Connexion  •  M’enregistrer

Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 22 Juil 2013, 11:25

> Faudrait peut-être l'inviter à venir s'instruire sur notre forum celui là ...

Image
Contacté par le "Courrier de l'Ouest", qui l'a entendu prononcer cette phrase,
le député centriste du Maine-et-Loire ne nie pas avoir tenu ces propos.
Photo : Le député-maire UDI de Cholet, Gilles Bourdouleix, le 23 juin 2011 dans sa ville. (FRANK PERRY / AFP)


Par Francetv info
Mis à jour le 22/07/2013 | 12:06 , publié le 22/07/2013 | 11:50


Alors que des gens du voyage occupent un champ de sa commune du Maine-et-Loire, le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, a lâché : "Comme quoi, Hitler n'en a peut-être pas tué assez." C'est un journaliste du Courrier de l'Ouest (article payant), qui suivait le déplacement de l'élu centriste dimanche 21 juillet, qui l'a entendu marmonner cette phrase après un accueil particulièrement houleux.

"Excédé par les saluts nazis et les accusations de racisme des gens du voyage, le député-maire a évoqué l’extermination nazie, avant d'assurer qu'il démissionnerait ce lundi soir si le préfet refusait de faire évacuer le terrain par les forces de l'ordre", explique le quotidien régional. Selon Le Lab, qui a repéré l'information, Gilles Bourdouleix, contacté par Le Courrier de l'Ouest, n'a pas démenti avoir tenu ces propos.
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12602
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de pierma  Nouveau message 22 Juil 2013, 11:36

Apologie de crime contre l'humanité et incitation à la haine raciale.

vétéran
vétéran

 
Messages: 683
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 22 Juil 2013, 11:44

Pitoyable de la part d'une personne censée représenter les valeurs .
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de GBW067  Nouveau message 22 Juil 2013, 11:49

J'espère que le préfet suspendra sa décision jusqu'à mardi....

Et puis après les gens du voyage, pourquoi Hitler n'aurait-il pas visé les maires centristes ???? Ce genre d'individu pense toujours que ce qui s'est passé n'était pas "gênant" parce qu'il s'imagine faire partie d'une frange de la population qui ne serait pas visée par les sévices dont les gens du voyage ou d'autres catégories de personnes ont subis...L'Histoire a pourtant montré que aucune frange de la population n'est à l'abri de sévices lorsque des extrémistes sont au pouvoir...
Dan
_______________________________________________________________
Fais ce que dois, advienne que pourra

Ma bibliothèque (en cours de saisie)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1200
Inscription: 11 Juil 2012, 22:04
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de GBW067 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 22 Juil 2013, 11:58

Qui c'est cet enc...?
Sinon pas mieux que Pierma.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3250
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 22 Juil 2013, 12:07

Ce monsieur devrait se renseigner sur lois raciales de Vichy et non d'Hitler qui prouvent que l'horreur n'a véritablement pas de nationalité .

Quand on est autant xenophobe autant se renseigner sur les lois de son propre pays avant d':" admirer" le travail des autres..


Durant la Première Guerre mondiale, tandis que les tsiganes alsaciens-lorrains de nationalité allemande sont internés en tant que civils ennemis, ceux de nationalité française qui circulent dans les zones de combat sont arrêtés sous divers motifs et internés au camp de Crest, de 1915 à 1919.

Lorsque se déclenche la Seconde Guerre mondiale, la France n'attend pas l'occupation allemande pour prendre des mesures privatives de liberté à l'encontre des « nomades ». Le 16 septembre 1939, le préfet d'Indre-et-Loire les déclare « indésirables » dans le département et ordonne à la gendarmerie qu'ils « soient refoulés de brigade en brigade dans un autre département ». Le 22 octobre 1939, le général Vary, commandant de la 9e Région militaire, ajoute une interdiction de séjour dans le Maine-et-Loire et une interdiction de circuler dans les deux départements précités ainsi que dans la Vienne, les Deux-Sèvres, la Haute-Vienne, la Charente, la Dordogne et la Corrèze, précisant quelques jours plus tard que la mesure s'applique également aux « forains ».

