Connexion  •  M’enregistrer

Histoire (s) étonnante (s) !!!

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 22 Avr 2009, 13:26

Surprise-party

A Creutzwald, sur la colline qui domine la ville. Protégé par quatre voltigeurs en tirailleurs et l'arme à la main, un lieutenant d'artillerie progresse à travers les jardinets et les bosquets, en direction de l'hôpital moderne.

LE LIEUTENANT (au plus proche des voltigeurs, et à mi-voix). - Dis-donc, mais !... Il m'a l'air rudement en avant des lignes, ton observatoire ?
LE VOLTIGEUR. - Plutôt oui, mon lieutenant !... Mais c'est aussi un petit poste ! Y a de quoi se défendre !
LE LIEUTENANT. - Je comprends... Quelle vie doivent-ils mener là, ces pauvres gars ! Seuls ! Sans liaisons ! Quel ravitaillement précaire, quel inconfort !
LE VOLTIGEUR. - Oh ! question confort...
Il n'achève pas. Le lieutenant a retiré son casque couvert de boue sèche :
LE LIEUTENANT. - Tu vois mon casque ? Et ma capote ? Cette boue ? Nous sommes dans la gadouille, derrière Creutzwald, jusqu'aux essieux ! Il faut tirer nos pièces par devant pour les extirper ! Et mes hommes mangent debout sous la pluie, enfoncés jusqu'aux tibias !
Eh ! bien, j'estime que malgré tout, nous sommes des heureux, des planqués, à côté des petits gars que nous allons voir ici !

Ils sont arrivés aux buissons qui environnent l'hôpital. Chevaux de frise, barricades, barbelés. Le chef des voltigeurs émet un léger sifflement de reconnaissance. Un autre sifflement lui répond. Apparition prudente d'un guetteur.

LE GUETTEUR (à voix basse). - Psstt ! Par ici !
Ils entrent dans le jardin et s'engagent dans une tranchée qui longe les bâtiments.
LE GUETTEUR (s'arrêtant soudain). - C'est là !...

"Là", c'est un large soupirail vitré, ouvert à deux battants à hauteur de la tranchée. Un fusil-mitrailleur se trouve dans le créneau en face, à moins de deux mètres; un second guetteur observe par l'orifice du créneau.
Le lieutenant d'artillerie empoigne l'appui du soupirail, fait un rétablissement, passe une jambe, puis l'autre et retombre à pieds joints dans un sous-sol...
Et il se trouve, abasourdi...
...au milieu d'une cuisine immense, lumineuse, resplendissante, avec mosaïque par terre, ripolin aux murs, casseroles partout !
Sur une longue table, nappée d'une impeccable toile cirée, dix ou douze couverts sont mis. Chaque convive dispose de deux assiettes, d'un verre fin, de couverts en métal, d'une petite cuiller à dessert.
Salières...Pots de moutarde...Une soupière à fleurs jaune, sur un dessous de plat en porcelaine...
L'équipe au repos s'apprête à déjeuner !


LE LIEUTENANT D'ARTILLERIE. - Eh ! bien mes enfants ! Vous me la copierez ! Cette vie de château ! Ce repas de famille ! Dans un petit poste isolé ! Au contact de l'ennemi !
UN SOLDAT (la serviette au cou, levant le couvercle de la soupière). - Que voulez-vous, mon lieutenant ! C'est la drôle de guerre ! Faut bien qu'on la prenne comme elle se présente !

-:-:-:-:-:-:-:-
Dernière édition par Vincent Dupont le 22 Avr 2009, 17:03, édité 1 fois.
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 22 Avr 2009, 14:39

Bonjour,
Touzet du Vigier est dechaine !
Pourvu que ca dure car c'est a la fois edifiant et marrant
:D


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 22 Avr 2009, 15:29

:cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers:
et j'en ai tout un bouquin ! J'en rajouterai de temps en temps... :mrgreen: :mrgreen:

Publié à Paris en 1942...ça veut tout dire...cracher sur les boucs-émissaires de 39-40 c'était facile à l'époque :( :(
...enfin... aujourd'hui on en rit :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Jojo IV  Nouveau message 22 Avr 2009, 17:29

J'ai aussi quelques histoires à relater, mais sur l'Armée rouge (dans les Carnets de guerre de Vassili Grossman). Pas aujourd'hui - je n'ai pas le temps - mais demain. Promis ! :mrgreen:

Jojo IV
"Il paraît douteux qu'on arrive à faire se battre des Russes, en France, pour l'Allemagne, contre les Américains."

