Connexion  •  M’enregistrer

Equipement des unités de reconnaissance (chair à canon?)

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Damien13  Nouveau message 07 Jan 2006, 17:31

Justement sa capacité a tourner dans un rayon de 50m lui permettait d'esquiver ces derniers.
Il y avait un appareil de reconnaissance US armé d'un canon de 37mm c'est plutot baleze non?
C'est pas trop mon rayon ça


 

Voir le Blog de Damien13 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 07 Jan 2006, 17:47

A noter la reco à la Koniev: On envoie l'infanterie en avant, pour que l'artillerie ennemie la prenne pour cible, dévoilant ainsi sa position.

Tout en délicatesse.

Cordialeemnt.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de lindemann  Nouveau message 07 Jan 2006, 19:20

Chindit a écrit:A noter la reco à la Koniev: On envoie l'infanterie en avant, pour que l'artillerie ennemie la prenne pour cible, dévoilant ainsi sa position.

Tout en délicatesse.

Cordialeemnt.

Yya encore mieux, y envoyaient quelques popovs et regardaient comment ils étaient accueillis, après y avisaient

A+, François-Julien


 

Voir le Blog de lindemann : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de JanMasterson  Nouveau message 06 Mar 2006, 16:11

Les Allemands pratiquaient la reco "en force", c'est à dire que leur rôle était de trouver et de d'estimer la force de l'ennemi, ce qui ne pouvait se faire sans un minimuml d'armement "lourd".
Bien sûr, ils avaient également un rôle traditionnel de protection des flancs.

Cette tendance se retrouve encore aujourd'hui dans la Bundeswher, par exemple leur véhicule de reco Fuchs et Luchs.

Jan


 

Voir le Blog de JanMasterson : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Jérémie  Nouveau message 06 Mar 2006, 16:37

Oui et cela permet à l'ennemi de rester toujours être sur ses gardes. Donc de l'user!


 

Voir le Blog de Jérémie : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de JanMasterson  Nouveau message 06 Mar 2006, 19:08

En fait, cette philosophie de la reco s'inscrit dans la recherche du Schwerpunkt, point faible du front ennemi où va s'exercer la pression la plus forte possible par le trinome artillerie-blindés-aviation tactique.
Dès la percée, les éléments mobiles foncent vers les points névralgiques tels que les centres logistiques et les QG.
Cette tactique est l'antithèse du sacro saint front continu hérité de la PGM car il est impossibkle de défendre efficacement un front sur toute sa longeur.
Jan


 

Voir le Blog de JanMasterson : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Kanemoto  Nouveau message 06 Mar 2006, 20:21

Ayant commandé dans ma jeunesse des unités de reconnaissance sous plusieurs formes, la reco est toujours basée sur le même principe, que ce soit à pied, en véhicule ou par avion.

Une unité de reconnaissance a pour mission essentielle la recherche du renseignement au plus près de l'ennemi, elle doit être discrète et le plus mobile possible, elle n'a pas à engager le combat, c'est pour celà qu'elle est équipée "leger"

Dans l'arme blindée et cavalerie, la légère est considérée comme l'élite, la réussite de sa mission est déterminante pour tout le reste de l'opérationpuisque le plan de bataille est élaboré ou modifié d'après les renseignements.


 

Voir le Blog de Kanemoto : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de JanMasterson  Nouveau message 06 Mar 2006, 20:30

Kanemoto a écrit:Ayant commandé dans ma jeunesse des unités de reconnaissance sous plusieurs formes, la reco est toujours basée sur le même principe, que ce soit à pied, en véhicule ou par avion.

Une unité de reconnaissance a pour mission essentielle la recherche du renseignement au plus près de l'ennemi, elle doit être discrète et le plus mobile possible, elle n'a pas à engager le combat, c'est pour celà qu'elle est équipée "leger"

Dans l'arme blindée et cavalerie, la légère est considérée comme l'élite, la réussite de sa mission est déterminante pour tout le reste de l'opérationpuisque le plan de bataille est élaboré ou modifié d'après les renseignements.


Tout dépend des principes tactiques de l'armée qui met en oeuvre ces unités.
Les "SOP" (Standard Operation Procedure) diffèrent d'une armée à l'autre même si l'on peut retrouver certaines similitudes au sein d'armées à l'influence commune (ex-Pacte de Varsovie vs Otan par exemple).

Si la recherche du renseignement est l'essence même de toute reco, il se peut que les renseignements nécessaires à l'EM nécessitent une prise de contact avec l'ennemi (on parle alors de "reconaissance armée", pour autant que je sache), notament dans le cadre de la recherche du point faible (le "Schwerpunkt").

Il existe plusieurs publications disponibles gratuitement sur le net au sujet des tactiques allemandes de reconaissance en usage lors de la SGM.

Jan

EDIT: corrections orthographiques :oops:


 

Voir le Blog de JanMasterson : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Kanemoto  Nouveau message 06 Mar 2006, 20:39

je suis tout à fait d'accord, seulement être au contact avec l'ennemi n'implique pas engager le combat, quand ça arrive il y a un risque pour la suite de la mission


 

Voir le Blog de Kanemoto : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de JanMasterson  Nouveau message 06 Mar 2006, 22:08

Kanemoto a écrit:je suis tout à fait d'accord, seulement être au contact avec l'ennemi n'implique pas engager le combat, quand ça arrive il y a un risque pour la suite de la mission


C'est tout à fait vrai Kanemoto, alors devrions nous distinguer dans les unités "Aufklarung" (éclairage) les élements chargés uniquement de préciser la position de l'ennemi (par exemple le Fieseler Storch) et les éléments chargés de "tester" les défenses ennmies.

En fait, à mon humble avis, l'élément purement reco, comme nous le connaissons aujourd'hui, toi bien plus en détails, était utilisé à un échelon supérieure car, grâce notament à la dotation et l'usage intensif de radios au seins de stroupes allemandes permettant une transmission du renseignement optimale, les échelons inférieurs étaient parfaitement renseignés de la situation tactique rencontrée par les éléments de opinte.

Dès lors, l'aspect "voir sans être vu" des troupes de reco "aggressive" pouvait être négligé au profit de l'aggresivité et la recherche de al faille dans les lignes ennemies.

PS: Connais tu le mod Operation Frenchpoint pour OFP? Dans la négative, je pense que ton expérience pourrait être fort utile là bas.

Jan


 

Voir le Blog de JanMasterson : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 49 minutes
par: Margont 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 22:31
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 22:14
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 22:01
par: kfranc01 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 20:07
par: alain adam 
    dans:  Recherche soldat allemand 
Aujourd’hui, 20:02
par: tistou48 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Aujourd’hui, 17:09
par: betacam 
    dans:  Un petit texte version numérique 
Aujourd’hui, 15:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Aujourd’hui, 13:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  GI JOE, le pigeon héroïque 
Aujourd’hui, 12:59
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 60 invités


Scroll