Connexion  •  M’enregistrer

Le soldat US et le lance-flamme

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Re: Le soldat US et le lance-flamme

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Juin 2015, 20:46

Tu confirmes la source Prosper, merci.
Et la vue aérienne du site nous montre ce genre de château d'agrément typique aux abords dégagés difficiles à approcher par de l'infanterie sans appui blindé.

Margont a probablement vu juste. Impossible d'approcher au lance-flammes ou au grenades au phosphore quoi que 2 valeureux GI's aient pu s'y glisser à l'époque... ...mais ça, c'est une autre histoire.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8227
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Le soldat US et le lance-flamme

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 08 Juin 2015, 22:43

Sans bien connaitre cet épisode de la Bataille des Ardennes, il parait logique d'employer des chars plutôt que des hommes pour venir à bout d'une position à l'aide d'un lance-flamme. Alors que la portée des modèles portatifs n'excède pas 20 à 30 mètres, celle des Churchill "Crocodile" atteint plus de 100 mètres, dans des conditions idéales. De plus ils transportent le liquide inflammable dans une remorque, facilement largable en cas de coup au but et d'explosion de celle ci. Enfin le char reste capable de tirer des obus classiques puisque son canon est conservé en tourelle, seule la mitrailleuse de caisse cède sa place au dispositif de jet de liquide.
Pour un soldat le lance flamme représente une corvée et une tâche à hauts risques, malgré le formidable impact psychologique de leur arme. La simple vue de cette arme aux effets épouvantables pouvait faire flancher le plus endurci et le plus déterminé des combattants. Surtout, les détenteurs de lance flamme constituaient des cibles privilégiées pour les tireurs ennemis, et ils ne pouvaient guère espérer la clémence en cas de capture... Souvent celle ci s'achevait par une balle dans la tête. Même chose pour les équipages de chars. C'est pourquoi dans certaines armées ces appareils étaient confiés à des soldats coupables de fautes, de délits, en guise de punition.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3421
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Le soldat US et le lance-flamme

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Juin 2015, 08:09

Tout à fait Frédéric, tu synthétises parfaitement les impressions déjà glanées sur ce fil.

Amitiés.

Daniel
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8227
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Le soldat US et le lance-flamme

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Margont  Nouveau message 02 Juil 2015, 08:43

Sur photosnormandie, une image de GI à l'entrainement avec un lance-flammes :
https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/14598369947/

Légende : Au bord d'un trou avec des barbelés, trois fantassins américains et au premier plan un autre soldat avec sur le dos trois bouteilles pour un lance-flammes M1 ou M1A1.
Cette photo fait partie d'un reportage de 4 photos prises, sous réserve au Royaume Uni, pendant des séances d'entrainement.
« L’ennemi se déguise parfois en géranium mais on ne peut s’y tromper,
car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l’ennemi est à nos portes.
»
Pierre Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 888
Inscription: 19 Oct 2011, 02:45
Localisation: Grenoble
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Margont : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a moins d’une minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 5 minutes
par: iffig 
    dans:  Une lettre adressé au père d'Anne Frank vendue 9500 euros. 
il y a 53 minutes
par: carcajou 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Aujourd’hui, 17:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Aujourd’hui, 17:38
par: Loïc Charpentier 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 16:18
par: Dog Red 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens Titre de son film 
Aujourd’hui, 15:11
par: betacam 
    dans:  forum 
Aujourd’hui, 14:57
par: betacam 
    dans:  Cuirassé Bretagne Recherche au sujet de mon grand père 
Aujourd’hui, 14:16
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:41
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 56 invités


Scroll