Connexion  •  M’enregistrer

Heidegger : le retour de la force obscure

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 07 Fév 2014, 19:05

Ach, gross douleur, mein Camphre !
OK je :arrow:
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de loupiote  Nouveau message 07 Fév 2014, 19:35

jamais deux sans trois ....

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 99
Inscription: 13 Juil 2010, 07:07
Région: finistere
Pays: france

Voir le Blog de loupiote : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de loupiote  Nouveau message 08 Fév 2014, 09:51

Bonjour et bon dimanche

C'est sur que c'est pas facile de défendre la pensée de Heidegger si on en fait pas son livre de chevet ,( je prefere la course à pied ! ) .... Quant à la connaissance de l'homme Heidegger ....il m'est difficile de le juger , j'ai regardé quelques videos le concernant sur you tube et ai été intéressé par sa manière de répondre aux questions qui lui étaient posées concernant ce qu'il pensait de notre rapport à la technique et à l'histoire du malentendu la concernant ....Il semblait rassurant et convainquant en ce qui concerne cette science en devenir et non pensante pour le moment .

Maintenant que çà va etre sa fete à Martin !... , il n'en demeurera pas moins sa pensée sur le devenir des hommes qu'il a mis en garde s'ils continuaient à se laisser aller à une pensée ou "non pensée " défaillante donc incapable de penser l' Etre dont il nous parle .

" C'est alors que nous apprendrons en tout premier lieu jusqu'à quel point et dans quel sens décisif l' Etre déjà se voit éclipsé par l'étant et la prépondérance du soi-disant réel ." M. Heidegger

Restera l'ombre dont il nous parle et qui malgré tout nous permettra dans ce clair obscure d'imaginer une autre lumière que celle que nous percevons habituellement .... sorte d'invitation a etre plus authentique ou présent et par là meme plus eclairé par sa philosophie qu'il souhaitait eclairante par rapport à tout obscurantisme .... LE Nazisme en était l' archétype absolu !

IL conclut son ouvrage etude su Nietzche dans sa difficulté d'étayer sa Volonté de puissance par un poeme , ce qui m'amène à penser qu'il était quelque chose d'autre comme il le dit lui meme qu'une simple ombre et qu'il ne pourrait etre si on le démolissait plus avant comme sa philosophie qu'un simple assombrissement .... Il a je pense mal vecu l'histoire du nazisme , du moins , je l'espère .

Et parmi les voyageurs il en est plusieurs qui parlent de ceci
Et le gibier erre sur les gorges
Et le troupeau vagabonde sur les hauteurs ,
Dans l'ombre sacré cependant,
Sur la pente verdoyante habite
Le patre qui contemple les cimes

Holderlin, la Terre Mère .

Reste à nous élever un peu pour éviter de sombrer dans l'abime dans lequel la pensée Nazie avait fait plonger le monde des hommes se pensant l'etre .

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 99
Inscription: 13 Juil 2010, 07:07
Région: finistere
Pays: france

Voir le Blog de loupiote : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 08 Fév 2014, 10:22

Pour ma part, je préfère la philosophie de Audiard. Elle s'applique bien à nos "penseurs".
"Un intellectuel assis ira moins loin qu'un con qui marche".
Sur ce je ::ok je sors::
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de iffig  Nouveau message 08 Fév 2014, 10:33

La maxime est plus subtile : elle dit que deux intellectuels assis iront moins loin qu'une brute qui marche.
Elle est bien sûr, d'application universelle et dépasse de loin "Un Taxi pour Tobrouk" ainsi que les personnes et personnages de Maurice Biraud-François Gensac (qui la prononce) de Charles Aznavour-Samuel Goldmann (à qui elle s'adresse) et de Lino Ventura-Théo Dumas (à propos de qui elle est prononcée) ; on pourrait effectivement envisager le "cas" Heidegger comme représentatif de ce qui peut se passer, parfois, quand un intellectuel se met à marcher :P .
"French rock is Like English wine"

John Lennon

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14659
Inscription: 13 Jan 2013, 11:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de loupiote  Nouveau message 08 Fév 2014, 11:03

Assis , debout, ou sur les genoux n'y changera pas grand chose .... Quoique le lève toi et marche a fait du chemin ! .... Aujourd'hui on peut constater que pas mal d'individus en ont perdu l'équilibre .... le corps a son importance quand l'intellect pese trop lourd , les gens simples sont souvent de bons coureurs à pied ... reste l'entrainement à apprendre à bien peser sans dépasser la dose ou la charge pour ne pas chasser le naturel qui revient tjs au galop jusqu'au jour ou nous serons tous devenus des robots
.

