieuse et j’en passe.

Cela s’explique par le sentiment que les gens qui vivent ces périodes, ont l’impression que leur situation actuelle est moins bonne que par le passé. Le fameux "c'était mieux avant..."

Par exemple, on admet aujourd’hui que les années 80 n’ont pas été si mauvaises en France, et pourtant je me souviens des contestations après les nationalisations sous l’ère Mitterand, les blocages de devises pour partir en vacances à l’étranger, l'école privée...

Les années 60 sont souvent présentées comme très bonnes économiquement, et pourtant elles déboucheront sur une crise sociale.

La France des années 40 connait le chômage, (1 million en octobre 1940, source Mediapart sans préciser de quelle France il s'agit) et on l’appelait déjà surement un chômage de masse, la France est divisée entre ceux qui sont occupés et les autres, la France est raciste et souvent antisémite (exposition le juif et la France, 1941, 200.000 visiteurs à Paris), des idées et des situations que l’on peut retrouver aujourd’hui et que finalement on a toujours plus ou moins connues. (SOS racisme est né en 1984)

On pourrait approfondir tout cela, on pourrait mettre en lumière les manipulations politiques et économiques, et y trouver à redire, sans aucun doute.

Mais ce qui ressort c’est que de tout temps, personne n’est satisfait de la période qu’il vit. On a beau augmenter l’éducation, la consommation, améliorer les conditions de vie, tout le monde trouvera toujours a redire.

Si vous mettez 10 personnes ensemble, vous dégagerez toujours un meneur, un opposant et huit indécis, qui fluctueront en fonction principalement de leurs intérêts et peut être de leurs convictions.

Parce que ce qui manque, et que rien ne pourra changer, c’est une égalité intellectuelle de tous. Vous ne pouvez pas empêcher les gens de toujours vouloir ce qu’ils n’ont pas, ni d’avoir encore plus que ce qu’ils ont, ni d’avoir du pouvoir, de l’argent, tous ce qui permettra de se distinguer de la masse et d’en obtenir une jouissance sous forme reconnaissance, d’envie ou de jalousie.

Vous n’arriverez jamais à faire admettre à quelqu’un qui a réussi par son travail de vivre comme quelqu’un qui a un petit boulot tranquille, ni à quelqu’un qui a un boulot, de vire comme celui qui n’en a pas…

Il y a toujours eu de la misère, de la détresse, et l’on peut mettre en place tous les systèmes pour lutter contre, toutes les lois, toutes les déclarations, il y aura toujours d’autres systèmes pour permettre a ceux qui ne sont pas concernés de se distinguer, et ainsi ne jamais tenir compte des leçons du passé.

C’est dans la nature humaine, le reste c’est de la littérature…

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1082
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 09 Déc 2015, 12:28

Les années soixante ont été des années heureuses, indiscutablement. La crise sociale était plutôt une crise culturelle. Sur laquelle se sont greffées des revendications sociales, nuance ! En France, la classe ouvrière voulait mieux profiter des bénéfices de la croissance : c'était légitime. Le conflit a été résolu, mais la crise culturelle n'a fait que s'accentuer sous les coups de boutoirs des "déconstructeurs"...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de alberto  Nouveau message 09 Déc 2015, 13:22

Bruno Roy-Henry a écrit:
En réalité, il s'agit de stigmatiser la révolte des peuples contre l'oligarchie européenne, qui ne veulent pas voir se dissoudre leurs traditions et leur identité. Pêché mortel aux yeux desdits oligarques qui contrôlent la majorité des media...


Oui, bien d'accord ! Et puis si tu insistes en précisant que si le PIB et la richesse du pays augmente au seul profit de la dite oligarchie, le populo, lui, s'appauvrissant de ce fait, là, tu deviens "complotiste" selon les mêmes media : ce qui fait le pain de Marine avec le succès auquel nous assistons. :shock:
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1079
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de Jomaxi  Nouveau message 09 Déc 2015, 13:53

alberto a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:
En réalité, il s'agit de stigmatiser la révolte des peuples contre l'oligarchie européenne, qui ne veulent pas voir se dissoudre leurs traditions et leur identité. Pêché mortel aux yeux desdits oligarques qui contrôlent la majorité des media...


