Connexion  •  M’enregistrer

Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 111  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 15 Nov 2018, 21:46

Les turpitudes lavaloïdes de Baudouin sont connues, au moins, depuis la mise en ligne de ceci https://www.delpla.org/article.php3?id_article=499 .

Cette citation
"Je suis prêt à envisager une collaboration économique pour l'organisation d'une Europe moins absurde que celle de 1939, mais ce qui concerne la liberté individuelle, le développement de l'âme, si totalement niés par le régime hitlérien, m'angoisse. La France représente une conception de l'homme opposée à celle des nazis. Là réside sa richesse essentielle qu'il faut sauver. Ce côté "âme" échappe complètement à Pierre Laval. Le mot "honneur" le fait également sourire"
ressemble fort à un ajout tardif.

La publication récente (pourquoi ???!!!) des documents diplomatiques français de cette époque apporte tous les éclaircissements voulus. Extrait de mon livre :

Le fait que tout le gouvernement, sauf Weygand, se rallie à l’idée
de compléter, voire de remplacer l’armistice par une politique de collaboratio
transparaît dans une note écrite par Baudouin, datée dans
les archives du 27 juillet et mise en circulation, d’après son journal,
dès le 26 parmi ses collègues (dont Pétain). Sa rédaction résulte
peut-être de la publication le 25 juillet, en zone nord, d’un article de
Brinon sur la responsabilité de la guerre. Laissant dans le vague les
événements qui ont conduit au conflit, l’émissaire de Laval rappelle
complaisamment les « efforts du Führer » pour améliorer les relations
entre les deux pays. L’article a été mentionné sans la moindre réserve
par la radio de Vichy. Il est probable qu’une fraction du gouvernement
ait décidé de mettre le holà.

Si le journal de Baudouin donne de sa note des extraits tronqués
pour la rendre plus weygandienne (c’est-à-dire orientée vers le respect
de l’armistice en médisant du vocable « collaboration »), le texte intégral, publié en 2009, donne une impression bien différente : la collaboration, « la majorité des Français la souhaite ». Certes, elle doit être avant tout économique et exclure une « extension à la France des idéaux hitlériens », la France devant rester, aux colonies comme en métropole, le pays de Pascal et de Descartes. Pour autant, la collaboration n’est pas explicitement bornée au domaine économique et, surtout, la collaboration économique est censée prendre place dans un « édifice économique large et équilibré, centré sur l’Allemagne », dans lequel la France réduira son industrie et augmentera sa production agricole. Le texte décline sur tous les tons l’idée que le vainqueur (censé avoir d’ores et déjà obtenu la victoire, et même l’avoir méritée, contre une France qui « s’abandonnait à la facilité ») ne doit pas imposer mais négocier. Bref, installer et pérenniser sa domination à grand renfort de doigté, de respect apparent et de bienveillance verbale. La dernière phrase résume bien le propos :
Si la collaboration que nous voulons établir avec l’Allemagne nous conduit dans l’ordre économique à une subordination, elle doit dans l’ordre spirituel s’établir sur la base d’une compréhension
de notre indépendance.

Pour prouver qu’il ne s’agit pas d’une foucade sans lendemain,
il suffit de lire le discours radiodiffusé par lequel, le 22 août,
Baudouin réplique à Churchill qui vient d’annoncer entre autres
un blocus sévère du trafic maritime de l’Europe occupée, dans le
fameux discours du 20 août où il avait exalté les pilotes de la bataille
d’Angleterre :
Ce que M. Winston Churchill appelle la prostration du peuple
français, c’est le calme avec lequel il reconstruit sa force morale
[…], c’est le recueillement dans lequel il se prépare à un ordre
nouveau. La France, le monde, aspirent ardemment à cet ordre.
[…]
C’est l’avenir auquel nous devons tous penser, nous membres
d’une Europe qui se débat actuellement dans une nuit sombre,
mais qui doit s’organiser rapidement si elle veut conserver les
possibilités splendides qu’elle n’a pas encore voulu ou osé mettre
pleinement en oeuvre.
C’est en vain que dans le discours de M. Winston Churchill je
cherche une vue d’avenir, une indication sur la construction du
nouvel édifice social, économique et politique qui naît dans les
convulsions, puisque les hommes n’ont pas été assez sages, assez
imaginatifs, assez courageux, pour travailler dans la paix à cette
naissance.


