Connexion  •  M’enregistrer

Au départ..

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 14 Mar 2012, 09:15

On me demande souvent d'où m'est venue ma passion ; voici un petit texte qui tente d'y répondre.

Au départ il y a un passionné d'Histoire depuis toujours.

Enfin depuis le fameux soir où mon Papa visionne un documentaire sur Hitler à la télévision.

Quelque chose se produit je suis comme pétrifié et en même temps fasciné, comme si au fond de moi je savais que cet homme et ces images n'inspiraient pas la bonté. Je n'ai donc à l'époque cinq ou six ans .

Hitler. Un nom à jamais gravé dans ma mémoire depuis ce jour.

C'est ce soir là précisément que la Seconde Guerre Mondiale est entrée dans ma vie .

Un documentaire et puis un autre, et puis je commence à m'interroger sur les monuments aux morts.

Très tôt mon père m'inculque la notion de devoir de mémoire et du respect que nous devons à ces hommes, femmes et enfants tombés pour un idéal et en même temps une bêtise humaine qui les dépassait.

Un certain jour de 1998 des affiches du film de Steven Spielberg "Il faut sauver le soldat Ryan" commencent à être placardées un peu partout. Cette affiche m'intrigue, on y voit la silhouette d'un soldat. Croyez le ou non, j'ai tout de suite su de quoi il s'agissait.

Comme si les mots débarquement, Normandie, guerre, 1944 étaient rentrés dans mon corps à ce moment précis pour ne jamais en ressortir. La fusion se fait, ma vie ne sera plus jamais la même, une passion est née. Malgré mon jeune âge à l'époque je cherche par tous les moyens à me renseigner sur cette guerre qui semble m'intriguer au plus haut point.

A l'issue d'un loto, ma maman remporte la cassette du film "Il faut sauver le soldat Ryan" que je m'empresse de visionner.
Conscient que mon jeune âge ne me permet pas d'approfondir mes recherches, je décide de grandir un peu, sans doute à la recherche d'une certaine maturité pour mieux faire face à ce sujet poignant mais terriblement fascinant qu'est la Seconde Guerre Mondiale.
Je dois avoir 9 ou 10 ans quand une nouvelle fusion se produit chez moi.

Alors que je suis chez un ami, il me montre le jeu Medal of Honor Résistance. Non attiré par le concept du jeu de guerre, le jeu me fascine car il aborde la Résistance.
Là encore , les mots : "Résistance", "Walter P38", "MP 40", "Milice" pénètrent dans ma tête et par une inconnue action métaphysique je sais de suite de quoi il est question sans que l'on ne m'ait expliqué quoi que ce soit .

Un été, je vois passer un convoi de Jeep devant chez moi ; mon étonnement et mon regard ébahi ne devaient pas être très différents de ceux de jeunes français qui ont vu des jeeps américaines défiler dans les rues de leurs villes, villages ou campagnes libérés en 1944.
Cette même année, 1999 , un soir je tombe sur le film : "le jour de Gloire" avec Jean Lefévre, film burlesque mettant en scène un village pendant l'occupation.

Je suis captivé et intrigué par ce film, je commence à réaliser que la vie durant la guerre ne devait pas être des plus facile.
Je participe ensuite à des commémorations avec mon Papa, les années passent ma passion et ma maturité augmentant, je peux commencer à entreprendre des recherches, mon devoir de mémoire, lui, ayant commencé dès que j'ai su ce qu'était le nazisme .

L'année 2003 va marquer un tournant dans ma vie, avec la mort de mon oncle militaire dans mon pays d'origine la Mauritanie tué lors d'un coup d'état militaire .

Tout à coup , le mot sacrifice prend alors tout son sens pour moi et je me rapproche un peu plus de l'histoire des soldats du second conflit , une sorte de me rapprocher inconsciemment de mon oncle en essayant de comprendre ce qui pousse des jeunes à s'engager et donner leur vie pour leur pays .

2004 est l'apothéose. La Seconde Guerre Mondiale au programme de 3ème ! C'est pour moi le "Graal".

Captivé par le programme, je ne me contente pas de relire mes cours, mais commence à effectuer de sérieuses recherches et lectures.

Mi Avril, je me procure le jeu Medal of Honor en première ligne, non pas pour :"casser bêtement du nazi" mais à but informatif ; je ne cherche pas à commettre des exécutions, juste de l'immersion.

Ce mois d'Avril est également l'occasion de me rendre en Italie via un voyage organisé par mon collège.

Dans le bus qui nous ramène en France est projeté le film Pearl Harbor.

