Connexion  •  M’enregistrer

la mitrailleuse de Puteaux

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de betacam  Nouveau message 09 Déc 2009, 14:12

bonjour,


La mitrailleuse de Puteaux.



Jusqu’à la première moitié du 20ème siècle, Puteaux fait partie de ces villes industrielles qui entourent Paris. De nombreux secteurs sont alors représentés : automobile, chimie, pharmacie et … armement.



Après la Guerre de 1870-1871, l’Armée française se met en quête de rechercher un prototype de cette arme automatique qui a fait merveille dans les rangs prussiens : une mitrailleuse ! Plusieurs modèles existent et, par exemple, certains sont produits par la firme Hotchkiss, entreprise franco-américaine privée, installée à Saint-Denis. Les Ateliers d’Etat, implantés à Puteaux, par souci du secret militaire et par prestige, décident de construire leur propre engin : la mitrailleuse de Puteaux est née. Mais la mise au point s’avère délicate et les équipes d’ingénieurs, semble-t-il, sont moins efficaces que celles de la firme privée. Présentée en 1906, la mitrailleuse « publique » ne tient pas la comparaison en termes de tirs et de refroidissement. Des améliorations sont apportées. Certains régiments en sont équipés.



Il n’empêche. Après les premiers combats, les mitrailleuses modèles Lewis, Vickers, Hotchkiss s’imposent, de même que la mitrailleuse de Saint-Etienne. Ce n’est pas le cas du modèle de Puteaux. En 1915, seuls trois cents exemplaires sont encore présents dans les rangs de l’Armée. L’année suivante, la mitrailleuse de Puteaux est définitivement retirée.

Le Souvenir Français

Délégation générale des Hauts-de-Seine
.


Image

Image

Image



Généralités :



C'est une arme automatique, à tir automatique, fonctionnant par détente des gaz à la bouche. Sa cadence de tir est variable, de 30 à environ 600 coups/minute.

Calibre : 8mn.

Alimentation par bandes rigides de 25 cartouches.

Fonctionnement :



Pendant le court instant où la balle traverse la bague de poussée D (à l'extrémité du canon), les gaz se répandent dans la chambre à gaz (la partie ogivale de la bague) et poussent la bague en avant. Celle-ci entraîne la tringle L et le ressort récupérateur R qui se trouve comprimé entre la saillie du manchon et la bague de contre appui ; la culasse est amenée vers l'arrière C (déverrouillage, extraction, armé, éjection), puis le ressort récupérateur la ramène en avant (décrochage, introduction de la cartouche, verrouillage et percussion).

Ce système fut également employé dans le fusil Bang, qui ne sera jamais mis en service.

Image

vétéran
vétéran

 
Messages: 2594
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Revan  Nouveau message 09 Déc 2009, 14:37

Elle a été utilisé durant la Seconde Guerre Mondiale?


 

Voir le Blog de Revan : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de betacam  Nouveau message 09 Déc 2009, 14:41

bonjour,

je ne crois pas, puisqu'elle a été retirée en 1915.

apparamment, matériel pas très fiable.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2594
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Walter Nowotny  Nouveau message 09 Déc 2009, 14:43

Bonjour.
Merci beaucoup pour la deuxième photo: j'ai toujours eu envie de voir l'intérieur d'une mitrailleuse.
Salut.


 

Voir le Blog de Walter Nowotny : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 09 Déc 2009, 14:49

betacam a écrit:Après la Guerre de 1870-1871, l’Armée française se met en quête de rechercher un prototype de cette arme automatique qui a fait merveille dans les rangs prussiens : une mitrailleuse !


Ah non, cher Betacam, c'est une grossière erreur que de dire cela ! L'armée prussienne n'avait aucune mitrailleuse en 1870. C'était l'apanage de l'armée française. Malheureusement, le canon à balles (ancêtre de la mitrailleuse, donc), avait encore l'aspect et le volume d'une pièce légère d'artillerie. Employée en batterie, pour des raisons de transport (il fallait la mouvoir avec des chevaux), elle ne pouvait pas encore être utilisée comme une arme d'infanterie. Cependant, on aurait pu tenter l'expérience et mettre deux pièces à la disposition des bataillons, comme cela fut fait de 1794 à 1806, avec les canons de 4. Les Prussiens ne s'y trompèrent pas, et -prenant bien soin de se moquer de cette nouvelle sarbacane- ils utilisèrent celles dont ils purent s'emparer et commandèrent même son équivalent américain. ;)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:De_Reffye.JPG


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de betacam  Nouveau message 09 Déc 2009, 15:04

bonjour,

c'est le texte du Souvenir Français,

je vais leur signaler.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2594
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 09 Déc 2009, 17:53

Compliquée,fonctionnant selon le mème principe que la Puteaux(crémaillère et pignon manivelle)chère a produire,sujette aux enrayages,sensible a la boue,la 1907 St Etienne n'avait pas sa
place dans les tranchées.
A+

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4633
Inscription: 16 Mai 2009, 18:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 09 Déc 2009, 19:42

Richelieu a écrit:Compliquée,fonctionnant selon le mème principe que la Puteaux(crémaillère et pignon manivelle)chère a produire,sujette aux enrayages,sensible a la boue,la 1907 St Etienne n'avait pas sa
place dans les tranchées.
A+


C'était plutôt la put... de mitrailleuse ! :mrgreen: Je connais la sortie :arrow:
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de betacam  Nouveau message 19 Déc 2009, 10:23

Bruno Roy-Henry a écrit:
betacam a écrit:Après la Guerre de 1870-1871, l’Armée française se met en quête de rechercher un prototype de cette arme automatique qui a fait merveille dans les rangs prussiens : une mitrailleuse !


