Connexion  •  M’enregistrer

Les pensions choquantes des collabos

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Les pensions choquantes des collabos

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 06 Avr 2012, 16:01

Texte de Christian Laporte

Mis en ligne le 02-24-2012

La Libre Belgique

`` Rendons à César ou plutot à Fred ce qui lui revient. En 1997, le sénateur et avocat anversois Erdman (SP.A) avait déjà remué ciel et terre pour que l'on investigue à propos d'une drole d'assertion qui voulait que 324 collaborateurs belges purs ``Troisième Reich`` recevaient une pension de la République allemande, mais la volonté politique n'y était pas. Comme on le lira ci-dessous, il s'agissait apparemment encore d'une sous-estimation.

On ose espérer que cette fois, le monde politique n'éludera pas le débat face à la découverte d'Alvin De Corninck, fils d'un ancien résistant, qui, menant une recherche sur le dossier des pensions des travailleurs forcés, est allé de surprise en surprise. Cet habitant d'Hoegaarden, qui s'intéresse de près aux travaux du Centre guerre et sociétés contemporaines et à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en général, mu par une piété filiale, a pu établir que l'Allemagne contemporaine paie en fait encore les pensions de près de 2 500 collaborateurs belges du Reich ( ou en tout cas leurs veuves). ``Que les anciens soldats qui avaient porté l'uniforme sous le Reich recevaient une pension de l'Allemagne démocratique n'était pas choquant en soi, explique Alvin De Coninck. En fait, en redevenant démocratique, la République fédérale allemande devait assurer la continuité de l'État et elle a repris les devoirs de l'Allemagne de Hitler. Lors de la proclamation d'indépendance des États baltes, il y a plus de 20 ans, quelque 100 000 anciens collaborateurs militaires de l'État nazi se sont à leur tour adressés aux autorités allemandes pour réclamer elles aussi une pension``. Il se fait que ceux-ci sont venus s'ajouter aux 900 000 personnes bénéficiant déjà d'une telle gratification. Il y a deux ans, les autorités allemandes, contraintes elles aussi à faire des économies, ont lancé un débat sur ces indemnités qui pèsent toujours sur le budget. Une situation qui devenait peu à peu intenable et c'est ce qui a amené les autorités à vouloir taxer toutes les pensions de guerre à 17% avec rétroactivité de 5 ans. C'est là que le bat blesse: si les pensions sont tout naturellement une compétence fédérale, les impots à leur sujet relèvent des Lander. Mais outre-Rhin, la protection de la vie privée n'est pas un vain mot et faute d'échange d'informations, il était très difficile d'établir si une pension concernait des victimes du nazisme -comme les travailleurs forcés- ou plutot des bourreaux. Selon les recherches d'Alvin De Coninck, il apparait que 13 500 anciens travailleurs forcés (ou leurs veuves) percoivent encore une petite pension mais c'est aussi le cas de 2500 collaborateurs (ou de leurs veuves) qui ont servi sous le Reich. Retour au dernier épisode connu: en novembre 2011, suite à l'émotion suscité par l'imposition des anciens travailleurs forcés, les autorités allemandes ont finalement fait voter un amandement afin d'exempter les victimes du nazisme de cet impot. ``Le problème``, poursuit Alvin De Coninck,``fut que l'administration allemande des impots ne peut avoir connaissance des noms de ceux qui étaient des victimes. Qui plus est, il y a une divergence d'interprétation entre les critères de victimes du régime national-socialiste et le statut international des déportés. Chez nous en Belgique, ce statut fut reconnu dès 1953 mais ils ne le fut pas nécessairement par l'Allemagne à cette époque. J'ajouterai qu'en 1994, il y a encore eu une période de six mois pour demander ce statut mais l'on n'a guère fait de publicité autour de cette posibilité``. Alvin De Coninck n'a certainement pas travaillé à l'aveugle: afin d'obtenir les informations les plus pointues possibles, il s'est adressé à des parlementaires de ``Die Linke`` qui ont fait des interpellations au gouvernement allemand au Bundestag. Son travail d'investiguation ne restera pas sans lendemain: il devrait le publier prochainement au Ceges.``

www.lalibre.be/actu/belgique/article/72 ... labos.html


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2241
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: Les pensions choquantes des collabos

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 06 Avr 2012, 17:54

Les vrais chiffres des ``collabos`` aidés.

