Connexion  •  M’enregistrer

Article sur le négationnisme

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Article sur le négationnisme

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 17 Jan 2007, 22:46

Dans le Monde daté du 18 janvier un article à lire
La pénalisation du négationnisme divise les Européens


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 18 Jan 2007, 12:18

Ben voilà :)

St Ex

Compte rendu
La pénalisation du négationnisme divise les Européens
LE MONDE | 17.01.07 | 13h37 • Mis à jour le 17.01.07 | 18h25
BRUXELLES, STRASBOURG BUREAU EUROPÉEN







a présidence allemande de l'Union européenne compte relancer, avant juin, un projet de législation européenne destiné à pénaliser les propos niant l'Holocauste, ou incitant à la haine raciale. "Il existe des limites à la liberté d'expression, il ne doit pas être possible en Europe de considérer l'Holocauste comme une chimère, et d'affirmer qu'il n'y a jamais eu six millions de juifs tués", estime Brigitte Zypries, la ministre allemande de la justice. Pour cette responsable sociale démocrate, il est temps de fixer des sanctions planchers, comprises entre un et trois ans d'emprisonnement, au libre choix des Etats membres.


Peines prévues dans les législations française et allemande
France. Contestation de crimes contre l'humanité, provocation publique à la haine raciale : un an de prison et 45 000 euros d'amende. Apologie de crimes contre l'humanité : cinq ans de prison et 45 000 euros d'amende. Aucune peine de prison ferme n'a été prononcée à l'encontre de négationnistes. En 2003, la cour d'appel de Lyon avait révoqué le sursis avec mise à l'épreuve dont était assortie la peine de six mois de prison prononcée contre l'éditeur de thèses négationnistes Jean Plantin, mais la Cour de cassation a annulé cette décision en 2004.



Allemagne. Incitations à la haine ou à la violence contre une partie de la population : entre un et cinq mois de prison. Négation ou relativisation publique d'une action commise par les nazis : une amende ou jusqu'à cinq ans de prison. Légitimation ou apologie de la violence national-socialiste dans un cadre public de manière à perturber la dignité des victimes ; propagation, présentation d'écrits qui incitent à la haine contre une population, une race ou une religion : une amende ou jusqu'à trois ans de prison.


[-] fermer



La présidence allemande a "bon espoir" de mener à son terme une discussion lancée en 2001, et plusieurs fois bloquée faute d'atteindre l'unanimité requise entre les Etats membres pour adopter ce genre de décision-cadre. En 2005, sous présidence luxembourgeoise, c'est l'Italie de Silvio Berlusconi qui avait entravé toute perspective de compromis. L'arrivé au pouvoir de Romano Prodi, à Rome, entrouvre, d'après Berlin et la Commission européenne, une nouvelle fenêtre de tir.

Les discussions devraient cependant être animées entre deux camps aux positions divergentes. Certains pays, comme la France, l'Allemagne, l'Autriche ou l'Espagne, ont mis en place des dispositifs de lutte contre les propos racistes, plus ou moins sévères et efficaces. Mais d'autres, à l'instar du Royaume-Uni, de l'Irlande, et des pays scandinaves sont traditionnellement méfiants à l'égard de ce genre de législation : pour eux, c'est la liberté d'expression qui doit primer.

Ainsi, l'historien négationniste britannique David Irving vient-il de passer treize mois de prison en Autriche après avoir été condamné pour activités néo-nazies, alors qu'en Grande-Bretagne le négationnisme n'est pas un délit constitué. Libéré, il a été expulsé le 22 décembre 2006 vers Londres.

Le débat pourrait être compliqué par les nouveaux Etats membres : ces derniers pourraient être tentés, à l'instar des Etats baltes, de vouloir mettre sur le même rang la négation de l'Holocauste et celle des crimes staliniens. Une perspective clairement rejetée par Mme Zypries : "Il s'agit dans un premier temps de se concentrer sur la Shoah, estime-t-elle. Il ne faut pas oublier que la réflexion engagée en Europe trouve son origine dans la lutte contre le racisme."

La relance de ce projet trouve un écho particulier au Parlement européen. Martin Schulz, le chef allemand du groupe socialiste, a indiqué au Monde, mardi, qu'il est "totalement favorable à cette initiative". Car le projet est annoncé au moment où se crée au Parlement européen un groupe d'extrême droite, Identité, tradition, souveraineté (ITS), présidé par le Français Bruno Gollnisch (Front national), contre lequel le procureur de Lyon a requis, le 8 novembre 2006, 10 000 euros d'amende pour "contestation de l'existence de crime contre l'humanité".

M. Gollnisch, questionné mardi, au cours d'une conférence de presse à Strasbourg, sur le bien-fondé d'une loi européenne qui sanctionnerait la négation de l'Holocauste, a répondu : "Je me range du côté des historiens comme Pierre Vidal-Naquet et Madeleine Rebérioux, qui contestent au législateur le soin d'écrire l'histoire." Il a fait référence au débat français sur les "lois mémorielles" (génocide arménien, esclavage, ou loi Gayssot, dont l'un des articles vise à sanctionner la négation de crimes contre l'humanité), dont certains historiens demandent l'abrogation.

