Connexion  •  M’enregistrer

Un Simple texte..

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Un Simple texte..

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 23 Juin 2008, 18:02

J'ai hésité ..... ou placer cet article ???

et finalement en pensant a mon "Vieux" et a tous nos potes ..

bein je le place ici au bar ou peu etre il n'a pas trop sa place ..

Mais c'est mon devoir de mémoire a moi bien modeste ..

N'ayant pas un talent d'écrivain .. j'ai, je l'avoue ,recopié un texte de Marc Lévy et encore c'est un Roman .. oui ce n'est pas Historique a 100% mais finalement qu'importe ????

C'est émouvant du moins pour moi ..

Le voici Tout cru ..

Dans son cockpit, le jeune chef d'escadrille est géné par le soleil.
Il tourne la tête légèrement de téte, pour ne pas se laisser éblouir.
Son pouce presse la détente.
Le train est encore hors de portée, mais dans quelques secondes, il pourra donner l'ordre de tirer la seconde salve.
Au loin, la locomotive fume par son travers.
Preuve que les balles ont transpercé sa chaudière.
Encore un passage peut-être, et jamais ce convoi ne pourra repartir.
Au bout de son aile gauche, semble se fondre celle de son ailier.
Il lui fait signe, l'attaque est inminente.
Il regarde dans son viseur et s'étonne d'une tache de couleur qui apparaît sur le flanc d'un wagon.
On dirait qu'elle s'agite.
Est-ce le miroitement du canon d'un fusil?
Le jeune pilote connaît ces étranges diffractions de la lumière.
Combien de fois, là-haut dans les airs, a-t-il traversé ces arcs-en-ciel qu'on ne voit pas depuis la terre, comme des traits multicolores qui relieraient les nuages.

L'appareil entame sa plongée, et sur le manche la main du pilote se prépare.
Devant lui, la tache rouge et bleu continue de s'agiter. Les fusils de couleur ça n'existe pas, et puis cette étoffe blanche au milieu, n'achève-t-elle pas de former un drapeau français ?
Son regard se fige sur ces bouts de tissu que'on agite depuis l'intérieur d'un wagon.
Le sang du capitaine anglais ne fait qu'un tour, son pouce s'immobilise ..

Image

- Break, break, break!
Hurle-t-il dans la radio de Bord, et pour s'assurer que ses ailiers ont entendu son ordre, il remet les gaz en battant des ailes à tout-va et reprend de l'altitude.

Derrière lui, les avions rompent leur formation et tentent de le suivre. on dirait un escadron de Bourdons affolés qui grimpent vers le ciel.

De la lucarne, je vois les avions s'éloigner.
Je sens bien les bras de mon petit frère qui fléchissent sous mes pieds, mais je m'accroche à la paroi, pour voir les aviateurs continuer de voler.
Je voudrais être l'un d'eux; ce soir, ils rejoindront l'Angleterre.
- Alors ? supplie Claude.
- Alors, je crois qu'ils ont compris. Leur battement d'ailes est un salut.
Là-haut, les appareils se regroupent.
Le jeune chef d'escadrille informe les autres pilotes.
Le convoi qu'ils ont mitraillés, n'est pas un train de marchandises.
À bord, ce sont des prisonniers.
Il a vu l'un d'entre eux qui agitait un drapeau pour le leur faire savoir.
Le pilote incline son manche, l'avion se penche et glisse sur son aile.
D'en bas, Jeannot le voit faire demi-tour et rebrousser chemin pour se positionner à l'arrière du convoi.
Et puis, à nouveau le voilà qui plonge vers le sol, cette fois, son allure est calme.
L'appareil remonte sur le travers du train.
On dirait presque qu'il plane en rase-mottes, à quelques mètres seulement du sol.
Le long des talus, les soldats allemands n'en reviennent pas, aucun n'ose bouger.
Le pilote, lui, ne quitte pas des yeux ce drapeau de fortune qu'un prisonnier continue d'agiter à la lucarne d'un wagon.
Quand il arrive à sa hauteur, il ralentit encore, à la limite du décrochage.
Son visage se tourne.
L'espace de quelques secondes, deux paires d'yeux bleus se fixent.
Ceux d'un jeune lieutenant anglais à bord d'un chasseur de la Royal Air Force et ceux d'un jeune prisonnier juif qu'on déporte en Allemagne.
La main du pilote se porte à sa visière et elle honore le prisonnier qui lui rend son salut.
Puis l'avion s'élève, accompagnant son envol d'un dernier salut d'ailes.
- Ils sont partis? demande Claude.
- Oui. Ce soir, ils seront en Angleterre.
- Un jour tu piloteras, Raymond, je te le jure!
- Je croyais que tu voulais m'appeler Jeannot jusqu'a la fin de cette Guerre ...
- On l'a presque gagnée la guerre, frérot, regarde les traînées dans le ciel.
Le printemps est revenu.
C'est Jacques qui avait raison.
Ce 4 juillet 1944, à quatre heures dix de l'après¬midi, deux regards se croisaient au milieu de la guerre ; quelques secondes à peine, mais pour deux jeunes hommes, le temps d'une éternité.