Texte de Christian Laporte

La Libre Belgique

Mis en ligne le 05-04-2012

``Le Ceges a estimé le nombre exact de ``collabos`` belges bénéficiaires d'une pension allemande. En 1997, 308 personnes étaient encore concernées. Depuis qu'Alvin De Coninck, un fils d'ancien résistant, a sorti ce week-end une étude sur les pensions allemandes encore versées à des travailleurs forcés belges mais aussi des collaborateurs militaires du Reich- Rudi Van Doorslaer et son équipe du Centre d'étude et de documentation Guerre et sociétés contemporaines ont voulu en avoir le coeur net et ont procédé a une série de recoupements et de vérifications. Il en ressort que si l'étude de M.De Coninck est plus que correct concernant les travailleurs forcés, notamment parce qu'il pu travailler avec le député fédéral SP.A Dirk Van den Maelen et bénéficier aussi des données collectés au Bundestag allemand par le groupe Der Linke, ses données sur les collabos encore aidés sont nettement contestable: ``Nous allons publier l'étude sur notre site sauf ce qui a trait aux collaborateurs, le chiffre de 2500 nous étant vraiment apparu exagéré.`` Mais en exclusivité pour ``La Libre`` Rudi Van Doorslaer a refait les calculs... ``Je me suis évidemment inspiré notamment des données d'Oswald van Ooteghern, qui est allé sur le front de l'Est et qui après la Seconde Guerre mondiale s'est beaucoup occupé des conditions de vie de ses anciens compagnons de combat tout en siégeant comme sénateur pour la Volksunie``, explique le directeur du Ceges. ``Il faut savoir qu'il nous faut tenir compte de plusieurs législations allemandes. Il y a la loi de 1964 qui a décidé d'octroyer une pension à des anciens SS et autres collaborateurs durs. Mais la Belgique a refusé d'intégrer cette mesure dans son arsenal législatif car cela aurait été considéré comme un acte inamical pour les antinazis.`` ``En fait, on avait décidé à l'époque que les seuls qui puissent éventuellement en bénéficier étaient ceux qui avaient aussi travaillé pour le Service du travail obligatoire, pour qu'ils puissent recevoir une pension cumulant les années de travail forcé et leur passage dans l'armée allemande.`` Cette loi a été suivie d'une seconde législation en 1997 et ici les chiffres correspondent plus ou moin à ceux qu'avait avancé à l'époque le sénateur socialiste flamand Fred Erdman.``Elle concerne in fine 308 personnes``, poursuit Rudi Van Doorslaer. ``La, je puis vous confirmer aujourd'hui que 171 personnes concernées de ces 308 sont toujours en vie et bénéficient des lois d'une pension tout comme 137 ayants droit. Principalement des veuves mais avec une sérieuse restriction quand meme: ne peuvent en bénéficier que les veuves qui ne s'étaient pas remariées. Par rapport aux sommes allouées aux personnes qui étaient allées sur le front de l'Est, il faut encore mentionner une autre source d'aide potentielle, à savoir un soutien de la Croix-rouge, mais avec une intervention au niveau du controle de la part de la Croix-rouge belge. Pour bénéficier de cette aide-là, il fallait cependant etre invalide à 100%. C'est la Croix-rouge de Belgique qui était chargée de vérifier quelles étaient les personnes encore susceptibles de bénéficier de cette aide-là.`` Pour en venir alors aux chiffres, Rudi Van Doorslaer estime qu'en 1964, ``il y avait finalement 3500 personnes à bénéficier de l'aide dans les rangs des enrolés de force.`` ``Mais il faut etre très clair pour ce qui est des anciens soldats enrolés dans la Légion Wallonie ou dans la Vlaamse Legioen: leurs rangs ne cessaient de fondre: il ne s'agissait vraiment plus que de quelques dizaines de personnes, chiffre qui a encore diminué fortement depuis lors.`` On ajoutera à cela que les collaborateurs qui ont le plus de faits graves à se reprocher ont non seulement quitté la Belgique mais aussi l'Europe et n'ont plus revendiqué d'aides officielles, sans doute trop fiers pour courber l'échine devant les autorités belges qui n'ont jamais voulu instaurer l'amnistie qu'ils continuaient d'appeler de leurs voeux.``

www.lalibre.be/actu/belgique/article/73 ... labos.html


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2241
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: Les pensions choquantes des collabos

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de georges  Nouveau message 14 Avr 2012, 18:32

excellente info


 

Voir le Blog de georges : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 01:26
par: Alfred 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 22:56
par: kfranc01 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:50
par: kfranc01 
    dans:  GMC gazogène ? 
Hier, 22:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:24
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:17
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 20:26
par: alain adam 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Hier, 19:21
par: brehon 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 19:03
par: Andrée Balagué 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: dynamo et 18 invités


Scroll