Connexion  •  M’enregistrer

Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 10 Jan 2021, 14:35

Rob1 a écrit:... Mais la vidéo semble bien éviter le sujet de comment on fait pour une formation qu'on ne peut pas faire virer aussi fréquemment.


C'est pas faux! :D Mais ce film était, aussi, destiné à gonfler le moral de ses spectateurs! ::content4:: ::content4::
Faire effectuer ce genre de parcours "chaotique" à une formation "serrée" de bombardiers, bonjour l'angoisse! Les changements d'altitude, OK, mais la route en "zigzag", il vaut mieux oublier!
D'ailleurs, l'officier au tableau, à un moment, indique un trajet "idéal", où ne figurent seulement, que de deux changements de route. En plus, l'addition de toutes ces manoeuvres risquait fort de faire perdre le cap sur l'objectif désigné. ::mal-a-la-tete::
Dès lors, on comprend mieux, aussi, pourquoi une ville comme Lorient, mais çà n'avait pas été la seule, en France, avait été dézinguée à 98%, par les bombardements alliés, alors que l'objectif visé était la base sous-marine de Kéroman, à 3 bornes de là!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4717
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de PHILIPPE77  Nouveau message 10 Jan 2021, 14:42

Bonjour

de plus il ne faut pas oublié que les changements de cap et altitude (surtout dans ce dernier cas ) sont
de gros consommateur de carburant. Il faudrait savoir si ces pratiques opérationnelles ont bien été
appliqués .
cdlt

vétéran
vétéran

 
Messages: 637
Inscription: 14 Fév 2013, 22:18
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de PHILIPPE77 : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de coyote  Nouveau message 10 Jan 2021, 14:55

Cette vidéo reflète la théorie de ce système.

Les changements de cap sont bien connus des chasseurs de l'époque qui ne devaient jamais voler en ligne droite ni à la même altitude pendant plus de quelques 30 secondes de façon à ne pas représenter une cible fixe. Ce qui était valable pour un avion de chasse l'était beaucoup moins si ce n'est pas du tout pour une formation de bombardier. C'est toute la formation qui change de cap ou personne.

Dans cette vidéo on explique la déflection du tir "dans la mesure où " le contrôleur -chef de tir pense que la formation garde le même cap et la même altitude. La formation n'a aucun moyen d'anticiper les actions de la flak. Elle subit le feu et ne peut que changer d'altitude mais cela est plus facile à dire qu'à faire car les 'box' étaient échelonnés saur la distance et sur l'altitude. Il y avait plusieurs "couches" de bombardiers. A tel point qu'il est arrivé malheureusement que des bombes larguées par la formation haute touchent la formation volant en dessous. Cela peut paraitre fou et pourtant !

Les changements de cap proprement dits étaient prévus à l'avance lors des briefing mais cela avait pour but de tromper (ou essayer de) l'ennemi quant au b ut visé.

En cour de mission, je doute fort qu'une formation de plusieurs centaines de forteresses virent un coup à droite , un coup à gauche au gré des impacts de la Flak. techniquement faisable bien sur mais bougrement dangereux pour la formation . Peut être plus dangereux que la Flak ?

Ils expliquent aussi qu'il existait des altitudes relativement 'calmes' en raison de l'importance et de la puissance de la Flak . Oui mais comment les équipages pouvaient deviner où se trouvait le secteur calme sur une différence d'altitude de quelques milliers de pieds (1 pied = 0,30 m). Trop compliqué je pense tout ca.

Dans la réalité, les formations suivaient le cap prévu et en changeaient comme prévu aussi.
Gérer la Flak, l'altitude, maintenir le cap avec la chasse de jour aux fesses et celle de nuit idem c'est plus que stressant il me semble.

