Connexion  •  M’enregistrer

Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 29 Avr 2015, 14:35

Le Figaro.fr

29-04-2015

Marie Périn

« Un universitaire américain vient d'étudier les réponses aux épreuves psychologiques des vingt-quatre accusés du procès de Nuremberg. Soumis au test de Rorschach, ces hommes ne seraient finalement pas malades mentaux.»

suite de l'article sur: http://www.lefigaro.fr/culture/2015/04/ ... iatres.php


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2240
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de pili  Nouveau message 29 Avr 2015, 15:21

Je crois que ce sont les américains qui ont fait une expérience. Ils ont enfermé des volontaires dans une "prison" et leur ont collé des volontaires "gardiens". Au bout d'un certain temps, les "gardiens" étaient devenus cruels !

Nous sommes tous "fous", quelque part. Et d'autres sont particulièrement dépourvus de toute moralité quand il s'agit d'argent et de gloire. Entre un Robespierre sans le sou, animé d'un idéal et vivant dans un deux-pièces; et un Joseph Fouché pourri d'honneurs, de titres et d'argent (et de crimes) !
"Moi boche ! Téléphone Madame, svp !" Un soldat allemand à ma grand-mère.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 654
Inscription: 23 Nov 2013, 15:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


UNE ETUDE SCIENTIFIQUE CONCLUE AU FAIT QUE LES NAZIS ET HITLER N'ETAIENT PAS FOU

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 29 Avr 2015, 15:57

Un universitaire américain vient d'étudier les réponses aux épreuves psychologiques des vingt-quatre accusés du procès de Nuremberg. Soumis au test de Rorschach, ces hommes ne seraient finalement pas malades mentaux.

Les chefs nazis auraient été des hommes comme les autres: ils étaient responsables de leurs actes. C'est ce qui découle de l'article de Joel E. Dimsdale publié le 11 avril dans le Journal of Psychosomatic Research. Ce professeur émérite de l'université de San Diego s'est attaché à étudier les tests de Rorschach auxquels ont été soumis les vingt-quatre accusés du procès de Nuremberg.

Récents pour l'époque, ces tests de Rorschach ont été créés en 1921 par le psychanalyste du même nom. Une série de dix planches de taches d'encre symétriques était montrée au patient. De la libre interprétation qu'il en fait, le patient est alors évalué. Ses réponses apportent alors des traits et les lignes de force qui organisent sa personnalité. Elles sont alors analysées par le psychiatre.

Du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946 s'est tenu ce fameux procès qui avait pour but de juger vingt-quatre des principaux représentants du Troisième Reich. Complots, crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l'humanité... tels étaient les quatre chefs d'accusation. Le psychiatre de l'époque, le colonel Douglas McGlashan Kelley, a utilisé les tests de Rorschach pour déterminer leur niveau de santé mentale.
Sept décennies plus tard, Joel E. Dismdale est revenu sur les résultats de ces tests. Pour lui, les psychologues de l'époque se concentraient plus sur le «Pourquoi ils ont fait cela?» que le «Qui a fait cela?». De son étude ressort une importante hétérogénéité des sujets. Les vingt-quatre accusés ont donné des interprétations très différentes face à ces taches.

Des résultats divergents
Pour Dimsdale, les tests de Rorschach ont été trop souvent oubliés lors de ce procès ainsi que par l'Histoire. Ils n'ont refait surface qu'en 1975. Il s'est alors entouré de deux experts concernant cette technique d'analyse, Miale et Selzer. Les résultats étonnants divergent. Hermann Göring, numéro deux d'Hitler, voyait dans une des taches d'encre deux hommes danser. D'après les experts appelés par Dimsdale, cette interprétation serait la preuve d'une hypomanie entrainant des changements vifs d'humeur. Les chapeaux rouges distingués par le patient «indiquent une préoccupation de type émotionnel pour les grades». Condamné à mort à l'issue du procès, il se suicida le 15 octobre 1946.
Pour la même image, Rudolf Hess, un fidèle d'Hitler et co-rédacteur de Mein Kampf ,voyait une chose totalement différente: «La découpe microscopique des parties d'un insecte avec des tâches de sang... La patte d'une mouche avec des tâches de sang rouge; l'espace au milieu est la décénnies... Un masque. Le masque de l'île sauvage... L'ouverture représente la bouche... Il est diabolique, c'est pourquoi les yeux et la barbe sont rouges». Pour les deux spécialistes, cela représente «les vestiges d'une émotivité violente, excitante, déraisonnée qui est toujours intense mais détachée de tout réel». Hess, dont l'état de folie est toujours discuté, a été le plus vieux détenu des vingt-quatre accusés. Condamné à perpétuité, il s'est pendu en 1987 après quarante-six ans de détention.

Un état psychologique nazi n'existe pas
Cette interprétation nouvelle de l'utilisation des tests de Rorschach lors du procès de Nuremberg veut apporter un éclairage différent sur cette période. Dimsdale s'est également appuyé sur le travail de la psychologue Molly Harrower. Dans The Quest for the Nazi Personnality (1976), elle compare les résultats de ces tests à ceux d'individus pris au hasard. Il n'y a pas de différence. Un état psychologique propre aux nazis n'existe pas.

