Connexion  •  M’enregistrer

Ça s'est passé un 26 août..........

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Ça s'est passé un 26 août..........

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 26 Aoû 2013, 10:54

Frederick Bean Avery, dit Tex Avery, né le 26 février 1908 à Taylor (Texas) et mort le 26 août 1980 à Burbank (Californie). Il était un réalisateur de films d'animations. Il est à l’origine du style farfelu des cartoons hollywoodiens des années 1940. Tex Avery a travaillé pour les studios Universal, Warner Bros. et Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), et est connu pour ses créations d'univers aux situations délirantes. Parmi ses personnages, on peut citer Bugs Bunny, Daffy Duck, Droopy ou Casse-noisettes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tex_Avery

Le 26 août 1940 voit le Tchad rejoindre la France Libre.
Le 26 août 1940 voit également la R.A.F. effectuer son premier Raid de bombardement sur Berlin.
Le 26 août 1941 voit le sous-lieutenant René Mouchotte obtenir sa première victoire aérienne en tant que commandant d'un squadron de la R.A.F. Il abat un Junkers Ju 88.
En date du 26 août 1943, la Grande-Bretagne, les U.S.A et le Canada - à Washington - reconnaissent partiellement l'autorité du CFLN et du Général de Gaulle.
Le 26 août 1944, les F.F.I. libèrent le Puy de Dôme, et occupent Clermond-Ferrand.
Source: Chronique de la Seconde Guerre mondiale.

Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61592
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Ça s'est passé un 26 août..........

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 26 Aoû 2013, 11:42

le 26 Août 1944, Le général de Gaulle arrive à Notre-Dame où des coups de feu éclatent et provoquent un début de panique dans la foule. Imperturbable, de Gaulle assiste au Magnificat dans la cathédrale.

« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12602
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Ça s'est passé un 26 août..........

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 26 Aoû 2013, 16:57

26 août 1660. Louis XIV défile sous l'oeil de la vieille borgne qui l'a dépucelé à l'âge de 16 ans.

Cateau la Borgnesse accueille sur son balcon Anne d'Autriche et Mazarin pour assister au défilé du roi présentant Marie-Thérèse aux Parisiens.

Image

Le balcon de l'hôtel de Beauvais accueille du beau linge cet après-midi du 26 août 1660 pour assister au cortège triomphal de Louis XIV ramenant à Paris sa jeune épouse, Marie-Thérèse d'Espagne. Peu importe que la nouvelle reine de France ressemble à un improbable croisement entre Mimi Mathy et Régis Laspales... Paris est en fête, Paris pavoise. Les paparazzi mitraillent le balcon où trônent Anne d'Autriche, Mazarin, la reine d'Angleterre et sa fille, le vicomte de Turenne et tous les plus hauts personnages de la cour. En retrait, rouge de fierté, se tient une quasi-inconnue. C'est leur hôtesse, Catherine-Henriette Bellier - dite Cateau la Borgnesse -, baronne de Beauvais. Borgne, laide et lubrique, elle a pour seul titre de gloire d'avoir dépucelé le roi six ans plus tôt, lorsqu'il avait 16 ans et elle 40 ! D'où sa fortune. Oui, elle peut être fière de son puceau qui passe devant son hôtel particulier monté sur un cheval bai couvert d'une housse brodée d'argent et de pierreries. Dans tout Paris, il n'y que Mélenchon pour faire la tronche : les cocos viennent de demander le divorce...

Épouse de Pierre Beauvais, un marchand de rubans, Cateau la Borgnesse est la femme de chambre préférée d'Anne d'Autriche en raison d'une spécialité où elle excelle : celle d'introduire avec un doigté incomparable les clystères dans le postérieur de la reine mère. Au XVIIe siècle, en effet, la médecine recommande des lavements fréquents pour éclaircir la bile et rester en bonne santé. Les grands du royaume se lavent donc les intestins comme aujourd'hui on s'injecte du Botox.