Mot prêté au général von Schlieben, commandant de la 709ème division d'infanterie, dans le cadre de l'opération Todt.

vétéran
vétéran

 
Messages: 861
Inscription: 07 Juin 2006, 13:56
Localisation: Antony, banlieue de Paris
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Jojo IV : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 22 Avr 2009, 18:25

génial les Carnets de guerre ! :cheers:

...en attendant une petite dernière pour aujourd'hui :

-:-:-:-:-:-:-:-

Une planche et cinq trous.

Entre Kennange (aux Allemands) et Waldweistroff (aux Franco-Anglais). Sous bois. Un minuscule élément de tranchée en forme d' "Y". Les deux branches de l' "Y" sont pointées vers l'ennemi.
Au bout de l'une, un guetteur français, appuyé sur son fusil-mitrailleur, regarde tristement dans le créneau.
Au bout de l'autre, un guetteur anglais, dos au créneau et à son
"Bren gun", lit avidement une "detective story".
Sur le parapet de sacs de terre sont étalés en vrac des grenades, des canettes vides, des boîtes de corn flake, des équipement, des romans, un casque, des cartouches, des bouteilles de whisky, des cigarettes mouillées, un vieux Daily Express, des tins de lait condensé, du chocolat Rowntree, des réchauds, etc... Tout ce bric-à-brac démesuré que le soldat britannique transporte partout avec lui.
C'est le petit poste "international" de Lorraine, à la jonction entre alliés.
Huit soldats, un caporal et un sergent français, couverts de musettes, de bidons et d'armes, viennent d'arriver à découvert en se courbant à mesure qu'ils approchaient de la lisière. Ils descendent lourdement dans la tranchée.


LE SERGENT. - La relève !
LE SERGENT CHEF DE POSTE (sortant de l'abri situé à la queue de l' "Y"). - Salut ! C'est pas trop tôt !
- Depuis combien de temps êtes-vous là ?
- Dix jours. Une paie ! Les Anglais, eux, on les relève tous les quatre jours. Sont vernis !
- Tu penses, dix jours, ça les fatiguerait ! (il soupire). Enfin ! Et à part ça, le coin est tranquille ?
- Faut pas trop se plaindre. ça travaille dur en face, fais attention ! Et puis "ils" nous cherchent, avec leur "150".
- Oui, j'ai vu les entonnoirs, en descendant. Et question ceux-là (l'arrivant désigne du coin de l'oeil un des Anglais, qui vient de sortir de l'abri et les dévisage sereinement). ça va, avec eux ?
- ça va. On a rien à se dire, tu comprends. Mais on s'entend ! Je reçois le jus avant leur thé, le matin. On leur en refile un coup. Ils aiment ça. Mais ils n'aiment pas notre gnole, la trouvent trop forte. On leur donne aussi du pâté. Eux, ils nous passent des cigarettes et du rhum. On se partage les couvertures, parce qu'ils en ont deux fois plus que nous, et deux fois plus larges. Tu goûteras leur pain : de la brioche. Ils ont aussi un singe qu'est fameux, du cornbiffe que ça s'appelle. Oh ! c'est des types qui ne s'en font pas.
- Et sont-ils beaucoup, dans le secteur ?
- Trois fois rien ! Deux petits postes, plus celui-ci et un autre tout pareil, mixte, de l'autre côté. C'est tout ! On les encadre. Et ils n'ont même pas d'artillerie. L'artillerie, c'est des gars à nous.
- Ils ont l'air bien fringués. Vise-moi leur combinaison, avec toutes ses poches ?
- Leur équipement est moins lourd que le nôtre. Seulement... Qu'est-ce qu'ils laissent en arrière, au cantonnement ! Ils se fabriquent des tables de nuit avec des caisses d'emballage, pour poser tout leur fourbi. Je voudrais que tu voies ça ! Des T.S.F., des photos dans des cadres en verre, des bouquins...
- Comment portent-ils tout ce matériel ?
- T'en fais pas pour eux ! Ils ont un camion par escouade, et des camions de cake, de cigarettes; ils ont monté des... cabinets ! Oui ! Apportés en camion jusque derrière le bois, mon vieux ! Un bâti, des montants, une longue planche avec cinq trous ronds pour s'asseoir, et cinq petits seaux dessous.
Des... choses de première ligne, tu te rends compte !
- Eh bien ! Ils sont encore plus forts que nous, pour la drôle de guerre !

