Connexion  •  M’enregistrer

le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de patrice10  Nouveau message 18 Aoû 2016, 09:08

Bonjour a tous,

Il y a quelques années, j avais soulevé sur le net la disparition du Char Romilly, subtilisé et "bien" remplacé par un autre sur la stèle ou il était présenté depuis les années 80....

L'affaire est relancée dans la presse ces derniers jours :

Image

Private
Private

 
Messages: 23
Inscription: 21 Oct 2015, 15:23
Région: Est de la France
Pays: france

Voir le Blog de patrice10 : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de patrice10  Nouveau message 18 Aoû 2016, 09:08

Tous le monde connais le char Romilly, un des trois premiers chars (si ce n'est le premier) de la 2ème DB a rentrer dans Paris :
"
Romilly-sur-Seine - Le 24 août au soir, le char « Romilly », appartenant à la 2e Division blindée du général Leclerc, pénètre le premier dans la capitale



Bientôt la foule en liesse arrive et entoure les véhicules militaires. Le char Romilly est assailli. L'adjudant Henri Caron et ses hommes sont happés par des centaines de Parisiens qui veulent embrasser leurs libérateurs tandis que le bourdon de Notre-Dame se met à sonner à toute volée dans cette nuit chaude d'août. Il est 21 h 22. Le Sherman qui appartient à la 2e Division blindée du général Leclerc se positionne sur la place de l'Hôtel-de-Ville. C'est lui qui vient d'ouvrir la voie de la liberté retrouvée dans une capitale encore occupée par plus de 15 000 soldats allemands.
Le répit et les réjouissances ne vont pas durer. Le lendemain matin, retour aux dures réalités de la guerre. Des Allemands sont en train de miner le central téléphonique situé entre la rue des Archives et la rue du Temple. Vers 9 h 15, l'opération pour les déloger est lancée. Le char stoppe une vingtaine de mètres au-delà du central téléphonique. L'adjudant Caron descend alors de son blindé et se dirige à pied vers la place de la République pour se rendre compte de la situation. Des FFI lui auraient signalé la présence d'un char ennemi. C'est à ce moment qu'une fusillade éclate. On tire des fenêtres de l'immeuble faisant face au central. Personne n'a remarqué un tireur ennemi embusqué dans la bouche de la station de métro Temple, d'où part une rafale d'arme automatique. Henri Caron s'effondre, touché aux jambes. Il perd abondamment son sang. Une équipe de la Croix-Rouge le prend alors en charge puis le transporte, pratiquement exsangue, à l'hôpital Saint-Louis. En début d'après-midi, l'adjudant Henri Caron rend son dernier soupir. Il avait 29 ans.
Henri Caron avait consacré toute son énergie à libérer la France du joug nazi. D'une lucidité remarquable dans ses choix, ainsi que d'un patriotisme sans borne, il n'avait jamais douté dans sa décision de poursuivre la lutte dès 1940. Après sa mort, on retrouva une lettre écrite début 1944 et qu'il destinait à ses parents. « Je veux que les jeunes sachent ce que signifie le mot France. Quatre ans et demi me séparent de vous. Si vous avez gardé confiance, conservez mon idéal. Après mai 1940, je me trouvais comme dans un bateau sans gouvernail au milieu des océans, mais je n'avais pas à réfléchir pour combattre les Allemands. Sans conseil, mon chemin était tout tracé… »
Entreposé au dépôt militaire de Gien, le char devait être livré aux ferrailleurs lorsqu'un comité romillon se créa en 1952 pour l'acquérir et le sauver. Le secrétaire d'État à la Défense donna l'autorisation de cession le 28 mai 1952. Une souscription fut lancée et la signature de l'acte de vente eut lieu le 20 juillet 1955. C'est en octobre de cette même année qu'il fut installé dans un hangar de la base aérienne. On envisagea de le mettre à l'angle de la rue Gambetta et de l'avenue de la Liberté puis place de la Gare mais il fut finalement placé en bordure de l'ancienne nationale 19.
Il quitta ce lieu le 17 janvier 1984 pour être remis en état dans les ateliers de l'Escadron historique de Versailles, en vue d'une participation au quarantième anniversaire de la libération de Paris, puis revint à Romilly où il fut installé près du monument aux morts " dixit l'Est-Eclair (notre journal départemental...)
:
SAUF QUE

En 1983, une association de collectionneurs d'anciens engins militaires située en région parisienne contacta la municipalité. Elle souhaitait le prêt du "Romilly" afin que celui-ci défile lors des commémorations du quarantième anniversaire de la libération de Paris en août 1984. En contrepartie, elle s'engageait à le restaurer. La municipalité accepta et une convention entre les deux parties fut signée le 5 octobre 1983 stipulant le retour du char à Romilly "dès le mois d'octobre 1984". Le 17 janvier 1984, le char quittait la base aérienne et Romilly . Pressés par son prochain retour, les élus trouvèrent enfin l'emplacement idéal pour l'accueillir : le square situé à proximité immédiate du monuments aux morts. Et c'est ainsi que le 10 mai 1985, le "Romilly" fut réceptionné en grandes pompes 5 et déposé sur son socle où il se trouve toujours. Après trente-trois ans de tergiversations, la boucle était enfin bouclée, la ville de Romilly-sur-Seine honorait enfin son "Romilly" et l'histoire se terminait bien.

