Connexion  •  M’enregistrer

les travailleurs indochinois, immigrés de force

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de pili  Nouveau message 02 Avr 2014, 16:38

Ma grand-mère me racontait qu'en 14/18, on voyait "de tout" débarquer à Brest.
"Moi boche ! Téléphone Madame, svp !" Un soldat allemand à ma grand-mère.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 654
Inscription: 23 Nov 2013, 15:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 02 Avr 2014, 16:44

"De tout". C'était représentatif des populations de l'Empire colonial français... :|
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3253
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de brehon  Nouveau message 02 Avr 2014, 20:49

pili a écrit:Ma grand-mère me racontait qu'en 14/18, on voyait "de tout" débarquer à Brest.

Oui, même des Américains.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6866
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 03 Avr 2014, 04:34

Et des Québécois...
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 03 Avr 2014, 08:52

Bonjour,

Pour information,

Vietnamiens recrutés de force pour la Seconde Guerre mondiale

14 ème législature

Question écrite n° 09688 de Mme Hélène Lipietz (Seine-et-Marne - ECOLO)

publiée dans le JO Sénat du 12/12/2013 - page 3548

Mme Hélène Lipietz attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants, sur les Công Binh.

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, 20 000 Vietnamiens ont été recrutés de force dans l'Indochine française pour venir suppléer, dans les usines d'armement, les ouvriers français partis sur le front allemand.

Pris à tort pour des soldats, bloqués en France après la défaite de 1940, livrés à la merci des occupants allemands et des patrons collaborateurs, ces ouvriers civils appelés Công Binh menaient une vie de parias sous l'Occupation.

Par le défrichement de la Camargue, ils y ont été les nouveaux pionniers de la culture du riz, dans des conditions de travail proches de l'esclavage.

Un film, Công Binh, a retracé leur calvaire.

Elle lui demande comment il compte reconnaître et indemniser ces personnes, ou leurs descendants, qui n'ont jamais été considérées ni comme prisonniers de guerre ni comme engagés volontaires.


Réponse du Ministère chargé des anciens combattants

publiée dans le JO Sénat du 30/01/2014 - page 271

Les travailleurs indochinois requis pendant la Seconde Guerre mondiale ont été employés en tant qu'ouvriers non spécialisés et gérés par le service de la main d'œuvre indigène, nord-africaine et coloniale (MOI), organisme civil du ministère chargé du travail. S'agissant de leur situation en matière de retraite, l'article 3 de la loi n° 73-1051 du 21 novembre 1973, relative aux périodes de guerre, a établi que les périodes de mobilisation devaient ouvrir droit à l'assurance vieillesse. L'administration a étendu le bénéfice de ces dispositions aux travailleurs indochinois concernés. Pour les pensions prenant effet à compter du 1er janvier 1974, les périodes considérées sont donc assimilées, pour la retraite, à des périodes d'assurance, dans le cadre des articles L. 351-3, R. 351-12 7°, L. 161-19 et D. 351-1 du code de la sécurité sociale, dès lors que les intéressés ont été affiliés à un moment quelconque de leur carrière au régime général. Ils dépendent donc des règles de droit commun pour leurs droits à pension de vieillesse et à réversion. L'examen des droits des intéressés en la matière relève en tout état de cause du ministère des affaires sociales et de la santé. Par ailleurs, ces personnes ont été rendues attributaires du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre par l'ordonnance n° 45-1280 du 15 juin 1945. Les articles L. 248 à L. 250 de ce code prévoient en effet que les travailleurs indochinois, requis pendant la guerre de 1939-1945 et employés dans les établissements de l'État ou travaillant pour la défense nationale, et leurs ayants cause, sont, en ce qui concerne les infirmités ou décès résultant d'un accident survenu ou d'une maladie contractée en service, soumis au régime des pensions d'invalidité applicable aux militaires dits autochtones. Enfin, les travailleurs indochinois qui sont morts en tant que victimes de guerre sont honorés à l'occasion de chacune des manifestations commémoratives au même titre que les autres catégories de victimes civiles, voire militaires pour ceux d'entre eux qui ont pu avoir une activité dans la Résistance.

Source: http://www.senat.fr/questions/base/2013 ... 09688.html
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 03 Avr 2014, 09:12

Bonjour,

Pour information,

Image Image Image


Je cite:

"De tous temps, de nombreux "étrangers", ont participé sous une forme ou une autre aux guerres menées par la France.