.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 112  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 15 Nov 2018, 22:52

J'ai cité plus haut un passage du livre de Simon Epstein.
Le voici :

DARLAN LAVAL PÉTAIN 189

L'idée que Pétain fut politiquement mal noté figurera chez certains auteurs, répondant à une double préoccupation parti-
sane: annexer Pétain, auréolé de gloire après la Grande Guerre, au camp clérical et antirépublicain ; du même coup, accuser les drey-
fusards d'avoir affaibli l'armée française en persécutant ses meilleurs éléments. L'assertion repose sur une base documentaire
d'autant plus friable que les témoignages sur les opinions politiques de Pétain, avant 1914, sont rares et flous Elle n'apparaît
pas dans le livre de Laure, qui fait fonction, répétons-le, de biographie officielle du Maréchal. Laure indique au contraire que Pétain
jouit du soutien du général Percin, officier républicain chef du cabinet d'André au ministère de la Guerre, et directement
impliqué dans l'i affaire des fiches ». Percin lui propose la direction de l'École de tir de Châlons, dont le commandant, adversaire
des thèses de Pétain sur le feu d'infanterie, vient de partir. L'offre, alléchante, est assortie d'une promotion en grade. Elle est rejetée
par Pétain, qui préfère continuer son travail à l'École de guerre, mais elle suffit ŕ établir qu'il n'a pas eu à souffrir de la répression
républicaine. il aurait pu bénéficier, s'il l'avait voulu, des faveurs de la gauche au pouvoir'.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1126
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 113  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 15 Nov 2018, 23:07

kfranc01 a écrit:
François Delpla a écrit:https://www.facebook.com/notes/issn-international-society-for-the-study-of-nazism/sur-le-brouillon-de-statut-annote-par-petain/1420868698059746/

La genèse de la loi vichyssoise du 18 octobre 1940 portant “statut des Juifs” peut être aujourd’hui présentée, dans ses grandes lignes, comme suit.

Tout d’abord un armistice que l’Angleterre n’imite pas, et contre lequel elle s’insurge, offre aux dirigeants de Bordeaux puis de Vichy l’espoir de limiter les conséquences de la défaite, en jouant le jeu allemand d’une prétendue intégration européenne. Dans ce cadre, une fraction du personnel pétainiste qui piaffait d’impatience de renverser la République, considérée comme impuissante, bavarde et laxiste envers les revendications de la populace, nourrit très vite des projets antisémites, dans lesquels les motivations autochtones et le souci d’amadouer l’occupant nazi sont bien difficiles à distinguer.



Bonsoir !

Si j'en crois le témoignage de Paul Baudouin, que l'on trouve dans son livre "Neuf mois au gouvernement. Avril-Décembre 1940"; il y avait dans l'entourage Pétainiste une clique dont Paul est un triste représentant, ou tout paraît perdu et qui est favorable, bien avant l'heure, à une armistice pour permettre une "régénération du pays".
Et très clairement, dans des documents que j'ai pu consulté tapé en 1940, il se félicite très ouvertement de la chute de la République; mais il reste très discret sur ce qu'en pense Pétain.



Le 22 juillet 1940, Paul Baudouin écrit dans ses notes, ou il semble hantée par la politique de Laval à Paris : "Je suis prêt à envisager une collaboration économique pour l'organisation d'une Europe moins absurde que celle de 1939, mais ce qui concerne la liberté individuelle, le développement de l'âme, si totalement niés par le régime hitlérien, m'angoisse. La France représente une conception de l'homme opposée à celle des nazis. Là réside sa richesse essentielle qu'il faut sauver. Ce côté "âme" échappe complètement à Pierre Laval. Le mot "honneur" le fait également sourire"

I
Les documents privés que j'ai pu un jour lire, qui existe, préservé et qui j'espère, pourrait un jour être rendu public, sont très explicite. C'est tout Vichy, et pas seulement Laval, qui est prêt à toute compromission avec l'envahisseur nazi, sous réserve d'y mettre plus ou moins les formes, avec discrétion, y compris l'abject, pour donner le sentiment que Vichy gouverne la France et son Empire.