Troisième fusion . Ce n'est plus question de passion ou d'attirance, ce film est pour moi une révélation : J'étais fait pour me plonger dans l'Histoire du Second Conflit Mondial .

Non pas pour me plonger dans la violence des batailles ou pour assouvir un désir de voir du sang mais par une soif de connaissance, je souhaitais témoigner de mon respect envers les personnes ayant connu l'enfer de cette guerre en l'étudiant.

En fin d'année , rongé par une très grosse dépression, je trouve exutoire dans l'écriture d'une fiction mettant en scène le destin d'un soldat allemand engagé malgré lui dans l'armée nazie et de sa rencontre avec un groupe de résistants .

Cette fiction me prendra environ tout l'été et j'effectuerai un méticuleux travail de recherche pour rendre l'histoire la plus authentique possible bien que du haut de mes 15 ans j'avais à l'époque d'énormes trous à combler !

Plus tard je me procure énormément de films de guerre, et un à un les visionne ; la passion augmente. J'apprends également qu'une très bonne amie est d'origine Juive.

Par amitié et pour témoigner de la sympathie que j'ai envers son peuple, je décide de me plonger dans la tragédie de l'Holocauste. J'en serai à jamais bouleversé.

Fin août 2005, je m'achète avec mon argent de poche un gros livre intitulé "Résistances".

Tout fier, je le montre à mon Papa qui en est très ému et qui ne manque pas de me le faire savoir. Je n'oublierai jamais ses mots : "Tu ne peux pas savoir comme tu me fais plaisir en achetant ce livre".

La relation père fils qui n'avait jamais vraiment démarrée commence alors.

Nous allons vivre de passionnantes heures de discussions et d'échanges mutuels autour des grandes lignes de la Seconde Guerre Mondiale.

Décembre 2005, je me procure le coffret DVD de la série "Band of Brothers" produite par Steven Spielberg et Tom Hanks .

Série dont j'ai raté le visionnage à la télévision en 2002. Je décide donc de me rattraper. Si les mots :
"Market Garden", "Bataille des Ardennes" ou encore "Nid d'aigle" ne sont pas inconnus pour moi étant donné que j'ai eu l'occasion d'en entendre parler dans des jeux vidéos , j'en apprends de nouveaux : "Arhnem", "Bastogne".

Constatant mon intérêt augmentant pour ce conflit, mes parents organisent pour le mois d'Avril 2006 un voyage en Normandie sur les traces du débarquement allié du 6 Juin 1944.

Après une Normandie riche en émotions, nous faisons un détour par le village martyr d'Oradour sur Glane.

Quatrième fusion.

Je veux à tout prix savoir ce qu'il s'est passé dans ce village, les causes du massacre mais aussi l'historie des lieux et de ses habitants.
Je commence alors un long travail de recherche, travail qui au moment où j'écris ce texte n'est toujours pas terminé .

En Mai 2006, je réalise comme je peux un tout petit documentaire sur Oradour via un montage de texte et de photos. A ma grande surprise mes amis s'intéressent à ce que je fais.

Malheureusement, la visite d'Oradour aura fait des dégâts. Je suis pour ainsi dire traumatisé. Je commence à faire des crises d'angoisses, de spasmophilie. Je ne dors plus la nuit. J'ai les images des ruines et des corps calcinés dans ma tête. Je me rends malade à tel point que je suis consigné à la maison pendant 2 semaines. Mes réactions psychosomatiques m'empêchant de bouger et me prenant toute mon énergie . Malgré les recommandations de mes parents qui pensent que je ferais mieux de prendre du recul sur Oradour et la guerre, je décide de prendre mon courage à deux mains et d'affronter le problème.
Je veux savoir ce qu'il s'est passé et si chaque fois que je me replonge dans cette tragédie m'empêche de dormir une nuit sur deux je m'accroche et au bout de quelques semaines le traumatisme est passé.
A l'été 2006, je souhaite réaliser une fiction sur Oradour , ma motivation n'ayant d'égale que ma naïveté due à mes 16 ans.

C'est par le biais d'un forum d'adolescents que je rencontre Mégane, une personne qui va vite devenir très importante dans ma vie ; elle aussi à visité Oradour. Très vite nous construisons une grande amitié et elle est la première personne à qui je fais part de mes recherches, la première à m'encourager également.

Septembre 2006 , je décide d'approfondir encore plus mon travail et de trouver un autre moyen d'exprimer ma passion .

Lire et regarder des documentaires ne me suffit plus.

Par le biais d'un excellent ouvrage que m'a offert mon père lors de notre périple Normand, je commence à découvrir l'uniformologie du conflit et vous le devinerez aisément, un nouvel attrait du Second Conflit Mondial s'éveille en moi.

