Connexion  •  M’enregistrer

"Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 28 Oct 2014, 14:03

Bonjour à tous,

Je viens de re-parcourir les mémoires d'Henri Navarre (et oui il n'a pas que perdu Dien Bien Phu). Un éclairage pour le moins intéressant du temps où il était au SR :

Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 28 Oct 2014, 15:50

encore une petite pierre à l'édifice d'un Reynaud partisan de l'armistice, pourvu qu'il ne fût pas trop dur, et utilisant sa comtesse pour dire tout haut ce qu'il pensait tout bas, au rebours de toute la littérature qui inverse le rapport d'autorité dans le couple.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 28 Oct 2014, 17:56

Voilà qui a de quoi remuer les idées préconçues ... Bizarre que ce ne soit pas plus commenté ...
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12602
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 28 Oct 2014, 23:25

Reynaud était une lavette... C'est encore Delpla qui a eu le mérite de le démontrer ! Certes non, il n'était pas le Carnot, le Louvois qu'attendait de Gaulle !!!


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Oct 2014, 07:11

Bruno Roy-Henry a écrit:Reynaud était une lavette... C'est encore Delpla qui a eu le mérite de le démontrer !


Pas exactement. Je me suis inscrit dans une tradition, inaugurée pendant la guerre par Pertinax... et les pétainistes, mezzo voce car il ne fallait surtout pas donner par contraste du lustre à de Gaulle. Tradition dans laquelle s'inscrit le texte de Navarre.

J'ai cependant précisé une conclusion qui, je crois, n'avait pas été formulée avant les années 1990 avec autant de netteté : Reynaud était partisan de l'armistice si et seulement si les Anglais en faisaient autant. Loin d'être pour lui un soutien, la résistance churchillienne, qu'il ne croyait pas capable d'entraîner l'Angleterre, a été son chemin de croix.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2014, 09:12

Et sans l'accord de l'Angleterre, Reynaud estimait qu'il lui fallait repasser la patate chaude à quelqu'un d'autre...

Il faut se souvenir que cet homme a démissionné, alors même qu'il bénéficiait d'une majorité au sein de son cabinet pour continuer la guerre, ce dont il n'avait évidemment aucunement l'intention.

http://www.empereurperdu.com/tribunehis ... =12&t=1028

Et que lui-même a proposé Pétain au président de la République pour lui succéder...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 29 Oct 2014, 11:31

François Delpla a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:Reynaud était une lavette... C'est encore Delpla qui a eu le mérite de le démontrer !


Pas exactement. Je me suis inscrit dans une tradition, inaugurée pendant la guerre par Pertinax... et les pétainistes, mezzo voce car il ne fallait surtout pas donner par contraste du lustre à de Gaulle. Tradition dans laquelle s'inscrit le texte de Navarre.


ça colle. Navarre s'inscrit dans le courant des officiers vichysto-résistants puis giraudistes de 1940 à la fin de la guerre (et même après)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2014, 11:36

Au cas particulier, cette école est dans le vrai... Imaginons le martyr de De Gaulle avec un Reynaud qui le soutenait seulement du bout des lèvres, tout en étant déjà décidé à ne pas suivre ses conseils !!!


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Oct 2014, 11:43

Bruno Roy-Henry a écrit:Et sans l'accord de l'Angleterre, Reynaud estimait qu'il lui fallait repasser la patate chaude à quelqu'un d'autre...

Il faut se souvenir que (...) lui-même a proposé Pétain au président de la République pour lui succéder...


Ce filou n'a pas dit sa pensée réelle à grand monde et comme toujours dans ces cas-là l'historien doit soit renoncer à comprendre, soit faire parler les rares indices en reconstituant les états d'esprit.

Si Reynaud est désespéré et ne croit pas en une victoire anglaise, il ne peut que spéculer sur les effets, à cet égard, de l'armistice franco-allemand : cette privation brutale de tout allié puissant, sans parler des ressources que l'Allemagne pourrait tirer de la France tant sur le plan européen que maritime et colonial, va rendre le gouvernement Churchill (dont il a mesuré en direct la fragilité lors de son voyage à Londres le 26 mai et pendant les deux jours suivants) encore plus fragile, et l'état de guerre encore plus précaire; et sitôt la paix signée avec l'Angleterre, Reynaud pourrait revenir au pouvoir, en arguant qu'il a fait ce qu'il a pu mais qu'on l'avait appelé trop tard.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: "Le destin de la France, en juin 1940, s'est joué à l'humeur d'une femme"

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de jmh  Nouveau message 29 Oct 2014, 11:55

Permettez moi une question d'amateur... :oops:

Et si c'était l'inverse ? et si Reynaud souhaitait, lui aussi, une victoire allemande ? il me semble que le courant de "sympathie" vis à vis de l'Allemagne était assez fort dans la classe politique, n'y a t il donc pas la possibilité pour certains d'y voir un moyen de jouer un rôle politique avec un allié puissant qui gouverne l'Europe ?

Il me semble avoir lu, dans le livre "Vichy 1940-1944" qu'un certain nombre de parlementaires appelaient de leurs vœux la victoire allemande, dont le régime politique permettait d'éliminer les mouvements jugés décadents de la société française...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1082
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  GMC gazogène ? 
il y a 6 minutes
par: brehon 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
il y a 16 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 19 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 29 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 41 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 59 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:44
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 19:21
par: brehon 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 19:03
par: Andrée Balagué 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 18:43
par: P. Vian 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred, Chef Chaudart, Majestic-12, manudread, pierma et 30 invités


Scroll