Un décret-loi du 6 avril 1940 prohibe la circulation des nomades sur l'ensemble du territoire métropolitain pour la durée de la guerre et impose l'assignation à résidence. Officiellement, cette mesure vise à réduire les risques d’espionnage mais il s'agit en réalité de contraindre les « Tsiganes » à la sédentarisation. Pour autant, les autorités se montrent réticentes à imposer l'internement à cause de la menace de reconstitution de bandes à l'intérieur des camps et pour ne pas imposer de charges trop lourdes à l'État. Ces réticences sont toujours de mise sous le régime de Vichy : seuls deux camps, le camp de Lannemezan et le camp de Saliers sont consacrés exclusivement à l'internement de « nomades » en zone sud. En zone nord les Allemands sont à l'origine de l'internement des nomades80. Selon la thèse de l'historien Denis Peschanski publiée en 2002 et qui confirme son estimation de 1994, le nombre des Tsiganes internés une ou plusieurs fois entre 1940 et 1946 s'élève à 3 000. D'autres chiffres ont été cités : Marie-Christine Hubert a cité en 1999 un minimum de 4 657 internés tsiganes en zone occupée et 1 404 en zone libre, en précisant que 90 % sont de nationalité française, et que 30 à 40 % sont des enfants. Ce chiffre de 6 000 a été confirmé en 2009 et repris en 2010, par le secrétaire d'État aux anciens combattants Hubert Falco.

L'ordonnance du Militärbefehlshaber in Frankreich du 4 octobre 1940 édicte que « les Tsiganes se trouvant en zone occupée doivent être transférés dans des camps d’internement, surveillés par des policiers français ». Les autorités françaises y répondent dans un premier temps en créant de petits camps plus ou moins organisés ou improvisés, où les « nomades » sont soumis à un régime d'assignation à résidence assez dans l'esprit de la circulaire du 26 avril 1940 aux préfets : autorisation de quitter le camp le jour pour trouver des moyens de subsistance, à condition de regagner le camp le soir, à l'instar du camp de la rue Le-Guen-de-Kérangal à Rennes. Le régime se durcit progressivement. Il n'y a pas de barbelés ni de mirador au camp établi jusqu'en décembre 1940 par le département des Deux-Sèvres dans les ruines du château de Châtillon à Boussais, ce qui n'est plus le cas au camp de Poitiers où les « nomades » de Boussais sont ensuite transférés.

Le règlement du camp de Coudrecieux rédigé en août 1941 précise qu'aucune permission n'est accordée aux internés, tout en permettant des sorties encadrées par les gendarmes. Dans son étude sur Arc-et-Senans, Alain Gagnieux distingue la période « camp de rassemblement » de septembre 1941 à mai 1942 et la période « camp d'internement » de mai 1942 à septembre 1943 lorsque les autorisations de sortie furent exclues.

Les conditions de vie au camp de Moisdon-la-Rivière sont décrites le 8 décembre 1941 par l'assistante sociale principale : les repas consistent en ersatz de café le matin avec une ration de pain pour la journée, parfois un peu de viande le midi pour agrémenter navets, betteraves, choux, et le soir une soupe trop claire ; à l'exception de quelques familles, « toutes les autres sont parquées comme des bêtes dans deux grands baraquements de bois repoussants de saleté où jamais ne pénètrent ni le soleil ni l'air », la gale et les poux ne manquant pas de faire leur apparition. En mai 1942, les instituteurs du camp de Mulsanne obtiennent du directeur d'une scierie voisine « l'autorisation de collecter les écorces et brindilles qui couvrent les sapinières (…) [qui] seraient collectées par les enfants au cours de promenades surveillées et destinées à la cuisson du lait des bébés du camp, aucun moyen de chauffage n'ayant été prévu jusqu'à présent ».

Les déportations[modifier]
D'une part, 66 hommes adultes en provenance du camp de Poitiers quittent le camp de Compiègne le 23 janvier 1943 pour être déportés à Oranienburg-Sachsenhausen. D'autre part, un second groupe de 25 hommes adultes du camp de Poitiers sont déportés au cours de la même année vers Buchenwald. Emmanuel Filhol cite le cas d'un déporté de Sachsenhausen qui rentre de déportation en août 1945 et se voit à nouveau assigné à résidence sous le coup du décret du 6 avril 1940 que les gendarmes continuent d'appliquer jusqu'en juin 1946.