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 99
Inscription: 13 Juil 2010, 07:07
Région: finistere
Pays: france

Voir le Blog de loupiote : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 11 Juil 2014, 09:48

Pierre Bourdieu a démystifié le nazisme de Heidegger avant bien d'autres.

je viens de commettre un commentaire : www.delpla.org/article.php3?id_article=636

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 15 Sep 2014, 08:20

loupiote a écrit:bien sur tout peu etre dit sur le sujet mais si M. Heidegger avait été exploitable , il aurait été rapidement instrumentalisé par le régime nazi donc par Hitler qui etant logique malgré tout l'aurait récupéré et lui aurait offert une place de choix , ce qui n'a pas été le cas ! .... Le probleme comme je l'ai dit dans un autre post c'est qu'il n'aurait tout simplement pas fait le poids face au régime et en bon boutiquier a attendu son heure comme d'autres qui ont su collaborer et ont retrouvé des places de ministres après guerre . ( pas besoin de citer de noms tout le monde les connait à présent !)

Heidegger calculateur tout en etant spectateur privilégié du déroulement de sa propre philosophie de mise en garde sous ses yeux : c'est quand meme incroyable et presque impensable voir révoltant si c'était le cas car il lui était impossible de ne pas comprendre ce qui se passait , que c'était bien cette " non pensée " bien formatée et mise en œuvre qui s'exprimait en détruisant tout sur son passage ..... ou alors c'est que je n'y ai rien compris du fait de ma crédulité et dans ce cas il nous reste la preuve évidente à apporter pour l'exclure des Philosophes humanistes et le regret de devoir m'en écarter comme d'autres penseurs si j' approfondis un peu leur vécu par rapport à leurs propos .

Chez Heidegger qui maitrisait le " savoir dire " , il lui manquait peut etre l'essentiel du MAITRE qui est " le savoir faire " pour etre lui meme en adéquation avec son etre profond ou sa pensée comme le souligne le Dalai Lama " ne juge pas les gens par rapport à ce qu'ils disent mais par rapport à leurs actes ou par rapport à ce qu'ils font !" ... d'autres Maitres : " faire ce qu'on dit permet de mieux dire ou d'exprimer ce que l'on fait " etc . A ce stade il aurait fallu qu' Heidegger fasse partie des résistants qui bien souvent apres guerre sont passés dans l'ombre de l'histoire , ce qui ne fut de toute évidence pas le cas d' Heidegger !...

Ce regime nazi , c'était la grosse Berta qui n'avait pas besoin d'un penseur de Nietzche ou de " l' éternel retour du meme " qui leur semblait tourner autour de l' Etre comme on tourne en rond .... " Fallait marcher droit !" et rapidement meme si le pas de l'oie n'est pas l'idéal pour accélérer la foulée ...

les arguments de Mein KAMPH en matière de massue extrémiste étaient bien plus frappants et bien plus faciles à comprendre et à exploiter par le fond de commerce d' Hitler qui n'avait que faire de penseurs de l' ETRE , de l'ontologie qui dans un regime qui se pensait élitiste s'adressait avant tout au peuple soumis et influençable à souhait et qui n' aurait finalement eu que peu de loisirs en temps de guerre pour essayer de comprendre ce qui pour beaucoup d'entre nous parait tjs incompréhensible par rapport à nos bonnes vieilles habitudes de penser le monde avec méthode et surtout comme il convient !

Alors la "non pensée " court tjs et poursuit son œuvre ou son chemin du " devenir de l'homme " comme le langage qui est furet et qui nous échappe surtout ce soir car je viens de faire quelques exercices physiques et suis pour le moins fatigué . Bon " je vous demande d'arreter de penser car " nous ne pensons pas encore" et là est la question à poser pour savoir : " qui est celui qui est capable de dire c'est moi l'" c'est moi le Guide ou le Maitre Penseur qui sait ou est la voie providentielle dans un monde ou l' absurdité règne en Maitre en dehors d'Hitler qui lui n'y a pas été par quatre chemins .... en dehors de Jésus Christ qui nous disait " Je suis le chemin , la voie à suivre " .... ou " les chemins qui ne menent nulle part ?!" excepté à l' Etre ou à Dieu ? .... Reste la Foi ou la poésie voir les prières si on n'y arrive pas ..... Mystère ! ::respect::


Il faudrait que les philosophes ou ceux qui, comme moi, ne le sont pas mais sentent qu'il y a dans cette querelle des choses fondamentales à comprendre, et sur le nazisme, et sur l'histoire, lisent toute affaire cessante le commentaire des passages antisémites des Cahiers noirs de Heidegger publié l'an dernier par Peter Trawny. Commentaire récemment traduit au Seuil sous le titre Heidegger et l'antisémitisme .

Le titre est d'ailleurs sans doute une fantaisie mercantile d'éditeur car l'original est beaucoup plus précis, suggestif et porteur de l'essence du propos : Heidegger und der Mythos der jüdischen Weltverschwörung, soit "H et le mythe de la conspiration juive mondiale". Hé oui, le grand penseur a glissé dans ces bas-fonds !

