Page 4 sur 4

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 08 Sep 2015, 17:22
de Jean Christophe
Je crois que, même maintenant, les américains pratiquent plus volontiers le moteur à essence.
Le Diesel est par origine allemand. Eux pourraient le pratiquer d'avantage.

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 08 Sep 2015, 17:45
de Didier
En fait le M1 Abrams utilise une turbine à gaz Honeywell AGT1500 multi-carburant qui peu utilisé du carburant Jet pour avion, de l'essence, du diesel, du Kerosene et du Marine Diesel Oil (MDO). Même si pour des raison logistique il "brûle" surtout du JP-8

Le M3A3 Bradley tourne avec un diesel Cummins VTA-903, le m 113 avec un 6 cylindres Detroit Diesel 6V53T, le IAV Stryker (a roue) utilise un diesel Caterpillar C7, et le AAV-P7/A1 ( ou LVTP-7) à des diesels Detroit Diesel 8V-53T (P-7) ou Cummins VTA-525.

Et le léopard 2 allemand a effectivement un 12 cyl diesel MTU MB 873

Didier

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 08 Sep 2015, 18:08
de Dog Red
Pour son MBT, l'US Army a tiré les leçons du passé en optant pour le polycarburant.

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 08 Sep 2015, 20:17
de frontovik 14
Ma contribution écologique (??? :shock: ) et citoyenne.

La plupart des MBT d'aujourd'hui sont propulsés par des moteurs polycarburants capables de brûler quasiment tout ce qui peut s'enflammer. c'est le cas du char Leclerc, et avant lui de l'AMX 30. Essence, gasoil, huile, alcool à brûler et même... parfum! Bon, un plein de Chanel n°5 ça fait un peu cher quand même. ::content4:: :?:
Pour en revenir à la SGM, j'ai lu sur un panneau au musée de Munster que si les Allemands avaient privilégié l'essence c'est parce que les moteurs employant ce carburant étaient plus efficaces. Surtout, il était possible de fabriquer de l'essence synthétique à partir du charbon, énergie dont le pays regorge alors que le pétrole devait être massivement importé et servait à d'autres usages: essence, caoutchouc, huiles et autres produits chimiques. De plus il est impossible d'obtenir du gasoil autrement qu'à partir du pétrole. Ce n'est qu'à la fin de la guerre lorsque les usines de production d'essence synthétique, durement bombardées par les Alliés ne furent plus en mesure de fournir le précieux carburant que les Allemands se tournèrent vers les moteurs diesel, et en particulier le TATRA 103 à refroidissement par air qui équipait déjà la série d'automitrailleuses lourdes Sdkfz 234 dont le PUMA (Sdkfz 234/2). Il était cependant trop tard pour développer et généraliser les propulseurs diesel sur les nouvelles séries de blindés.

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 08 Sep 2015, 20:48
de Dog Red
Bonsoir Fredéric.

Tu n'as pas perdu ton temps à Munster.
L'importance de l'essence synthétique dans le choix de motorisation avait déjà été évoquée dans ce fil.

En voilà une bonne confirmation.

Merci.

Re: MOTORISATION DES CHARS : ESSENCE OU DIESEL ?

Nouveau messagePosté: 09 Sep 2015, 09:13
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

".....De plus il est impossible d'obtenir du gasoil autrement qu'à partir du pétrole..."
Le moteur diesel fonctionnait à sa conception par pulvérisation de poudre de charbon*. Mais peu efficace et d'une performance médiocre ce sont des huiles dérivées du pétrole qui le remplace. Vous pouvez utiliser des huiles d'origine végétale, mélangées au G.O. comme c'est le cas maintenant, mais également en plus grande quantité pour des moteurs diesel plus anciens. La production se fait à partir du maïs par exemple, mais l'Allemagne en guerre connaissait trop de problèmes d'alimentation de sa population pour ce permettre sans doute d'utiliser ce mode de production de carburant.
Cordialement

Patrick

* http://www.futura-sciences.com/magazine ... sel-11133/