Connexion  •  M’enregistrer

Heidegger : le retour de la force obscure

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de dominord  Nouveau message 06 Fév 2014, 08:21

Merci François pour cette phrase, figurez vous que depuis le début je me posais justement la question. et ne voyez pas d'ironie là dedans, c'est la stricte vérité, et je m'estime globalement pas plus bête que la moyenne des lecteurs du forum.
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4261
Inscription: 10 Aoû 2011, 19:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de iffig  Nouveau message 06 Fév 2014, 19:09

Je n'ai jamais entendu parler de ces histoires d'alcôve entre AH et MH. C'est sûrement une métaphore ? Moi j'en étais resté à la thèse selon laquelle MH et AH ne se sont jamais rencontrés.


Sinon, je me permets de faire remarquer que le post a débuté avec la formule : "Avec la parution imminente des "Cahiers noirs" en Allemagne, une nouvelle affaire Heidegger se profile en France".
En outre le jugement "Heidegger était un grand philosophe" est bien formulé par Monsieur Delpla lui-même, ou bien ai-je mal lu son post du 30 janvier 2014 ?
Il me paraissait donc intéressant d'avancer quelques observations sur le milieu, très particulier, des heideggeriens français en rapport avec la valeur philosophique de leur penseur chouchou.

Alors, lisons l'extrait relevé par Monsieur Delpla qui est un si bel exemple de ce que j'ai appelé, après Adorno, le jargon de l'authenticité :

http://parolesdesjours.free.fr/actualiteheidegger.pdf



Par ailleurs, il y a eu une question intéressante sur la question de savoir si l'antisémitisme de MH était culturel ou racial.
Je pense qu'on peut répondre sans hésiter qu'il n'était pas racial, Heidegger ayant toujours fait connaître le peu d'estime en lequel il tenait le réductionnisme biologique (ce que son palotin de "paroles des jours" appelle "biologisme").
Mais ce n'est pas non plus un antisémitisme culturel (parler de culture l'aurait probablement amené, d'une façon ou d'une autre, à se mesurer au philologue Ernst Robert Curtius qui insiste, lui, sur la dimension latine - et non grecque - de l'esprit européen et il est évident que MH qui bredouille si péniblement le grec et le latin n'aurait pas fait le poids face à un authentique connaisseur des langues anciennes). Bref, c'est un antisémitisme qu'on ne saurait définir de façon bien précise, un peu comme ci, un peu comme ça, dans lequel chacun peut trouver son compte. Je ne sais pas si MH a introduit le nazisme en philosophie ; il a certainement consolidé (introduit, non : il a eu des prédécesseurs en Allemagne ...) l'obscurité et la confusion en lieu et place de l'argumentation et de la clarté.

Il y a un article, déjà ancien dans La Pensée Libre, qui présente les choses de façon nuancée et plausible : N° 4 : « Heidegger » : Objet Politique non Identifié - Maximilien Lehugeur - Avril-Mai 2005.

Sinon, je pense qu'on doit bel et bien tenir compte de la "valeur philosophique" de MH dans toute cette affaire : il n'y a jamais eu la moindre équivoque avec, par exemple, un Karl Jaspers qui pensait et s'exprimait clairement (lui aussi fort critique à l'égard de la technique, des conceptions réductionnistes de l'être humain, lui aussi admirateur de la pensée extrême-orientale).
"French rock is Like English wine"

John Lennon

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14670
Inscription: 13 Jan 2013, 11:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 07 Fév 2014, 07:16

autant je ne me sens pas assez armé pour soutenir un débat sur la valeur philosophique de Heidegger, autant je puis répondre à vos remarques sur son isolement et celui des heideggériens français :

-Jaspers, tout en jugeant sévèrement son attitude sous le nazisme, a renoué avec lui après la guerre : pour quelles raisons sinon philosophiques ?

-même remarque pour Hannah Arendt (même si elle avait aussi des raisons privées de renouer);

-en France, ni Derrida, ni Lacoue-Labarthe n'ont l'air de marginaux; ni Sylviane Agacinski, une non-heideggérienne qui estime MH incontournable;

-George Steiner, qui n'est pas français, reste chapeau bas devant la profondeur philosophique de celui dont il stigmatise par ailleurs la lâcheté devant la tyrannie... lâcheté qui en fait, sur ce point aussi, l'égal de Platon !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de iffig  Nouveau message 07 Fév 2014, 09:25

Je n'ai pas l'impression d'avoir employé le terme "isolement" à propos de Heidegger, ni de ses admirateurs ! Si seulement ils étaient isolés, le monde serait sans doute un meilleur endroit ....