Ces Cahiers noirs, très soignés, sont assumés par un auteur qui estimait que la publicité était le pire ennemi de la philosophie. Il avait demandé qu'on les publie en dernier, après tous ses autres inédits. Il leur accordait donc une valeur de couronnement et d'ultime révélation. Leur antisémitisme n'a rien de fortuit ni de momentané, même s'il prend des allures extrêmes, et convergentes avec le pire du nazisme, entre 1938 et 1941.

La bête noire de Heidegger est "la technique", censée nous plonger entièrement du côté de "l'étant" au détriment de "l'être". Lequel être, écrit "estre" en français pour trouver un équivalent au mot heideggérien "Seyn" (au lieu de "Sein") désigne ce qu'on devrait être si on était "authentique" et non perverti par la technique.

Cette dernière est aussi baptisée "américanisation". L'emploi d'un tel mot à une telle époque vaut son pesant de souhait de la victoire de l'Allemagne. Le bolchevisme est également une prise de contrôle de la technique sur l'estre. Quant au nazisme, il n'est pas tout blanc en l'affaire, étant lui aussi fâcheusement technique (une idée qui a beaucoup servi aux intégristes de Heidegger pour le blanchir). Mais l'estre a beaucoup à voir avec la "communauté nationale" (Volksgemeinschaft), une expression, elle, centrale et chez Hitler et chez Heidegger. Quant à la Juiverie, elle est tout aussi coupable que dans Mein Kampf de ne pas avoir de "sol", elle est la quintessence de l'aliénation par la technique : cela apparaît notamment lorsque Heidegger insiste sur "l'esprit de calcul" qui est censé l'animer.

Mais ceci n'est que le défrichement de mon déchiffrement et j'espère être très vite rejoint dans la discussion de ce petit livre.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Nov 2014, 21:36

Le livre de Peter Trawny est fort bien résumé ici :

http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article561

Quelque chose me chiffonne : chez Trawny comme chez Nicolas Rousseau, le propos est fort moraliste et bien peu historique. Le nazisme est tenu à distance, comme quelque chose à la fois de vulgaire et de maléfique, séparé de tout ce qui pense par une cloison étanche. L'antisémitisme de Heidegger, qui s'exprime surtout dans les Cahiers noirs entre 1938 et 1941, forme dans son oeuvre des "taches purulentes". On trouve, à propos de son adhésion au nazisme, quelque chose de voisin dans un petit livre d'Alain Badiou et Barbara Cassin, Heidegger. Les femmes, le nazisme et la philosophie (Fayard 2010) où le philosophe allemand est censé avoir eu des lourdeurs de provincial et ne s'être rallié au nazisme qu'en fonction d'elles.

Le nazisme est ici un objet, ou au plus une planète exerçant une certaine attraction sur des corps extérieurs à elle. Il ne serait point un sujet, responsable de son attractivité et faisant tout pour l'augmenter. Pourquoi ne pas penser que Heidegger est tout bonnement mobilisé, notamment pendant la guerre, et adhère à l'antisémitisme nazi, fût-ce sous une forme raffinée, éloignée certes du racisme biologique par une sorte de snobisme mais retrouvant par d'autres voies l'essentiel ? C'est-à-dire l'idée d'une mission sacrée de l'Allemagne, renouant avec l'éclosion de la philosophe dans la Grèce présocratique et devant compter avec une conspiration juive mondiale qu'incarnent à la fois les Etats-Unis et l'URSS ?

Cela fait beaucoup de correspondances terme à terme avec la propagande hitlérienne. Une autre, qui survivra à la guerre et pas qu'un peu, chez Heidegger et chez beaucoup d'autres, consiste à déplorer les souffrances des Allemands sans un mot de compassion pour celles des Juifs.

En d'autres termes, Heidegger semble bien ne s'être démarqué de certaines "grossièretés" nazies et n'avoir cessé de soutenir ostensiblement le régime à partir de 1934 (et plutôt à la fin de l'année qu'au début) que pour conserver une adhésion profonde, et jusqu'à la fin, à la politique extérieure et militaire dudit régime. Et s'il persiflait à l'occasion dans ses cours contre les lieutenants du Führer mais jamais semble-t-il contre le chef lui-même, ne serait-ce pas parce qu'il restait fasciné et admiratif devant le surgissement de cette personnalité "allemande" ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 30 Nov 2014, 13:30

Un papier d'Eric Aeschimann dans le Nouvel Obs ou "Heidegger antisémite pour les nuls" : http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20 ... egger.html

vétéran
vétéran

 
Messages: 5907
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 1 minute
par: pierma 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 41 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 41 minutes
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 41 minutes
par: iffig 
    dans:  Hitler en 1940 
il y a 48 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 16:31
par: thucydide 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: jb. Etcharren, medicairborne, Semantic Visions et 30 invités


Scroll