Je décide donc de commencer une collection, équipement d'époque ou reproduction, je n'en ai que faire ce qui m'importe c'est de tenir dans mes mains des casques pareils à ceux portés par les combattants, de même pour les uniformes.


J'achète mon premier casque américain en octobre ou novembre 2006 il sera suivi d'un casque anglais.


A mon grand étonnement , mon père m'encourage et au fur et à mesure ma collection s'agrandit.

Le 26 décembre 2006, je m'insris sur le forum LE MONDE EN GUERRE qui va devenir un pilier de ma passion et des raisons qui font qu'à l'heure d'aujourd'hui j'ai des connaissances assez étalées.

Les mois passent, ma passion et mes connaissances s'accroissent.

23 Août 2007 : J'entends parler d'une reconstitution d'un campement américain de 1944 dans ma ville. Aussitôt je m'y rends. Je reconnais sans trop de difficulté des hommes reconstituants des soldats américains de 1944, Jeep ,Tanks , et même FFI … Je suis comblé.
Le lendemain, le 24 Août est organisé un défilé pour commémorer la libération de la ville ; on me fait gentiment monter dans un véhicule américain.

C'est une révélation, les défilés commémoratifs en tenue d'époque seront de nouveau pour moi l'occasion d'exprimer ma passion et de témoigner de mon respect pour ceux qui ont fait cette guerre.

Ma première tenue de défilé sera une tenue très approximative de Résistant.

A l'époque je ne souhaite pas me constituer de tenue de soldat, considérant que je n'ai ni les connaissances ni l'argent requis.

Mais très vite de fil en aiguille celà se concrétise.

De défilés en commémorations j'y prends goût.

Je m'informe, je collectionne, je partage .

Aujourd'hui du haut de mes 21 ans mon but n'est pas de "pavaner en tenue" comme beaucoup le pensent mais de rendre hommage à un maximum de combattants, du parachutiste américain du 509th ayant libéré ma ville aux guérilleros philippins tombés pour Manille.

Je ne remercierai jamais assez mon père de m'avoir inculqué ses idéaux de vie, la très importante notion de devoir de mémoire, de m'avoir transmis son savoir et m'avoir communiqué sa soif de connaissance.

De là où il est, je sais qu'il me regarde , j'aimerais qu'il soit fier de son fils qui a 21 seulement est l'auteur de plusieurs sites et travaux à but historiques et informatifs suivant un seul et même leitmotiv :

MEMOIRE , RESPECT , PASSION .
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de gherla  Nouveau message 14 Mar 2012, 09:32

Bonjour Mahfoud
Que dire après avoir lu ta "contagion" ,ton écrit est simplement "sublime" et si le forum a pu te venir en aide, je pense sans trop m'avancer que nous en sommes "fière".
Merci de nous faire partager ta soif de connaissances.
Amicalement. :Omega.067 anti alcoolique:
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1301
Inscription: 23 Déc 2005, 07:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 14 Mar 2012, 09:51

gherla a écrit:Bonjour Mahfoud
Que dire après avoir lu ta "contagion" ,ton écrit est simplement "sublime" et si le forum a pu te venir en aide, je pense sans trop m'avancer que nous en sommes "fière".
Merci de nous faire partager ta soif de connaissances.
Amicalement. :Omega.067 anti alcoolique:
Patrick.


Oh que oui il m'a aidé et m'aidera toujours , et je suis très fier de faire partie de celui-ci depuis près de six ans .

:cheers: :cheers: :cheers: ;

Merci beaucoup
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 14 Mar 2012, 12:26

Un tout grand merci à toi mon cher Mahfoud.
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61514
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de omega.067  Nouveau message 14 Mar 2012, 18:43

Oh que oui, ton père est fier de toi, conduit bien ta passion, rien n'est trop difficile, quand fait ce que l'on aime
Félicitation :bravo: :bravo:
Michel >>> oméga.067, électron libre (quoique ?)
-----------------------------------------------------------
si les ricains n'étaient pas là, nous serions tous en germanie, à saluer je ne sais qui !(Michel SARDOU)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2128
Inscription: 07 Sep 2007, 09:51
Localisation: Mons
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de omega.067 : cliquez ici


Re: Au départ..

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 19 Mar 2012, 18:57

Merci beaucoup les amis
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1885
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 4 minutes
par: dominord 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 57 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 12:30
par: Meteor14 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 12:28
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 12:13
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 12:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 12:05
par: Rogers 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 09:58
par: François Delpla 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: bluum, Google Master, Tomcat et 32 invités


Scroll