Oui, bien d'accord ! Et puis si tu insistes en précisant que si le PIB et la richesse du pays augmente au seul profit de la dite oligarchie, le populo, lui, s'appauvrissant de ce fait, là, tu deviens "complotiste" selon les mêmes media : ce qui fait le pain de Marine avec le succès auquel nous assistons. :shock:


+1 pour BRH et Alberto

L'oligarchie européenne est inféodée à l'oligarchie Anglo-saxonne. Je ne reviendrais pas sur le terme "complot" mais nous y sommes depuis longtemps. L'oligarchie mondiale contre les peuples, leurs cultures, leurs particularismes, leurs histoires... vous observerez que l'élite mondiale "se reproduit" entre eux à l'instar des anciennes familles royales et de la noblesse européenne. Les peuples sont les idiots utiles, les chairs à canons des banquiers et des industriels. Le plus pathétique est que les élites, relayés par les "merdias", disent agir pour le bien de tous. Et beaucoup avalent cela : tant qu'il y a du pain et des jeux. "Panem et circenses" comme le disait les Romains. Rome a trouvé des successeurs bien plus impitoyable car non seulement ils détruisent les corps à petits feu ou brutalement mais ils pervertissent et corrompent les esprits et les âmes des personnes.
Un capitaine Anglais de la Royal Navy à Surcouf : "Vous, Français, vous vous battez pour l’argent – tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l’honneur ! »
Surcouf répondit : "C’est bien vrai Monsieur. Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas. "

Major
Major

 
Messages: 202
Inscription: 29 Aoû 2015, 17:50
Localisation: Abbeville
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Jomaxi : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de Gaston  Nouveau message 09 Déc 2015, 14:08

En tous cas, je me rappelle d'une chose : en 1989-1990, à la chute des "démocraties populaires" pratiquant le capitalisme d'état (pardon, je voulais dire "communisme" tel que nos médias le caricaturait), tous les bien-pensants claironnaient que la "lutte de classes" était un concept dépassé. Le temps a passé, et je me rends que plus le temps passe, plus le concept de "lutte de classes" est d'actualité ! et il devient de plus en plus justifié !
Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

M. Audiard

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2590
Inscription: 19 Aoû 2014, 22:09
Région: Perroy, VD
Pays: Suisse

Voir le Blog de Gaston : cliquez ici


Re: LES LEÇONS OUBLIÉES des années 1930

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Didier  Nouveau message 09 Déc 2015, 14:09

alberto a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:
En réalité, il s'agit de stigmatiser la révolte des peuples contre l'oligarchie européenne, qui ne veulent pas voir se dissoudre leurs traditions et leur identité. Pêché mortel aux yeux desdits oligarques qui contrôlent la majorité des media...


Oui, bien d'accord ! Et puis si tu insistes en précisant que si le PIB et la richesse du pays augmente au seul profit de la dite oligarchie, le populo, lui, s'appauvrissant de ce fait, là, tu deviens "complotiste" selon les mêmes media : ce qui fait le pain de Marine avec le succès auquel nous assistons. :shock:



Sauf que le Populo ne s'appauvrit pas en France, la croissance de ses revenus et de son niveau de vie et simplement plus lente que pour les couches les plus aisées mais plus rapide que pour les classes moyennes.....qui contrairement à une idée répandue ne diminue pas en nombres et en revenus mais augmente moins vite que par le passé et progresse moins vite que les autres en terme de revenue......

Image

A moins que l'on considères les chiffres officiels comme faux ce qui reviens aussi à être "complotiste".

Le soucis c'est que la majorité des humains a comme principal défaut de ne pas savoir être content de ce qu'il a.....en ce qui concerne les français "moyens" c'est certes beaucoup moins que certains, mais quand même plus que bien à l’échelle mondiale.Maintenant quand quelqu'un viens vous dire c'est vrai vous avez, raison vous êtes malheureux !!! Il touche le gros lot car enfin il on vous comprend il vous laisse le loisir de vous complaire dans votre petit pseudo malheur personnel !

Perso je ne me suis jamais senti ni pauvre, ni malheureux avec 640€ par mois pour une famille de 3 personnes : et personne en particulier ma fille n'a fait la différence de façon nette avec avant (d’ailleurs quand on me dis, et c'est souvent, j'ai 1200 par mois pour 3 je m'en sort pas..... je me dis mais il font quoi de leur pognon ?? parce que on s'en est bien sorti avec 640 !! alors mince !)

Qu'on arrête de pleurer, qu'on se regarde un peu, qu'on se rende compte de la chance que l'on a de vivre en France, qu'on arrête de pleurnicher sur son petit sort bien confortable d'occidental gâté, que l'on soit au moins un peu heureux et fier d'y vivre en France et après on viendra me parler politique constructive. Si on veut sortir de la spirale des nazes aux pouvoir (car c'est le cas !) il va falloir commencer à sortir de la spirale des nazes à la base.....car on a les chefs que l'on mérite.

Le reste c'est le café du commerce de la mère Michu et Marine est très contente. ;)

Edit : vu les dernières interventions pendant que je faisait mon poste c'est mal barrer pour arrêter la complainte du petit occidental malheureux, je commence à croire que Marine on ne va pas y couper. :(

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 6311
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 00:17
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 00:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:05
par: kfranc01 
    dans:  identification de soldats 
Hier, 23:21
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:46
par: P. Vian 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Hier, 21:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Hier, 21:56
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 21:49
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Fisher et 16 invités


Scroll