Étudié en 1945, en 1975 et en 2015, l'état psychologique des chefs nazis fascine toujours. Tous les trente ans, une nouvelle interprétation? À l'époque du procès de Nuremberg, les psychologues chargés du dossier subissaient une pression médiatique et émotionnelle: les braises du Troisième Reich étaient encore chaudes. Les années 70 ont confronté la santé mentale de ces vingt-quatre nazis à celle d'individus en général: seuls contre tous, rien n'en ressort. 2015 signe donc la prise en compte de l'individu en lui-même. Göring et Hess, deux des plus grands chefs nazis, présentent des résultats au test bien différents. Ils sont pourtant jugés au même niveau puis condamnés respectivement à la peine de mort et à la perpétuité. Joel E. Dismdale ne semble donc pas avoir percé le secret atroce des nazis. Si secret il y a...

L'étude complète (en anglais) ... http://blogs.discovermagazine.com/neuro ... Ca%20href=
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12600
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: UNE ETUDE SCIENTIFIQUE CONCLUE AU FAIT QUE LES NAZIS ET HITLER N'ETAIENT PAS FOU

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 29 Avr 2015, 16:01

J'ai posté un peu avant toi, il faudrait peut-être fondre les deux articles ensemble.

bonne journée


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2240
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: UNE ETUDE SCIENTIFIQUE CONCLUE AU FAIT QUE LES NAZIS ET HITLER N'ETAIENT PAS FOU

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 29 Avr 2015, 16:03

Salut,

C'est ce que je vais faire desuite, je viens juste de m'en apercevoir ;)

Amitiés

Edit : voilà c'est fait !

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12600
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Avr 2015, 17:06

Hitler est le fou fondateur.
Le seul fou nécessaire.
Comme il est par ailleurs un bon chef, il sait s'entourer, déléguer, se reposer sur des gens parfaitement choisis et adaptés à leurs tâches.
C'est-à dire pas fous !
Simplement, ils abdiquent leur libre arbitre au profit d'un chef qui leur semble capable de remonter le pays du gouffre de 1918.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Paul G  Nouveau message 29 Avr 2015, 20:37

Je me souviens d'une conférence sur les camps d'extermination.
Le conférencier, parlant de Mengele et des autres médecins, disait : ne lcroyez surtout pas qu'ils étaient fous ou pervers. C'était la fine fleur de la médecine allemande !
C'est ça, qui est terrifiant : qu'une nation intelligente gouverné par des gens très cultivés se soit laissé aller à une telle barbarie.

Le même conférencier disait : tout ce qui a suivi n'est que la conséquence très logique des théories racistes et du discours de haine.
La racine du mal, c'est le discours de haine.

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 114
Inscription: 27 Oct 2006, 11:17
Localisation: Montpellier

Voir le Blog de Paul G : cliquez ici


Re: Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de pili  Nouveau message 30 Avr 2015, 11:03

Vous connaissez le cas du fameux mathématicien Chasles; qui acheta à l'escroc Vrain-Lucas des tonnes de "papiers" de personnages célèbres ? Laisser-passer signé par Vercingétorix. Lettre de Jésus à Marie-Madeleine... Tout cela en "vieux français" !
Il y eut aussi le cas de l'Ordre du Temple Solaire; où des gens "comme il faut" étaient émerveillés par l'apparition du Saint-Graal sur demande des gourous amateurs d'effets visuels.
Comme quoi, des gens sérieux peuvent se mettre à dérailler complétement.
"Moi boche ! Téléphone Madame, svp !" Un soldat allemand à ma grand-mère.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 654
Inscription: 23 Nov 2013, 15:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: Les nazis ne seraient pas fous selon les psychiatres

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 30 Avr 2015, 13:40

http://www.delpla.org/article.php3?id_article=190

Hitler à Leni Riefenstahl, qui en juin 1933, lors de leur deuxième rencontre, lui reprochait de persécuter des artistes juifs :

Mademoiselle Riefenstahl, je connais votre position sur ces questions et je la respecte. Vous m’en avez déjà parlé la première fois à Horumersiel. Mais je vous prie de ne pas aborder devant moi un thème qui m’est désagréable. Je vous place très haut en tant qu’artiste, vous possédez des dons tout à fait rares et de ce point de vue je tiens à ne pas vous influencer, pour laisser libre cours à vos talents. Mais je ne peux pas vous laisser m’embarquer dans une discussion sur le problème juif. Le Führer, c’est moi.


Il a pu tenir un jour de tels propos à beaucoup de ses écuyers, à commencer par Himmler.

Belle illustration du diagnostic : le fou, c'est lui.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 32 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 20:53
par: P. Vian 
    dans:  transmission électrique / chars 
Aujourd’hui, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: curieux, jb. Etcharren, medicairborne, th.reynaud et 21 invités


Scroll