Salut Franck suite à ton message qui m'intéresse, je voulais savoir si tu avais pu obtenir une copie du livre?

vétéran
vétéran

 
Messages: 946
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 114  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 15 Nov 2018, 23:41

thucydide a écrit:
kfranc01 a écrit:
François Delpla a écrit:https://www.facebook.com/notes/issn-international-society-for-the-study-of-nazism/sur-le-brouillon-de-statut-annote-par-petain/1420868698059746/

La genèse de la loi vichyssoise du 18 octobre 1940 portant “statut des Juifs” peut être aujourd’hui présentée, dans ses grandes lignes, comme suit.

Tout d’abord un armistice que l’Angleterre n’imite pas, et contre lequel elle s’insurge, offre aux dirigeants de Bordeaux puis de Vichy l’espoir de limiter les conséquences de la défaite, en jouant le jeu allemand d’une prétendue intégration européenne. Dans ce cadre, une fraction du personnel pétainiste qui piaffait d’impatience de renverser la République, considérée comme impuissante, bavarde et laxiste envers les revendications de la populace, nourrit très vite des projets antisémites, dans lesquels les motivations autochtones et le souci d’amadouer l’occupant nazi sont bien difficiles à distinguer.



Bonsoir !

Si j'en crois le témoignage de Paul Baudouin, que l'on trouve dans son livre "Neuf mois au gouvernement. Avril-Décembre 1940"; il y avait dans l'entourage Pétainiste une clique dont Paul est un triste représentant, ou tout paraît perdu et qui est favorable, bien avant l'heure, à une armistice pour permettre une "régénération du pays".
Et très clairement, dans des documents que j'ai pu consulté tapé en 1940, il se félicite très ouvertement de la chute de la République; mais il reste très discret sur ce qu'en pense Pétain.



Le 22 juillet 1940, Paul Baudouin écrit dans ses notes, ou il semble hantée par la politique de Laval à Paris : "Je suis prêt à envisager une collaboration économique pour l'organisation d'une Europe moins absurde que celle de 1939, mais ce qui concerne la liberté individuelle, le développement de l'âme, si totalement niés par le régime hitlérien, m'angoisse. La France représente une conception de l'homme opposée à celle des nazis. Là réside sa richesse essentielle qu'il faut sauver. Ce côté "âme" échappe complètement à Pierre Laval. Le mot "honneur" le fait également sourire"

I
Les documents privés que j'ai pu un jour lire, qui existe, préservé et qui j'espère, pourrait un jour être rendu public, sont très explicite. C'est tout Vichy, et pas seulement Laval, qui est prêt à toute compromission avec l'envahisseur nazi, sous réserve d'y mettre plus ou moins les formes, avec discrétion, y compris l'abject, pour donner le sentiment que Vichy gouverne la France et son Empire.



Salut Franck suite à ton message qui m'intéresse, je voulais savoir si tu avais pu obtenir une copie du livre?


Bonsoir ::chapeau - salut::

Si tu fait parles des documents privés auquel je fait référence; malheureusement non. J'ai pu les consulter 'à la sauvette'. :(
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9339
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 115  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 16 Nov 2018, 05:38

Le livre de Baudouin est à prendre avec des pincettes, surtout quand il cause de Laval : cela sent l'après coup, une fois sur deux au moins.

Cf. https://www.delpla.org/article.php3?id_article=499 .

Mon livre à paraître tire parti de la publication récente de la note Baudouin de la fin juillet 40, amputée dans Neuf mois au gouvernement de sa dimension la plus servile. Cf. citation ci-dessus.

J'ai donc l'impression, kfranc, que nous sommes largement d'accord.

Simplement je mets davantage l'accent sur le guidage par Hitler de ces processus délicats.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 116  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 16 Nov 2018, 07:04

Bonjour François,

Puis-je te distraire un instant pour te demander ton avis sur cette photo d'HITLER et d'une petite fille ?
viewtopic.php?f=30&p=681734#p681734
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8565
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 117  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 16 Nov 2018, 07:12

