Connexion  •  M’enregistrer

14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

14 Avril 1912 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 14 Avr 2012, 10:25

On le croyait à la pointe de la modernité, infaillible, insubmersible. Pourtant, dans la nuit du 14 au 15 Avril 1912, quelques jours seulement après son départ, le Titanic sombre à jamais au large de Terre-Neuve. C'était il y a 100 ans dans quelques heures...



Image

Inspiré de mes diverses lectures étant donné que je suis un grand passionné de l'Histoire du Titanic ( C'est à se demander quel domaine culturel ne m'intéresse pas ) et du site Lepoint voici un petit résumé HEURE par HEURE de la tragédie :

Mercredi 10 avril 1912

12 h 15 - Le Titanic appareille de Southampton en Angleterre avec à son bord 953 passagers. Après les différentes escales, ils seront bientôt 2.201 à bord, dont 885 membres d'équipage.

18 h 35 - Le bateau arrive à Cherbourg, où embarquent 274 passagers, essentiellement en première classe.

20 h 10 - Le bateau appareille pour Queenstown.



Jeudi 11 avril 1912

11 h 30 - Le paquebot mouille dans la rade de Queenstown. "Ce navire est aussi parfait que des cerveaux humains peuvent le faire", affirme alors l'architecte Thomas Andrews, qui en a lui-même fait les plans. Une certitude ancrée dans l'esprit de chacun des passagers. Et pourtant...

13 h 30 - Le Titanic lève l'ancre qui le retient dans le port irlandais, et commence sa traversée de l'Atlantique, en suivant la célèbre "North Atlantic Run".



Vendredi 12 avril 1912

19 h 45 - Le Titanic reçoit un message de la Touraine lui signalant un brouillard dense, une couche de glace épaisse ainsi que des icebergs. Le capitaine Smith en est informé, mais ne s'en inquiète pas. La mer est calme, on sera prudents.



Samedi 13 avril 1912

Le Titanic reçoit plusieurs messages lui signalant des icebergs, des growlers (petits icebergs) et quelques champs de glace. Dans l'après-midi, un incendie est éteint dans la salle des chaudières n° 5. C'est assez courant sur ces paquebots, il n'y a pas là matière à s'inquiéter.



Dimanche 14 avril 1912

9 heures - Le Caronia envoie un bulletin pour signaler des glaces. Le commandant Smith ordonne d'annuler l'exercice de sauvetage, prévu pourtant tous les dimanches sur le pont supérieur. Prudence superflue, estime-t-il. Le Titanic n'est-il pas insubmersible ?

10 h 30 - Le commandant Edward John Smith, impressionnant dans son somptueux uniforme, signale que la messe peut commencer, accompagnée des hymnes qu'interprète l'orchestre du Titanic. Les passagers de première classe se pressent dans le restaurant transformé en lieu de culte.

11 h 15 - L'office religieux se termine. Les passagers chantent en coeur le cantique 418.

11 h 40 - Le Caronia fait parvenir au Titanic un nouveau bulletin concernant les glaces, et provenant d'un autre bateau, le Noordam : "Avons rencontré vent modéré à Ponant, beau temps, aucun brouillard." Le message confirme ensuite la présence importante de glaces, qui dérivent toujours à l'endroit déjà signalé par le Caronia à 9 heures. Sur la passerelle, l'information n'éveille cependant aucune inquiétude.

12 heures - Le Titanic pourrait arriver à New York mardi dans la soirée, et non mercredi, comme prévu initialement. Un communiqué affiché dans le salon fumeurs indique le nombre de milles parcourus entre le samedi et le dimanche matin : 546, soit 27 de plus qu'au cours de la journée précédente. L'enthousiasme est à son comble. Chacun se précipite pour profiter du télégraphe et avertir les parents de l'avance du paquebot. Dans les salons, on rivalise de superlatifs pour décrire les prouesses technologiques du bateau.

13 heures - Tous ces records donnent l'appétit. Au menu, en première classe : filet de turbot, oeufs d'Argenteuil, poulet à la Maryland, corned-beef et beignets de légumes... En deuxième, un menu digne des meilleures tables de la bourgeoisie anglaise et américaine : soupe de petits pois, spaghettis au gratin, corned-beef, gnocchis aux légumes, mouton rôti, pommes de terre au four.

13 h 45 - L'America, un paquebot battant pavillon allemand, signale qu'il vient de croiser quelques gros icebergs par 41° 27' de latitude nord et 50° 08' de longitude ouest. Ce télégramme est adressé à l'Institut hydraulique de la marine américaine à Washington. John Phillips, qui est de quart, trop pris par son travail, ne prête pas l'attention qu'elle mérite à la communication.