Ce film est bien fait , trop peut être par rapport à la réalité et a dû être conçu pour garder le moral .
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6692
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 10 Jan 2021, 14:57

PHILIPPE77 a écrit:Bonjour

de plus il ne faut pas oublié que les changements de cap et altitude (surtout dans ce dernier cas ) sont
de gros consommateur de carburant. Il faudrait savoir si ces pratiques opérationnelles ont bien été
appliqués .
cdlt


J'aurais tendance à dire oui, mais à minima, pour toutes les raisons déjà évoquées et, en plus, les consignes, lors de la toute dernière partie du vol d'approche de la cible, devaient surement imposer un cap, une altitude, une vitesse à la formation, parce qu'il faut, quand même, à un moment, que l'opérateur, qui avait le nez dans son viseur, puisse se caler durant un certain temps sur la cible.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4717
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de PHILIPPE77  Nouveau message 10 Jan 2021, 15:34

bonjour Loic

à minima je ne suis pas tout à fait d'accord, monter sur ce type d'avion B24/B17 la consommation
de carburant peut varier pas loin du simple au double . Alors oui lorsque l'avion s'allège on monte
pour accrocher un niveau supérieur , mais le faire plus que régulièrement ce n'est pas possible et
difficilement d'un point de vue opérationnel (voir la fin du post de Coyote)

cdlt

vétéran
vétéran

 
Messages: 637
Inscription: 14 Fév 2013, 22:18
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de PHILIPPE77 : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 10 Jan 2021, 15:37

coyote a écrit:Ils expliquent aussi qu'il existait des altitudes relativement 'calmes' en raison de l'importance et de la puissance de la Flak . Oui mais comment les équipages pouvaient deviner où se trouvait le secteur calme sur une différence d'altitude de quelques milliers de pieds (1 pied = 0,30 m). Trop compliqué je pense tout ca.

Dans la réalité, les formations suivaient le cap prévu et en changeaient comme prévu aussi.
Gérer la Flak, l'altitude, maintenir le cap avec la chasse de jour aux fesses et celle de nuit idem c'est plus que stressant il me semble.

Ce film est bien fait , trop peut être par rapport à la réalité et a dû être conçu pour garder le moral .


D'autant que, comme je l'évoquais plus haut, les limites de plafonds des différentes pièces de Flak étaient devenues de moins en moins évidentes et avaient, même, eu l'effet inverse, en densifiant, par exemple, le volume de feu dans la tranche d'altitude moyenne; la prise d'altitude nuisait "nécessairement" à la précision du largage, selon le type de bombardement effectué et la cible visée.

La fonction "garder le moral" de ce film est indiscutable. ;) D'autant que, si mes souvenirs de lecture ne sont pas trop usés, le premier semestre 1944 avait été particulièrement compliqué et sanglant pour le bombardement allié. Cà avait changé à dater de juillet 1944, en constituant de monumentales escadres de bombardiers, qui se succédaient sur la "cible", à un rythme intensif. En bas, à cette cadence, la Flak, aussi bien ses bonhommes que ses armes, était, alors, sur les genoux, de par la fatigue, l'usure des pièces et les réappros en munitions. Si les vagues se succédaient avec des "équipages frais " - tout est relatif! Car la veille radar allemande les chopait sur ses écrans, alors qu'ils étaient, encore, au-dessus, de la GB et que la Flak était, elle, aussi, disposée en profondeur, sur les différentes voies d'accès possibles -, tandis que dans les batteries antiaériennes, entre deux relèves, le personnel, lui, était le même.

C'était, aussi, assez simple de pouvoir définir, généralement, les parcours possibles des bombardiers adverses, en connaissant leur autonomie maximale aller-retour, leur emport en carburant, leur altitude et vitesse de croisière. Si on augmentait l'autonomie ou essayait de le faire, c'était, nécessairement, au détriment de l'emport en bombes et en munitions, parce qu'il existait une charge maximale, que ne pouvaient pas dépasser les appareils au décollage - il y a plus d'un équipage, à bord de bombardiers chargés comme des bourricots, qui avait du avoir des sueurs froides au décollage! -. Comme l'indiquait, justement, Philippe (77), la moindre ressource bouffe du carburant et, si en plus, on se prenait le moindre pélot dans un réservoir, c'était de l'autonomie en moins! ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4717
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 10 Jan 2021, 16:09

PHILIPPE77 a écrit:bonjour Loic

à minima je ne suis pas tout à fait d'accord, monter sur ce type d'avion B24/B17 la consommation
de carburant peut varier pas loin du simple au double . Alors oui lorsque l'avion s'allège on monte
pour accrocher un niveau supérieur , mais le faire plus que régulièrement ce n'est pas possible et
difficilement d'un point de vue opérationnel (voir la fin du post de Coyote)

cdlt


Nous sommes parfaitement en phase. ;) Quand j'écrivais, "à minima", j'entendais avec le moins de manoeuvres possibles ( cap et altitude), ce que démontrait bien, dans le film - je n'ai pas repéré le minutage! ::elu boulet:: -, la présentation, par projection, devant "l'auditoire", d'un schéma de parcours-"type", avec, seulement, deux changements de cap, l'un, s'éloignant de la route prévue, l'autre, y revenant, pour tenter de leurrer la Flak, durant l'approche.