Votre liste serait plus convaincante si elle comportait des Français un peu plus sérieux (Il suffit de se reporter à la façon dont l'Université de Cambridge a décerné le titre de Docteur honoris causa à Derrida), comme Françoise Dastur ; il est vrai que c'est une spécialiste de Heidegger plutôt qu'une heideggerienne.
Par ailleurs, on pourrait certainement dresser une liste allant dans le sens contraire et composée de philosophes (George Steiner est professeur de littérature comparée ; Sylviane Agacinski est plutôt une femme de lettre ayant une formation initiale de philosophe) ou de philosophes moins contestés.

Au demeurant, il est un peu vain de chercher à statuer sur la "valeur philosophique" de tel ou tel, absolument parlant. Ma thèse est plutôt que Heidegger a sciemment pratiqué un style philosophique tel que l'on peut trouver dans ses écrits tout et son contraire (Voyez l'observation de M. Lehugueur sur l'usage de l'expression "le Führer" dans les textes de 1933-1934) ; qu'il y ait un effet d'envoûtement dans ses écrits et dans sa parole (d'après ce que m'ont dit des collègues qui ont suivi son séminaire du Thor), personne n'en doute. Y-a-t-il autre chose ? Ce n'est pas nos heideggeriens français qui risquent de le dire ....
"French rock is Like English wine"

John Lennon

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14670
Inscription: 13 Jan 2013, 11:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de loupiote  Nouveau message 07 Fév 2014, 12:27

Bonjour à tous ,

l'œuvre de Heidegger est monumentale et le commun des mortels qui a abordé sa pensée ne peut se faire une idée précise car il devrait pour la comprendre remettre en cause sa maniere d'etre ou de penser .... il est donc facile de nier la pensée de M. Heidegger si on se réfère à son comportement " d'humain trop humain " lors de la montée en puissance du Maitre à penser de Mein kamph mais il est plus difficile de s'atteler à son œuvre qui demande comme toute philosophie à etre méditée !....alors qu'elle a juste été survolée en classe terminale pour la majorité d'entre nous ( en ce qui me concerne çà remonte fin des années 60 ou a peine 3000 personnes en France avaient approché les propos de M. Heidegger ) , l'avaient t 'elles compris ou approfondi : mystere ?! .... ( il l'avait lui meme fait remarquer lors d'une conférence en France je crois en posant la question de savoir s'il avait été compris concernant " cette pensée qui n'était pas encore ! " et tout le monde excepté une personne semblait avoir compris par sa propre pensée le fondement de la pensée qui justement n'etant pas aboutie ne pensait pas encore et était par la meme difficilement pensable et compréhensible !)

il s'agit aujourd'hui d'une bataille engagée entre spécialistes ou Maitres à penser des temps modernes et qui se servent aussi de la technique et des médias , dans une règle du jeu qui oppose en essayant pour certains de reduire la pensée de ce Maitre qui se fourvoya dans les années 30 dans des chemins qui menèrent au nazisme donc " nulle part " excepté à la découverte d'une nouvelle barbarie organisée d'une manière méthodique en s'appuyant sur des discours enflammés du Maitre à penser AH plus ou moins illuminé lors de ses messes Nazies et qui mirent le feu aux poudre de la " non pensée " ambiante ....

C'est bien cette " non pensée " , dans : " ce qui donne à penser dans ce monde qui donne de plus en plus à penser " dans son ouvrage : " Qu'appelle t'on penser ? " que Martin Heidegger dénonce la " Non pensée " sur laquelle il se penche ! )... en se servant de l'image du desert exprimé par Nietzche qui continue de croitre !

Alors comment peut on imaginer aujourd'hui que Martin Heidegger ait pu adhérer à la "non pensée" de AH ou de s'y etre laissé aller ou piéger ?

Le constat de l'échec de la pensée par M.Heidegger à un moment donnée de l'histoire a favorisé aussi le Nazisme qui "ne pensant pas" s'est servi d'une science et de techniques non pensantes , de forces mécanisées pour écraser toute pensée contradictoire autre que la sienne incapable d'inverser ainsi les valeurs pour sortir d'un état de siège dans lequel l' Allemagnne d'Hitler s'estimait etre apres la défaite de 1918.....

l'idée de M Heidegger est peut etre de nous mettre en garde par rapport à nos jugements sur les valeurs qui nous divisent et nous ecartent de l'etre originel présentable qui ne peut etre re presenter re produit ou formaté par la methode a raison de plus par toute sorte de dressage .... la pensée jaillisante dont nous parle Heidegger devrait couler de source et s'exprimer comme la pensée d' Heraclite qui nous indique qu'on ne baigne jamais deux fois dans l'eau du fleuve qui poursuit ainsi inlassablement son cours .