15 heures - Un froid mordant s'abat sur le pont. Qu'importe, on investit les salons, on commente sans fin les bonnes nouvelles concernant la vitesse du transatlantique, on fait des paris sur l'heure d'arrivée à New York. De nombreux passagers investissent la bibliothèque pour commencer à remplir les formalités pour le débarquement.

17 h 50 - Le bateau change de cap. Avant le dîner, certains jouent au poker dans l'un des discrets et confortables salons situés sur l'une des mezzanines du grand escalier de première classe.

21 heures - Le commandant Smith salue ses hôtes américains et regagne sa cabine, après un dernier tour d'inspection sur la passerelle. À la navigation, Harold Bride, qui est de quart, découvre un message du Californian de 19 h 30, mais non reçu en raison d'un transmetteur éteint à cause d'un problème de surchauffe : "Au commandement Antillian. 18 h 30, heure locale, latitude 42° 3' nord, longitude 49° 9 ouest. Trois grands icebergs cinquante milles au sud de nous." En deuxième classe, dans la salle à manger du pont D, le révérend Carter, accompagné au piano par l'ingénieur écossais Douglas Norman, entonne des hymnes religieux. Marion Wright, de sa voix bien timbrée, chante en solo Lead Kindly Light. Tous ces chants évoquent les risques que l'on prend lorsqu'on voyage en mer. Prémonition ?

20 h 15 - Le Californian fait face à un pack de glace long de plusieurs milles. Son commandant, Stanley Lord, trouve plus prudent de stopper les machines, et d'éviter de naviguer dans l'obscurité.

21 h 40 - "Du Mesaba au Titanic. Signalées glaces à 42° 25' N, 49° W, jusqu'à 50° 30' W. Repérées grosse masse de plaques de glace et grand nombre de gros icebergs. Beau temps, limpide."

22 heures - Un concert est donné en première classe, par l'orchestre de bord sous la direction de Wallace Hartley. Pour assister à ce spectacle, la salle des Palmiers, sur le pont A, se remplit bientôt de passagers qui occupent peu à peu les tables. Après le morceau de clôture, Les contes d'Hoffmann du compositeur français Jacques Offenbach, ces messieurs se dirigent vers le salon des fumeurs. Les paris vont bon train sur le nombre de milles qui seront parcourus avant lundi midi. Au même moment, Frederick Fleet et Reginald Robinson Lee arrivent sur la hune pour relever leurs deux collègues frigorifiés. "Nous devrions nous rapprocher des glaces vers 23 heures, je crois."

22 h 21 - Le Californian stoppe ses machines. Dès le champ de glace repéré, s'étendant à perte de vue du nord au sud, le capitaine Lord décide de ne prendre aucun risque. Il ordonne de faire machine arrière et fait stopper le bateau pour la nuit.

22 h 30 - Le Rappahannock, navire marchand britannique à quelques milles au nord du Titanic : "Venons à peine de traverser une zone d'épaisse banquise et de nombreux icebergs." "Message reçu. Merci et bonne nuit." Malgré l'avertissement clair et pressant, le personnel de la navigation maintient le cap et la vitesse du bateau est portée à 22,5 noeuds.

23 heures - En première comme en troisième classe, les passagers regagnent leur cabine pour la nuit.

23 h 30 - La majeure partie des hommes d'équipage est allée se coucher, et seules les équipes de quart sont à leur poste. Fleet, à la vigie, dans le "nid de pie", aperçoit soudain une masse sombre : "Iceberg droit devant !" Mais la montagne est à 400 mètres à peine. En quelques minutes, le bateau percute la glace. En première, le choc ne perturbe pas la fin de soirée. Certains passagers vont jouer sur le pont avec la glace, d'autres terminent tranquillement leur partie de bridge. En deuxième classe, on envisage d'utiliser la glace tombée sur le pont pour rafraîchir les verres de whisky !"

0 h 5 - Le Titanic est condamné et doit être évacué. Le commandant Smith donne l'ordre aux membres d'équipage de faire monter les passagers sur le pont. Dans la coursive de troisième classe, Olaus Abelseth raconte : "On nous interdit le passage, des hommes et des femmes crient. Ils finissent par nous donner des gilets."

0 h 15 - Le premier appel de détresse est envoyé.

0 h 25 - "Les femmes et les enfants d'abord !" Ordre est donné d'embarquer dans les canots de sauvetage.

0 h 45 - Le premier canot est affalé avec 28 passagers à son bord, alors qu'il peut en contenir 65. Il y a environ 2 200 personnes à secourir à bord. Or, les canots ne peuvent en contenir que 1 178...

1 h 42 - La dernière fusée est tirée.

2 h 15 - Sur le pont, c'est la panique. Le Titanic vit ses derniers instants. "Je libère l'équipage", lâche Smith. "Désormais, c'est chacun pour soi. Moi, je vais sombrer avec lui."