Tout à fait d'accord.
Par ailleurs je ne suis pas si certain de l'aspect monolithique du premier Vichy. Qu'il y ait regroupement derrière le Maréchal vu comme ultime rempart c'est certain, mais le fonctionnement mental des uns et des autres restait pour le moins disparate.
Et n'oublions pas le contexte : tout porte à croire que non seulement le Royaume Uni va demander un armistice mais qu'il sera bien placé (par son caractère aryen) pour s'allier avec notre ennemi héréditaire. Avec l'Empire comme variable d'ajustement.
Une preuve ? Les tentatives de médiation via Dahlerus et/ou le papier Coullondre ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7742
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 118  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 16 Nov 2018, 20:57

JARDIN DAVID a écrit:Tout à fait d'accord.
Par ailleurs je ne suis pas si certain de l'aspect monolithique du premier Vichy. Qu'il y ait regroupement derrière le Maréchal vu comme ultime rempart c'est certain, mais le fonctionnement mental des uns et des autres restait pour le moins disparate.
Et n'oublions pas le contexte : tout porte à croire que non seulement le Royaume Uni va demander un armistice mais qu'il sera bien placé (par son caractère aryen) pour s'allier avec notre ennemi héréditaire. Avec l'Empire comme variable d'ajustement.
Une preuve ? Les tentatives de médiation via Dahlerus et/ou le papier Coullondre ?
JD


Coullondre ? Tu en as une copie l'ami ?
Alain

::moderation: ::moderation: ::moderation:
Je viens de supprimer une partie de la question d'Alain Adam.
Inutile de mettre de l'huile sur le feu
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2350
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 119  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 17 Nov 2018, 17:37

JARDIN DAVID a écrit:C'est encore pire que ce que décrit Albert !
A titre d'exemple. La fin du message d'Albert s'applique aux juifs français, mais aux nombreux réfugiés d'Europe de l'Est, c'était nada, rien à voir, circulez ! Y compris de la part de leurs coreligionnaires. L'homme est un loup pour l'homme ...
JD

Bonjour,

Tu te trompes JD, l'homme n'est pas un loup, s'il faut croire Georges Courteline:

Georges Courteline avait dressé, s’agissant de l’Homme, un portrait peu flatteur. On sait qu’il était franchement râleur, rarement content mais il était homme de grand talent.
Il serait certainement mal intentionné de penser, s’agissant des hommes qu’il dépeint, qu’il songeait en les évoquant aux hommes politiques qui nous gouvernent. Allez donc savoir !!!

« L’homme… n’est pas méchant. C’est même une justice à lui rendre que si, en entrant dans la vie, il a une tendance marquée à le devenir, il ne tarde pas à la perdre. Il est bête, malfaisant, hâbleur, malintentionné, ivrogne, sottement septique, niaisement crédule, insolent comme un page ou plat comme une punaise selon qu’il se trouve en présence, ou d’un plus faible, ou d’un plus fort que lui ; aussi inapte à gérer ses affaires qu’enclin à se mêler de celles des autres, il vole tant qu’il peut, n’arrête pas de mentir, joint au ridicule naturel dont les fées lui furent prodigues le ridicule de ridiculiser les ridicules du prochain et pousse, à l’égard de ce dernier, le sans gène a de telles limites, que, volontiers, pendant des heures, il jouera du piano, d’un seul doigt, empêchant sciemment les écrivains d’écrire, les malades de prendre du repos et les mourants d’agoniser. Il est le prince Goujat, le Mufle avec un grand M.
Comme on chantait dans les Economies de Cabochard :
« Voilà – Il est tout cela »
Mais il n’est pas, je le répète, méchant au sens précis du terme.

Georges Courteline
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3254
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron

Nouveau message Post Numéro: 120  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 17 Nov 2018, 18:42

::mortderire:: ::mortderire:: ::mortderire::

Terrible la description de l'Homme.... et moi grand benêt qui croyait qu'il n'était qu'Amour ! :mrgreen:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9339
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 02:55
par: Margont 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 02:39
par: carcajou 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Hier, 23:18
par: orpo57 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Hier, 22:11
par: dynamo 
    dans:  Les éclaireurs de la Shoah.La Waffen-SS,le Kommandostab Reichsfuhrer-SS et l'extermination des Juifs 
Hier, 20:36
par: carcajou 
    dans:  7 décembre; il y a 77 ans Pearl Harbour 
Hier, 17:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 15:42
par: Hussard ailé 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965, Alfred, carcajou, Margont, Signal Corps et 16 invités


Scroll