Ah non, cher Betacam, c'est une grossière erreur que de dire cela ! L'armée prussienne n'avait aucune mitrailleuse en 1870. C'était l'apanage de l'armée française. Malheureusement, le canon à balles (ancêtre de la mitrailleuse, donc), avait encore l'aspect et le volume d'une pièce légère d'artillerie. Employée en batterie, pour des raisons de transport (il fallait la mouvoir avec des chevaux), elle ne pouvait pas encore être utilisée comme une arme d'infanterie. Cependant, on aurait pu tenter l'expérience et mettre deux pièces à la disposition des bataillons, comme cela fut fait de 1794 à 1806, avec les canons de 4. Les Prussiens ne s'y trompèrent pas, et -prenant bien soin de se moquer de cette nouvelle sarbacane- ils utilisèrent celles dont ils purent s'emparer et commandèrent même son équivalent américain. ;)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:De_Reffye.JPG


bonjour,

je viens de recevoir la réponse du "Souvenir Français-92-", c'est exact, il y a erreur.

j'ai trouvé ceci sur internet

L’armement des belligérents

L’armement des troupes allemandes

Bade

L’infanterie était armée du fusil rayé à culasse badois M1867 et prussien M1862 (Life Gre-nadier Regt, 5e RI). Les dragons étaient encore armés de la carabine rayée à percussion badoise M1853. L’artillerie badoise était dotée du nouveau canon rayé Krupp (8cm C/64 et 9cm C/67).

Bavière

L’infanterie était encore armée du fusil rayé à percussion Podewils M1867 sauf le 12e et 13e régiment d’infanterie qui avaientt reçus le nouveau fusil rayé à chargement par la culasse Werder M1869. Les jägers était armés d’une version plus courte du fusil Podewils sauf les bataillons n°2, 5, 9 et 10 qui avaient reçu la version carabine de l’excellent fusil Werder. Les chevau-légers étaient dotés de la carabine prussienne M1857. Les uhlans étaient armés de la lance.

L’artillerie bavaroise était encore dotée de canon de 4 et de 6 (système Zoller). Au mois de septembre, l’artillerie sera renforcée avec des batteries de mitrailleuses. Le 2e régiment recevra une batterie à cheval de 12. Les artilleurs bavarois n’avaient pas de carabines mais ils se serviront de chassepots capturés à l’ennemi.

Brunswick

L’infanterie était armée du fusil rayé à chargement par la culasse prussien M1862. Les hussards étaient armés de la carabine rayée à chargement par la culasse M1857. L’artillerie était armée de canons rayés de 6. Les artilleurs n’avaient pas de carabines.

Hesse-Darmstadt

L’infanterie était armée du fusil rayé à chargement par la culasse prussien M1862. Les jägers étaient armés du fusil prussien à culasse M1865. Les chevau-légers étaient armés de la carabine prussienne à culasse M1857. L’artillerie hessoise était du modèle prussien.

Mecklenburg

L’infanterie était armée du fusil rayé à chargement par la culasse prussien M1862. Les jägers étaient armés du fusil prussien à culasse M1865. Les dragons étaient armés de la carabine rayée à chargement par la culasse M1857. L’artillerie mecklenburgeoise était du modèle prussien.

Saxe

L’infanterie était armée du fusil rayé à chargement par la culasse prussien M1862. Les deux bataillons de jägers étaient armés du fusil prussien à culasse M1865 et le régiment Schützen était armé du fusil de fusilier M1860. La cavalerie saxonne était armée de la carabine rayée à chargement par la culasse M1857. Les uhlans étaient dotés de la lance.

Wurtemberg

L’infanterie et les jägers étaient armés du fusil rayé à chargement par la culasse prussien M1867. La cavalerie était armée pour ⅔ de pistolet à percussion et pour ⅓ de la carabine prussienne à culasse M1857.

L'armement des troupes françaises

L’époque impériale

L’équipement de l’armée impériale est globalement standardisé : l’infanterie est armée du chassepot. Les dragons, la cavalerie légère et l’artillerie sont armés du fusil de dragon du modèle chassepot. Les lanciers de la ligne et de la garde étaient armés de la lance. L’artillerie dispose de mitrailleuse Reffye et de canons rayé en bronze à chargement par la bouche de 4 et de 12.

L’époque républicaine

Après les pertes en armement et en équipement de l’armée du Rhin et de Châlons, la red-dition de Metz et de Sedan, le gouvernement de la Défense Nationale est face à un gros problème d’armement : on estime les effectifs à 800000 hommes au mois de février 1871 mais seulement 290000 sont armés du chassepot, 150000 de différents fusils à chargement par la culasse et le reste de fusils à percussion ou de mousquets. Concernant les canons, beaucoup de modèle et de calibre différents ont été utilisés durant la période républicaine. De même pour les mitrailleuses.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2594
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: la mitrailleuse de Puteaux

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 19 Déc 2009, 19:28



 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 27 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Uniforme français 1940 à reconstituer 
il y a 45 minutes
par: jmr60 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
il y a 57 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 19:12
par: kfranc01 
    dans:  Drame de Gênes (Italie) 
Aujourd’hui, 17:52
par: betacam 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 17:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  F.D. Roosevelt parle aux français. Nov. 1942 
Aujourd’hui, 15:32
par: pili 
    dans:  Uniforme allemand 
Aujourd’hui, 14:32
par: RoCo 
    dans:  Lieux de l'Occupation en France 
Aujourd’hui, 11:28
par: JARDIN DAVID 
    dans:  pourquoi des bombardements inutiles ? 
Aujourd’hui, 09:35
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Anthony et 58 invités


Scroll