-:-:-:-:-:-:-:-

:cheers:
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 23 Avr 2009, 09:16

Un patriote Belge pour se moquer des Allemands portait un petit sigle RAF sur le veston.

Arrété par un officier Allemand qui lui pose cette question que portez vous la ?
vous savez que c'est assimilé a du sabotage .

Hooo repond notre Homme c'est juste pour manifester le fait que je n'ai rien a fumer

RAF Rien A Fumer .

Hee bien alors lui dit l'Allemand enlevez donc ce sigle voici une Cigarette pour vous.

Apres quelques heures le hasard veut que la rencontre des 2 hommes se produise , et notre Homme porte toujours fierement le Sigle interdit .

L'allemand se fache cette fois mais reste coi devant la réponse

Si je peus meme plus dire Merci alors c'est un comble ..


RAF

Remerciements Au Furhrer .....

:mrgreen:


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Jojo IV  Nouveau message 23 Avr 2009, 10:15

Haddock a écrit:Un patriote Belge pour se moquer des Allemands portait un petit sigle RAF sur le veston.

Arrété par un officier Allemand qui lui pose cette question que portez vous la ?
vous savez que c'est assimilé a du sabotage .

Hooo repond notre Homme c'est juste pour manifester le fait que je n'ai rien a fumer

RAF Rien A Fumer .

Hee bien alors lui dit l'Allemand enlevez donc ce sigle voici une Cigarette pour vous.

Apres quelques heures le hasard veut que la rencontre des 2 hommes se produise , et notre Homme porte toujours fierement le Sigle interdit .

L'allemand se fache cette fois mais reste coi devant la réponse

Si je peus meme plus dire Merci alors c'est un comble ..


RAF

Remerciements Au Furhrer .....

:mrgreen:

Excellent ! :mrgreen: :mrgreen:

Bon, je vous avais promis pour aujourd'hui des histoires de Grossman, chose promise chose due donc... En voici une !

Un soldat dont on ne connaît pas le nom et dont on sait qu'il était tout frisé a circulé en traîneau pendant douze jours, en ayant revêtu des habits civils, sur les arrières des Allemands. Il avait, cachés sous la paille, un mortier et des obus de mortier. Il ouvrait le feu, puis il dissimulait le mortier sous la paille. Quand il rencontrait des Allemands, il poussait la chansonnette. Pas une seule fois il ne fut soupçonné. Il s'éloignait des Allemands, sortait son mortier et tirait sur eux.


Une autre, moins cocasse :

On emmenait un Allemand dans un train sanitaire. Pour lui sauver la vie, il fallait lui faire une transfusion sanguine. Il cria "Nein ! Nein !" Il ne voulait pas du sang slave. Au bout de trois heures, il est mort.

J'en posterai d'autres demain. ;)

Jojo IV
"Il paraît douteux qu'on arrive à faire se battre des Russes, en France, pour l'Allemagne, contre les Américains."

Mot prêté au général von Schlieben, commandant de la 709ème division d'infanterie, dans le cadre de l'opération Todt.

vétéran
vétéran

 
Messages: 861
Inscription: 07 Juin 2006, 13:56
Localisation: Antony, banlieue de Paris
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Jojo IV : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 23 Avr 2009, 10:45

Excellent !!! Excellent !!! :cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers:
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 23 Avr 2009, 20:29

Toujours ma même source, mon correspondant de guerre...

"[...] J'évoquerai encore le récit que me fit un jeune sergent-pilote, en juin 40, sur le terrain d'Evreux : parti en fin mai dans un "Glen Martin" avec toute la solde des armées du Nord (ces dernières étant alors encerclées), il avait été abattu en flammes au-dessus des premières lignes. L'avion s'étant brisé en l'air, plusieurs millions s'abattirent sur le no man's land, - une pluie de billets bleus de 10 francs qui, me dit-il, obscurcissaient le ciel ! Nos fantassins purent en ramasser pour plus de 200.000 francs..."

--> Question ? Si quelqu'un a entendu parler de cette histoire, qu'il la confirme car on se croit vraiment dans un film !!! :mrgreen: :mrgreen:
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Histoire (s) étonnante (s) !!!

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 23 Avr 2009, 20:53

Maichairzôditeurs.