ET QUE :

Et que des doutes sur l'authenticité du char se firent rapidement jour, doutes repris dans les colonnes des journaux locaux dès 1989. Cinq ans plus tard, dans son édition du 23 septembre 1994, "L'Est-Eclair" lançait un véritable pavé dans la mare en titrant sur cinq colonnes : "Où se trouve le véritable char Romilly ?... Celui qui a été restitué en 1985 ne serait qu'un pot de fleurs ! ...". Et le journaliste de détailler les différences relevées en comparant deux photos, l'une prise avant son départ de Romilly et l'autre prise après son retour. La comparaison avait de quoi jeter le trouble 6 . La municipalité ayant changé de bord politique en 1989, le nouveau maire se sentit obliger de réagir en lançant une enquête qui n'aboutit à rien. Le dossier fut refermé aussi vite qu'il venait d'être ouvert et l'affaire vite oubliée. Alors, est-ce le vrai "Romilly" ?
Un autre article toujours dans l'Est-Eclair est paru en 2012 (quelques lignes), et également une interrogation d'un romillon sur le site du journal de l'Est-Eclair, toujours en 2012 ravive le problème mais qui ne semble avoir aucun effet !!!!

A chacun de se forger sa propre opinion.

Il est possible de comparer ?
Oui bien sur, en 1984, un reportage est fait par la celebre revue "militaria magazine", et une photo du "vrai" Romilly parait avec le reportage dans un numero de 1984 !!!!!

Mieux ?
Oui, le sherman "Romilly" est d'un modele bien précis, avec un numero de chassis bien precis....
Alors ?

Private
Private

 
Messages: 23
Inscription: 21 Oct 2015, 15:23
Région: Est de la France
Pays: france

Voir le Blog de patrice10 : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de patrice10  Nouveau message 18 Aoû 2016, 09:09

Voici le lien que j'ai mis en ligne en 2012 :

http://lesarmeesdechampagne.forumactif. ... milly#8635

Private
Private

 
Messages: 23
Inscription: 21 Oct 2015, 15:23
Région: Est de la France
Pays: france

Voir le Blog de patrice10 : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 18 Aoû 2016, 09:23

Alors, il est où le vrai ?
A qui profite le crime ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7684
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 18 Aoû 2016, 11:45

Il me semblait avoir appris quelque part que le vrai avait été perdu pendant la campagne d'Alsace et que c'était le Romilly II qui avait été donné

vétéran
vétéran

 
Messages: 1553
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 18 Aoû 2016, 15:07

En tous les cas, en avril 1945 il était toujours bien en dotation:
http://www.gastoneve.org.uk/company.html
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67273
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de patrice10  Nouveau message 20 Aoû 2016, 20:32

il semblerait qu il soit a Saumur et donc acquit de bien mauvaise façon puisque subtilisé à l insu de la ville de Romilly !

maintenant enquête a suivre !

Private
Private

 
Messages: 23
Inscription: 21 Oct 2015, 15:23
Région: Est de la France
Pays: france

Voir le Blog de patrice10 : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Aoû 2016, 20:48

Un Romillygate se profilerait à l'horizon ?
Qu'en dit notre ami Tarpan ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7684
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 20 Aoû 2016, 21:13

Curieuse affaire...
Si l'engin a été restauré, on peut comprendre que ce soit pas pour le placer en pot de fleur à Romilly. Tout ce travail pour rien! Ce qui est contestable, c'est que l'opération se soit déroulée sans en informer les Romillois et l'association de collectionneurs et de passionnés de la guerre.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3454
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 20 Aoû 2016, 21:58

patrice10 a écrit:il semblerait qu il soit a Saumur et donc acquit de bien mauvaise façon puisque subtilisé à l insu de la ville de Romilly !

maintenant enquête a suivre !


J'avais lu cela également. Le vrai char se trouverait encore et toujours à Saumur. Maintenant est-ce vrai????
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67273
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 7 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 24 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 26 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  uniformes des Républicains 
il y a 36 minutes
par: iffig 
    dans:  armements d'origine espagnole 
Aujourd’hui, 15:29
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Identification uniformes sur photo 
Aujourd’hui, 13:36
par: brehon 
    dans:  avions républicains et formation des pilotes 
Aujourd’hui, 12:10
par: iffig 
    dans:  Vestiges de la Seconde Guerre mondiale. 
Aujourd’hui, 07:23
par: Dog Red 
    dans:  Le croiseur Foch pendant l'opération Vado 
Hier, 22:51
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: FCA et 27 invités


Scroll