Connexion  •  M’enregistrer

Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 29 Jan 2015, 11:47

Bonjour,

A suivre ...


Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

L'Obs avec AFP

Publié le 29-01-2015 à 11h18

Un livre de Michel Cymes affirme que l'université de Strasbourg conserve des coupes anatomiques constituées à l'époque nazie. L'établissement dément catégoriquement.

Image


Le médecin et chroniqueur Michel Cymes (ELIOT BLONDET / AFP)


L'Université de Strasbourg a été accusée de posséder encore dans ses murs des restes de victimes juives du nazisme, dans le dernier livre du médecin et chroniqueur Michel Cymes, "Hippocrate aux enfers", consacré aux médecins des camps de concentration. L'établissement a catégoriquement réfuté ces accusations, évoquant des "rumeurs".

Michel Cymes soutient que l'institution universitaire abriterait encore aujourd'hui des coupes anatomiques constituées à l'époque nazie, provenant de certaines des 86 victimes juives du médecin nazi August Hirt qui officiait durant l'Occupation à l'Institut d'anatomie de Strasbourg.

Les corps ont quitté l'institut en septembre 1945, a rappelé l'université. Après la découverte d'une partie de ces restes en décembre 1944, ceux-ci ont été "enterrés au cimetière juif de Cronenbourg, à l'endroit où fut apposée il y a quelques années la stèle qui porte le nom des 86 victimes", a indiqué l'université.

Depuis septembre 1945, il n'y a donc plus aucune de ces parties de corps à l'Institut d'anatomie et à l'Université de Strasbourg", a-t-elle ajouté.

"Cymes m'a trahi"


Dans son livre, Michel Cymes s'appuie sur les propos d'un médecin strasbourgeois, le psychiatre Georges Federmann, président du cercle Menachem Taffel qui oeuvre pour la mémoire des 86 victimes juives déportées à Auschwitz et gazées au camp alsacien du Struthof, et dont les corps furent transférés à l'institut d'anatomie.

Interrogé par l'animateur sur l'existence de ces restes, le Dr Federmann aurait évoqué un creux axillaire, une main et une coupe transversale de la tête, conservés dans des bocaux.

Le médecin, qui n'est pas cité directement dans le livre, estime avoir été "trahi" par l'animateur dans la retranscription de ses propos. "Là où Cymes m'a trahi, c'est qu'il laisse entendre qu'il resterait des restes des 86", a expliqué le Dr Federmann à la presse au côté du président de l'université, Alain Beretz.

Contacté, Michel Cymes n'était pas joignable dans l'immédiat.

Au lieu de m'accuser de déformer l'Histoire, il serait plus judicieux de se battre contre ceux qui essaient de l'étouffer", a répondu l'animateur et médecin dans un courrier au Dr Federmann dont l'AFP a obtenu copie. "Mon livre fait plus pour le devoir de Mémoire que des dizaines d'autres passés inaperçus", estime Michel Cymes.

"Tout est dans le flou"

Affirmer qu'auraient subsisté ou pourraient subsister des restes de victimes juives à l'Université ou à l'institut, comme l'affirme Michel Cymes, est "faux et archi-faux", selon Alain Beretz. "C'est faux depuis 1945 !", a martelé ce dernier, qualifiant de "rumeurs" des faits "avancés sans preuve" par l'animateur du "Magazine de la santé".

Après la découverte des restes de ces victimes, deux médecins légistes strasbourgeois, le Pr Fourcade et le Dr Simonin, ont fait une expertise médico-légale de ces pièces avant qu'elles soient enterrées.

Selon Christian Bonah, professeur d'histoire de la médecine à l'Université de Strasbourg, l'ouvrage de Michel Cymes est "un livre qui cherche plutôt à faire sensation". L'auteur "est très fidèle aux faits, mais [se réfère] à des travaux anciens. Tout est dans le flou", a estimé l'historien qui renvoie aux récents travaux de Raphaël Toledano, auteur d'une thèse lauréate du prix de la Fondation Auschwitz et d'un documentaire sur la question.

Michel Cymes sera vendredi à Strasbourg pour présenter son livre, a indiqué sa maison d'édition. Le Dr Federmann veut profiter de l'occasion pour inviter l'auteur à débattre de son ouvrage.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... mique.html
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 29 Jan 2015, 12:05

Bonjour et merci pour l'info Yves.
Un livre de plus qui crée la polémique. Attendons la présentation de l'ouvrage par l'auteur.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61506
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 29 Jan 2015, 14:14

Bonjour,

Oui tout à fait.
Bien cordialement,

Yves
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


ACCUSATIONS SUR LE STRUTHOF EN ALSACE

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 30 Jan 2015, 09:24

Le livre accusateur de Michel Cymes crée la polémique

Image
Michel CYMES et le Struthof en Alasace - Photo AFP

En prenant pour thème les médecins des camps de la mort, notamment ceux du camp du Struthof, en Alsace, l'ouvrage du médecin animateur du Magazine de la santé a provoqué une levée de boucliers à Strasbourg. Contactée par Le Figaro, son éditrice tente de clarifier les choses.

