Page 1 sur 3

KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 10:44
de naga
Drole de char avec son canon de 152 qualifie de char le plus laid par certains :roll:
mais plutot efficace en 1941.

http://www.battlefield.ru/content/view/48/lang,en/

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 11:04
de Daniel Laurent
Bonjour,
Interessant, Naga, merci.
Mais c'est vrai qu'il est laid, ce char
:mrgreen:
Attention, nombreux sont les membres de ce forum qui ne causent pas l'anglois.

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 11:18
de Pacificelectric
Efficace mais mécaniquement vulnérable et pas très aérodynamique.... les Russes ont compris avec le T34 et les JS l'intérêt de rendre les tourelles plus basses et moins voyantes!

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 11:54
de MOSCA
Salut Laurent, bonjour à tous

Attention, nombreux sont les membres de ce forum qui ne causent pas l'anglois


C'est pas plus mal car le site de Valeryi Potapov a besoin de quelques mises a jour. Ainsi le KV 2 n'a pas été produit a 334 mais à 213 exemplaires seulement, le 26 juin 1941 le NKO stipulant l'arrêt de fabrication, au profit d'engin plus adaptés. En effet le KV 2 n'a jamais été conçu que comme char de rupture destiné à défoncer la ligne Mannerheim. Ce qu'il fit d'après certaines sources avec brio et des munitions anti-béton spécialisées.

Faute d'adveraires, il s'est spécialisé par suite dans l'appui feu des unités de KV-1, qui au vu de leur puissance de feu (pour l'époque!) n'en avaient pas vraiment besoin...

Cordialement

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 14:01
de MOSCA
Un extrait:

Au 5 mars 1940, 3 KV 2 (protos) furent envoyés au front
Image

"Les obstacles sur la ligne Mannerheim,- se souvient l'un des chefs de char E.F Glouchak- étaient impressionnants; devant nous se dressaient des parois colossales en granit en trois rangs échelonnés en profondeur. Et néanmoins, pour se frayer un passage de 6-8 mètres de large ils nous a fallu que 5 obus anti-béton. Pendant qu'on détruisait les obstacles, l'adversaire nous arrosait sans discontinuer. Nous avons approché (ensuite) du blockhaus et l'avons pulvérisé de 2 obus. Lorque nous sommes revenus du combat, nous avons compté (moult impacts, parmi eux) 48 creux dans la cuirasse, aucun trou.


Des esprits chagrins (en occident) insistent sur le fait que le KV 2 n'avait pas d'obus antichar. Cependant l'obus de 48,5 kg à souffle renfocré ammotil-troptil "éclatait les Panzer III (au polygône de l'ABBTOu et sur le terrain) en 1000 morceaux"
D'ou l'inutilité de certaines rechercheset autres précisions...

Cordialement,

MOSCA

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 14:05
de Sgtarno14
Salut,

Une cible facile pour un Panzerfaust ou un Panzerschrek. Difficile de dévier une roquette...

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 14:52
de MOSCA
Salut,

LES KV , coté obscur de la force!

Sgtarno14 a écrit:Salut,

Une cible facile pour un Panzerfaust ou un Panzerschrek. Difficile de dévier une roquette...


Peut-être, à condition d'approcher. Ce que je ne ferais pas en terrain découvert: comme tout canon de campagne russe, le MLT-10(?) du KV-2 dispose de 3 ou 4 schrappnels ou autres boites à balles pour sa protection rapprochée du plus vil effet. Enfin, de quoi transformer en passoire toute trace de vie sur une cercle de 300 -500 m de diamètre, sans exception au vu de la densité géométrique des billes et éclats.

Par ailleurs, les KV 2 ayant disparu bien avant l'apparition de ces armes, je ne vois pas trop l'intérêt de poursuivre le sujet davantage. D'ailleurs, avec un potentiel moteur de 100 heures et encore uniquement quand leur transmission deffectueuse ne tombait pas en panne avant ce délai officiel, ces géants aux pieds d'argile n'auraient pas pu combattre bien longtemps de toute manière. DE FAIT la plupart (60-70%) sont morts de vieillesse prématurée et autres dysfonctionnements, bien avant d'avoir pu approcher de l'adversaire.


Mais bon, j'aurais souhaité aborder cet aspect particulier des premiers KV ultérieurement...

A+

MOSCA

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2008, 14:56
de Sgtarno14
Les rares ennemis que KV-2 a rencontrer devaient venir du ciel.

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 30 Déc 2008, 02:52
de naga
Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
Interessant, Naga, merci.
Mais c'est vrai qu'il est laid, ce char
:mrgreen:
Attention, nombreux sont les membres de ce forum qui ne causent pas l'anglois.


Desole pour l english mais pour trouver des infos sur ce char c est galere!

Re: KV-2 russe

Nouveau messagePosté: 30 Déc 2008, 02:58
de naga
MOSCA a écrit:Salut Laurent, bonjour à tous

Attention, nombreux sont les membres de ce forum qui ne causent pas l'anglois


C'est pas plus mal car le site de Valeryi Potapov a besoin de quelques mises a jour. Ainsi le KV 2 n'a pas été produit a 334 mais à 213 exemplaires seulement, le 26 juin 1941 le NKO stipulant l'arrêt de fabrication, au profit d'engin plus adaptés. En effet le KV 2 n'a jamais été conçu que comme char de rupture destiné à défoncer la ligne Mannerheim. Ce qu'il fit d'après certaines sources avec brio et des munitions anti-béton spécialisées.

Faute d'adveraires, il s'est spécialisé par suite dans l'appui feu des unités de KV-1, qui au vu de leur puissance de feu (pour l'époque!) n'en avaient pas vraiment besoin...

Cordialement


Le KV-2 n est pas ce que l on pourrai appeler un char de combat mais un char d appui feu dans le style du jagdtiger allemand.