Je peux me tromper, mais les équipages de bombardiers étaient quasiment coincés comme sur des rails, durant leur trajet vers la cible, et ce n'était guère mieux au retour. En plus, constituer ces blocs de bombardiers prenaient du temps, les premiers a décoller devant tourner en rond en attendant les copains puis se diriger sur la cible. Je crois, même, avoir lu que les Alliés avaient mis en place des escadrilles spécialisées, avec, par exemple, largage de "paillettes", qui étaient sensées attirer l'attention des radaristes allemands, à l'écart des norias, et "véroler" leur réception ; ces derniers, qui utiliseront des radars à bandes décimétriques, à peu près jusqu'à la fin du conflit, à 500 exemplaires près qui, eux, fonctionneront tardivement, selon une bande centimétrique, avaient aussi appris à contrer les techniques de brouillages alliées. Cà avait constitué une course technologique des plus passionnantes., mais c'est, hélas, la prise de tête assurée sur le plan technique! ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4717
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de coyote  Nouveau message 10 Jan 2021, 16:42

[quote="Loïc Charpentier
Je peux me tromper, mais les équipages de bombardiers étaient quasiment coincés comme sur des rails, durant leur trajet vers la cible, et ce n'était guère mieux au retour. En plus, constituer ces blocs de bombardiers prenaient du temps, les premiers a décoller devant tourner en rond en attendant les copains puis se diriger sur la cible. Je crois, même, avoir lu que les Alliés avaient mis en place des escadrilles spécialisées, avec, par exemple, largage de "paillettes", qui étaient sensées attirer l'attention des radaristes allemands, à l'écart des norias, et "véroler" leur réception ; ces derniers, qui utiliseront des radars à bandes décimétriques, à peu près jusqu'à la fin du conflit, à 500 exemplaires près qui, eux, fonctionneront tardivement, selon une bande centimétrique, avaient aussi appris à contrer les techniques de brouillages alliées. Cà avait constitué une course technologique des plus passionnantes., mais c'est, hélas, la prise de tête assurée sur le plan technique! ::mal-a-la-tete::[/quote]

C'est juste tout ca.
On s"éloigne du sujet mais ces 'windows' ou petites bandes métalliques ont leurré l'ennemi au début du conflit mais moins par la suite. De toutes façons les groupes suivaient UN cap et en changeaient sur ordre du leader.
Il y eu aussi des formations prenant volontairement une fausse direction faisant diversion pour tromper l'ennemi sur la destination finale pendant qu'une autre formation visait la bonne cible par de routes détournées mais il ne fallait pas prendre tout de même la LW pour des débutants. Il y eu énormément d'avions abattus de jour dans le rangs de l'USAAF et de nuit dans ceux de la RAF. Les chiffres sont impressionnants.

Bon ben je vois que ce petit film ne laisse personne indifférent ;)
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6692
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 10 Jan 2021, 17:07

merci Coyote, je pense que ça va me servir bientôt !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Inscription: 27 Jan 2020, 18:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Le fonctionnement de la FLAK sur les raids alliés

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 10 Jan 2021, 17:16

Bonsoir et merci pour la mise en ligne et pour toutes les informations très instructives.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80758
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  SKF – Roulements à billes. 
il y a 20 minutes
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Hier, 23:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Hier, 23:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Hier, 23:16
par: Jdrommel 
    dans:  LIVRE KLAUS BARBIE, DE SA VIE JUSQU'AU PROCES 
Hier, 22:19
par: BSM44 
    dans:  CARTES US FRANCE/BELGIQUE AU 1:50.000 
Hier, 21:36
par: Dog Red 
    dans:  ARMEE ALLEMANDE 1944 
Hier, 21:08
par: RoCo 
    dans:  Operation Chastise 
Hier, 20:33
par: professeur fromage 
    dans:  identification des objectifs attaqués 
Hier, 20:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Modification du Bloch MB-500 T3 à Buc 
Hier, 20:00
par: Stéphane L 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 101 invités


Scroll
cron