Seul un retour vers cette source vive originelle ou matrice pourrait exprimer ce qui jaillit et s'exprime " sans penser " et qui n'a que faire de la pensée des hommes pour persévérer dans son etre car il en est ainsi et que ce jaillissement spontané exprimerait lui seul " le rapprochement de l'homme qui est l'etre le plus distant avec lui meme !".... Sorte de retour sur soi ou de " tournant " qu'il resterait à entreprendre et dont l'homme s'écarte au profit du combat et duel favorisant les oppositions y compris en Democratie et de la dualite dont finissent par profiter les tyrans qui sont bien les plus fort en matiere de " non pensée rigoriste non vivante donc figée ".

l' ETRE est cet univers duquel l'homme s'ecarte alors qu'il propose l'union ou " principe d'unité " dans ce que j'ai essayé de comprendre de M Heidegger ...." UNI "...VERS quelque chose d'autre que ce que l'on croit connaitre et découvrir (les chemins qui menent nulle part ) ce que l'on ne connait pas encore en faisant le vide de toute pensée non pensante comme dans le ZEN en quelque sorte . ( " Hishirio " " Vide de toute pensée "et Mushotoku "sans but ni profit" donc sans projet de vouloir definir quoi que ce soit comme etant ce qui ne peut etre car insaisissable en verité ou réalité Etre n'est pas de l'avoir ni du savoir livresque !. ( voir la montagne comme elle est et non pas comme on voudrait qu'elle soit :) ..... ne pas penser et laisser faire la pensée ferait agir quelque chose qui n'est pas moi en nous !) ...... ETRE plus inspiré en somme !


AH la voyait à sa façon la montagne a escalader en se projetant carrément dessus en tant que Maitre penseur du Peuple allemand !...

Nous dénonçons MEIN KAMPH " Mon Combat " titre on ne peut plus explicite !... , il s'agit donc bien d'un duel entre les parties : aryens peuple des origines qui devait etre purifié contre le reste du monde qui était quant à lui gangréné par le peuple JUIF comme dépeint par AH etc .....

Comment associer cette idée de Mein Kamph ( mon Combat ) à la pensée d' Heidegger qui cherche lui cette pensée jaillissante des profondeurs de l' etre et donc de la grande origine commune à tous les hommes et qui exprime le principe d' Unité en soi ou de non dualité ?

En se posant comme etre distant et pensant Hitler lui meme detruit toute pensée raisonnable ou aimante en prise avec la vie de l'humain en l'homme ET SON SUR HOMME ou Bon Aryen ne peut rien contre çà .

Il nous faut aujourd'hui Surmonter " l'homme Hitler "cet humain qui ne faisait pas de sentiments et qui s'il en avait faits se serait senti " trop humain " par rapport a l'idée qu'il se faisait de lui meme et du Sur Homme Allemand en devenir pour 1000 ans ou de sa la race des seigneurs .

M. Heidegger a été le philosophe le plus traduit par les Japonais et les sectes ZEN SOTO entre autres et je viens de lire le " TAKEMMUSU AIKI " il vient tout juste d'etre traduit en Français ( conference du Maitre Ueshiba sur l'idée du " Non combat " ( SHIN NO BUDO ) en matiere de vrai Art martial ) la preface fait reference à Martin Heidegger et laisse entendre ce que j'ai essayé d'exprimer plus haut ) ....le Maitre Ueshiba a voulu faire table rase de tout ce qui faisait reference à la derive via le combat qui detruit l'humanité à cause des hommes qui s' opposent en denaturant tout sur leur passage un peu comme Attila . Que le temps était venu pour ce Maitre et qu'il fallait d'abandonner la philosophie des temps anciens qui s'ecarte et cree ce desert de la non pensée non jaillissante qu'il reste a reconquérir grace a la paix et non pas à la guerre comme exprimé également dans le Veda ......