L'Université de Strasbourg, mise en cause dans une polémique suscitée par un livre de Michel Cymes, médecin et animateur télé, qui l'accuse de posséder encore dans ses murs des restes de victimes juives du nazisme, a catégoriquement réfuté mercredi ces accusations, évoquant des «rumeurs».
L'université a vivement réagi à la parution du dernier livre du médecin et chroniqueur Michel Cymes, Hippocrate aux enfers, consacré aux médecins des camps de la mort. Celui-ci écrit que l'institution universitaire abriterait encore aujourd'hui des coupes anatomiques constituées à l'époque nazie, et provenant de certaines des 86 victimes juives du sinistre médecin nazi August Hirt qui officiait sous l'Occupation à l'Institut d'anatomie de Strasbourg.
Les corps ont quitté l'institut en septembre 1945, a rappelé l'université dans un communiqué. Après la découverte d'une partie de ces restes en décembre 1944, ceux-ci ont été «enterrés au cimetière juif de Cronenbourg, à l'endroit où fut apposée il y a quelques années la stèle qui porte le nom des 86 victimes», a indiqué l'université. «Depuis septembre 1945, il n'y a donc plus aucune de ces parties de corps à l'Institut d'anatomie et à l'Université de Strasbourg», a-t-elle ajouté.
Contactée par téléphone, son éditrice chez Stock, Sylvie Delassus nous a déclaré: «J'encourage tout le monde et en particulier les divers commentateurs qui ont suscité la polémique de relire le chapitre en question! Michel et moi sommes surpris par les réactions disproportionnées. On le sait, c'est toujours un sujet très sensible. Je rappellerai également que Michel Cymes raconte plus qu'il n'affirme, mais a bien pris soin de peser chacun de ses mots, et toujours au conditionnel! Par ailleurs, je trouve plutôt curieux que l'AFP n'ait pas cherché à joindre Michel Cymes…».

Il y a huit ans, Michel Cymes s'était rendu en Pologne, sur les traces de ses grands-pères, morts en déportation à Auschwitz.
Dans Hippocrate aux enfers, Michel Cymes s'appuie sur les propos d'un médecin strasbourgeois, le psychiatre Georges Federmann, président du cercle Menachem Taffel qui œuvre depuis 1997 pour la mémoire des 86 victimes juives déportées à Auschwitz et gazées au camp alsacien du Struthof, et dont les corps furent transférés à l'institut d'anatomie.

« Au lieu de m'accuser de déformer l'Histoire, il serait plus judicieux de se battre contre ceux qui essaient de l'étouffer »

Interrogé par l'animateur sur l'existence de ces restes, le docteur Federmann aurait évoqué un creux axillaire, une main et une coupe transversale de la tête, conservés dans des bocaux. Le médecin, qui n'est pas cité directement dans le livre, estime pour sa part avoir été «trahi» par l'animateur dans la retranscription de ses propos. «Là où Cymes m'a trahi, c'est qu'il laisse entendre qu'il resterait des restes des 86», a expliqué le docteur Federmann à la presse mercredi au côté du président de l'université, Alain Beretz.

«Au lieu de m'accuser de déformer l'Histoire, il serait plus judicieux de se battre contre ceux qui essaient de l'étouffer», a répondu Michel Cymes dans un courrier adressé au docteur Federmann, et dont l'AFP a obtenu copie. «Mon livre fait plus pour le devoir de Mémoire que des dizaines d'autres passés inaperçus», estime Michel Cymes.

Affirmer qu'auraient subsisté ou pourraient subsister des restes de victimes juives à l'Université ou à l'institut, comme l'affirme Michel Cymes, est «faux et archi-faux», selon Alain Beretz. «C'est faux depuis 1945!», a martelé ce dernier, qualifiant de «rumeurs» des faits «avancés sans preuve» par l'animateur du Magazine de la santé, sur France 5. Après la découverte des restes de ces victimes, deux médecins légistes strasbourgeois, le professeur Fourcade et le docteur Simonin, avaient fait une expertise médico-légale de ces pièces avant qu'elles ne soient enterrées.

Michel Cymes sera aujourd'hui vendredi à Strasbourg (librairie Kléber) pour présenter son livre. «Il sera parfaitement disposé à répondre à toutes les questions qui lui seront posées», nous a précisé Sylvie Delassus.
Construit en 1941, le camp du Struthof avait accueilli 52 000 déportés. 22 000 d'entre eux y ont trouvé la mort.

Source : Le Figaro.fr
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12600
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 30 Jan 2015, 13:40

Bonjour, je me suis permis de fusionner les sujets !!!!
Amicalement
Prosper
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61506
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 30 Jan 2015, 13:54

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour, je me suis permis de fusionner les sujets !!!!
Amicalement
Prosper


Bonjour,

Pas de soucis.
Cordialement,

Yves
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alsa.se  Nouveau message 30 Jan 2015, 20:40

STRASBOURG ce soir :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=qM1WfNJHMYA[/youtube]
Nordwind : dernière offensive allemande, tentative désespérée de l'Allemagne pour renverser le destin.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1578
Inscription: 15 Jan 2011, 14:43
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de alsa.se : cliquez ici


Re: Des restes de victimes juives des nazis à Strasbourg ? Cymes crée la polémique.

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de alsa.se  Nouveau message 30 Jan 2015, 20:44

Idem :

Nordwind : dernière offensive allemande, tentative désespérée de l'Allemagne pour renverser le destin.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1578
Inscription: 15 Jan 2011, 14:43
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de alsa.se : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 1 minute
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
il y a 26 minutes
par: Jumbo 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 06:54
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: JARDIN DAVID, manudread, PHILIPPE77 et 28 invités


Scroll