En 1995, le quotidien Centre-Presse publie le récit d'un survivant de Buchenwald qui témoigne du « froid et de la faim, des coups, du travail harassant dans les galeries souterraines » qui causèrent la mort de son père et 9 membres de sa famille.

Par ailleurs, des personnes du Nord-Pas-de-Calais rattaché par l'occupant à la Belgique furent arrêtées fin 1943 à la suite de l'ordre d'Himmler d'arrêter tous les Tsiganes de Belgique et du Nord-Pas-de-Calais, puis internées au camp de Malines et déportées vers Auschwitz le 15 janvier 1944. Seules 12 personnes belges ou françaises ont survécu sur les 351 convoyées de Malines à Auschwitz. Parmi les 351 personnes, au moins 145 étaient françaises, au moins 121 étaient belges, et 107 étaient des enfants de moins de 16 ans.

Il existe également quelques cas connus, non exhaustifs, de Gitans français déportés en tant que résistants.

La fin des camps

Les derniers internés au camp de Jargeau ne le quitteront qu’en décembre 1945, alors que les déportés survivants sont rentrés d’Allemagne depuis le printemps. Le dernier camp à fermer est le camp des Alliers à Angoulême, qui fonctionne jusqu'au 1er juin 1946. À la sortie, les familles libérées ne retrouvent pas les roulottes et chevaux qu'elles possédaient et ne reçoivent aucune aide ou indemnisation. Certaines se réfugient dans la grotte des Eaux-Claires à Ma Campagne.

Toutefois, un petit nombre de personnes ont obtenu le statut d'« interné politique » longtemps après la guerre.

Mémoire

En 1985, une stèle est érigée au camp d'Internement de la Route de Limoges à Poitiers, qui mentionne la présence des Tsiganes dans ce camp, avec des Juifs et des résistants106.

En 1988, une modeste stèle commémorative est érigée sur le site d'internement de Montreuil-Bellay. Les vestiges de ce camp font l'objet d'une inscription aux Monuments historiques le 8 juillet 2010.

Des stèles furent également érigées au Camp de Jargeau en 1991, à Laval (mémoire des camps de Grez-en-Bouère et Montsûrs) en 1993, à Arc-et-Senans en 1999, au camp de Linas-Montlhéry en 2004, à Angoulême (camp des Alliers), et Lannemezan en 2006, à Avrillé-les-Ponceaux (camp de La Morellerie) et Barenton en 2008.

Un monument, œuvre du sculpteur Jean-Claude Guerri, a été inauguré à l'emplacement du camp de Saliers le 2 février 2006.

L'ouvrage « Les lieux de mémoire » publié de 1984 à 1992 sous la direction de Pierre Nora, et les principaux manuels d'histoire de classe de terminale disponibles en 2009 n'évoquent pas les camps d'internement de « nomades ».

Le film Liberté de Tony Gatlif, qui a pour thème les politiques anti-tsiganes en France sous le régime de Vichy, paraît en 2010.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms#Les_c ... _en_France
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 22 Juil 2013, 12:58

Pathetique , tragique , meprisable .. difficile de faire un choix sur les qualificatifs de cette annonce.

Plus que Fred , il faudrait tout simplement qu'il s'instruise.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Juil 2013, 13:03

Pas de commentaires mais j'approuve vos réactions.
Amicalement
Prosper :|
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61585
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 22 Juil 2013, 13:14

Sage réaction prosper
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Le maire de Cholet trouve qu'"Hitler n'a peut-être pas assez tué" de gens du voyage

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 22 Juil 2013, 13:15

On peut toujours proposer à ce zigoto de venir s'instruire, euh, s'inscrire sur le forum...!!!
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3250
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 39 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
il y a 46 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 52 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Aujourd’hui, 20:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 20:42
par: dynamo 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 20:35
par: fanacyr 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 18:40
par: Andrée Balagué 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965, Shyraku, Trendiction Bot DE et 25 invités


Scroll