Dans son propos Maitre Ueshiba fait reference au livre "des choses anciennes" KOJIKI " du Japon qui parle de la grande Origine commune ICHIGEN qui n'avait rien a voir avec le "Yamato damashi "d'avant guerre réservé aux castes de guerriers samourai assujetis au code d'honneur du bushido et qu'il fallait arreter çà avant qu'il ne soit trop tard et qu'il fallait lancer un pont entre les hommes vers une plus grande esperance comme Nietzche en quelque sorte pour surmonter l'homme du commun egoiste ou trop humain pour qu'au lieu de se contrer les hommes se rencontrent et creent ensemble " l' Unité Amour " principe vital qui soutient la vie comme il le dit et ainsi permettre un paradis sur terre !" .....il ajoute celui qui a l'uni vers en lui peut dire "je suis l' univers etc ON PEUT REVER de ce monde qu'a peut etre tenté d'explorer M. Heidegger mais Hitler certainement pas . J'arrete là . ) :?:

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 99
Inscription: 13 Juil 2010, 07:07
Région: finistere
Pays: france

Voir le Blog de loupiote : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 07 Fév 2014, 13:56

A vous deux, vous représentez une bonne partie du champ ! L'un juge Heidegger négligeable et ses admirateurs marginaux, l'autre le trouve important, intéressant et pas nazi pour deux sous.

Quant à moi, c'est la capacité d'entraînement de l'hitlérisme qui m'intéresse en l'affaire. Heidegger me semble avoir joué au plus malin, comme Schleicher, comme Papen, comme Chamberlain, comme Daladier, comme Reynaud, comme Pétain, comme Staline, comme Roosevelt... et tant d'autres, qui se sont révélés très platement les plus bêtes.

Mon "alcôve" était métaphorique, certes, mais encore une fois gare au positivisme : ce n'est pas parce qu'aucune rencontre Hitler-Heidegger n'est mentionnée dans la documentation disponible qu'il n'y en a eu aucune. Ne sont-ils pas tous deux menteurs ? N'auraient-ils pas eu l'un et l'autre intérêt à s'en cacher ? Connaissons-nous en détail leurs emplois du temps ? Que saurions-nous de la rencontre entre Hitler et Leni Riefenstahl en mai 1932 si elle n'avait eu l'obligeance de nous la raconter en 1987 ?

A plus forte raison, gardons-nous d'être affirmatifs sur leurs pensées quand rien n'en transparaît. Hitler a sans nul doute beaucoup impressionné Heidegger. Et l'inverse ? Comme souvent on est réduit à déduire ses pensées de ses actes, et à tenter des comparaisons avec des situations mieux documentées. Je pense à Heisenberg, le physicien, disciple dissident d'Einstein. Il a contre lui Heydrich, en 1937... et Himmler lui sauve la mise ! Puis il triomphe dans l'automne 40 et retrouve de grands moyens de travail. En 41 il visite Niels Bohr à Copenhague et chacun joue au chat et à la souris pour savoir où en est l'autre camp avec l'atome. Pas de rencontre connue avec le Führer non plus, mais comment croire qu'il restait indifférent à ce remue-méninges ?

Heidegger reste membre du parti, continue d'enseigner, dit volontiers dans ses cours (très probablement espionnés par le SD) du mal de certains ministres mais non du Chef, cesse de publier sauf sur un poète, Hölderlin, ne désapprouve certainement pas l'agression contre l'URSS... Bref, il reste une caution du régime, un signe et un vecteur de son emprise sur les esprits.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de iffig  Nouveau message 07 Fév 2014, 14:20

Je n'ai dit en aucun cas que les admirateurs de MH étaient marginaux,c'est hélas exactement le contraire : ils tiennent le haut du pavé et fonctionnent comme une secte au service d'un gourou ....
L'intérêt philosophique de Heidegger est, à mon sens, assez mince, en effet, ce qui ne veut pas dire négligeable ; une notice très mesurée et informée, globalement favorable, figure ici :

http://plato.stanford.edu/entries/heidegger/

Après, en ce qui concerne ses positions politiques, c'est une affaire de spécialistes ; je n'ai pas l'impression, d'après ce que j'ai pu lire, que MH ait été spécialement impressionné par AH. Il voyait plutôt dans le National-Socialisme un mouvement dont il attendait la prise en charge de l'échec des Lumières et de ses valeurs et la relève, peut-être, de quelque chose d'autre. Plus tard, il a semble-t-il, reconstruit son adhésion et sa prise de distance à la lumière de sa philosophie de la technique.
"French rock is Like English wine"

John Lennon

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14670
Inscription: 13 Jan 2013, 11:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de loupiote  Nouveau message 07 Fév 2014, 18:40

bien sur tout peu etre dit sur le sujet mais si M. Heidegger avait été exploitable , il aurait été rapidement instrumentalisé par le régime nazi donc par Hitler qui etant logique malgré tout l'aurait récupéré et lui aurait offert une place de choix , ce qui n'a pas été le cas ! .... Le probleme comme je l'ai dit dans un autre post c'est qu'il n'aurait tout simplement pas fait le poids face au régime et en bon boutiquier a attendu son heure comme d'autres qui ont su collaborer et ont retrouvé des places de ministres après guerre . ( pas besoin de citer de noms tout le monde les connait à présent !)