MARC LEVY


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 23 Juin 2008, 18:16

Très beau texte très poignant.
Tu dis ne pas être sûr à 100% de la vérité historique de ce texte Haddock. Dans ce genre de narration, doit-on s'arrêter sur la stricte vérité historique? Ce qu'il faut en retenir, c'est le symbole. Deux hommes en plein combat ont prêtés l'attention l'un à l'autre et se sont compris. Certes, le pilote n'a pas terminé son oeuvre de mort en s'apercevant que le convoi transportait des prisonniers ou des déportés mais l'histoire ne dit pas si ces prisonniers seront sauvés ou s'ils n'ont fait que bénéficier d'une rémission
Merci de nous avoir fait partager ces écrits.


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Jojo IV  Nouveau message 07 Juil 2008, 10:11

Superbe, c'est beau à pleurer. Merci de nous avoir fait partager ce texte ; qu'il soit de Levy ou de toi, ça n'a pas beaucoup d'importance, ce qui est important c'est le message, aussi je suis totalement d'accord avec Denys Hubert, qu'importe la réalité historique, si cette histoire a été inventée, elle rends hommage aux dizaines d'autres semblables qui n'ont pu être relatées ou qui ont été perdues. ;)

Bonne journée,

Jojo IV
"Il paraît douteux qu'on arrive à faire se battre des Russes, en France, pour l'Allemagne, contre les Américains."

Mot prêté au général von Schlieben, commandant de la 709ème division d'infanterie, dans le cadre de l'opération Todt.

vétéran
vétéran

 
Messages: 861
Inscription: 07 Juin 2006, 13:56
Localisation: Antony, banlieue de Paris
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Jojo IV : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 07 Juil 2008, 11:54

Bonjour,
Au-dela de la legitime emotion que ce texte peut susciter chez tout lecteur un peu informe, il faut aussi rendre hommage au talent de M. Levy.

C'est extrait d'un roman historique. Or les romans historiques sont frequemment remplis de choses invraisemblables.

Mais la, je suis persuade que ce genre de choses est reellement arrive.
Pas au meme endroit, pas a la meme date, le pilote n'etait peut-etre pas Britannique, le prisonnier pas Juif, mais c'est certainement arrive.

Merci Haddock
;)


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de vins03  Nouveau message 07 Juil 2008, 12:06

Merci de nous avoir fait partager ce texte que je ne connaissais pas


 

Voir le Blog de vins03 : cliquez ici


Oui

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 07 Juil 2008, 12:16

Bein oui j'ai d'ailleurs un Souvenir perso d'un Recit.

Bon en fait le pilote etait Belge, et n'etait pas Anglais . (SQN609)
Le jeune était un resistant Francais déporté en Allemagne ( ou plutot une grnd nombre de Francais ..) .

Le pire c'est que le pilote (Moi) avait fait un passage et déja pas mal de dégats ... et puis au deuxieme passage Horreur .. la vision de déportés dans une fuite éperdue ,et la le sang se glace le leur et le mien ..
M***e j'ai tiré sur mes Fréres ..

Oui c'est vrai en Normandie j'ai tiré sur des ambulances Boches mais ce sont des SS abhorrés qui se sauvaient ...

Image


Je suis con .. je tire plus jamais ... tiens non , la ce sont de sales Boches planqués dans les bas cotés un coup de palonnier a gauche .. bandes des laches voici mes 20 MM . Je Pleure ... j'ai mal , pour la premiere fois je vous hais ..

Déja que dans l'escorte précédente sur Namur j'ai constaté que les "COW BOYS" dans leur B17s avaient raté le pont et tués mes Concitoyens .. la gachette m'a démangé .. le Stick tremblait dans mes mains , non je tire pas sur un allié il ne sait pas qu'il leur fait du mal .. qu'il me fait du mal .

Mais c'est dur, dur a comprendre .. moi qui lutte pour la liberté pourquoi dois je donc en priver certains a jamais ..


Et cela c'est pas de Lévy ..


PS : le moi c'est pas Haddock ,bien sur, c'est le pilote qui m'a fait ce récit ..il est mort le temps passe mais souvent je pense a lui ..


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Jojo IV  Nouveau message 07 Juil 2008, 15:32

Ce dernier texte aussi est très beau, mais je le trouve moins poignant que celui de Levy. ;)
"Il paraît douteux qu'on arrive à faire se battre des Russes, en France, pour l'Allemagne, contre les Américains."

Mot prêté au général von Schlieben, commandant de la 709ème division d'infanterie, dans le cadre de l'opération Todt.

vétéran
vétéran

 
Messages: 861
Inscription: 07 Juin 2006, 13:56
Localisation: Antony, banlieue de Paris
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Jojo IV : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 07 Juil 2008, 15:35

Salut Captain,
Le récit est de Raymond, ou me trompe-je?
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61497
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 07 Juil 2008, 17:06

Je suis de ton avis Prosper, moi aussi , je penchais pour lui car c'est bien dans son style d'écriture


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Certe

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 08 Juil 2008, 09:00

C'etait Verbal a l'époque (+-1970) mais tellement interessant que j'ai tout retenu ..

Bizarre hein .. , sauf peut etre l'orthographe .... :shock: évidement ,il a bien fallu que je transcrive . :D :D :D

Il s'agit bien de Raymond .


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 22 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 27 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 20:53
par: P. Vian 
    dans:  transmission électrique / chars 
Aujourd’hui, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: curieux, jb. Etcharren, medicairborne, th.reynaud et 21 invités


Scroll