Concernant la seconde guerre mondiale, si l'apport de certaines nationalités ou communautés est depuis quelques années mieux connu, d'autres restent à découvrir. Parmi celles-ci, ce site s'attache à retracer l'odyssée des 20 000 "Travailleurs Indochinois" venus en France en 1939/1940 pour suppléer, dans les usines de guerre, la main d'oeuvre mobilisée.

Pour la plupart ils resteront bloqués en Métropole durant de longues années et verront s'installer entre leur pays et celui pour lequel ils servaient une guerre de décolonisation qui ne s'achèvera qu'en 1954. D'un statut de supplétifs, ils deviendront alors des hôtes à surveiller, voire pour certains à neutraliser.

Une petite partie d’entre eux a fait souche en France et s’est fondue sans heurts dans la société française. Très peu sont encore en vie au moment où nous écrivons ces lignes. Que tous reçoivent ici, la reconnaissance à laquelle ils ont droit."

Si vous possédez des informations, documents, photos, n'hésitez pas à nous les confier pour étoffer ce site

D'avance merci

Contact

Source: http://www.travailleurs-indochinois.org/


Par ailleurs à NANTES:

Dans le cadre de l'année culturelle France-Vietnam Voir le site et à l'occasion du quarantième anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, le Département propose une nouvelle exposition dédiée aux travailleurs indochinois de la Seconde Guerre mondiale créée par l'Association Histoires vietnamiennes de Montpellier (1). À découvrir aux Archives départementales du 2 au 29 avril 2014.

Source: http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=33398
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de pili  Nouveau message 04 Avr 2014, 10:46

frontovik 14 a écrit:"De tout". C'était représentatif des populations de l'Empire colonial français... :|


Elle parlait de russes (?), d'asiatiques aussi...Les américains étaient logés dans un camp de transit; au lieu-dit Pontanézen, en Lambézellec (commune rattachée à Brest en 1945). Ils ont évacué Brest vers 1920-21 je crois.
"Moi boche ! Téléphone Madame, svp !" Un soldat allemand à ma grand-mère.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 654
Inscription: 23 Nov 2013, 15:34
Localisation: Brest
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de pili : cliquez ici


Re: les travailleurs indochinois, immigrés de force

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 26 Aoû 2014, 09:23

Bonjour,

Immigrés de force – les travailleurs indochinois en France (1939-1952)


Image


Le livre de Pierre Daum est construit autour des témoignages de 25 anciens travailleurs indochinois qu"il a
recueillis en France et au Vietnam entre 2006 et 2007 et c"est ce qui fait sa force. Témoignages très précis, parfois
émouvants, drôles, toujours lucides.

Journaliste à Libération en Languedoc-Roussillon, l"auteur a découvert fortuitement l"histoire des 20 000
travailleurs indochinois en s"intéressant à la culture du riz en Camargue. Culture que les Camarguais
s"approprient, affichant fièrement les emblèmes de leur région sur les paquets de riz. Pierre Daum découvre dans
un petit musée privé local sur l"histoire du riz en Camargue une photo sur laquelle figurent des Asiatiques dans des
champs de riz. De là, il va mener une première enquête qui le conduit à publier un article pour un mensuel
régional, puis il va poursuivre et étendre son travail jusqu"à rencontrer les derniers survivants de cette page
d"histoire honteuse de l"impérialisme colonial français.

Les ONS (Ouvriers Non Spécialisés) indochinois ont été plus de 20 000 à être forcés de venir travailler en France.
Environ 1000 sont morts pendant les années passées à travailler pour la France de Daladier (celui qui mit en place
ce recrutement de la MOI (Main-d"OEuvre Indigène) « au service de la nation » dès mai 1939), puis de Vichy, à
force de mauvais traitements, de maladies, etc. D"autres sont restés en France, la plupart a fini par réussir à
rentrer au Vietnam après une très longue attente malgré les promesses faites d"un retour rapide.
Sur la base d"un pseudo-volontariat, la machine coloniale, impitoyable, implacable, va recruter de force ces jeunes
hommes pour les faire travailler essentiellement dans l"industrie de l"armement, poudreries, etc., dans le sud de la
France et en région Rhône-Alpes.

Puis quand l"Allemagne nazie va occuper l"ensemble du pays, ces travailleurs vont être affectés dans les travaux
agricoles et, entre autres, à la réimplantation du riz en Camargue (que les agriculteurs locaux n"avaient pas su
rendre viable depuis le 19e siècle !).

