Page 5 sur 5

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 17:01
de Aldebert
Ce que j'ai retenu lorsque j'étais à l'AAEAT d'Agen en 1956 et des discussions avec les anciens d'indo ayant utilisé la Sten, c'est la trop grande souplesse du ressort récupérateur ou alors un poids non proportionné (trop important ) de la masse percutante (culasse).

Sans être un spécialiste des armes, on peut imaginer qu'un ressort plus rigide aurait limité les accidents. Mais alors dans ce cas, le recul de la culasse aurait-il pu s'effectuer ou s'effectuer en réduisant la cadence de tir ?

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 18:00
de vauban_13300
Oui bien sur la faiblesse du ressort peut entrainer sur un coup comme une chute au sol le recul suffisant de la culasse pour commencer un cycle de tir.
Cela doit se jouer à trois fois rien (loi de murphy) car il faut assez de mouvement pour passer derriere le chargeur et pas suffisament pour vérouiller le cran de la détente.
Il faut aussi noter que le l'encoche dans le chassis destiné à bloquer la masse percutante en arrière n'est pas des plus sécurisante

Mais normalement, si mes souvenirs sont exactes, la détente étant relachée après le départ du 1er coup, la MP (masse percutante) doit rester bloquée en position arrière après le 1er départ.
En effet le cran de la masse passe dérrière le cran de la gachette (ne pas confondre avec détente, voir schéma). donc lorsque la masse repart en avant, le cran doit se bloquer sur la détente et interrompre le tir.
Ce mécanisme permet donc bien de terminer un tir en rafale.
Si ce cran n'existait pas le tir serait complet tant qu'il reste des munitions dans le chargeur

Et c'est la ou je reviens sur l'usure des armes, avec le temps celà s'émousse surtout avec des armes dont le métal tiens plus du pétrolier recyclé que de l'acier haut de gamme.
Avec La MATj'ai souvent vu des tirs complet. D'ou la nécessité en tir d'exercice, surtout avec des appelés, de limiter à 10 cartouches et de mettre un sous-off derrière chaque tireur.

Avec la sten une solution simple (mise en place sur la MAT) aurait pu être mise en place d'une rotation du bloc chargeur qui aurait complémenent évité nombre d'incident dramatique.
Avec ce repli en arrière les cartouches ne pouvaient plus être attrapées par les lévres de la MP et donc introduite . Mais c'était plus complexe, en conception et réalisation.

Après c'est un choix Bénéfices (économiques)/Pertes (humaines) qui est du seul ressort (encore lui !) des décideurs.
Pour le "petit soldat", il ne reste qu'un choix, "s'adapter".
Dieux merci notre culture "gauloise" est assez bonne à ce jeu.


4-STEN-Mod-MK-III-4.jpg
Mécanisme de la sten. En jaune la fameuse pièce qui bloque.... Le cran est pas bien gros, avec le temps....
4-STEN-Mod-MK-III-4.jpg (129.43 Kio) Vu 225 fois

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 19:02
de Dog Red
vauban_13300 a écrit:Après c'est un choix Bénéfices (économiques)/Pertes (humaines) qui est du seul ressort (encore lui !) des décideurs.
Pour le "petit soldat", il ne reste qu'un choix, "s'adapter".
Dieux merci notre culture "gauloise" est assez bonne à ce jeu.


Faut-il rappeler le contexte de la conception du STEN ?
Produire vite pour pas cher et en grand nombre une arme automatique au lendemain du désastre matériel de Dunkerque et à la veille de l'invasion possible de la Grande-Bretagne.
L'autre alternative (la Thompson made in USA) étant fort chère...

Hors sujet : durant mon service militaire, j'ai eu en main le PM Vigneron ("mitraillette" belge conçue dans l'immédiat après-guerre avec les mêmes impératifs de rusticité et d'économie que la STEN. On disait de la Vigneron que pour tirer avec, il suffisait de la laisser tomber sur le sol :mrgreen: En tous les cas, au démontage, il fallait surtout prendre garde de ne pas se prendre le gros ressort de culasse dans la g..... !) Fin du hors sujet.

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 19:30
de pierma
Aussi bien dans la Résistance que plus tard en Algérie, la Sten était réputée dangereuse, parce que la détente jouait à la moindre pression. Quand on marche en file sur le qui-vive...

Gilles Perrault rapporte le même commentaire, donné par la veuve de Pat O'Leary, Compagnon de Libération tué en Algérie.

Texto :"C'était une arme dangereuse. Je préférais la mitraillette américaine Thomson". (Dit par une grand-mère paisible, devant une tasse de thé...) :shock: :D

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 20:09
de brehon
pierma a écrit:Je préférais la mitraillette américaine Thomson". (Dit par une grand-mère paisible, devant une tasse de thé...) :shock: :D

Isn't it?

large (6).jpg
large (6).jpg (63.39 Kio) Vu 182 fois
(source IWM)

Re: Stens utilisées par les troupes allemandes

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2020, 21:17
de pierma
Excellent, Brehon ! ::Merci::