Connexion  •  M’enregistrer

Une porcherie mine la mémoire des Roms

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Une porcherie mine la mémoire des Roms

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 14 Juil 2012, 12:45

La Libre Belgique

AFP

Mis en ligne le 13.07.2012

" Une porcherie, construite sur un ancien camp nazi, fâche la communauté rom. Le site est censé rendre hommage aux Roms qui y ont été emprisonnés et tués. La visite du Premier ministre tchèque Petr Necas, cette semaine, sur les lieux d'un ancien camp nazi de Lety, à 70 km au sud de Prague, a relancé la colère des Roms. Cet hommage des autorités aux victimes roms durant la Seconde Guerre mondiale, a relancé la polémique sur une porcherie, construite sur le site depuis les années 1970, et dont la communauté rom exige, en vain, la fermeture.

Entre 1940 et 1943, les nazis et leurs collaborateurs tchèques ont emprisonné 1308 Roms tchèques dans ce camp, dirigé par un commandant tchèque et ses gardes. Quelques 327 Roms y sont morts, dont 241 enfants, alors que plus de 500 personnes y ont transité vers le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau aménagé dans le sud de la Pologne par l'occupant allemand.

Entre 1972 et 1976, le régime communiste au pouvoir a construit sur le site de ce camp une porcherie gérée aujourd'hui par une société privée. Les tensions entre les Roms et le gouvernement de Prague concernant ce site sont récurrentes depuis près de vingt ans.

Lundi, les Roms ont boycotté une cérémonie organisée a Lety avec la participation du chef du gouvernement de centre-droit, destinée à honorer les victimes roms des nazis. "Notre objectif est d'obtenir le déplacement de cette porcherie de l'endroit ou notre peuple a été tué à cause de sa race", explique Cerek Ruzicka, chef du comité du génocide des Roms. "Vous ne trouverez nulle part ailleurs dans le monde une situation aussi aberrante. On ne construit pas de porcherie dans un endroit pareil", s'insurge-t-il, rappelant que le gouvernement a promis à de nombreuses reprises de trouver une solution mais qu'il n'y a jamais donné suite.

Pour Jarmila Balazova, une journaliste rom, les responsables politiques "n'ont même pas la volonté d'adopter une position claire sur la question ". "La minorité rom est considéré comme une des pires et la plus problématique qui soit, ce qui se traduit dans la position du gouvernement", dit-elle. Le Parlement européen a appelé les Tchèques à déplacer cette porcherie, en 2005 puis en 2008. L'ancien président Vaclav Havel avait inauguré en 1995 un monument aux Roms à proximité du camp de Lety, mais plus aucun leader n'y était venu jusqu'à la visite lundi du Premier ministre. Dans un discours prononcé à cette occasion, Petr Necas a dénoncé le génocide des Roms, mais a affirmé que le gouvernement n'avait pas les moyens de racheter la porcherie pour la déplacer.

"Le fait qu'il ait été le premier leader du pays à se rendre à Lety depuis 17 ans montre bien qu'il n'y a aucune volonté politique de régler l'affaire", estime Balazova.

Selon Cerek Ruzicka, il en couterai environ 300 à 500 millions de couronnes (12 à 20 millions d'euros) pour détruire la porcherie de Lety et en construire une autre ailleurs en compensation. "Les responsables politiques savent que le gouvernement qui déciderait de la faire, chuterait lors des prochaines élections. Le montant à débourser n'est pas acceptable pour le public", estime-t-il. "Il y a cinq ans, nous avons proposé que le gouvernement crée un fonds et le laisse prospérer pendant 5 ou 6 ans, jusqu'à ce qu'il permette de racheter la porcherie", a-t-il ajouté, regrettant que cette proposition n'ait pas été retenue.

La porcherie a été construite sur un champ attenant au site de l'ancien camp dont il ne reste aucune trace, fait remarquer Jiri Leskovec, directeur de la société Agpi qui exploite aujourd'hui cette ferme d'une capacité de 13 000 cochons. En 2009, le précédant gouvernement avait racheté un centre de loisirs à Hodonin (centre) installé sur l'emplacement d'un autre camp ou 194 Roms avaient péri pendant la guerre, pour le transformer en mémorial.

Sur 9500 Roms tchèques recensés avant la guerre, moins de 600 sont revenus chez eux après le génocide."

www.lalibre.be/actu/international/artic ... -roms.html


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2440
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Bonnes fêtes de fin d'année.................. 
Aujourd’hui, 04:48
par: pierma 
    dans:  Documentaire sur les psychoses de guerre 
Aujourd’hui, 01:31
par: thucydide 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:40
par: kfranc01 
    dans:  Recherche d'un avion abattu le 7 juillet 1944 
Hier, 23:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:29
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:06
par: coyote 
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
Hier, 22:55
par: kfranc01 
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
Hier, 22:11
par: kfranc01 
    dans:  Latin America @ War serie 
Hier, 20:37
par: Dog Red 
    dans:  Abandon de la base-sous marine à Brest. 
Hier, 18:38
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Loïc Charpentier, Paddy, pierma et 53 invités


Scroll