Le livre décrit dans plusieurs chapitres thématiques la vie des travailleurs indochinois durant toutes les années de
guerre, puis un peu après. Tous les thèmes sont abordés : conditions de travail, relation avec les populations
locales, organisation des camps, vie privée, etc., à travers les témoignages d"anciens travailleurs et différents
documents d"archive. On y comprend comment le système colonial exploitait, réduisait littéralement à l"esclavage
des travailleurs qui pourtant, pour beaucoup, avaient accepté de venir en France pour fuir le régime colonial en
Indochine (insupportable), croyant à une France métropolitaine plus humaine...

Les camps de travail aménagés spécialement pour les ONS de la MOI, passés sous silence par la mémoire
« républicaine » française, étaient monstrueux. Les travailleurs y étaient organisés en sections, comme à l"armée,
et n"avaient quasiment aucun droit. Pas de tenues de travail (certains ont porté la même tenue pendant plus de 2
ans), très peu de nourriture, des « salaires » d"1 à 5 francs par jour, des brimades, des punitions (cachot), des
coups. Les travailleurs indochinois ont subi plus de 5 ans durant les humiliations de toutes parts (administration,
mais aussi population locale, etc.) tout en fournissant un travail surhumain (d"autant que l"on considérait les
« indigènes » indochinois comme des sous-hommes incapables d"assurer les tâches d"hommes « normaux »)... Ils
ont surmonté l"impossible.

Après la guerre, nombreux sont ceux qui sont rentrés dans leur pays devenu indépendant en 1954. Certains se
sont mariés en France, ils ont fini par gagner la confiance des locaux.

L"auteur fait aussi le portrait des 25 ex-ONS qu"il a rencontrés. Cela donne au livre une dimension de vérité très
poignante. Il y a notamment le portrait d"un de ses témoins, le dirigeant trotskyste Hoang Khoa Kh^oi, camarade
décédé en 2009 (1). Tout un chapitre est consacré à ce qui s"est passé après guerre, quand un vent de révolte
souffla sur les camps vietnamiens, en même temps que la question de l"indépendance du Vietnam secouait le
monde. Les travailleurs vietnamiens en France s"organisèrent alors avec d’un côté les communistes staliniens,
minoritaires, partisans d’un État vietnamien participant à l’Empire colonial français, de l’autre les trotskystes,
majoritaires (le groupe compta jusqu’à 500 membres), partisans de l’indépendance nationale immédiate. Le conflit
entre les deux courants fut d’une grande violence, avec des batailles rangées dans les camps qui firent plusieurs
morts. Le livre de Pierre Daum porte sur la place publique cette page d"histoire occultée par la mémoire officielle
marquée au double sceau du colonialisme et du stalinisme.

1

Histoire Tendance CLAIRE du NPA http://tendanceclaire.npa.free.fr
Pierre DAUM Immigrés de force – les travailleurs indochinois en France (1939-1952) – Éditions Solin / Actes Sud –
2009 – 273 p.

1) Hoang Khoa Kh^oi : http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=30 — Cf. aussi, sur le camarade Nguyên
Khanh H^oi : http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=395 Sur l"histoire du groupe trotskyste vietnamien de
France, cf. l"article de Hoang Khoa Kh^oi lui-même paru dans Le CRI des travailleurs n° 17, mars-avril 2006 :
http://groupecri.free.fr/article.php?id=109 — Cf. enfin l"article de Quôc-Tê Phan sur les trotskystes en Indochine
dans les années 20 et 30 : http://groupecri.free.fr/article.php?id=32

Wilbur Schäffer, le 14 janvier 2013

2

Source: http://tendanceclaire.npa.free.fr/utils/pdf.php?id=453


Lire aussi "Indochinois envoyés en métropole": http://www.histoire-et-philatelie.fr/pa ... x.html#moi

( Note : La "Main d'Œuvre Indigène , Nord-Africaine et Coloniale" (M.O.I.) ne doit pas être confondue avec la "Main d'Œuvre Immigrée" (M.O.I.) organisation syndicale d'obédience communiste créée en 1923 et s'adressant aux étrangers immigrés de toutes origines )
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Inscription: 29 Aoû 2013, 13:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a moins d’une minute
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 4 minutes
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 5 minutes
par: iffig 
    dans:  GMC gazogène ? 
il y a 13 minutes
par: brehon 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
il y a 23 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 26 minutes
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:44
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 19:21
par: brehon 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 19:03
par: Andrée Balagué 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 18:43
par: P. Vian 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred, Chef Chaudart, manudread, pierma et 29 invités


Scroll