M. Schulz a expliqué, au cours d'une conférence de presse, qu'il refusera de voter "pour des gens qui disent qu'Auschwitz a été un détail de l'histoire ou que l'Holocauste n'a jamais existé", lorsque les représentants du groupe ITS seront candidats aux deux postes de vice-président de commissions auxquels ils ont droit au Parlement européen. Il demande à tous ses collègues de faire de même. Il n'a pour l'instant été suivi que par Daniel Cohn-Bendit, coprésident du groupe des Verts.

L'UMP Joseph Daul, président du groupe du Parti populaire européen (droite), doit "d'abord consulter (ses) 27 délégations nationales". Graham Watson, le président britannique des libéraux, refuse de donner des consignes, estimant que certains membres de ce groupe sont sûrement "moins inacceptables que d'autres".

Philippe Ricard et Rafaële Rivais
Article paru dans l'édition du 18.01.07. Offre Elections 2007 : Le Monde à -50%


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 18 Jan 2007, 14:01

Bonjour,
Grave, tres grave dilemme.

D'un cote, des historiens professionnels et intellectuellement honnetes regrettent que ces lois empechent le debat ouvert avec les falsificateurs negationnistes, debat qui, systematiquement, devoile les mensonges et manipulations des escrocs et, de par la, les couvre de ridicule et ote tout semblant de valeur a leurs "arguments".

De l'autre, le legislateur, craignant avec quelques raisons que les elucubrations des menteurs professionnels puissent influencer certains esprits faibles ou/et mal-informes, souhaite leur fermer le clapet a coup de peines de prisons. Mais, ce faisant, leur donne un statut de "martyr de la cause" et les renvoie vers des sites Internet heberges dans des pays laxistes comme les USA d'ou ils continuent, sans risques, de nous inonder de leur litterature nauseabonde.

Qu'est ce qui est le plus efficace ?
Flanquer Faurisson, Reynouard, Irving, Zundell et consorts en taule ou les convoquer a la Sorbonne et laisser les pros leur tailler de sanglantes croupieres ?

Honnetement, je n'en sais rien...

Descendre en flammes les quelques bricolos qui, de temps a autres, tentent de polluer ce forum est facile (Et tres plaisant :mrgreen: )

Mais ceux-la ?
Je ne sais pas, enfin, j'hesite.
La censure ne fait pas partie des valeurs que je soutiens, quelque soit la cause, d'ou mes doutes.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 18 Jan 2007, 15:11

Le magazine "L'Histoire" avait publié un article sur ce sujet il y a quelque temps et était franchement contre ce genre de lois (pas particulièrement celles visant les négationistes de la Soah mais plutôt les autres sur la colonisation etc).
De l'autre, le legislateur, craignant avec quelques raisons que les elucubrations des menteurs professionnels puissent influencer certains esprits faibles ou/et mal-informes, souhaite leur fermer le clapet a coup de peines de prisons. Mais, ce faisant, leur donne un statut de "martyr de la cause" et les renvoie vers des sites Internet heberges dans des pays laxistes comme les USA d'ou ils continuent, sans risques, de nous inonder de leur litterature nauseabonde.


Ben non, car le négationisme d'un fait avéré peut de toute façon être condamner par le biais de la diffamation . C'est comme cela que ça fonctionnait avant que ces lois existent (nier le génoçide = insulter la mémoire de ceux qui en ont subi un préjudiçe).

Le seul intérêt réel de ces lois sont leur portée symbolique (comme sur l'homophobie, le racisme et autre elles relèvent normalement de lois contre la discrimmination, la diffamation ou l'injure).
Ce n'est pas pour rien que ce sont l'Allemagne et la France qui se font les héraults de ces lois : une volonté très clair de nos édiles de se démarquer du passé.

Il faut également ajouter que le monde connait un regain d'idées négationistes, véhiculées, en plus de l'extrême droite par l'islamisme et appuyées mêmes par des pays.
Seulement, là encore, cela risquent de les exciter davantage !

Par contre l'aspect le plus positif de cette loi est le baume au coeur qu'il procurera aux victimes.

Bref, sujet très délicat comme toujours lorsque l'on doit tenir compte de l'éthique et de la cynique réalité : sa symbolique est une reconnaissance totale et définitive.

Et je ne vous conseille pas de venir insinuer que je copine avec des négationistes, cela s'addresse aussi au modo dont j'attends tjs les excuses.


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


non

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 18 Jan 2007, 16:40

des excuses ???? tant que tu affirmeras que le Vatican ne peut faire que l'objet de supputations, tu peux toujours courir !


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de V.B  Nouveau message 18 Jan 2007, 16:59

Bonjour.

Si tant est que mon avis intéresse quelqu'un, je n'ai quant à moi hélas aucun doute. Par leur principes bien plus d'ailleurs que par leur objet (on peut croire à la bonne foi de leurs défenseurs) ces législations mémorielles à géométrie variable sont non seulement intellectuellement attérrantes mais surtout bien plus dangereuses que ce qu'elles prétendent combattre (en l'espèce des courants négationnistes resteints et pétris de contradictions.) Elles ne peuvent que contribuer à alimenter ces courants extrêmes et accentuer le communautarisme ambiant. Elles ont déjà considérablement commencé à le faire.

