Connexion  •  M’enregistrer

A ceux du 18 juin 1940

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

A ceux du 18 juin 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fredmarsgend  Nouveau message 18 Juin 2008, 19:12

En souvenir de ceux que l'appel du 18 juin 1940 à porter vers la gloire.
Un poème écrit en 1949 par le Commandant Jules Hamel , chef de l'AS du Var et père de Yvonne Hamel Suntinger.

18 juin 1940

Dans le livre sacré de nos gloires française,
Depuis le roi St Louis, jusqu’à la Marseillaise
Concrétisant l’amour de notre liberté
Il nous faut aujourd’hui, en toute loyauté

Avec cette fierté, inhérente à la race
Des soldats de l’an II, inscrire en bonne place,
Sinon au premier rang de nos libérateurs
Celui qui sans appui, resta le détenteur,

De l’honneur du pays, promis à l’esclavage
Souvenez vous du temps, où la peur du carnage
Nous tenait haletants, pareils à des moutons,
Sous le joug monstrueux, des infâmes teutons ?….

Dans l’affreux désespoir, d’un peuple qu’on immole,
Nous ressentions déjà le froid des nécropoles,
De ce néant total, résolu par la mort
Devenir des larbins, tel était notre sort !….

Et de nos larmes coulaient, sans qu’il ne soit possible
D’arracher de nos cœurs, la terreur indicible
S’agrippant à tous ceux, qui ont perdu la Foi…
Souvenez-vous des jours, où dominait la loi

Brutale et sans recours de l’ogre germanique
Insultant aux malheurs de notre République ?…
Sous sa force bestiale au service du mal
Nous attendions courbés, le dernier coup fatal

Destiné aux fervents des réformes humaines…
Nous étions pour l’amour, et Hitler pour la haine
De plus la trahison, insidieusement
Consommait sans retour notre avilissement.

Et notre grand sursaut, qu’on croyait légendaire
« Liberté ou la Mort ! » devenait lapidaire.
Des siècle de beauté, de gloire et de grandeur
Risquaient de s’écrouler, devant tant de laideur.

Quand soudain un français, d’au-delà de la Manche
Rallumait dans nos cœurs, l’espoir de la revanche.
Un simple général, bravant l’adversité
Nous rendait d’un seul coup, la combativité,

Le sens du dévouement et vertu sublime
La ferme volonté de sortir de l’abîme.
A son appel, chassant la crainte et le dégout
Les morts que nous étions, se remirent debout ! !

La panique sans nom qui mordait nos entrailles
Disparaissait alors, et l’attrait des batailles
Cet « avoir » glorieux que nous avions perdu,
Par la voix d’un héros à tous était rendu…

Souvenez vous du jour « 18 juin quarante »
Un rayon de soleil chassant notre épouvante
De rester des vassaux sous le pied du vainqueur
Dans l’ombre du tombeau naissait cette lueur

Que Dieu a le pouvoir d’allumer par miracle
Pour ses fils en péril, soumis à la débâcle
Que Satan, organise à l’encontre du droit
Et le combat suprême entre Celui qui croit

Au triomphe certain de l’amour sur la rage
S’engageait ce jour là grâce à son seul courage.
Le Général DE GAULLE, en son exile voulu
Nous redonnait enfin ce que nous n’avions plus :

L’espoir en l’avenir et cette force d’âme
D’où jaillit l’étincelle allumant une flamme
Créatrice d’élans et d’efforts surhumains…
En soldant le Passé, nous songions à demain

A la résurrection de notre chère France
Sous le signe viril de cette Résistance
Qui fut et qui restera, dans l’histoire des temps,
Le réveil fabuleux d’un peuple de titans…

« 18 juin », ce jour à jamais mémorable
a vu réaliser, cette chose incroyable :
un cœur une pensée, anéantir le fer
le feu et le poison, déversé par l’enfer.
et si je puis enfin rendre un vibrant hommage
A l’Homme qui sauva mon Pays du servage
Alors que désormais le ciel est éclairci
Je ne dirai qu’un mot : mon Général , merci !


Toulon le 16 juin 1949

Commandant Hamel jules
Ex chef départemental de l’AS du Var
Président fondateur des Pionniers de la résistance



MERCI A NOS ANCIENS


 

Voir le Blog de fredmarsgend : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Est  Nouveau message 19 Juin 2008, 18:04

Cette poésie pourrait être apprise au collège notamment en 3ème en Histoire

D'autre part, les rimes sont la; de toute façon s'il n'y a pas de rimes dans une poésie ce n'est pas une poésie c'est tout simplement un texte
Et la vu le contexte, ce sont des paroles qui auront marquées l'Histoire de la seconde guerre mondial.

Est


 

Voir le Blog de Est : cliquez ici



Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  identification de soldats 
il y a 21 minutes
par: Didier 
    dans:  Harnais de parachute à identifier 
il y a 37 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 18:12
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 18:11
par: iffig 
    dans:  Le bonnet de police dans l'Armée de terre française 
Aujourd’hui, 17:46
par: iffig 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 17:43
par: Tri martolod 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 17:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Philippine Commonwealth Army 
Aujourd’hui, 16:16
par: iffig 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
Aujourd’hui, 12:19
par: Dog Red 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 08:58
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, carlo, foxbat, iffig, Magpie-Crawler, PHILIPPE77, th.reynaud et 24 invités


Scroll