2 h 17 - L'orchestre, qui avait été rappelé quelques heures plus tôt par le capitaine Smith, s'arrête de jouer juste avant la chute de la cheminée avant.

2 h 18 - Les lumières du Titanic clignotent une dernière fois avant de s'éteindre à jamais.

2 h 19 - Le bateau se brise en deux.

2 h 20 - Alors que la partie avant coule, la partie arrière flotte pendant quelques instants et se remplit d'eau lentement jusqu'à ce qu'elle sombre. La température de l'eau est alors de - 2 °.

3 h 30 - Les passagers des canots aperçoivent les feux du Carpathia.

5 h 30 - Le Californian arrive sur les lieux du désastre.

8 h 30 - Le dernier canot est récupéré. Le deuxième officier Charles Lightoller est le dernier à monter à bord.

10 h 50 - Le Carpathia met le cap sur New York.

Le naufrage du Titanic causera la mort d'environ 1.513 personnes et 711 rescapés.

Plus qu'un naufrage , la tragédie du Titanic est symbolique dans la mesure où elle caractérise un des fléau majeur de l'être Humain , être trop sûr de lui aveuglé par un égo lorsqu'il ne fait pas preuve de modestie .

Mon hommage personnel aux victimes :

Image
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 14 Avr 2012, 10:37

Excellente "timeline" de la catastrophe.
Grand Merci à toi
Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12600
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 14 Avr 2012, 10:37

Moi aussi, cette "histoire", ce drame, me passionne depuis toujours!
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5905
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 14 Avr 2012, 10:40

Idem, il reste encore quelques mystères sur cette histoire qui sont loin d'être éclaircis ...
Un jour on saura !
Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12600
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 14 Avr 2012, 10:58

Merci à vous , effectivement nous sommes loin de tout savoir sur cette tragédie
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 14 Avr 2012, 11:05

Grand merci à toi Mahfoud
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61497
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 14 Avr 2012, 13:07

Bonjour,

Je suis du genre "fâché" avec les symboles!

Nous sommes loin des plus grandes tragédies maritimes connues, la période qui nous intéresse en regorge. Je citerai, par exemple, la dramatique méprise qui, le 3 Mai 1945, conduira à la mort les déportés embarqué à bord du Cap Arcona et du Deutchland IV: 7300 victimes de 28 nationalités...je compte pour négligeable les 600 SS qui les y ont entassés. Les bombes étaient "Alliées", mais ils ont seulement devancés les torpilles de la kriegs (il n'y a pas que les SS....)et les survivants seront achevés par les obus britanniques et les mitrailleuses SS.

La tragédie du Titanic n'est que le résultat d'une course orgueilleuse au prestige et au profit. Plusieurs grandes unités de ce type seront mises en chantier en même temps sans que les moyens industriels pour réaliser ces géants soient au niveau de l'enjeu technologique (...manque de matière première de qualité) . Le résultat est l'utilisation pour le Titanic de rivets de qualité médiocre qui lâcheront trop facilement lors du choc contre l'iceberg, ouvrant des brèches importante là où la tôle aurait dû seulement se déformer. Des rivets ont été récupérés et analysés, ils présentaient des défauts qui auraient dû les rendre impropres à la construction de navires...mais, à l'époque, les normes étaient moins draconiennes et les contrôles étaient effectués par le contrôlé.

Quand à l'idée d'insubmersibilité, oublions!! le Britannic coulera en 55mn après avoir probablement heurté une mine. Si les portes étanches des compartiments chaufferie et les hublots du pont inférieur n'avaient pas été ouverts le naufrage aurait sans doute été évité: les ingénieurs en impondérable ne sont pas encore nés.

Seul l'Olympic aura une carrière normale et finira sous les chalumeaux des démolisseur en 1937.

A+,

Pierre
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 14 Avr 2012, 13:55

Petite correction : lire Cap Arcona et Thielbek et non Deutchland IV.
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 14 Avr 2012, 13:57

Pierre, on parle quand même d'un "symbole" qui a fait 1500 victimes...c'est surtout à elles que l'on pense et non pas aux prouesses technologiques de l'époque. Mais n'ouvrons pas un débat ici, nous sommes HS.
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5905
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: 14 Avril 1942 : Le Titanic sombre

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 14 Avr 2012, 15:07

Je pensais surtout au fait que Titanic a coulé en 1912 et non pas en 1942, c'était l'occasion de rappeler que le "symbole" ne doit pas occulter d'autres tragédies moins "HS".
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 25 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 29 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 20:53
par: P. Vian 
    dans:  transmission électrique / chars 
Aujourd’hui, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: curieux, jb. Etcharren, medicairborne, th.reynaud et 21 invités


Scroll