Page 4 sur 4

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 15 Avr 2013, 19:11
de Mahfoud06
Image

Un passager de première classe du Titanic . A bord du paquebot même les bagages étaient bien traités . Le ticket que tient notre passager devait être présenté à l'employé des douanes, qui veillait à ce que tous les bagages soient inspectés à leur arrivée .

Image

Image

Image

Image



Image

Il fallut se rendre à l'évidence : Le Titanic était condamné . Le commandant Smith ordonna le rassemblement de l'équipage . Il fit préparer les canots de sauvetage et réunir les passagers sur le pont...
Le Titanic disposait de vingt canots, dont seize en bois, et quatre pliables. Ils avaient une capacité de 1 178 personnes, le navire pouvant en transporter un total de 3 500 environ. Des passagers et membres d'équipage présents à bord du paquebot lors de son naufrage dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 y ont été chargés, et ils auraient contenu entre 705 et 712 des 2 200 personnes qui se trouvaient dans le navire. Treize canots ont été remontés à bord du Carpathia et ramenés à New York, puis restitués à la White Star Line. Leur sort est par la suite inconnu.
Ces canots sont à l'origine d'une importante polémique, du fait de leur nombre insuffisant qui était cependant en conformité avec la loi, et de leur faible chargement. Les commissions d'enquête britannique et américaine ont blâmé la mauvaise organisation de l'équipage en ce qui concerne le chargement et la mise à l'eau des canots, et ont tenté de déterminer le rôle de chaque canot et de leur responsable, mais les faits ont depuis été largement revus par les historiens. Après le naufrage, des lois ont été modifiées pour obliger toutes les compagnies maritimes à avoir des embarcations de sauvetage en nombre suffisant.

Image

Image

Image

Image

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 15 Avr 2013, 20:40
de Michel 44
Quelle classe le smoking !!
Michel

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 15 Avr 2013, 21:38
de Léon Juno
Moi j'ai tendance a relativiser pour l'histoire du Titanic.

Dans un livre que je possède, lors de l’enquête aux USA, un officier britannique disait qu'il était utopique que de penser qu'un surplus de canot aurait pu sauver beaucoup plus de monde.

Ses arguments étaient que le Titanic avait eu un ''beau'' naufrage comme on en avait jamais vu et que l'on ne reverrait sans doute jamais:

Une mer d'huile, couler lentement en 2 heures et demi, s'enfoncer sans prendre de gîte, (les canots côté gîte sont dans le vide et ceux opposés pratiquement inutilisables) et malgré tout cela le dernier canot a pu être mis a la mer que lorsque le navire coulait.

Pour les rivets et l'iceberg, 100 ans plus tard malgré toute la technologie de construction et de navigation, s'il n'avait pas pu s'échouer, un gros navire italien serait allé au fond de la Méditerrané avec une déchirure analogue.

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 15 Avr 2013, 22:15
de Mahfoud06
Je comprends tout à fait et merci pour ces précisions.

Cependant je trouve qu'il est un tant soit peu déplacé de :" relativiser" lorsque ceci implique des morts .

J'ai parfaitement conscience qu'il s'agit du plus célèbre naufrage mais avec ce topic je ne voulais pas déclencher de polémique ni larmoyantes ni négationnistes simplement témoigner de ma passion pour cette page d'Histoire en meme temps qu'un hommage aux victimes :)

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 16 Avr 2013, 00:51
de Léon Juno
''Relativiser'', ce n'est pas dans le sens de minimiser ou de négationner ou manquer de respect envers les victimes, mais dans le sens que même si les rivets auraient été de meilleurs qualité, qu'il y aurait eu plus de canot, le résultat n'aurait pas été très différent.

Le Titanic, c'était ce qu'il avait de mieux a l'époque avec la technologie du temps, le plus difficile a couler, le plus haut taux de sécurité, il avait été conçu en tenant compte de tout les risques suite aux expériences de l'époque.

Dans le livre que je cite, on dit que par expérience, le premier risque était le feu, puis les échouages (le fond était double), ensuite les abordages (multiplication des compartiments étanches), mais jamais personne n'avait envisager de frôler un iceberg, ça n'avais jamais arrivé!

Malheureusement tout ce que l'homme construit a une limite et déchirer la coque sur une telle longueur les dépassaient.

Cent ans plus tard, sur le Costa Concordia, les mêmes causes ont eu les mêmes effets.

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 16 Avr 2013, 07:48
de frontovik 14
Il me semble quand même que certains à l'époque s'étaient inquiétés du nombre de canots. Peux tu nous citer les références de ton ouvrage?

Re: 14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau messagePosté: 16 Avr 2013, 21:25
de Léon Juno
frontovik 14 a écrit:Il me semble quand même que certains à l'époque s'étaient inquiétés du nombre de canots. Peux tu nous citer les références de ton ouvrage?


''Le drame du Titanic'' de Philippe Masson

Si certains se sont inquiétés on n'en parle pas dans le livre.

La situation des canots de l'époque était la même sur tout les navires, fixé a 16 canots pour les plus grosses unités de plus de 10 000 tonnes, le Titanic en avait 20.

La priorité était mise sur la sécurité, des routes plus sûres, l'emploi de la TSF, cloisonnement, instruments de navigation, lutte contre le feu. L'effort des constructeurs tend a faire du bâtiment lui même un engin insubmersible, une embarcation de sauvetage particulièrement sûre.

De 1891 a 2011, 9 000 000 de personnes ont franchis l'océan a bord de bâtiment britanniques, en 14 000 traversées. On a enregistré que 13 accidents mettant en jeu les moyens de sauvetages, le nombre de victimes n'a pas dépassé 118.