-:-:-:-:-:-:-

Dans le sempiternel bois, gîte de tous les combattants de cette époque. Un chef d'escadron de cavalerie, commandant d'un G.R.D., parle avec trois officiers. Des voitures stationnent non loin d'eux, sous les arbres.

LE COMMANDANT (ricanant). - Je ne peux tout de même pas faire hennir mes chevaux sur commande ! Faut leur demander !
L'OFFICIER DE LA RADIODIFFUSION NATIONALE. - J'entends bien ! Mais il n'est pas question de cela ! Je veux dire que si nous avions pu capter des bruits de chevaux... n'importe lesquels...
LE COMMANDANT (sarcastique). - Ni les faire péter non plus !
L'OFFICIER DE LA RADIODIFFUSION (vexé). - Très drôle !... La vérité, mon Commandant, c'est que nous avons "pris" ce matin par hasard une batterie de 105-36 en train de tirer... Un tir d'arrêt, à la demande de l'infanterie... Magnifique !... Seulement, nous n'avons pas pu rester, car les Allemands répliquaient... (Un matériel pareil, on n'a pas le droit de l'exposer comme ça) !... Alors, c'était un peu maigre... et pour compléter l'émission... Si je pouvais ajouter quelques bruits de chevaux en surimpression, vous voyez ça ?... Mais je n'insiste pas !... Je trouverai bien autre chose !... Chez vos motocyclistes, par exemple...
LE COMMANDANT. - C'est ça ! Allez donc voir mes motocyclistes !

Ils se dirigent vers les voitures. A cet instant, un obus allemand de 150 s'écrase derrière le bois, avec solennité.

L'OFFICIER DE LA RADIODIFFUSION. - Eh ! mais, c'est une "arrivée", ça ! Et... Vous n'en attendez pas d'autres, mon Commandant ? Je veux dire, à votre idée, n'est-ce pas un tir d'une certaine durée, qui commence ? Parce que je pourrais essayer avec mes micros...
LE COMMANDANT (pressé). - Non, ce n'est pas un tir régulier ! ça leur prend comme ça, de temps en temps, et puis ça s'arrête pendant des heures !... Vous risqueriez d'attendre trop longtemps !

Ils sont arrivés aux voitures, que plusieurs cavaliers du G.R.D. examinent curieusement.

PREMIER CAVALIER (regardant par la portière dans la camionnette d'enregistrement). - Ah ! Vise-moi ça ! Des disques de phonos, tu te rends compte ! Avec des petites brosses à moustache !
SECOND CAVALIER. - C'est un "piqueupe", qu'on te dit ! J'en ai un comme ça, chez moi, je sais bien ! Mon père, il tient le bistro du patelon... C'est pour leur jouer des disques, aux autres d'en face, façon de répondre ! Tu te rappelles, quand ils nous jouaient la Marseillaise, l'autre jour, devant Sierck ? On va leur jouer "Deuttchlandubairalaisse" !
TROISIEME CAVALIER. - Mais non, tas de ballots ! Ecoutez plutôt ce qu'il dit, le chauffeur : C'est la "radio d'Etat" ; tu sais bien ? La radio quoi ! "Mes chers auditeurs... Voici l'heure exacte... Au quatrième top ! il sera e-xac-te-ment..." Le crochet radiophonique... et tout et tout !
ENSEMBLE. - Tu parles d'une drôle de guerre !

Les officiers sont montés en voiture, le petit cortège démarre. A cet instant, deux lourdes salves de 150, -des salves de trois, - s'abattent au milieu du bois, à cinq cents mètres...

L'OFFICIER DE LA RADIODIFFUSION NATIONALE (à son chauffeur). - C'est bien ma veine ! Des arrivées ! ça aurait été épatant, après ma batterie de 105-36 !... Je n'ai pas assez insisté, pour rester ! On a peur de gêner tous ces gens... On ne sait pas exactement quels droits on a sur eux... Tout ça n'est pas bien défini... C'est la pagaille...

-:-:-:-:-:-:-

...Propagande...quand tu nous tiens... :roll: :roll:
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a moins d’une minute
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 14 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
il y a 43 minutes
par: Alfred 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 12:39
par: Marc_91 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 12:18
par: Aldebert 
    dans:  Il y a aujourd'hui 73 ans............ 
Aujourd’hui, 11:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  GMC gazogène ? 
Aujourd’hui, 11:46
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 11:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 11:17
par: Dog Red 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 10:30
par: Andrée Balagué 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, Patrick.Fleuridas, Shyraku, th.reynaud et 23 invités


Scroll