Heidegger calculateur tout en etant spectateur privilégié du déroulement de sa propre philosophie de mise en garde sous ses yeux : c'est quand meme incroyable et presque impensable voir révoltant si c'était le cas car il lui était impossible de ne pas comprendre ce qui se passait , que c'était bien cette " non pensée " bien formatée et mise en œuvre qui s'exprimait en détruisant tout sur son passage ..... ou alors c'est que je n'y ai rien compris du fait de ma crédulité et dans ce cas il nous reste la preuve évidente à apporter pour l'exclure des Philosophes humanistes et le regret de devoir m'en écarter comme d'autres penseurs si j' approfondis un peu leur vécu par rapport à leurs propos .

Chez Heidegger qui maitrisait le " savoir dire " , il lui manquait peut etre l'essentiel du MAITRE qui est " le savoir faire " pour etre lui meme en adéquation avec son etre profond ou sa pensée comme le souligne le Dalai Lama " ne juge pas les gens par rapport à ce qu'ils disent mais par rapport à leurs actes ou par rapport à ce qu'ils font !" ... d'autres Maitres : " faire ce qu'on dit permet de mieux dire ou d'exprimer ce que l'on fait " etc . A ce stade il aurait fallu qu' Heidegger fasse partie des résistants qui bien souvent apres guerre sont passés dans l'ombre de l'histoire , ce qui ne fut de toute évidence pas le cas d' Heidegger !...

Ce regime nazi , c'était la grosse Berta qui n'avait pas besoin d'un penseur de Nietzche ou de " l' éternel retour du meme " qui leur semblait tourner autour de l' Etre comme on tourne en rond .... " Fallait marcher droit !" et rapidement meme si le pas de l'oie n'est pas l'idéal pour accélérer la foulée ...

les arguments de Mein KAMPH en matière de massue extrémiste étaient bien plus frappants et bien plus faciles à comprendre et à exploiter par le fond de commerce d' Hitler qui n'avait que faire de penseurs de l' ETRE , de l'ontologie qui dans un regime qui se pensait élitiste s'adressait avant tout au peuple soumis et influençable à souhait et qui n' aurait finalement eu que peu de loisirs en temps de guerre pour essayer de comprendre ce qui pour beaucoup d'entre nous parait tjs incompréhensible par rapport à nos bonnes vieilles habitudes de penser le monde avec méthode et surtout comme il convient !

Alors la "non pensée " court tjs et poursuit son œuvre ou son chemin du " devenir de l'homme " comme le langage qui est furet et qui nous échappe surtout ce soir car je viens de faire quelques exercices physiques et suis pour le moins fatigué . Bon " je vous demande d'arreter de penser car " nous ne pensons pas encore" et là est la question à poser pour savoir : " qui est celui qui est capable de dire c'est moi l'" c'est moi le Guide ou le Maitre Penseur qui sait ou est la voie providentielle dans un monde ou l' absurdité règne en Maitre en dehors d'Hitler qui lui n'y a pas été par quatre chemins .... en dehors de Jésus Christ qui nous disait " Je suis le chemin , la voie à suivre " .... ou " les chemins qui ne menent nulle part ?!" excepté à l' Etre ou à Dieu ? .... Reste la Foi ou la poésie voir les prières si on n'y arrive pas ..... Mystère ! ::respect::

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Messages: 99
Inscription: 13 Juil 2010, 07:07
Région: finistere
Pays: france

Voir le Blog de loupiote : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 07 Fév 2014, 18:41

Vous n'auriez pas un aspro ?
::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete::
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7296
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Heidegger : le retour de la force obscure

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 07 Fév 2014, 18:52

JARDIN DAVID a écrit:Vous n'auriez pas un aspro ?
::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete::
JD


Deux ce sera mieux ::mal-a-la-tete:: ::mal-a-la-tete::
Et il ne s'agit pas de MEIN KAMPH mais de MEIN KAMPF
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61534
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 01:24
par: Manu 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 00:54
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 00:19
par: Manu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:08
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:34
par: kfranc01 
    dans:  Identifications de pseudos 
Hier, 23:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:15
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: carlo, Semantic Visions et 27 invités


Scroll