Page 1 sur 1

Des marins disparus en 1942 recherchés dans le Saint-Laurent

Nouveau messagePosté: 12 Juil 2012, 00:07
de carcajou
AFP

Montréal

Publié le 11 juillet 2012.

" Des plongeurs de la Marine américaine s'appreteraient mercredi a fouiller l'épave d'un hydravion de l'US Air Force qui s'est abimé dans les eaux du fleuve Saint-Laurent en 1942 avec cinq marins américains a bord, ont annoncé les autorités canadiennes.

Des archéologues canadiens des fonds marins avaient découvert par hasard en 2009 l'épave de l'hydravion Catalina de l'US Air Force lors d'une mission de routine, a environ deux km des cotes du village de Longue-Pointe-de-Mingan (Québec), sur la rive nord du Saint-Laurent.

La mission de 50 militaires envoyés au Québec sera d'effectuer " des fouilles sous-marines dans le but de retrouver les dépouilles des victimes ainsi que leurs effets personnels", indique un communiqué de Parcs Canada. L'hydravion avait sombré le 2 novembre 1942 en tentant de décoller par une forte houle près de la Réserve du parc national de l'Archipel-de-Mingan, dans le golfe du Saint-Laurent.

Les 9 membres d'équipage qui étaient a bord le jour du naufrage étaient tous basés a Presqu'Ile (Maine). Ils étaient venus preter main-forte a l'aérodrome de Longue-Pointe-de-Mingan, a un millier de km au nord de Montréal. Quatre des marins avaient réussi a s'extirper de l'hydravion qui commencait a se remplir d'eau et avaient été secourus par des pecheurs locaux. Les cinqs autres ont péri coincés dans l'habitacle de l'appareil qui s'est enfoncé dans les eaux glacées du fleuve.

"Cet événement est très important parce qu'il témoigne de la collaboration entre le Canada et les États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale et, plus particulièrement, du pont aérien qui avait été établi entre l'Amérique du Nord et l'Europe", a déclaré le sénateur canadien Michel Rivard dans un communiqué.

En 1941 et 1942, les États-Unis ont construit plusieurs aéroports dans l'est du Canada pour servir d'étapes a l'acheminement d'avions et de munitions aux Alliés en Europe (la "Crimson route"). Le détachement qui a péri dans le Saint-Laurent était chargé de construire ces aérodromes."

www.lapresse.ca

Re: Des marins disparus en 1942 recherchés dans le Saint-Laurent

Nouveau messagePosté: 28 Juil 2012, 01:03
de carcajou
Des restes de soldats disparus?

L'armée américaine se déploie sur la Côte-Nord pour retrouver des militaires morts en 1942

Texte de Jean-Nicolas Blanchet

Journal de Montréal

" La découverte, confirmé hier lors d'une visite du Journal sur le navire américain, pourrait ainsi clore un chapitre marquant de l'histoire du village de Longue-Pointe-de-Mingan, tout près de Havre-Saint-Pierre. Lors de la Seconde Guerre mondiale, un hydravion transportant neuf militaires s'est écrasé après son décollage, tout près de la rive du village. L'appareil s'était posé à Longue-Pointe-de-Mingan pour effectuer quelques vérifications. Les Américains venaient d'entamer la construction d'un aéroport d'urgence à Longue-Pointe-de-Mingan.

Plusieurs habitants témoins de la scène ont participé au secours de quatre des neufs membres d'équipage. Les cinq autres sont demeurés emprisonnés dans l'avion qui s'est retrouvé à plus de 30 mètres sous l'eau glaciale. Un jour historiquement sombre pour les habitants du village et une tragédie qui fut difficile à accepter pour ceux-ci qui ont toujours su que les soldats portés disparus n'étaient qu'à quelques centaines de mètres de la rive.

Ce n'est qu'en 2000 que les archéologues subaquatiques de Parcs Canada ont pu repérer l'épave de l'appareil grâce aux nouvelles technologies. L'avion a été retrouvé à moins d'un kilomètre de la rive dans le bucolique décor de l'archipel de Mingan.

Chercheurs

Sans toucher à l'épave, les autorités fédérales ont aussitôt contacté le groupe JPAC (Joint POW/MIA Accounting Command), une association fondée en 2003 et formée des meilleurs militaires mandatés exclusivement pour retrouver les soldats américains disparus. Arrivé le 5 juillet pour une mission de trente jours, l'équipage de cinquante Américains a pu entreprendre les périlleuses recherches en eau profonde pour ouvrir la carlingue et procéder à l'analyse archéologique. Les Américains ont confirmé avoir retrouvé des restes humains dès la première semaine de leur arrivé. Le tout sera transféré aux laboratoire de JPAC à Hawai pour permettre d'identifier les victimes. Anthropologue pour le groupe, le Dr Stefan Claeson a également présenté divers artefacts retrouvés dans un état "exceptionnel" dans l'appareil" Des lunettes d'aviateur, du rince-bouche et un outil de navigation version 1942 du GPS ont, entre autres, retenu l'attention de l'équipage.
"On peut dire que c'est mission accomplie. Nous devons quitter dans une semaine, mais il y a encore beaucoup à découvrir et c'est pourquoi nous devrons évaluer s'il sera nécessaire de revenir. L'appareil est intact et très bien préservé", a souligné le docteur.

L'opportunité d'une vie

Le Journal a été renversé par le désir profond des militaires de retrouver leurs "frères d'armes". Il était d'ailleurs impressionnant d'observer l'équipage entassé devant un petit moniteur diffusant les images prises en simultané par les plongeurs. Le chef de mission des Américains, Russel Grisby, a souri lorsque le Journal l'a questionné sur l'intérêt des militaires à effectuer ce genre de mission. "C'est un privilège, l'opportunité d'une vie. C'est l'une des missions les plus honorables qu'on ne peut pas faire. Tous les plongeurs des États-Unis rêvent de faire ça. Ce sont des plongées difficiles, mais très émotives".

Ce qu'est JPAC:

Devise: "Until they are home".
Recherche quelque 83 000 soldats américains disparus.
400 employés.
18 équipes déployées en même temps sur le globe.
560 soldats retrouvés depuis 2003.
8 soldats retrouvés par mois.
200 sites évalués.
1000 enquêtes pour fins d'identifications de disparus.

Le Journal de Montréal. Nouvelles. jeudi 26 juillet 2012. p.12.