Protection du Roi-Soleil
En 1654, la reine mère s'inquiète pour la libido de son petit Louis. À 16 ans, il devrait déjà sauter les bonnes avec l'énergie d'un DSK, mais rien de cela. Il ne semble pas du tout attiré par la gent féminine. Anne d'Autriche a une énorme crainte : qu'il soit aussi mou que son père Louis XIII, qui bandait à la Saint-Glinglin... Ne lui a-t-il pas fallu vingt-deux ans pour enfin réussir à planter la petite graine qui deviendra Louis XIV ? À noter que c'est pour remercier Dieu d'être tombée enfin enceinte de petit Louis qu'Anne d'Autriche fait ériger l'abbaye du Val-de-Grâce.

Bref, constatant que son fils n'a pas d'amourette, Anne d'Autriche le pousse dans les bras de la vieille borgne, sa confidente. Celle-ci n'a pas l'impudence de refuser d'introduire le mini-clystère royal dans sa docte personne. Aucun témoignage ne précise si le jeune Louis a goûté l'exercice, mais force est de constater qu'il n'a plus, depuis lors, cessé de multiplier les conquêtes. Rassurée sur la sexualité de son petit mâle, la reine mère couvre Cateau la Borgnesse d'honneurs et d'argent. Elle récompense même son époux, peu jaloux, Pierre Beauvais en le faisant conseiller du roi et baron. La reine du clystère consacre sa nouvelle fortune à la construction de l'hôtel de Beauvais, rue Saint-Antoine (dans une portion devenue la rue François-Miron). Faute d'un terrain suffisamment vaste, le premier architecte du roi, Antoine Le Pautre, établit le corps principal du bâtiment sur la rue. Au rez-de-chaussée, Cateau lui demande de prévoir des boutiques pour les louer à des marchands. C'est une première. Jusqu'à sa mort en 1690, à 76 ans, la lubrique borgne bénéficiera toujours de la protection du Roi-Soleil.

Vive les mariés
Pour en revenir au 26 août 1660, le jeune Roi-Soleil est heureux de présenter son épouse, Marie-Thérèse, aux Parisiens qui, il n'y a pas si longtemps, menaient la Fronde contre lui. Les façades sont parées de feuillages, de tapisseries et de tableaux. Vive les mariés ! Le peuple est en liesse. Stéphane Bern est présent pour TF1. Lui qui a débuté comme homme-pipi à Versailles ne pouvait pas rater cet événement. De huit heures à midi, le roi et son épouse reçoivent les hommages et les soumissions de tous les corps et compagnies supérieures, assis sur un trône à l'extrémité du faubourg Saint-Antoine (aujourd'hui la place de la Nation).

À 14 heures, le couple royal, suivi par un immense cortège, traverse Paris pour se rendre au Louvre. Précédé par les troupes de sa maison, le roi caracole sur son cheval, accompagné par les princes et les plus grands seigneurs de France, tous magnifiquement vêtus. La timide Marie-Thérèse suit dans un carrosse couvert d'or et d'argent, tiré par six chevaux gris perle. Elle est entourée par les princesses et les dames les plus qualifiées. À la dernière seconde, Miss Roussillon a été écartée pour avoir dévoilé un tétin coquin sous une gaze transparente... Derrière suivent, dans un cortège interminable, toutes les confréries, tous les corps de métier, des religieux, des magistrats... Le soir, quand enfin les deux mariés se retrouvent au lit, on imagine que Louis a une pensée pour celle qui l'a initié aux joies du sexe.

par :FRÉDÉRIC LEWINO ET GWENDOLINE DOS SANTOS - Le point.fr
http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujo ... 27_494.php
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12602
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 9 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 32 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 56 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 09:59
par: Chef Chaudart 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965, Alfred, dynamo, foxbat, JARDIN DAVID, manudread, PHILIPPE77, Semrush, th.reynaud et 16 invités


Scroll