A titre anecdotique tant le débat est vaste, un frisson me parcourt l'échine notamment à l'évocation d'un point très particulier de la législation allemande qui a été citée: "Négation ou relativisation publique d'une action commise par les nazis : une amende ou jusqu'à cinq ans de prison"

Si il s'agit là des termes exacts de la loi, on peut absolument tout imaginer en termes de dérives liberticides et d'instrumentalisation. Comment par exemple soumettre un témoignage concernant cette période à la simple critique historique ? Comment affiner les données concernant les crimes nazis et comment discuter de leur mécanismes - sans bien évidemment remettre en cause leur nature - sans risquer selon l'ambiance du moment de tomber dans une forme ou l'autre de "relativisation" ? C'est pourtant là purement et simplement l'objet de l'histoire.

Et surtout, quelle extraordinaire chappe de plomb intellectuelle se sera abattue sur nos pauvres démocraties lorsque ce type de législation aura été étendu, comme nous en avons largement pris le chemin, à la totalité des drames du XXe siècle en fonction des différentes mémoires communautaires: histoire(s) coloniale(s), génocides et ethnicides arméniens ou rwandais, épuration ethnique et massacres de masse en Afrique ou en Yougoslavie, sans oublier les crimes staliniens etc etc...

Le fait que la plupart des nos "grands" historiens (entre autres) se soient à un moment ou un autre mobilisés pour tenter d'enrayer cette dynamique d'instrumentalisation de l'histoire par les "lois mémorielles" devrait vraiment nous interpeller.

A titre d'exemples:
http://www.lexpress.fr/info/societe/dos ... ida=436804
http://www.communautarisme.net/La-liber ... _a656.html
http://www.communautarisme.net/Appel-de ... _a854.html

Je commence sincèrement à me demander si je vis bien encore dans le pays où je suis né et ai grandi...


 

Voir le Blog de V.B : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 18 Jan 2007, 17:12

D'abord, si tu avais un rien de notion de base (première année) sur les sourçes (cours de critique historique) tu saurais que c'est parfaitement vrai, ensuite, je ne vois pas le rapport avec Faurisson qui lui nie la Soah (d'autant plus que je ne nie même pas la possibilité d'une implication, j'émets un non-lieu). !

Et au fait, ô grand historien, puis je savoir sur quoi tu te bases comme sourçes pour affirmer la participation, l'implication du Vatican dans les réseaux d'évasions ? Tu es sans doute dans le secret des dieux car aucuns historiens, pas même Lacroix-Riz n'a pu l'établir .

Peut être, et cela n'aurait rien d'étonnant, assimiles tu un ou plusieurs membres du Clergé au Vatican (=le pape quoi).

Bref, ton n'insulte n'a doublement aucune raison d'être, car il n'y a dans mes propos aucunes , même de très loin, remises en causes du génoçide et ensuite, tu n'as même pas été capable de me donner les sourçes sur lesquelles tu te bases pour tes affabulations ! :roll:

Pour ta gouverne, il va exactement de même avec Jésus Christ, son existence ne repose pas sur des sourçes viables (la bible, ultra trafiquée et Flavius Josèphe, témoin indirect). et oui, c'est moi le super-catho intégriste négationiste qui t'affirme cela !

Mais visiblement, ton orgeuil efface ta raison !


PS: Lacroix-Riz se déclare elle-même comme communiste, engagée, historienne de combat.


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


ben

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 18 Jan 2007, 17:17

ben je ne sais pas ce qui efface ma raison, mais continue sur ta lancée et mon index droit va effacer ton profil.... suis je clair ?


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 18 Jan 2007, 17:27

VB, tu oublies une chose, la symbolique que cela représente pour les victimes.

Juin44, merci, par cet argument d'autorité, de me donner raison ! Je consens donc à clore l'incindent.


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de V.B  Nouveau message 18 Jan 2007, 18:02

Savinien a écrit:VB, tu oublies une chose, la symbolique que cela représente pour les victimes.


Je ne pense pas l'oublier. Sans ces lois, la mémoire des victimes peut-être parfaitement défendue directement par le bon sens (à ne pas négliger) mais surtout la législation générale (notamment concernant la diffamation) et indirectement par les historiens sérieux qui n'ont aucun besoin du législateur pour établir autant que faire se peut la véracité et l'exactitude des faits.

En d'autres termes si le "devoir de mémoire" et le juste souvenir des souffrances passées est érigé en religion, il n'échappera pas à une dérive qui - même minoritaire - a justement traversé et traverse encore toutes les religions: c'est à dire l'intégrisme dans lequel la contradiction est très facilement assimilée au blasphème.


 

Voir le Blog de V.B : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  1935 le traité germano britannique 
il y a moins d’une minute
par: thucydide 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 16 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 32 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 36 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 13:28
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités


Scroll